la fièvre hémorrhagique Crimée Congo

H. marginatum

 

15  mai  2017

 

https://www.mesvaccins.net/web/news/10736-cas-de-fievre-hemorragique-de-crimee-congo-au-senegal

* *

25 avril 2017

 

https://www.oviespana.com/informacion-de-ovino/servicio-diario-de-noticias/noticias/papel-clave-de-los-veterinarios-en-la-lucha-frente-a-las-enfermedades-transmitidas-por-garrapatas

 

http://www.medecinedesvoyages.net/medvoyages/news/10651-tiques-porteuses-du-virus-de-la-fievre-hemorragique-de-crimee-congo-en-espagne

 

https://www.mesvaccins.net/web/news/10642-fievre-hemorragique-de-crimee-congo-dans-le-balochistan-au-pakistan

 

* *

1 octobre 2016

 

https://www.mesvaccins.net/web/news/9602-guerison-d-un-cas-secondaire-de-fievre-hemorragique-crimee-congo-en-espagne

 

12 septembre

http://www.madrid.org/cs/Satellite?cid=1354609972698&language=es&pageid=1159444389315&pagename=PortalSalud/CM_Actualidad_FA/PTSA_pintarActualidad

&vest=1159444389315#.V9LsiWuGygk.twitter

La patiente hospitalisée est toujours dans un état grave, mais stable

Un homme surveillé a été hospitalisé pour cause de fièvre. Les analyses sont en cours.

Un total de 148 personnes actuellement sous surveillance n'ont pas manifesté de symptômes.

*

7 septembre

http://plateforme-esa.fr/article/d%C3%A9claration-de-deux-cas-humains-de-fi%C3%A8vre-h%C3%A9morragique-de-crim%C3%A9e-congo-en-espagne-point-de (situation 2016-1)

...Le vecteur de la CCHF est donc présent et installé en France (Corse et partie continentale), mais il n’y a pas de preuve de circulation du virus de la CCHF, que ce soit chez les hôtes vertébrés ou chez les tiques.

 

4 septembre

Madrid     Deux cas suspectés plus récemment se sont révélés négatifs pour la FHCC   -   1 cas toujours hopitalisé

http://www.abc.es/sociedad/abci-pacientes-sospechosas-tener-fiebre-hemorragica-negativo-pruebas-201609041058_noticia.html

*

Au sujet du comportement des tiques du genre Hyalomma

http://www.abc.es/sociedad/abci-caso-fiebre-hemorragica-avila-podria-haberse-dado-otras-provincias-condiciones-climaticas-similares-201609032145_noticia.html

La population, depuis l'épisode Ebola, est dans la crainte des nouvelles maladies contagieuses et mortelles

Le microbiologiste interrogé dit que cela aurait pu se produire dans n'importe quelle région d'Espagne.

Le virus est effectivement présent dans ces tiques depuis un certain temps, au moins depuis 2012, comme l'a signalé mesvaccins sur son site.

 Contrairement à celles du genre Ixodes, qui se laissent tomber sur leur proie depuis les arbustes, celles-ci se guident car elles voient à plusieurs mètres et sont capables de suivre leurs proies (de préférence des bovins) en marchant.

http://ecdc.europa.eu/en/healthtopics/vectors/ticks/Pages/hyalomma-marginatum-.aspx

On y lit

The main groups of acaricides used for tick control (mainly targeted at livestock or livestock housing) are: pyrethroids, benzol-phenyl ureas, macrocyclic lactones, spinosad and fipronil [9]. Options for use include dipping tanks, spray races or hand-held sprays, pour-ons, spot-ons and grease formulas for targeted application [7].

 

Humans can take measures for general tick avoidance, including wearing protective clothing and using chemical tick repellent such as permethrin or deltamethrin. It should be kept in mind that preparations that are effective against other ticks (Ixodes) are less effective against Hyalomma ticks. Sometimes they can stimulate attachment response in Hyalomma ticks [53] Z. Vatansever, personal communication) [54].

 

Parmi les références :

9. EFSA. Scientific opinion on the role of tick vectors in the epidemiology of Crimean-Congo hemorrhagic fever and African swine fever in Eurasia. . EFSA J. 2010;8(8):1703.
10. Estrada-Peña A, Bouattour A, Camicas JL, Walker AR. Ticks of domestic animals in the Mediterranean region. A guide to the Identification of species. . International Consortium on ticks and tick borne diseases (ICTTD-2). INCO-DEV Programme, European Union, 2004.

 

Voir aussi

Ergonul O, Whitehouse CA. Crimée-Congo fièvre hémorragique: une perspective mondiale. Dordrecht: Springer; 2007.

https://www.researchgate.net/publication/7225391_Crimean-Congo_Hemorrhagic_Fever

Crimean-Congo haemorrhagic fever (CCHF) is an often fatal viral infection described in about 30 countries, and it has the most extensive geographic distribution of the medically important tickborne viral diseases, closely approximating the known global distribution of Hyalomma spp ticks. Human beings become infected through tick bites, by crushing infected ticks, after contact with a patient with CCHF during the acute phase of infection, or by contact with blood or tissues from viraemic livestock.

 

Autres références

78. Papa A, Bino S, Llagami A, et al. Crimean-Congo hemorrhagic fever in Albania, 2001. Eur J Clin Microbiol Infect Dis. 2002; 21(8): 603-6. [CrossRef]

79. Parlak E, Koşan Z, Ertürk A, Parlak M, Özkurt Z. A nosocomial outbreak of Crimean-Congo hemorrhagic fever. Journal of Microbiology and Infectious Diseases. 2015; 5(1): 5-9.

80. Patel AK, Patel KK, Mehta M, Parikh TM, Toshniwal H, Patel K. First Crimean-Congo hemorrhagic fever outbreak in India. J Assoc Physicians India. 2011; 59(9): 585-9.

81. Pshenichnaya NY, Nenadskaya SA. Probable Crimean-Congo hemorrhagic fever virus transmission occurred after aerosol-generating medical procedures in Russia: nosocomial cluster. Int J Infect Dis. 2015; 33: 120-2.

82. Tishkova FH, Belobrova EA, Valikhodzhaeva M, Atkinson B, Hewson R, Mullojonova M. Crimean-Congo hemorrhagic fever in Tajikistan. Vector Borne Zoonotic Dis. 2012; 12(9): 722-6.

83. Tulek N, Bulut C, Ergin F, Tuncer Ertem G, Ataman Hatipoglu C, Oral B. Unusual nosocomial transmission of Crimean-Congo haemorrhagic fever; two cases report from Turkey [Abstract]. Clin Microbiol Infect. 2010; 16(Suppl. 2): S701.

84. Ergonul O, Zeller HG, Celikbas A, Dokuzoguz B. The lack of Crimean-Congo hemorrhagic fever virus antibodies in healthcare workers in an endemic region. Int J Infect Dis. 2007; 11: 48-51.

85. Ergönül Ö, Kara İA, Çeldir MG, Keske Ş. Sağlık çalışanlarında mesleksel Kırım-Kongo kanamalı ateşi infeksiyonu: yayınlanmış olguların sistematik analizi [Özet]. In: Tekin S, ed. KLİMİK 2016 - 30. Yıl Kurultayı (9-12 Mart 2016, Antalya) Özet Kitabı. İstanbul: Türk Klinik Mikrobiyoloji ve İnfeksiyon Hastalıkları Derneği, 2016: 31

*

3 septembre

 

http://www.medisite.fr/revue-du-web-espagne-un-mort-de-la-fievre-du-congo-apres-une-piqure-de-tique.1165288.41633.html?xtor=EPR-55-1165679[Medisite-Alerte-Infos]-20160902

 

Le virus de cette fièvre hémorragique, qui se transmet principalement à l'être humain à partir des tiques et des animaux d'élevage, provoque la mort dans 10 à 40% des cas.

= = = == = = = = =

2 septembre

 

 

https://www.mesvaccins.net/web/news/9501-cas-autochtones-de-fievre-hemorragique-de-crimee-congo-en-espagne

 

où on lit : <<A ce propos il est rappelé que depuis 2012, des chercheurs ont identifié la présence de génome du virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo dans des tiques recueillies dans toute l'Espagne. >>

 

 

 

http://www.abc.es/sociedad/abci-sanidad-y-madrid-coordinan-ante-posibles-casos-fiebre-hemorragica-201609011141_noticia.html

 

Confirmados los dos primeros casos de «fiebre hemorrágica Crimea-Congo» en España

 

La Consejería de Sanidad de la Comunidad de Madrid ha verificado la enfermedad. Llama a la tranquilidad y monitoriza a 190 personas que estuvieron en contacto con las personas afectadas, el varón fallecido y la enfermera que lo atendió (ABC du 1er septembre)

 

 

 

Message du gouvernement espagnol à ce sujet

 

http://www.lamoncloa.gob.es/serviciosdeprensa/notasprensa/msssi/Paginas/2016/010916fiebre.aspx?gfe=1

 

 

 

A propos des tiques du genre Hyalomma :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hyalomma

 

En France, H. lusitanicum était présente dans le delta du Rhône,mais semble selon Rageau et Mouchet (1970) avoir fortement régressé après les épidémies de myxomatose. Morel en 1959 estimait que H. m. marginatum était possiblement présente dans le Sud-Ouest, mais qu'elle était bien présente en Corse. Les autres espèces d'Hyalomma semblent occasionnelles3. L'augmentation de l'aire de cette espèce préoccupe les épidémiologistes et écoépidémiologues car les tiques du genre Hyalomma sont vectrices de maladies ou zoonoses dont notamment ;

 

 

En Crimée, c'est une pullulation du lièvre, dont la chasse avait été interdite alors que ses prédateurs naturels avaient été pourchassés, qui a permis une explosion démographique des tiques et la diffusion du virus. L'épidémie a cessé après que la plupart des lièvres furent morts (du virus et/ou de conditions météo très défavorables).

 

En Astrakhan, la maladie est endémique et en extension depuis que les tiques Hyalomma marginatum ont bénéficié de la régulation du cours de la Volga. La canalisation du fleuve a supprimé ou diminué ses crues, qui inondaient les vallées en y noyant et régulant les populations de tiques.

 

Le virus semble s'être adapté aux conditions difficile du nord-est de la Sibérie7.

 

Le drainage des forêts, et leur déshydratation par les routes qui les traversent et par les coupes rases, combinés au réchauffement climatique pourraient donc aussi exacerber la circulation des tiques et les "chances" qu'elles ont de contacter de nouvelles espèces réservoir et d'ainsi étendre les zones où la maladie est endémique8.

 

https://parasitesandvectors.biomedcentral.com/articles/10.1186/1756-3305-7-328

 

Ticks infesting humans in Italy and associated pathogens

 

 

 

http://parasitesandvectors.biomedcentral.com/articles/10.1186/1756-3305-5-301

 

Zoonotic pathogens associated with Hyalomma aegyptium in endangered tortoises: evidence for host-switching behaviour in ticks?

 

 

Mourya DT et al (2012) Detection, isolation and confirmation of Crimean-Congo hemorrhagic fever virus in human, ticks and animals in Ahmadabad, India, 2010-2011. PLoS Negl Trop Dis6(5):e1653

 

 

 

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

14.06 | 20:34

Ce n'est pas clair..Qui a tort, qui a raison, et en disant quoi?

...
14.06 | 17:52

tu te trompes , ce sont les chinois qui ont raison

amicalement

...
18.12 | 23:29

Vous avez raison J'ai mis cette image sur mon blog début 2012 et je ne me suis pas relu depuis.... Je corrige en remplaçant phlébotome par cératopogonidé

...
18.12 | 22:28

Bonjour, juste pour vous dire qu'il s'agit d'un culicoides (moucheron de la famille ceratopogonidae) et non un phlebotome (famille Psychodidae)

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE