VSB ou SVB

Vous avez dit Schmallenberg?

6 septembre

https://www.plateforme-esa.fr/article/surveillance-sbv-congenital-saison-2017-2018

La surveillance "à minima" est reconduite

* *

10 juin 2017

As of March 2017 the Animal Health and Plant Agency (APHA) have confirmed SBV in lambs on 84 premises in England, 25 in Wales, and in calves on three premises in England. Cases have been reported from Cornwall to as far North as Northumberland. In Northern Ireland antibodies to Schmallenberg virus were detected in the first quarter of this year in two calves with skeletal deformities from two different herds and a cow from a herd experiencing abortions and calf abnormalities.
Read more at: http://www.farminglife.com/farming-news/latest-update-on-the-schmallenberg-virus-sbv-1-8001789


*

22 mai

Au Royaume-Uni, on se préoccupe toujours du SBV (VSB in french)

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article_detail/382303026/ZyC7mpm4vkjdbLVD?n=1&code=gSuRxD3dB-StO1Xh

Research into Schmallenberg virus: Complete the questionnaire

May 21, 2017

A survey to assess the impact of the Schmallenberg virus (SBV) during the 2016/17 lambing season is in its final few weeks. Results from the anonymous questionnaire will be used in a research study to understand the presence of the disease and its effect on farmers and their flocks. It was launched following a call from industry vets who feared a lack of reported cases was … (continue reading)

https://schmallenbergvirus.einnews.com/article/382303026/7SihoCwjnoNFHqfi?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D

*

22 mars

https://schmallenbergvirus.einnews.com/article/372291905/ZILVzcWoU4PU1miv?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D

Total figures show 84 recorded cases in England and a further 25 cases in Wales.

Mr Cutler said farmers must take extra precautions in the future to report any suspected cases.

*

21 mars

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/372104259/C4usWVnPodDmx8Ah?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D

SAC Consulting veterinary services diagnosed the cases of Schmallenberg Virus (SBV) in the past two weeks.

It follows the increasing numbers of affected lambs identified in England and Wales throughout the winter.

* *

16 mars 2017

http://www.dailypost.co.uk/news/local-news/deformed-lambs-being-found-growing-12751701?r1=http%3A%2F%2Fschmallenbergvirus.einnews.com%2Farticle%2F371365882%2FfQHyBNSwIXKIrKZp%3Flcf%3DBG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%253D%253D

Five cases have been reported in Conwy with single cases in Gwynedd , Anglesey and Ceredigion .

In England, Cumbria has 12 cases, with 11 in Devon and 10 each in Shropshire and Lancashire.

* *

3 février

Au RU, on demande du vaccin

https://schmallenbergvirus.einnews.com/article/364981119/_fk4YZtlYDBbqYlT?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D
Farmers must lead call for Schmallenberg vaccination
Farmers have called on the industry to highlight their appetite for the reintroduction of the Zulvac Schmallenberg (SBV) vaccine in light of the resurgence of the virus in the UK.
The virus has so far been confirmed in the North East, North Yorkshire, Wales, the South East and South West, with more recent cases found in West Wales, Devon, Hertfordshire and Cambridgeshire.

23 janvier

https://schmallenbergvirus.einnews.com/article/363226040/Ndo1OVKb79hPEvhz?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D

The post-mortem diagnostic service at John Warren ABP in County Durham, established by AHDB Beef and Lamb, recently detected the infection on at least four holdings in the North East of England, including Northumberland.

The Animal and Plant Health Agency (APHA) has also confirmed cases of SBV in Devon, Dorset, Cornwall, Somerset, Co Laios and Co Cork but farmers worry the outbreak has already hit much further afield, with many already lambing new-borns with severe deformities.

15 janvier

https://schmallenbergvirus.einnews.com/article/361929296/cyOiE2aXceIdtOR_?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D

Schmallenberg virus hits UK on 'much bigger scale' News13 Jan 2017 Lauren Dean

This week animal health chiefs predicted the resurgence of Schmallenberg following its prevalence in 2012/13, as new cases were reported across the UK.

10 janvier


8 janvier

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/361091993/aFjKlPsFDm3wtcC1?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D


9 janvier

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/361091993/BBgmGCEtJRv6dV3U?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D

Welsh farmers are being urged to be vigilant following the detection of Schmallenberg Virus (SBV) in north Wales and the west of England.

It has been reported that over recent weeks positive tests for Schmallenberg have been confirmed in bulk milk from dairy herds.
According to farm vet Tom Wright, who serves clients in Cheshire, Shropshire, Staffordshire and north Wales, there have also been some positive blood samples reported from cattle and sheep....etc

8 janvier 2017

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/360700049/-_G9lsts0VGVCQAc?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D

Two cases of Schmallenberg virus (SBV) have been confirmed in Ireland by the Department of Agriculture. Here is what you need to know about the disease.

There is a vaccine available but it is not currently available in Ireland as it was discontinued due to lack of demand here in recent years.


http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/360793914/bER9wLS7OwbDPf3L?lcf=BG-0Q4D53o1VGk1f1wqtXw%3D%3D

Two cases of Schmallenberg virus (SBV) have been confirmed in Ireland by the Department of Agriculture.


* *

11 décembre  2016

Cela se précise !
http://creuse-agricole.reussir.fr/actualites/maladie-de-schmallenberg-une-nouvelle-vague-faites-remonter-vos-alertes:X2Y4KRYI.html

Une reprise de la circulation en 2016 ?
Actuellement, en Creuse et dans d’autres départements, nous recevons plusieurs remontées d’éleveurs ovins indiquant la naissance d’agneaux avec des malformations congénitales pouvant être attribuées au SBV congénital en relation avec la mise à la reproduction de nouveaux animaux n’ayant pas connu l’épisode précédent, donc séronégatifs. Du fait du décalage lié à la durée de gestation entre les bovins et les ovins (cf. ci-dessus), une attente de 2 mois est nécessaire pour voir si la situation est identique pour les bovins, notamment sur les plus jeunes femelles mises à la reproduction.

*

25 octobre 2016

https://www.mesvaccins.net/web/news/9772-reemergence-du-virus-schmallenberg-en-belgique-et-aux-pays-bas

L'Animal Health Service aux Pays-Bas et l'Animal Health Flanders Care en Belgique ont rapporté une réapparition du virus de Schmallenberg (SBV) chez les bovins.

  • En Flandre orientale , un veau avorté a été trouvé la semaine dernière avec des signes typiques d'infection au virus de Schmallenberg.

  • Aux Pays-Bas, plusieurs cas de diarrhée fébrile ont été rapporté ces dernières semaines chez les bovins





*

8 juin 2016

http://plateforme-esa.fr/sites/default/files/documents/Surveillance%20SBV%20cong%C3%A9nital_2015-2016_Traitement%203_V2.pdf

Situation au 25 mai (les cas aigüs ne sont pas recherchés)
Depuis le dernier bilan en date du 20 avril 2016,
il n’y a pas eu de nouveaux cas cliniques
enregistrés par les vétérinaires sentinelles.
Des remontées «terrain» via les GDS ont permis d’apporter des informations complémentaires au dispositif de surveillance mis en place dans le cadre de la Plateforme ESA (Cf. page 6).

*

6 mai 2016

https://www.youtube.com/watch?v=w4-YsZ6ufwk&feature=youtu.be
4 mai 2016 (Vidéo d'une demi-heure)  Exposé d'un spécialiste de Maisons-Alfort (en anglais of course)

Journée iRESPE - Peste équine : Maladie de Schmallenberg et Fièvre catarrhale ovine

*

29 mars 2016

Mar 29 2016 10:56 AMNews & Views

Old Drugs Effective Against New Viruses

- See more at: http://www.labmate-online.com/news/news-and-views/5/university_of_leeds/old_drugs_effective_against_new_viruses/38414/#sthash.qBSf0sfj.dpuf

Des vieux remèdes actifs contre de nouvelles maladies

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/318785354/Fbdr22YvcE1R1yRa

Old Drugs Effective Against New Viruses

 

Researchers from the University of Leeds have used common drugs already in use to treat psychosis or depression to prevent a particular virus from infecting cells by blocking the ion channels that regulate potassium levels in those cells.

The research focused on the Bunyavirus family, which includes lethal human pathogens such as Hantaviruses and Crimean-Congo haemorrhagic fever virus, a widespread disease that is becoming more prevalent in Mediterranean countries and endemic in Africa, the Middle East and some Asian countries.

The research team found that drugs that inhibit potassium ion channels were effective against Bunyamwera virus - which is a model for all of the bunyaviruses – but did not have any effect on the ability of unrelated viruses to infect cells.

The viruses tested included Hazara virus, used as a model for CCHFV, and Schmallenberg virus, which causes deformities and neurological defects in unborn lambs and calves.

The common drugs used in the research included the anti-psychotic haloperidol, the anti-depressant fluoxetine, and a local anaesthetic, bupivacaine.

Dr Jamel Mankouri, of the School of Molecular and Cellular Biology at the University of Leeds, said: “This is a breakthrough finding since bunyaviruses are considered as emerging pathogens with the potential to establish a global disease range with massive importance in healthcare, animal welfare and economics.

“Being able to block these ion channels is an important first step in understanding how we can stop these viruses spreading and causing human disease.”

“We observed that these viruses are highly dependent upon the gradient of potassium that exists across the membranes of the cells.”

The study, involving researchers from the universities of Leeds, Nottingham and Glasgow, has been published in the Journal of Biological Chemistry.

- See more at: http://www.labmate-online.com/news/news-and-views/5/university_of_leeds/old_drugs_effective_against_new_viruses/38414/#sthash.qBSf0sfj.dpuf

Old Drugs Effective Against New Viruses

 

Researchers from the University of Leeds have used common drugs already in use to treat psychosis or depression to prevent a particular virus from infecting cells by blocking the ion channels that regulate potassium levels in those cells.

The research focused on the Bunyavirus family, which includes lethal human pathogens such as Hantaviruses and Crimean-Congo haemorrhagic fever virus, a widespread disease that is becoming more prevalent in Mediterranean countries and endemic in Africa, the Middle East and some Asian countries.

The research team found that drugs that inhibit potassium ion channels were effective against Bunyamwera virus - which is a model for all of the bunyaviruses – but did not have any effect on the ability of unrelated viruses to infect cells.

The viruses tested included Hazara virus, used as a model for CCHFV, and Schmallenberg virus, which causes deformities and neurological defects in unborn lambs and calves.

The common drugs used in the research included the anti-psychotic haloperidol, the anti-depressant fluoxetine, and a local anaesthetic, bupivacaine.

Dr Jamel Mankouri, of the School of Molecular and Cellular Biology at the University of Leeds, said: “This is a breakthrough finding since bunyaviruses are considered as emerging pathogens with the potential to establish a global disease range with massive importance in healthcare, animal welfare and economics.

“Being able to block these ion channels is an important first step in understanding how we can stop these viruses spreading and causing human disease.”

“We observed that these viruses are highly dependent upon the gradient of potassium that exists across the membranes of the cells.”

The study, involving researchers from the universities of Leeds, Nottingham and Glasgow, has been published in the Journal of Biological Chemistry.

- See more at: http://www.labmate-online.com/news/news-and-views/5/university_of_leeds/old_drugs_effective_against_new_viruses/38414/#sthash.qBSf0sfj.dpuf

*

28 novembre 2015

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/298619299/J6879sujcDJnTx8N

Vidéo de 2012  remise en ligne à l'occasion de l'annonce du retour du VSB 

*

25 novembre 2015

Le VSB de retour en Bad Wurtenberg

https://www.vetion.de/aktuell/index.cfm?aktuell_id=22371&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Das Schmallenberg-Virus ist in Baden- Württemberg wieder zurück

*

2 juin 2015

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/268642640/WTuWJq5jNAn1FHRD

Researchers at the University of Bonn and the German Center for Infection Research (DZIF) have discovered two new groups of viruses within the Bunyavirus family in the tropical forest of Ivory Coast

**

1 juin 2015

http://www.plateforme-esa.fr/images/documents2/surveillance%20sbv%20congnital%20iv_traitement%206.pdf

Situation départementale

En date du 27 mai 2015, des cas cliniques de SBV congénital ont été confirmés biologiquement dans cinq départements: le Finistère (29), la Loire (42), l’Orne (61), les Côtes-d’Armor (22) et le Morbihan (56).

Des suspicions non confirmées ont été enregistrées dans 9 autres départements

mai 2015

nouveau bilan à la date du 24 avril

On ne sait toujours pas si certains éleveurs ont vacciné leur bétail depuis 2013. On ne sait pas non plus si des traitements insecticides sont réalisés. Comment tirer des enseignements dans ces conditions ?  Les cs signalés concernent surtout des bovins..Pas étonnant...Il faut que les avortements et la mortinatalité atteignent plusieurs pour cent chez les ovins pour que tous les éleveurs s'en inquiètent:

http://www.plateforme-esa.fr/images/documents2/surveillance%20sbv%20congnital%20iv_traitement%205.pdf

avril 2015   nouveau bilan pour la nouvelle campagne de déclaration volontaire

http://www.plateforme-esa.fr/images/documents2/surveillance%20sbv%20congnital%20iv_traitement%204.pdf (en date du 24 mars 2015)

***

23 décembre 2014

http://www.plateforme-esa.fr/images/documents2/surveillance%20sbv%20congnital%20iv_traitement%201.pdf

Surveillance de l’infection congénitale par le virus Schmallenberg – Saison IV (2014/2015)

Bilan au 2 décembre 2014   (chiffres depuis le 1 septembre)

Au 2 décembre 2014, 9 suspicions non confirmées biologiquement ont été enregistrées,  réparties dans 5 départements. Ces suspicions ont concerné 7 élevages bovins et 2 élevages  ovins.

   Voir la carte jointe page 5

 ….Il apparait encore prématuré de commenter ces résultats très partiels. Compte tenu du nombre faible de départements dans lesquels des suspicions sont enregistrées, il apparait indispensable de communiquer de façon active auprès des acteurs des départements se déclarant participant à la surveillance, notamment les éleveurs et vétérinaires pour les sensibiliser à participer à ce dispositif.

Rappelons le bilan total estimé du début de l’épidémie (hiver 2011-2012) au 15 août 2014  :   5111 élevages concernés dont 3591 élevages bovins

**

12 septembre 2014

:   http://www.plateforme-esa.fr/images/documents/surveillance%20sbv%20congnital%20iii_traitement%208.pdf

 

Surveillance de l’infection congénitale par le virus

Schmallenberg – Saison III    -    Bilan au 15 août 2014

Depuis le 1er septembre 2013, des formes congénitales de SBV ont été observées dans 108

élevages (+9), répartis dans 35 départements : 02, 03, 09, 10, 12, 16, 17, 2A, 2B, 22, 23, 24, 31, 41,

42, 46, 50, 51, 52, 54, 56, 57, 58, 61, 62, 64, 65, 66, 67, 71, 72, 77, 80, 85 et 89.

Sont concernés : 87 élevages bovins (+8), 19 élevages ovins (+1) et 2 élevages caprins. (inchangé)

 

Comparaison avec le relevé précédent où étaient  concernés : 79 élevages bovins (+2), 18 élevages ovins (+1) et 2 élevages caprins (+1)    Total 99 (+4)

 

Total estimé depuis 32 mois : (sauf si un même élevage apparaît deux fois…et sans compter les non-déclarations puisque ce n’est pas obligatoire….Aucune mention des éventuelles vaccinations dans le rapport.

5111 élevages concernés dont 3591 élevages bovins

****

28 août

http://www.plateforme-esa.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=429:surveillance-du-sbv-congenital-modalites-dune-surveillance-qualitative-au-1er-septembre-2014&catid=85:sbvsurv&Itemid=220

Surveillance du SBV congénital : modalités d’une surveillance qualitative au 1er septembre 2014  Envoyer

Crédit photo: www.flickr.com Gregor Maclennan <<La surveillance des formes congénitales de l’infection par LE VIRUS Schmallenberg (« SBV congénital ») entreprise en France en 2012 se poursuit pour une quatrième campagne en 2014/2015.

Au cours des deux premières campagnes, le dispositif a montré que LE VIRUS avait largement circulé sur le territoire. La troisième campagne qui s’achève au 31 août suggère une réduction importante, mais pas un arrêt de la circulation.

A partir du 1er septembre, la surveillance coordonnée par le réseau des GDS, en lien étroit avec les GTV et les laboratoires vétérinaires, VISERA, dans les départements volontaires, à mettre en évidence une éventuelle persistance du virus....etc>>

*****

6 juin 2014  L'Avis de l'Anses est annoncé sur la pl ateforme

Avis de l'Anses relatif à l'évaluation de risques liés à la diffusion du virus Schmallenberg en France PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Morgane DOMINGUEZ   

L'Anses s'est autosaisie en avril 2013 pour évaluer les risques liés à la diffusion du virus Schmallenberg en France. Le rapport correspondant a été rendu en février 2014 et est consultable dans son intégralité ici.

Les conclusions mettent notamment en exergue un risque de persistance du SBV en France élevé. Il est souligné qu'une tendance à l’atteinte d’un certain équilibre de type enzootique, à variations saisonnières et/ou à l’apparition pluriennale de pics épizootiques, est probable.

Mise à jour le Vendredi, 06 Juin 2014 15:50

***

5 juin

http://www.journaldelenvironnement.net/article/evaluation-de-risques-lies-a-la-diffusion-du-virus-schmallenberg-en-france-avis-de-l-anses,46822

Evaluation de risques liés à la diffusion du virus Schmallenberg en France : avis de l'Anses

Le 05 juin 2014 par Foodsafety Vigilance

Publié le 26/05/2014 Anne Rambaud

Sources : Rapport de l'Anses sur l’évaluation de risques liés à la diffusion du virus Schmallenberg en France": bilan et perspective, publié le 14 mars 2014 

En fait, l’Avis de l’Anses est du 14 février 2014 et le rapport lui-même de décembre 2013…104 pages au total.

Liens

Principalement dans civ-viande :

http://www.civ-viande.org/wp-content/uploads/2014/03/ANSES-Schmallenberg.pdf

Autres liens 

http://www.anses.fr/fr/content/avis-et-rapport-de-l%E2%80%99anses-relatif-%C3%A0-%C2%AB-l%E2%80%99%C3%A9valuation-de-risques-li%C3%A9s-%C3%A0-la-diffusion-du-virus  

http://www.civ-viande.org/2014/03/24/rapport-de-lanses-sur-levaluation-de-risques-lies-a-la-diffusion-du-virus-de-schmallenberg-en-france/

A noter qu’il ne figure pas sur le site de la plateforme

***

27 mai 2014

Au RU, le VSB fait relâche !

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/206516260/ITCi09h-aJrcQWzj?n=1&code=gSuRxD3dB-StO1Xh

Vaccination ou météo de l'automne 2013 ? Ou les deux ?

***

23 mai

http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/maladie-de-schmallenberg-le-virus-s-est-probablement-repandu-dans-toute-l-europe-efsa-88536.html

Il s'agit de la mise au point en date du 15 mai dont le lien est :

http://www.efsa.europa.eu/fr/search/doc/3681.pdf

EFSA Journal 2014;12(5):3681 

Suggested citation: EFSA (European Food Safety Authority), 2014. Schmallenberg virus: State of Art. EFSA Journal 2014; 

12(5):3681, 54 pp. doi:10.2903/j.efsa.2014.3681   

Available online: www.efsa.europa.eu/efsajournal 

© European Food Safety Authority, 2014 

SCIENTIFIC REPORT OF EFSA 

Schmallenberg virus: State of Art

  European Food Safety Authority (EFSA), Parma, Italy 

Deux remarques concernant la vection

- Les moustiques (et les tiques) semblent définitivement retirés de la liste des vecteurs potentiels - Ce serait le moment de mettre à jour la fiche INRA qui date de février 2013

http://www.inra.fr/Grand-public/Sante-des-animaux/Toutes-les-actualites/Virus-de-Schmallenberg

- Les culicoïdes  ne piquent pas que les mammifères; ils s'attaquent à d'autres vertébrés, dont les oiseaux comme les pigeons. On n'en parle pas dans cette mise au point.

***

18 mai 2014

VSB pour la France en date du 14 mai

http://www.plateforme-esa.fr/images/documents/surveillance%20sbv%20congnital%20iii_traitement%207.pdf

Sont concernés : 79 élevages bovins (+2), 18 élevages ovins (+1) et 2 élevages caprins (+1)    Total 99 (+4)

Total estimé depuis 29 mois :

5102 élevages concernés dont 3583 élevages bovins

*

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/205258706/sCpAjdbvxopySIu0?n=1&code=gSuRxD3dB-StO1Xh

Schmallenberg virus stays away

THERE WAS some good news for Scotland's livestock farmers this week - there have been no cases of Schmallenberg virus infection amongst this year's crop of calves and lambs.

Monitoring by vets from Scotland's Rural College indicates that, up to May 1, while veterinary surveillance centres operated by SAC Consulting Veterinary Services had received some suspect cases, all had since tested negative….

Le virus Schmallenberg aux abonnés absents …(traduction libre)

il y avait quelques bonnes nouvelles pour les éleveurs d'Ecosse cette semaine - il y n'a eu aucun cas d'infection par le virus Schmallenberg parmi les veaux et les agneaux nés cette année. Le suivi par les vétérinaires du Collège Rural de l'Ecosse indique que, jusqu'au 1 mai, alors que les centres de surveillance vétérinaires administrés par la SAC Consulting des Services vétérinaires avaient reçu certains cas suspects, tous avaient été depuis testés négatifs...

***

4 mai 2014

 Selon einnews  

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/198160597/bPa6Bnqoy6kwDNTd?n=1&code=gSuRxD3dB-StO1Xh

Plus de possibilités pour vacciner

***

15 avril  - bulletin mensuel pour la France en date du 12 avril

http://www.plateforme-esa.fr/images/documents/surveillance%20sbv%20congnital%20iii_traitement%206.pdf

Sont concernés : 77 élevages bovins (inchangé), 17 élevages ovins (plus 2) et 1 élevage caprin (inchangé).

 Total estimé depuis 26 mois : 5098 élevages concernés dont 3581 élevages bovins

***

8 avril   

Oviespana parle du nouveau vaccin  disponible en Ecosse

SBVvax, de la compagnie Merial Animal Health

http://www.oviespana.com/informacion-de-ovino/servicio-diario-de-noticias/noticias

***

2 avril

du nouveau sur les vaccins

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/198160597/y4NGyrxLLF85xdip?n=1&code=gSuRxD3dB-StO1Xh

New Schmallenberg vaccine to offer flexibility for farmers

**

28 mars

L'Allemagne a mis en ligne le bilan au 24 mars

B=1478(+5) O=973 C=53(+3) T=2504(+8)
A noter les 3 élevages caprins...

***

23 mars   Il se passe une chose bizarre...

En France, on note une légère progression des cas de VSB signalés, bien que leur déclaration dépende du bénvolat, alors qu'en Allemagne, bien que cela reste obligatoire, on observe une quasi stagnation.

***

11 mars  2014  Le bilan pour la France (daté du 6 mars) est paru

http://www.plateforme-esa.fr/images/documents/surveillance%20sbv%20congnital%20iii_traitement%205.pdf

Au 6 mars - Chiffres depuis septembre 2013

Entre parenthèses, progression depuis le 4 février

Sont concernés : 77 (+ 19) élevages bovins, 15 (+6) élevages ovins et 1 élevage caprin.

Total   93 élevages (+ 25)

Total général estimé (et bien sûr approximatif) en additionnant les chiffres depuis début 2012 :

5096 élevages concernés dont 3581 élevages bovins

***

22 février

Mise à jour pour l'Allemagne en date du 21  

Léger redémarrage pour les ovins

B = 1473(+1) O = 973(+3) C = 50 T = 2496(+4)

***

5 février 2014

Le bilan mensuel pour la France (en date du 4 février) est paru

http://www.plateforme-esa.fr/images/documents/surveillance%20sbv%20congnital%20iii_traitement%204.pdf

Sont concernés : 58 élevages bovins (+18), 9 élevages ovins (+2) et 1 élevage caprin. 

Total des "nouveaux" depuis septembre 2013

  68 élevages (+20 par rapport à début janvier)

***

28 janvier 2014

http://www.plosone.org/article/info:doi/10.1371/journal.pone.0087005

Schmallenberg Virus Circulation in Culicoides in Belgium in 2012: Field Validation of a Real Time RT-PCR Approach to Assess Virus Replication and Dissemination in Midges

 Avaritia ( Culicoides). sonorensis  impliqué dans la vection du VSB en Belgique 

***

24 janvier    On reparle du VSB au RU

http://schmallenbergvirus.einnews.com/article/187034815/iYXXdXMZJI6Ln-L0?n=1&code=gSuRxD3dB-StO1Xh

More sheep and cows than previously thought are infected with dangerous virus

" Plus de moutons et de vaches qu'on ne le pensait auparavant sont infectés par le VSB"

*** 

Allemagne    Chiffres au 7 janvier

Seulement 2 exploitations bovines en plus

B=1472 (+2) O = 970 C= 50 T=2492(+2)

***

France

Les chiffres au 3 janvier (entre (), augmentations par rapport à fin novembre)

40 élevages bovins (+13), 7 élevages ovins (+6) et 1 élevage caprin   Total 48 (+19)...mais

<<Il convient de noter que les données relatives à des suspicions survenues en novembre et décembre n’ont probablement pas encore toutes été saisies, les données concernant ces suspicions ne sont donc pas consolidées au moment de l’analyse. >>

lien h ttp://www.plateforme-esa.fr/images/documents/surveillance%20sbv%20congnital%20iii_traitement%203.pdf

***

30 décembre 2013

Un article fait le point sur le VSB chez les ovins en Espagne

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/tbed.12188/abstract

Serosurvey on Schmallenberg Virus and Selected Ovine Reproductive Pathogens in Culled Ewes From Southern Spain

***

18 décembre

Chiffres pour l'Allemagne au 17 décembre

http://www.fli.bund.de/de/startseite/aktuelles/tierseuchengeschehen/schmallenberg-virus.html

Bovins= 1470 (+1) Ovins= 970 Caprins= 50 Total= 2490(+1)

***

17 décembre

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/tbed.12195/abstract;jsessionid=F7C2B149494801C0585D4E879B36D221.f01t02?deniedAccessCustomisedMessage=&userIsAuthenticated=false

Le VSB a franchi le 65ème parallèle en Suède

Si le Père Noël et ses rennes avaient été mis en quarantaine, les enfants auraient dû attendre la Chandeleur ou la St Valentin pour recevoir leurs cadeaux 
Les douanes privilégient les zoonoses, mais il est possible que des rennes aient le VSB, comme l'indique cet article relaté il y a deux semaines et dont voici le résumé traduit  

Résumé

Une propagation importante et rapide du virus de Schmallenberg (SBV) en Suède a été détectée par des enquêtes sérologiques sur du lait en vrac sérologiques effectuées avant et après la saison des vecteurs de 2012.  Considérant que moins de 0,2% des troupeaux de bovins ont été testés positifs à une première enquête au printemps 2012, les anticorps SBV-spécifiques ont été détectés dans près de 75% des 723 échantillons de lait en vrac prélevés au hasard dans tout le pays six mois plus tard, au-delà de la latitude 65 nord, et avec une distribution spatiale qui suggère plusieurs introductions du virus. La c irculation du virus a été confirmée par la détection du SBV chez les agneaux et les veaux malformés à partir de Novembre 2012 et de Janvier 2013, respectivement.  Ces observations suggèrent une circulation du SBV à partir de Juillet 2012, avec un pic dans la transmission entre Août et Octobre.  Une hétérogénéité locale de séroprévalence intra-troupeau a été constatée, indiquant que des animaux "SBV naïfs" persistent aussi dans les zones fortement infectées, ce qui permet la réapparition de l'infection dans la saison vectorielle à venir.

***

3 décembre 2013

Chiffres pour l'Allemagne au 3/12


B =1469(+1)    O = 970   C = 50    T = 2489 (+1)

***

30 novembre  2013

Les culicoïdes émules de Blériot

Wind-blown midges carry virus to UK

28 November 2013 Last updated at 09:47 ET By Helen Briggs BBC News A virus that hit farms in the UK last year came from midges blown across the Channel from France and Belgium, scientists have confirmed. The Schmallenberg virus, which emerged in the …etc

***

28 novembre 

Chiffres français au 25 novembre (relevé précédent : 25 octobre)

27 élevages bovins (+7), 1 élevage ovin(+1) et 1 élevage caprin(+1).     Total 29 (+9)

Total général estimé depuis début 2012 : 5032 élevages

*

Chiffres allemands au 27/11/13

B= 1468(+1) O=970 C=50 T=2488 (+1)

20 novembre

L'Allemagne communique des chiffres inchangés au 19 novembre par rapport au 12 novembre

Tabelle: Bestätigte Fallzahlen über betroffene Bestände, 19. November 2013, 12.00 Uhr; Quelle:  TSN

Pour la France, on reste au 25 octobre

***

16 novembre

Chiffres pour l'Allemagne au 13 novembre (inchangés)

http://www.fli.bund.de/de/startseite/aktuelles/tierseuchengeschehen/schmallenberg-virus.html

Bovins 1467 Ovins 970 Caprins 50 Total 2487

***

13 novembre   VSB sur bovins en Espagne (Salamanque)

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/tbed.12185/abstract?deniedAccessCustomisedMessage=&userIsAuthenticated=false

Entre Janvier et Juin 2013, neuf fœtus mort-nés atteints de malformations congénitales dans neuf troupeaux de bovins situés à Salamanque (centre de l'Espagne) ont été détectés.  L'autopsie a été réalisée sur deux veaux. . Les lésions pathologiques ainsi que la génétique moléculaire et les résultats sérologiques ont permis un diagnostic définitif: C'est la  première confirmation de virus de Schmallenberg (SBV) chez les bovins en Espagne

***

8 novembre 2013

Il n’y aurait pas que les ruminants !

http://wwwnc.cdc.gov/eid/article/19/11/13-0464_article.htm

extrait (traduction libre) . Il me semble que cette information devrait circuler et qu’une vigilance s’impose.

« En Mars 2012, des troubles neurologiques ont été détectés chez cinq chiots de berger belge âgés de 15 jours à partir d'un chenil d'élevage dans le nord-ouest de la France (Orne).  Nous rapportons ici des données suggérant que ces chiots ont été infectées par le VSB. …. On ne sait pas si l'infection VSB que nous avons détectée chez ces chiens était un événement isolé ou si d'autres cas se sont produits ailleurs »

*

Chiffres pour l'Allemagne en date du 5 novembre

 B = 1467 (+8) O = 970 (+1) C 50 T =  2487 (+9)

* **

Dans ce paragraphe d'ACTUALITES sur la maladie de Schmallenberg, tout ce qui est très ancien a été transféré. Vous pouvez le retrouver dans la rubrique "ARCHIVES GENERALES".  Vous y verrez les références VSB et mes commentaires depuis le 12 février, ainsi que quelques liens plus anciens remontant à l'origine connue de la maladie.

Note importante  La Rubrique "Archives générales" s'arrête au 17 octobre 2012. Pour voir les archives plus récentes, allez sur  "VSB après 18 10 12"

Vous trouverez aussi un récapitulatif des espoirs de vaccin dont on a reparlé en février 2013 au Royaume-Uni - et qui s'est concrétisé depuis - dans la troisième fenêtre (§ dissémination-vection) de cette page (compilation du 17/12/12)

Cette rubrique ACTUALITE est complétée par deux autres paragraphes à la suite de celui-ci, l'un sur l'épidémiologie du VSB, l'autre sur sa vection par les culicoïdes .

Dans la rubrique Photos diverses, vous trouverez une collection d'images légendées, dont la plupart concernent le VSB 

Et aussi quelques vidéos dont la plupart concernent aussi le VSB. 

la première vous montre une larve vivante de culicoïde prélevée dans mon jardin et qui se tortille sur une pièce d'un centime d'euro

la seconde date du 29 décembre 2011 (RTBF) - C'est la première annonce du VSB par la télévision wallonne,

la troisième est reprise depuis Youtube (reportage de la Nouvelle République sur un élevage d'ovins touché par la maladie)

la quatrième,   pour le fun, est sur le thème "la musique de jazz attire les vaches" ...(Quand les saints marchaient) et repousse peut-être les vecteurs...mais il faudrait des sons beaucoup plus aigus pour les stopper! Avis aux éleveurs bio !

la cinquième montre un cochon sauveteur dans un zoo.

la sixième montre un vétérinaire breton parlant du VSB avant son arrivée en Bretagne

*********************************************************************

Les nouvelles fraîches sur le VSB ne sont pas loin...Descendez un peu

Celles et ceux qui n'ont pas encore lu le Préambule le trouveront après les Actualités

Depuis la mi-juin 2012, mes commentaires personnels ou mes traductions sont en italique

Si vous voulez vous renseigner un peu plus sur les culicoïdes, vecteurs présumés du VSB, allez voir dans les paragraphes à la suite de celui-ci...il y a du nouveau ! par exemple une photo d'une femelle de culicoïde (espèce non déterminée) qui s'est prise la nuit (17/18 juillet) sur du papier englué (dit encore "tue-mouches")...et tout récemment des commentaires sur l'extension de la FCO et de la VSB disease.

Comme les pucerons, les culicoïdes se déplacent peu et près du sol, une centaine de mètres autour de leur lieu d'éclosion (et de leur premier repas de sang pour les femelles), mais un courant ascendant en fin de journée peut les aspirer, car ils se laissent faire en soif d'autres paysages, et les voilà quasi satellisés. Ce vol passif peut durer une dizaine d'heures et les conduire à des centaines de km de là. S'ils ont emporté du virus, gare aux bestiaux dont l'odeur les attire pour un deuxième repas de sang, éventuellement contaminant.
Une question pour mes lecteurs canadiens, d'Ottawa, de Chicoutimi, du Lac Saint-Jean ou d'ailleurs : "Vos culicoïdes sont ils tous des <brûlots>, car c'est peut-être seulement certains dont la piqûre brûle à l'automne en fin de journée...? En France, il n'y a pas beaucoup de plaintes à ma connaissance, peut-être par l'ignorance d'un agresseur trop petit pour être repéré. Pourtant ils sont très audibles quand ils s'approchent de nos tympans! Zzzzzzz très aigu ! Ils sont encore plus agiles et clairvoyants que les moustiques...Pas facile de les occire d'une claque ! et même avec une paire de claques du Québec!

*********   *******   ******    *********   *********    ********



***

PREAMBULE (modifié le 11/7/12)

Le 11 mars, je vous avais proposé un « scénario pour le VSB » :

Quatre mois plus tard, le 11 juillet, comment peut-on résumer ? Voici ma nouvelle version :

Un orthobunyavirus de type akabane a débarqué par voie maritime ou aérienne, dans des circonstances et à une date encore inconnues, sur la rive sud de la  mer   du nord. Il s'est répandu d'abord discrètement, en commençant apparemment par une zone limitée (nord-ouest de l'Allemagne, nord-est de la Hollande). Cette première phase a pu se faire soit grâce aux vecteurs ravis de cette manne tombée du ciel (à supposer qu'elle soit bénéfique à leur prolifération?), soit par les animaux infectés, ou par les deux manières évidemment. En 2011, on a commencé à parler de symptômes plutôt légers d’origine indéterminée, diarrhées de printemps-été et réduction de la lactation chez les bovins. Puis, pour une cause inexpliquée (mutation?), le virus est devenu plus agressif en s’adaptant aux ovins (et aussi aux caprins), en provoquant avortements et/ou malformations néonatales à partir de l'automne 2011, et ceci dans une zone plus large s'étendant rapidement sur l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique. Comme les agnelages précèdent les vêlages, on n’a pris conscience de dégâts semblables et en nombres significatifs sur les bovins qu’en fin d’hiver.

Au point de vue de la répartition géographique, les neuf pays officiellement touchés jusqu’à présent (juillet 2012) sont les Pays-Bas, l’Allemagne, la Belgique, la France, le Royaume-Uni, le Luxembourg, l’Italie, l’Espagne et le Danemark. Quand on voit la carte du VSB en Allemagne, on peut se demander pourquoi la Pologne et la Tchéquie sont restées indemnes, alors que les exploitations allemandes touchées sont enregistrées jusque à leurs frontières. Il se peut que la Suisse, située entre Allemagne, France et Italie, toutes trois atteintes, soit protégée des intrus par sa topographie. A SUIVRE....

***

Cas particulier de la Belgique

En Belgique, il y a deux fois plus d’exploitations agricoles en Flandre (28000) qu’en Wallonie (14000) (en 2010)

http://statbel.fgov.be/fr/binaries/keyagr_fr_tcm326-133838.pdf

Il y a aussi six fois plus de bovins que d’ovins. Rien d’étonnant à ce qu’il y ait plus d’exploitations bovines touchées.

La zone la plus atteinte est en Flandre. Elle va de Bruxelles à la Mer du Nord, avec surtout les deux provinces les plus occidentales.

http://www.favv-afsca.fgov.be/_pictures/users/schmallenberg_201206702_000.jpg

****

IMPORTANT

Dans le document original EFSA de début juin (en anglais seulement), qui a souvent été cité - ou repris partiellement - depuis, on a vu des chiffres qui n'apparaissaient pas encore officiellement (tableau du 2 juillet):  Ainsi le Luxembourg est donné pour 17 cas (et non 12) et l’Espagne pour 5 cas (et non 1) sur un total européen de 3745 cas à la mi-mai 2012. Attendons le mois d'août !

http://ec.europa.eu/food/committees/regulatory/scfcah/animal_health/presentations/0405062012_schmallenberg_efasa.pdf

Une chose que je n’avais pas encore remarquée avant juillet, et qui aurait dû pourtant me sauter aux yeux, c’est la répartition inégale des élevages touchés en Allemagne. On voit sur la carte du 21 mai  une concentration presque exclusive des exploitations de bovins (en bleu) près de la frontière hollandaise, alors que celles d’ovins (en rouge) sont situées en général plus à l’intérieur du pays. Pour affiner, il faudrait bien sûr corriger par les proportions bovins/ovins selon les zones. Donc il y aurait bien des gradients, mais pas seulement pour chaque espèce de ruminants.

Un complément - Sur les cartes du VSB en Belgique, on note également plus d'élevages bovins touchés à l'Ouest. On peut imaginer que les vecteurs franchissent de longues distances seulement en fin de journées chaudes, par vent de Nord-Est, en direction du soleil déclinant. L'enquête wallonne, dont on attend les résultats, nous donnera peut-être des précisions sur les gradients de la dissémination en 2011.

Les premières injections du virus VSB (ou de son précurseur) au bétail domestique à partir du "débarquement" d'origine ont pu avoir lieu uniquement sur bovins à l'automne 2010 et printemps 2011 (d'où les premiers symptômes en Allemagne du Nord-Ouest alors inexpliqués). Ce ne serait qu'ensuite qu'il serait passé sur les ovins et les caprins, en bénéficiant peut-être d'une légère transformation. 

Pour la France, on assiste depuis six mois à une concentration en deux bandes parallèles au littoral de la Manche, l'une à proximité des côtes, l'autre au fond du (grand) bassin parisien. Pour l'Angleterre, toute la zone le long du Channel est bien garnie, avec une décroissance en s'approchant de l'Atlantique.

En ce mois de juillet, une nouvelle génération de culicoïdes vole. Comme ils ne sont pas sucrés et poisseux contrairement aux pucerons, ils ne se collent pas facilement sur les pare-brise des vacanciers. Sont-ils porteurs du VSB? On n'en sait guère plus qu'il y a 6 mois et on ne comprend toujours pas comment cette maladie a pu se propager de manière aussi rapide qu'imprévisible! Une première mondiale!  (écrit le 5 juillet 2012)

*********   *******   ******    *********   *********    ********


Très peu de nouveaux cas de VSB en Allemagne

C'est reparti..et réparti

On dispose pour la France d'une carte (actualisée deux fois par mois) qui donne les attaques du virus depuis l'automne 2012. Pour avoir la totalité de l'épizootie, il faudrait lui ajouter la carte des trois quarts précédents de l'année en question. Les données de 2013, ralenties par l'absence de déclaration obligatoire, viennent s'y superposer.
Pour voir l'mage juxtaposant les chiffres 2012 et 2013, allez dans la galerie photos, car elle a été remplacée ici  par le graphique Bovins Ovins Allemagne et France...où FranceBovins caracole en tête.

13 août 2013
On a trouvé sur la liste "hygiène" un précieux récapitulatif concernant les moustiques et les zoonoses qu'ils transmettent dans notre contexte irréversible des changements climatiques que l'homme accélère sans pouvoir les maîtriser... On devrait montrer autant d'intérêt pour leurs petits frères, ou plutôt leurs petits cousins, les culicoïdes (phlébotomes). Pour l'instant, nos espèces autochtones, qui progressent vers le nord, ne causent que des épizooties, mais ce n'est pas le cas partout. Les deux principales maladies qui concernent notre bétail sont la fièvre catarrhale ovine ou maladie de la langue bleue, qui nous a envahis du sud au nord, et la maladie de Schmallenberg, parachutée près de la mer du Nord et qui a été disséminée tous azimuts en moins de deux ans (*). On peut en conclure que les moucherons piqueurs (nombreuses espèces) sont de redoutables vecteurs de par leurs multiplication et extension récentes. Je n'ai pas vu d'études sur les causes de leur explosion au niveau européen. La modification des modes d'élevage, des filières des sous-produits, contribuent certainement à leur succès. Contrairement aux moustiques, à qui il faut des eaux claires, leurs larves vivent dans les matières fangeuses et les eaux chargées en matière organique Il se peut aussi qu'ils échappent aux traitements insecticides, appliqués à l'aveuglette. Il se peut aussi qu'ils deviennent rapidement résistants... On ne peut pas préconiser des traitements "moustiques" aux "mousticoïdes" sans s'assurer qu'ils conduisent à des résultats aussi bons ou aussi mauvais que ceux appliqués sur les cibles et les sites habituels!

*  Certaines maladies émergentes préexistent : Un bon exemple est celui de la flavescence dorée de la vigne, (due à un mollicute), qui existait de manière sporadique en Armagnac, et qui s'est répandue en cinquante ans en Europe avec l'arrivée d'un vecteur efficace (Scaphoïdeus titanus) importé des USA au milieu du siècle dernier. Les cicadelles françaises ont fait figure d'incapables devant lui
Ici c'est l'inverse. Les espèces de moucherons piqueurs progressent vers le nord en distribuant la maladie et les espèces autochtones leur donnent un coup de main  (cas de la FCO) ou pire,c'est  le virus lui-même qui est amené sans le vouloir par l'homme...et il trouve rapidement plusieurs espèces candidates qui fonctionnent en équipe, d'où l'extension rapide (cas du VSB)

Certains ont plus conscience du problème que d'autres !….Regardez le site (payant contrairement au mien)

http://schmallenbergvirus.einnews.com/      Dans un message du 31 juillet, on lit

Le nombre des insectes a énormément augmenté en raison du récent temps chaud. «Les températures élevées augmentent le nombre des moucherons… »

Les exploitations touchées en Allemagne et en France

épidémiologie comparée

octobre
Après la fièvre aphteuse, la vache folle, etc, les chercheurs de Riems étudient le VSB et les possibilités d'un vaccin. Pour situer l'île, regardez la carte qui montre aussi les élevages touchés par la maladie
****
10 juillet

http://www.farmersguardian.com/home/hot-topics/schmallenberg-virus/iah-awarded-funding-to-sequence-culicoides-midge-genome/48216.article

IAH awarded funding to sequence Culicoides midge genome

9 July 2012 | By Alistair Driver

Des chercheurs de l’IAH ont reçu une aide financière pour établir la séquence du génome d’un culicoide


***
6 Juillet - Compléments d'information

Pour des virus du sérogrope Shimbu, voisins d'Akabane et donc du VSB, des travaux ont été menés en Australie en inoculant des embryons de poulet avec soit des Culicoïdes brevitarsis ou d'autres vecteurs, soit du sang de bovin contaminé. On provoque alors des effets tératogènes sur le futur poussin (voir la photo en bas)

Référence :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC263444/

Infect Immun. 1984 Janvier; 43 (1) : 413-420.    PMCID: PMC263444

Teratogenicity of Australian Simbu serogroup and some other Bunyaviridae viruses: the embryonated chicken egg as a model.     -   Authors : D A McPhee, I M Parsonson, A J Della-Porta, and R G Jarrett

(Tératogénicité du sérogroupe  australien Simbu et d'autres virus Bunyaviridae: l'œuf de poule embryonné comme  modèle.)

Dix virus différents ont été utilisés, avec comme vecteurs soit des culicoïdes, soit des moustiques. (C'est ce genre d'article qui a fait citer les moustiques pour le VSB)

L'analyse statistique a montré que les virus se répartissent en trois groupes principaux, à savoir, ceux qui ont causé mort et déformations (Akabane, Aino, Tinaroo, et les virus Belmont), ceux qui ont principalement causé la mort (Peaton, Thimiri, et les virus Paddock Facey), et ceux qui demandaient des doses très élevées pour causer la mort ou des malformations (Douglas et CSIR0296 virus). En outre, deux virus (virus et Kowanyama Mapputta) n'ont causé ni mort ni déformations. Une bonne corrélation a été constatée avec l'effet sur les embryons de mouton.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé jusqu’à présent de travaux sur le cycle des Orthobunyavirus dans leurs vecteurs…

Les insectes eux-mêmes ont été peu étudiés pour mieux connaitre le cycle annuel du virus. Je continue à chercher.


*********
Juin
Culicoïdes = "semblables à des culicides", de culex en latin = moustique. En fait ils sont bien plus petits et presque silencieux. Leur point commun avec les moustiques est que leurs femelles sont hématophages. Elles doivent se gorger de sang après l'accouplement pour maturer leurs oeufs.
Les culicoïdes ont plusieurs noms : Phlébotomes, Ceratopogonidés, en Angleterre "midges", appliqué à des petits diptères variés, aux USA "sand flies" (mouches du sable, car on en trouve beaucoup au bord des bayous de Floride), au Canada français "brûlots", car si on ne les voit et ne les entend guère, leur piqûre est douloureuse, comme une brûlure.

On y lit «  Ils sont en grand nombre vers la fin de l'après-midi, mais seulement quelques jours pendant l'été. Pendant cette période ils sont actifs de jour comme de nuit.  »  L'article n'a probablement pas été rédigé par des moutons, qui subissent les piqûres en automne aussi, eux.


 **********
3 mars
(modifié le 19 mars car il se confirme que des cératopogonidés sont bien les présumés coupables)

En attendant de savoir exactement (dans quelques mois ou une ou deux années?) quelles espèces de ces moucherons piqueurs sont les coupables, je vous conseille un site plein d'informations au sujet des culicoïdes, dont une vingtaine d'espèces sont des vecteurs confirmés de la fièvre catarrhale ovine, car il leur est spécialement dédié. 
C'est

http://www.culicoides.net/

avec plusieurs chapitres, dont

http://www.culicoides.net/general-information

http://www.culicoides.net/ecology/surveillance

http://www.culicoides.net/ecology/surveillance/seasonal

http://www.culicoides.net/taxonomy/species/species-pages

 on y trouve aussi un travail de 2006:

http://www.plosbiology.org/article/info:doi/10.1371/journal.pbio.0060210

Comment le virus de la FCO passe-t-il l'hiver?    par

Anthony Wilson*, Karin Darpel, Philip Scott Mellor

Citation: Wilson A, Darpel K, Mellor PS (2008) Where Does Bluetongue Virus Sleep in the Winter? PLoS Biol 6(8): e210. doi:10.1371/journal.pbio.0060210


http://www.culicoides.net/general-information/image-library/Fig3.jpg/image_view_fullscreen

On y lit par exemple :

« Bien que la plupart des espèces  de  Culicoides du Nord de l'Europe étaient auparavant considérées comme réticentes à entrer dans les bâtiments, les études au cours de la flambée actuelle ont suggéré que des petits nombres peuvent s'y réfugier lorsque les températures extérieures commencent à diminuer [réf  23   ]. »

Réf 23 :  European Food Safety Authority (2007) L'analyse épidémiologique de l'édition 2006 du virus sérotype 8 épidémie dans le nord-ouest de l'Europe. Disponible: http://www.efsa.europa.eu/EFSA/efsa_loca le-1178620753812_Bluetongue.htm . 21 Juillet 2008.

Cela pourrait se passer comme pour les moustiques :

« …La rentrée en bâtiments des animaux pendant l’hiver a encouragé l’entrée des moustiques vecteurs, d’où la transmission du paludisme saisonnier à l'intérieur [ réf 34 ]».

Réf 34  Swellengrebel N, de Buck A (1938) contre le paludisme aux Pays-Bas. Amsterdam: Scheltema & Holkema Ltd

************

Février 2012

Il y avait déjà la FCO. Et voici la "Schmallen". Comme il est probable que les deux maladies aient les mêmes genres d'insectes, et peut-être les mêmes espèces, comme vecteurs, il importe de mieux connaître les culicoïdes, autrefois plutôt appelés phlébotomes. Je ne sais pas comment les appellent les canadiens. Peut-être les "mini maringouins"? Aux USA, on les appelle mouches du sable, car elles fréquentent les bords sableux des bayous, et leurs larves s'y développent. Ces larves, contrairement à celles des moustiques, n'ont pas la tête bien distinguable du corps. Les adultes, quoique ressemblant à ceux des moustiques, s'en démarquent cependant, ne serait-ce que par la taille. Pour comprendre, consultez les photos dans la rubrique "Photos diverses". 
Je me suis aidé de Wikipedia pour les moustiques et d'un ouvrage de systématique sur les culicoïdes de Floride.

http://ufdc.ufl.edu/UF00000090

Cet ouvrage contient la description d’une centaine d’espèces différentes, toutes présentes en Floride

En comparant seulement les femelles, qui différent en particulier par le nombre et la disposition des taches sur l’aile, on peut en distinguer près d'une quarantaine (38 exactement).



L'île de Riems, tout en haut à droite de l'Allemagne, était alors encore loin du VSB, qui s'est rapproché depuis! A noter les icônes compréhensibles même pour ceux qui ne connaissent pas la langue de Goethe. A cette date (mai 2012), le sud (Bavière) est indemne.

dissémination du VSB

17 décembre 2012
Compilation des archives au sujet d'un éventuel vaccin (et de la vaccination spontanée

Historique des projets de vaccins    -  

Les pouvoirs publics misent à la fois sur un affaiblissement (souhaitable) de l’épidémie et sur l’immunisation naturelle qui marche assez bien sur bovins, mais moins semble-t-il sur ovins. Pas de communication sur les recherches de vaccins dans le secteur public.

Les firmes qui cherchent ne paraissent pas très motivées.  Elles craignent d’en vendre peu, surtout en l’absence de subventions et d’aides européennes ou nationales

*****

Mes commentaires personnels sont comme d’habitude en italique

*****

15 février 2012

http://www.carevox.fr/sante-des-animaux/article/virus-de-schmallenberg-19

 « Au vu de l’efficacité discutable des insecticides, les espoirs sont portés sur un vaccin. »

Que voilà des bonnes paroles… Certains efforts d'information n’auront pas été vains… !

**************

20 mars

Première notification de la vaccination naturelle

http://www.campagnesetenvironnement.fr/le-virus-de-schmallenberg-progresse-son-4950.html

****

21 mars    

   http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/sante-animale/article/aux-pays-bas-70-des-bovins-seraient-positifs-1184-78899.html

« Virus de Schmallenberg - Aux Pays-Bas, 70 % des bovins seraient positifs ! »

Web Agri expose et résume ce qui se dit depuis plusieurs jours.  Un détail : On y parle des Pays-Bas alors que je croyais que les analyses avaient porté sur la Belgique.  De toutes façons, cela confirme ce qui avait été dit depuis le début de l’année par les allemands pour les moutons (acquisition manifeste de l’immunité par les brebis atteintes en 2011).

****

23 mars

Pour ceux qui envisagent de pulvériser les animaux ou les locaux une fois les beaux jours revenus, Alcyon rappelle les temps d’attente à respecter. Il n’est d’ailleurs pas judicieux de chercher à détruire les vecteurs en dehors des premières semaines de gestation. Le mieux serait de les laisser faire pour obtenir une immunité des animaux faute de vaccin avant l'hiver.

http://www.alcyon.com/Accueil/Groupe/SCHMALLENBERG-VIRUS

***

30 mars

Les Etats allemands rendent la déclaration de la maladie SB obligatoire 

 http://www.bloomberg.com/news/2012-03-30/german-states-make-schmallenberg-virus-notifiable-disease.html

***

3 avril

http://agri72.fr/Schmallenberg-Pas-de-soutien-financier-communautaire-pour-la-vaccination-actualite-numero-920.php      La question ne se posera pas cette année s’il n’y a pas de vaccin avant un an !

***

7 avril

Une vidéo de RTBF info en date d'aujourd'hui où il est dit qu’il n’y aura pas de vaccin avant deux ans, contrairement à ce qu'on laissait espérer cet hiver. Souhaitons que les immunisations naturelles et gratuites par les piqûres de phlébotomes en dehors des montes et des luttes feront l'affaire. Je dis "phlébotomes" pour éviter de confondre, comme certains le font, culicoïdes et culex, et par là moucherons piqueurs et leurs cousins éloignés, les moustiques.

http://www.rtbf.be/video/v_virus-de-schmallenberg?id=1718712&category=info&utm_source=rss&utm_medium=feed

***

11 juillet

Merck prépare un vaccin qui devrait être disponible avant la fin de l’année

Reste à définir les « zones à risque » …Toute l’Europe de l’Ouest pense-t-on ? ...ou aussi l'Europe centrale si les vents dominants viennent de l'Ouest par anticyclone et temps chaud...Maintenant, on peut s'attendre à tout!

http://www.gds38.asso.fr/web/gds.nsf/e9c718688b57374cc1257223007ffc79/56d8ad32acca020fc1257a37001e9e7f!OpenDocument

Pour lire le communiqué de presse de la firme en date du 28 juin:

http://www.merck-animal-health.com/news/2012-06-28-schmallenberg-virus-vaccine.aspx

***

27 juillet

Une intéressante mise au point en 4 pages, à moitié historique et moitié originale, de l’Université de Liège

http://reflexions.ulg.ac.be/cms/c_47555/le-virus-de-schmallenberg?part=4

"Le virus de Schmallenberg"  daté du 25/07/12

On y lit que 90 p cent des bovins de Belgique sont positifs au VSB et qu’un vaccin est donc inutile.

***

7 août

http://www.fwi.co.uk/Articles/01/08/2012/134226/Schmallenberg-vaccine-39desperately-needed39.htm

« Un vaccin pour protéger les moutons contre le virus Schmallenberg est "absolument nécessaire pour éviter une catastrophe" dans le troupeau au Royaume-Uni »

Trouvé dans :

http://www.fwi.co.uk/search/?q=schmallenberg qui contient beaucoup de références plus ou moins anciennes

Les éleveurs britanniques, qui savent que la lutte contre les vecteurs est illusoire, souhaitent donc un vaccin

***

29 août

Le VSB a bien couvert toute la Hollande

http://www.boerderij.nl/Rundveehouderij/Nieuws/2012/8/Schmallenberg-trof-bijna-alle-melkkoeien-1056261W/?cmpid=NLC

"Aux Pays-Bas, dans 92 pour cent des exploitations laitières testées, plus de 50 pour cent des vaches sont positives au virus. Et dans la plupart des cas, il s’agit de 80 à 100 pour cent."

Si on se réfère à des chiffres obtenus en France, il se pourrait que les ovins soient moins immunisés naturellement que les bovins pour la saison 2012-2013

***

19 octobre

Il n’y a pas que les labos anglais…Les chercheurs allemands de l’Ile de Riems eux aussi….

http://www.zeit.de/2012/16/Schmallenberg-Virus-Impfstoff

Wettlauf gegen die Seuche      "Course contre la maladie"

"Le virus de Schmallenberg se répand en Allemagne. Il a menacé les moutons et les bovins. Sur l'île de Riems les chercheurs tentent de trouver un vaccin."

***

4 novembre

La Suisse juge les prélèvements sanguins des bovins désormais inutiles

http://www.vol.be.ch/vol/fr/index/veterinaerwesen/veterinaerwesen.meldungNeu.aktuellBox.html/vol/fr/meldungen/veterinaerwesen/2012/11/20121101_1113_schmallenberg-viruswieweitermitdenuntersuchungen.

JPHM         17 décembre 2012

 

*************************************************************************

26 août

A propos de la détection du VSB chez des culicoïdes danois (poulages avec des individus de 5 espèces différentes)

Emerging Infectious Diseases • www.cdc.gov/eid • Vol. 18, No. 7, July 2012

http://wwwnc.cdc.gov/eid/article/18/7/pdfs/12-0385.pdf

Culicoids as Vectors of Schmallenberg Virus

“Our study demonstrates the presence of SBV RNA in C. obsoletus group midges caught in Denmark during October 2011. The low Ct values (i.e., high SBV RNA levels) and the absence of ruminant  β-actin mRNA in these samples strongly suggest that SBV replicates in these midges and hence that the C. obsoletus group midges are natural vectors for this virus.”

Il n’y a pas démonstration de la vection par les auteurs, mais forte présomption. Les culicoïdes femelles font s'il le faut plusieurs repas de sang. Il se peut donc que certaines fassent une première prise sur bœuf ou mouton, et les suivantes sur poulet ou pigeon.    
***
20 août

Des phlébotomes ont été étudiés pour leur comportement de ponte et pour les bactéries qui colonisent leurs larves et favorisent leur développement.

  http://www.parasitesandvectors.com/content/5/1/145

Significance of bacteria in oviposition and larval development of the sand fly Lutzomyia longipalpis

Importance des bactéries dans la ponte et le développement larvaire de la mouche de sable Lutzomyia longipalpis

Il se pourrait que nos phlébotomes à nous, les culicoïdes européens, soient attirés pour pondre par les bouses de vache et les fientes de pigeons ramiers ou d'élevage(voir l'article danois) et que leur larves profitent des nouvelles bactéries que nous leur fournissons chaque jour abondamment....Il n'y a pas que le changement climatique, il y a aussi le changement environnemental que nous favorisons....A suivre !


***
Quelques réflexions - 29 juillet
Depuis six mois, on dessine la carte du virus de Schmallenberg en se basant sur sa répartition apparente en Europe.
Rien pour l'instant sur la carte de ses vecteurs...Si ce sont les nombreuses espèces communes de culicoïdes, ces petits moucherons piqueurs, pas de problème, l'aire géographique est connue. C'est toute l'Europe et l'Afrique qui est concernée. Comme la maladie s'étend vers le sud, où s'arrêtera-t-elle ? Peut-être disparaîtra-t-elle d'elle même quand tous les ruminants seront immunisés, comme le suggère le récent papier liégeois ? Pour ensuite revenir sur de jeunes animaux naïfs ? On peut tout imaginer!

Mi-juillet
Début 2003, Thierry Baldet, Bruno Mathieu et Jean-Claude Delécolle publiaient dans Insectes n°131,  -  www.inra.fr/opie-insectes/ , une étude intitulée "Emergence de la fièvre catarrhale ovine et surveillance entomologique en France".
On y lisait au sujet du vecteur Culicoïdes imicola que "L'espèce ne se disperse pas par ses propres mouvements au delà de quelques centaines de mètres. Ce sont surtout les vents d'altitude, jusqu'à 2000m, qui assurent une dispersion passive pouvant aller jusqu'à 700 km. Ces vents, dont la vitesse se situe entre 10 et 40 km/h, doivent avoir des températures compatibles avec la survie des insectes (12-38°C)..."
On peut donc imaginer les futurs déplacements des vecteurs du VSB par vents d'Est dominants en fin d'été et automne 2012. Reste à savoir s'ils seront porteurs du virus. 

Mi-juin 2012
Malgré la diminution de l'information au plan européen, le Ministère français tient à jour le recensement sur notre territoire. Se reporter aux Archives pour connaître les chiffres.
*********************
début juin   On apprend que l'Espagne compte 5 cas et non plus un seul, mais sans indication sur les lieux exacts des quatre derniers (le premier concernait un ovin près de Cordoba).

*********************
13 avril 2012 On apprend qu'en Italie aussi !
Après la mise en évidence du virus dans des culicoïdes piégés en automne 2011 au Danemark, puis en Belgique, le VSB a été trouvé dans des spécimens de Culicoïdes du groupe d’espèces obsoletus dans le nord de l’Italie. On peut se demander comment ils ont franchi les Alpes en cours d’année 2011. Peut-être en faisant du « camion-stop » !
******
Liste des vecteurs identifiés du VSB

Homo sapiens ambulatorius (comme presque toujours!)

Phlébotomes (Culicoïdes, Ceratopogonidae) Sand flies - Moucherons (mini diptères)
espèces à préciser. 
Premiers éléments : Danemark (pays classé avec vecteurs mais sans maladie avérée)
Belgique (annoncé le 12 mars)

Fin mars
« Des chercheurs belges ont trouvé trois espèces porteuses du virus  Culicoides obsoletus, Culicoides dewulfi et Culicoides pulicaris »   ( ces espèces sont également connues au Royaume-Uni et dans les pays voisins de la Belgique). C. obsoletus est très commun en Angleterre et en France.

******************************************************************************************
Restrictions de circulation des animaux et de leurs produits

Depuis la crise de l’ESB, les USA ont interdit l’importation de bovins vivants en provenance d’Europe. Le VSB a fait renforcer et étendre les interdits à partir du 21 février.  Voir à ce sujet:

*******************************************************************************************
Pour connaître la répartition des races ovines en France (l'image jointe a été remplacée par une liste d'espèces de culicoïdes). Vous la retrouverez parmi les phots diverses


Culicoïde capturé au piège à glu le 17 juillet, à 20 km à l'Ouest de Paris. On distingue les taches sur les ailes au centre de la photo. En bas à droite, la pièce de 1 centime d'euro donne l'échelle.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

bertrand | Réponse 06.07.2012 09.42

la situation est vraiment anormale, car les débardeurs sont, pour partie, en chomage technique, vu l'état des sols forestiers.

bertrand | Réponse 06.07.2012 09.41

bonjour jean pierre, les forestiers de l'Est se plaignent cette année de piqures bien plus nombreuses que d'habitude et demandent conseils

Voir tous les commentaires

Commentaires

14.06 | 20:34

Ce n'est pas clair..Qui a tort, qui a raison, et en disant quoi?

...
14.06 | 17:52

tu te trompes , ce sont les chinois qui ont raison

amicalement

...
18.12 | 23:29

Vous avez raison J'ai mis cette image sur mon blog début 2012 et je ne me suis pas relu depuis.... Je corrige en remplaçant phlébotome par cératopogonidé

...
18.12 | 22:28

Bonjour, juste pour vous dire qu'il s'agit d'un culicoides (moucheron de la famille ceratopogonidae) et non un phlebotome (famille Psychodidae)

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE