SUD OUEST et ailleurs

H5N1, H5N2, H5N9, H9N2, etc

dans le Canard du 16 décembre, porteur sain d'influenza
 

18 juillet

FRANCE

Le changement, c'est maintenant, ou pour dans quelque temps...
http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/correze/2016/07/18/grippe-aviaire-comment-les-eleveurs-doivent-adapter-leurs-methodes-de-travail_12005042.html
<<S’ils ont deux ans pour mettre leurs exploitations aux nouvelles normes sanitaires, les éleveurs et producteurs de palmipèdes gras sont fortement incités à le faire le plus rapidement possible...>>

USA

https://www.mesvaccins.net/web/news/9242-foyers-de-grippe-aviaire-faiblement-pathogene-a-virus-a-h5-chez-des-oiseaux-aux-etats-unis
Aux Etats-Unis, des foyers de grippe aviaire faiblement pathogène à virus A(H5) ont été notifiés sur des marchés d'oiseaux vivants dans les États de Pennsylvanie, New York et New Jersey.
...en attendant d'en savoir plus !

14 juillet

http://www.sudouest.fr/2016/07/12/grippe-aviaire-en-dordogne-levee-d-interdiction-partielle-pour-les-rassemblements-d-oiseaux-2432519-1980.php

Les palmipèdes restent toutefois interdits de regroupements

= =

CAMEROUN

http://www.camer.be/53205/11:1/lutte-contre-la-grippe-aviaire-lambassade-disrael-et-la-fao-au-chevet-du-cameroun-cameroon.html

Remise de matériel de protection et de dépliants d'information...

https://appablog.wordpress.com/2016/07/13/alors-que-le-virus-h5n1-se-propage-en-afrique-de-louest-et-centrale-la-fao-appelle-a-une-vigilance-accrue/

Les pays d’Afrique de l’Ouest et centrale sont en alerte alors que le virus H5N1, une grippe aviaire hautement pathogène, continue de se propager dans la région, avec le Cameroun qui devient le dernier pays africain en date à détecter la maladie. La souche peut contaminer les humains et les volailles et s’avérer fatale pour les deux espèces. Les derniers foyers du virus H5N1 sont apparus dans… Read more on http://africa-newsroom.com/press/as-h5n1-spreads-in-west-and-central-africa-fao-calls-for-increased-vigilance?lang=fr

 

http://www.investiraucameroun.com/elevage/1307-7673-grippe-aviaire-au-cameroun-levee-de-l-interdiction-de-commercialiser-du-poulet-dans-le-sud

= = = = = =

11 juillet

Au Canada, on confirme : LP

http://www.revelstokereview.com/national/386054291.html

<< the virus is a low pathogenic subtype, meaning it causes a milder illness in birds.  A highly pathogenic subtype of the same virus caused outbreaks in Ontario and British Columbia last year. Canada had previously been free of notifiable avian influenza since October 2015.>>

8 juillet

H5N2  LP au Canada

http://www.lapresse.ca/actualites/national/201607/08/01-4999186-ontario-14-000-canards-atteints-de-la-grippe-aviaire-seront-euthanasies.php

<<Ces oiseaux sont affectés par une sous-classe faiblement pathogène du virus>>

http://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2016/07/low-path-h5-avian-flu-strikes-canadian-duck-farm

 

 

6 juillet

http://www.lanouvelleexpression.info/index.php?option=com_k2&view=item&id=3786:grippe-aviaire-les-poulets-sortent-progressivement&Itemid=638

Un article qui montre bien la confusion des esprits au sujet de la grippe aviaire....Il est vrai que jusqu'à présent le H5N1 n'a pas fait de victimes humaines au centre de l'Afrique. On peut se demander pourquoi.

*

5 juillet

http://www.investiraucameroun.com/elevage/0407-7623-les-aviculteurs-descendent-dans-la-rue-pour-reclamer-la-levee-de-l-interdiction-du-commerce-du-poulet

Dès le déclenchement de l’épizootie, qui a finalement touché quatre régions du pays en un mois, les aviculteurs locaux ont craint que le gouvernement en vienne à autoriser les importations de poulets congelés interdites depuis 2005.

16 foyers selon l'OIE (bulletin de suivi n°1 en date du 4 juillet)

http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&reportid=20382

 

*

4 juillet

L'ITAVI prépare sa nouvelle fiche "poules pondeuses"

http://influenza.itavi.asso.fr/FicheTempoIndispo.php?maillon=pondeuse

 

Une vidéo....En fait pas grand'chose de nouveau pour cet éleveur, à part la bande unique

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/ardeche/ardeche-de-nouvelles-mesures-contre-la-grippe-aviaire-1039931.html

 

3 juillet

http://www.camerpost.com/cameroun-grippe-aviaire-gouvernement-rassure/

54000 volailles ont été abattues.   Pas de nouveaux foyers depuis quelques jours....Aucun cas de contagion parmi les 474 personnes exposées.

 

*

1er juillet

France

Note de service DGAL/SDSPA/2016-507 du 22-06-2016 Surveillance événementielle des mortalités d'oiseaux sauvages au regard du risque influenza aviaire

 

Note de serviceDGAL/SDSPA/2016-512 du 23-06-2016 Enquête en élevage relative à l'influenza aviaire en 2016

Instruction technique DGAL/SDSPA/2016-514 du 23-06-2016 DGAL/SDSPA/2016-54 du 22/01/2016 : Mesures de contrôle vis à vis de l'IAHP en France _4ème mise à jour.

http://www.sudouest.fr/2016/06/21/crise-aviaire-le-coup-de-gueule-d-un-eleveur-landais-2408303-7496.php

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/grippe-aviaire-la-production-de-foie-gras-baisse-de-25-en-2016-1467229419

http://www.medias24.com/filafp/afp-63041-Grippe-aviaire-la-filiere-du-foie-gras-a-du-mal-a-digerer-la-crise.html

 

A la Réunion.....Newcastle ou grippe (influenza) Les prélèvements ont été envoyés en métropole pour analyse (rappel)

http://www.temoignages.re/politique/sante/suspicion-d-influenza-aviaire-ou-de-maladie-de-newcastle-ou-a-la-reunion,86630

Pas de nouvelles du foyer de grippe aviaire (ou de Newcastle) à la date du 1er juillet

= = = =

USGS_GOV 22/06/16 Genome sequence of a novel H14N7 subtype influenza a virus isolated from a blue-winged teal (Anas discors) harvested in Texas, USA

= = = = = =
DEFRA 24/06/16 Avian influenza (bird flu) in poultry in the Netherlands.

PARLEMENT EUROPEEN - 2015 - Avian flu and human health concerns - response to H5N8 outbreaks in the EU

*

30 juin

Cameroun

http://www.cameroon-info.net/article/cameroun-crise-aviaire-les-aviculteurs-adressent-une-petition-au-premier-ministre-philemon-yang-265050.html

http://www.cameroon-info.net/article/cameroun-grippe-aviaire-les-aviculteurs-exigent-la-reouverture-des-marches-264963.html

 

France

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/grippe-aviaire-la-production-de-foie-gras-baisse-de-25-en-2016-1467229419

 

*

23 juin

Cameroun

http://www.cameroon-info.net/stories/0,73504,@,cameroun-grippe-aviaire-le-ministere-de-l-elevage-et-le-ministere-de-la-sante-re.html

Cameroun - Grippe aviaire: Le Ministère de l’Élevage et le Ministère de la Santé révèlent qu’à l’heure actuelle, 474 Camerounais sont en observation sanitaire....

http://www.cameroon-info.net/stories/0,73491,@,cameroun-grippe-aviaire-la-filiere-avicole-a-perdu-environ-10-milliards-de-fcfa-.html

 

*

20 juin

http://plateforme-esa.fr/article/r%C3%A9sultats-de-la-surveillance-de-l%E2%80%99influenza-aviaire-h5-hp-en-france-point-de-situation-12-au  (13 juin)

La situation épidémiologique de l’Influenza aviaire H5  en France n’a pas évolué depuis le 28/04/2016.
Au total, 93 foyers d’IA H5 ont été comptabilisés dont 77 foyers d’IA H5 HP et 16 foyers d’IA H5 FP.

Et toujours pas d'analyse fine des souches qui permettrait peut-être de se faire une idée sur leur histoire ...

*

Influenza aviaire hautement pathogène ,Russie

Information reçue le 17/06/2016 de Dr Evgeny Nepoklonov, Deputy Head, Federal Service for Veterinary and Phytosanitary Surveillance, Ministry of Agriculture, Moscow, Russie

Lors de la surveillance active de l’avifaune menée aux alentours du Lac Ubsu-Nur, quelques oiseaux sauvages ont été abattus. Le génome d’un virus influenza aviaire de sous-type H5 a été mis en évidence à partir de 17 échantillons prélevés sur des carcasses d’oiseaux [mouette rieuse (Larus ridibundus), héron cendré (Ardea cinerea), sterne pierregarin (Sterna hirundo), grèbe huppé (Podiceps cristatus), grand cormoran (Phalacrocorax carbo), canard (Anatidae)]. Le séquençage des virus isolés a montré qu’ils appartenaient à la lignée asiatique d’un virus H5 de l’influenza aviaire hautement pathogène A/Guandong/1/96, clade 2.3.4.4.

*

18 juin

L'avenir des petits producteurs s'annonce sombre

http://www.newspress.fr/communique_297203_235_RSS-FR-ZON-109.aspx

 

*

16 juin

ISRAEL  

Bulletin OIE
16/06/2016: Maladie de Newcastle, Israël, (suivi nº 28)
5 foyers
Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits
Oiseaux 380070 ** 16200 363870

CAMEROUN

http://www.investiraucameroun.com/aviculture/1506-7531-la-grippe-aviaire-s-etend-a-la-partie-septentrionale-du-cameroun-apres-la-decouverte-d-au-moins-un-cas-a-daber

Le H5N1 gagne le nord du Cameroun.... Les aviculteurs se mobilisent

Cette dernière mesure est contournée par nombre d’opérateurs de la filière, qui continuent de vendre leur production au noir. En effet, soutient le président de l’Interprofession avicole du Cameroun (Ipavic), François Djonou, «si le poulet et les œufs ne sont pas vendus, ce sera une catastrophe pour la filière, avec un impact sur l’économie du pays». Aussi, la corporation des aviculteurs manœuvre-t-elle actuellement auprès des pouvoirs publics, pour que, précise le président de l’Ipavic, des marchés temporaires soient créées sur des sites réputés sain(t)s à Yaoundé et Bafoussam, afin de permettre aux producteurs d’écouler leurs produits.

 

*

14 juin

H5N1 au Liban

14/06/2016: Influenza aviaire hautement pathogène, Liban, (Rapport de suivi nº 1)    Poules pondeuses

  Susceptible Cases Deaths Destroyed  
Birds 126000 20000 20000 106000

 

 

*

L'épizootie de H5N1 s'étend au Cameroun

http://www.cameroon-info.net/stories/0,73301,@,cameroun-grippe-aviaire-l-epidemie-s-etend-a-la-region-de-l-est.html

*

12 juin

En Egypte, 106 foyers de grippe aviaire cette année

https://flutrackers.com/forum/forum/egypt/h5n1-tracking-egypt/755069-egypt-gov-official-says-there-have-been-106-poultry-bird-flu-outbreaks-so-far-in-2016-june-11-2016

 

A la Réunion, une peste aviaire.....Newcastle ou grippe ?  Prélèvements envoyés en métropole pour analyse

http://www.temoignages.re/politique/sante/suspicion-d-influenza-aviaire-ou-de-maladie-de-newcastle-ou-a-la-reunion,86630

 

 

Un document Ouest-France du mois de mai

Le gouvernement a décidé que
 l'abattage massif ne serait pas une solution pour endiguer l'épidémie de grippe aviaire.

 

 

*

 

10 juin

Du H7N9 LP dans la Frise, aux Pays-Bas

10/06/2016: Influenza faiblement pathogène, Pays-Bas, (Notification immédiate)
H7N9 LP 1 foyer pas de cas cliniques
Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits
Oiseaux 44630 / * / 0 / 44630

 

*

9 juin

http://plateforme-esa.fr/article/bilan-de-la-surveillance-de-linfluenza-aviaire-chez-les-s%C3%A9lectionneurs-multiplicateurs

Tous les ateliers de galliformes négatifs pour H5

Un atelier sur 8 de palmipèdes positif, principalement en multiplication

Pas de précisions sur ni sur les sous-types, ni pour les souches

= = = = = = =

https://actualite.housseniawriting.com/science/2016/06/08/degoutee-de-la-politique-une-scientifique-italienne-part-aux-etats-unis/16121/

Capua est une experte de la grippe aviaire et elle va devenir la directrice de l’One Health Center of Excellence for Research and Training à l’université de Floride.

*

8 juin

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/16063-Grippe-aviaire-Hong-Kong-abat-des-milliers-de-volailles

Face au risque pandémique de la grippe H7N9, 4 500 volailles ont été abattues par les autorités sur l’archipel de Hong Kong.   

...pandémique est un bien grand mot !

*

7 juin

En plus des changements d'heure légale quatre fois par an, le Maroc souffre de la pénurie d'oeufs après la grippe aviaire 2016

http://aujourdhui.ma/societe/tout-ce-que-vous-devez-savoir-avant-ramadan-passage-a-lheure-dhiver-provisions-horaires-de-travail-transport

<<Ce qui inquièterait les ménages également, ce sont les prix exorbitants qu’atteignent la volaille et les œufs au Maroc.  Pour remédier à cela et faire face à la baisse de production nationale et à la très hausse demande (jusqu’à 600.000 œufs/jour), le Conseil de gouvernement a adopté un projet de décret pour la réduction à 10% du droit d’importation des œufs. Cette réduction est, notons-le, temporaire.>>

*

6 juin

France    Point de situation numéro 11

http://plateforme-esa.fr/article/r%C3%A9sultats-de-la-surveillance-de-l%E2%80%99influenza-aviaire-h5-hp-en-france-point-de-situation-11-au  (30 mai)

Toujours pas de données concernant l'analyse fine des souches, ni du point de vue génotype, ni du point de vue sérotype

= =

 

Le H5N1 au Cameroun....et aussi au Niger comme nous le rappelle mesvaccins

http://www.camerpost.com/cameroun-grippe-aviaire-setend-a-bafoussam-bayangam/

 

La grippe aviaire s'étend à Bafoussam et à Bayangam

https://www.mesvaccins.net/web/news/9014-foyer-de-grippe-aviaire-hautement-pathogene-a-virus-a-h5n1-chez-des-volailles-au-niger

 

*

2 juin

Le point sur le H5N1 en Afrique

http://plateforme-esa.fr/article/extension-de-l%E2%80%99influenza-aviaire-h5n1-en-afrique-de-l%E2%80%99ouest-point-de-situation-2016-01-du-01

 

*

31 mai

H5N2 LP à COUDURES dans les Landes (40)    détection 20 avril  clos le 3 mai

http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&reportid=20255

31/05/2016: Influenza aviaire faiblement pathogène (volailles), France, (Rapport de suivi nº 4)

Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits  
Oiseaux 10300   0 10300

Les prélèvements ont été effectués dans le cadre de la surveillance des reproducteurs. Le Laboratoire national de référence a confirmé la présence d''''un virus H5 faiblement pathogène N inconnu, le 28 avril 2016.

Bizarre...."H5 à N inconnu", alors que l'OIE le classe dans les rapports de suivi H5N2....

*

30 mai

https://www.mesvaccins.net/web/news/8982-extension-de-la-grippe-aviaire-hautement-pathogene-a-h5n1-dans-les-elevages-de-volailles-en-egypte
La grippe aviaire à virus A(H5N1) continue de se propager dans toute l'Egypte et frappe les fermes commerciales, ainsi que les petites basse-cours familiales.

*

28 mai

http://www.lafranceagricole.fr/actualites/grippe-aviaire-levee-de-la-zone-de-restriction-ala-fin-daout-au-plus-tot-

*

27 mai

http://plateforme-esa.fr/article/r%C3%A9sultats-de-la-surveillance-de-l%E2%80%99influenza-aviaire-h5-hp-en-france-point-de-situation-10-au

Le point au 17 mai

La situation épidémiologique de l’Influenza Aviaire H5 (IA H5) en France n’a pas évolué depuis le 3 mai 2016, avec 77 foyers d’IA H5 HP identifiés et 16 foyers d’IA H5 FP.

A remarquer les résultats de la surveillance chez les sélectionneurs-multiplicateurs

Pas de séro positifs chez les galliformes, contrairement aux palmipèdes

Pas de renseignemnts sur la diversité des souches HP ou LP

*

26 mai

https://newsducamer.com/index.php/societe/item/276-volaille-la-grippe-aviaire-detectee-a-yaounde

Réapparition du H5N1 au Cameroun

*

25 mai

Le Ministère a regroupé les informations sur l'IA(HP)  dans le dossier mis à jour le 24 :

http://agriculture.gouv.fr/mots-cles/influenza-aviaire

= = = = =

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/24/2350461-le-retour-des-canetons-dans-l-exploitation.html

« On veut nous apprendre le métier que l'on exerce depuis 20 ans et changer la méthode de travail, ça va être compliqué !». Didier Ourliac connaît deux producteurs qui vont stopper l'activité des canards pour se consacrer uniquement à l'élevage de poulets. «Ces normes sont coûteuses et inapplicables sur le terrain». Il ne décolère pas après cette mesure qu'il trouve injuste surtout «que l'on sait d'où vient le virus, du circuit de «transit» (transport) de la filière industrielle qui n'existe pas dans les circuits courts».

24 mai

http://www.lindependant.fr/2016/05/23/questions-preoccupantes-pour-les-eleveurs-de-volailles,2202903.php

Après la fin du vide sanitaire visant à éradiquer la grippe aviaire, les nouvelles normes qui se dessinent, sans forcément tenir compte de la taille des exploitations, sèment l'inquiétude. Il y a précisément huit jours, le Journal Officiel annonçait qu'en ce qui concerne la grippe aviaire, "l es exploitations de zone de restriction peuvent mettre en place à partir du 16 mai 2016 des palmipèdes de moins d'une semaine issus des couvoirs autorisés ". Le vide sanitaire dans 18 départements du Sud-Ouest, décidé le 18 janvier pour tenter d'éradiquer le virus de la grippe...

*

23 mai

Sur l'agenda du Ministre SLF    

Jeudi 26 Mai 2016
Journée :  Assemblée générale des fermiers de Loué  - Loué – Sarthe

 *

22 mai

ANNONCE DE la "SEMAINE de l'OIE" à la Maison de la Chimie

http://agriculture.gouv.fr/sante-animale-loie-organise-sa-84eme-session-generale

La 84e Session générale de l'Assemblée mondiale des Délégués de l'OIE (Organisation mondiale de la santé animale) se tiendra du 22 au 27 mai à Paris. ...Cet événement est l’occasion de revenir sur le rôle des vétérinaires et la gestion des crises en santé animale comme la fièvre catarrhale ovine (FCO) et l’influenza aviaire (IAHP). 

Pour plus d'infos, consulter le site de l'OIE

Regardez et écoutez Loïc EVAIN....principalement sur ses espoirs de faire évoluer les choses...

Pour moi, cela pose le problème de la traçabilité internationale et coordonnée des productions animales

Interview de Loïc Evain, Directeur adjoint de l’alimentation et chef des services vétérinaires ou CVO (Chief Vetenary Officer), sur ces sujets

http://www.dailymotion.com/video/x4baqjv_la-gestion-des-crises-en-sante-animale-loic-evain_news

POUR LA SITUATION DES GRIPPES AVIAIRES DANS LE MONDE

Dernier bilan au 20 mai      consultez   

http://www.oie.int/fr/sante-animale-dans-le-monde/mise-a-jour-sur-linfluenza-aviaire/2016/

Pour la France

France (événement 1) H5N1 2016 04/01/16 Rapport de suivi n° 5  64869
    2016 12/01/16 Rapport de suivi n° 6  65001
    2016 18/02/16 Rapport de suivi n° 7  65597
    2016 23/02/16 Rapport de suivi n° 8  65648
France (événement 2) H5N2 2016 04/01/16 Rapport de suivi n° 7  64881
    2016 11/01/16 Rapport de suivi n° 8  64972
    2016 12/01/16 Rapport de suivi n° 9  65003
    2016 15/02/16 Rapport de suivi n° 10  65567
France (événement 3) H5N9 2016 04/01/16 Rapport de suivi n° 6  64875
    2016 09/02/16 Rapport de suivi n° 7  65345
    2016 10/03/16 Rapport de suivi n° 8  65752
    2016 15/03/16 Rapport de suivi n° 9  65788
    2016 19/04/16 Rapport de suivi n° 10  66015

*

21mai

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-premieres-levees-de-zones-de-protection-et-de-surveillance

Influenza aviaire : premières levées de zones de protection et de surveillance

© Min.Agri.Fr

*

 

19 mai

http://plateforme-esa.fr/article/un-second-foyer-d%E2%80%99influenza-aviaire-hautement-pathog%C3%A8ne-iahp-de-sous-type-h7-en-italie-point

Le point sur les divers sous-types italiens depuis 2014

*

18 mai

http://www.lexpressiondz.com/linformation_en_continue/241790-470-deces-dus-a-la-grippe-aviaire-au-bresil.html

Il s'agit en fait du AHN1pdm09....

<<Le ministère brésilien de la Santé a annoncé avoir recensé 470 décès dus à la grippe aviaire de type A (H1N1), ainsi que plus de 2.800 cas de grippe de tous types. Selon le dernier bilan épidémiologique du ministère, 2.808 cas de grippe de tous types ont été enregistrés au 9 mai au Brésil, dont 2.375 cas de grippe A (H1N1). En une semaine, le nombre des décès a atteint 59, ce qui signifie que le virus continue à progresser et ce en dépit d'une campagne de vaccination qui a touché 71% des personnes cible. Par répartition géographique, la région du Sud-Est est la plus touchée avec 1.381 cas de la grippe A H1N1, précise le ministère, relevant que l’Etat de Sao Paulo compte à lui seul 1.209 cas, suivi de Rio Grande do Sul (198). >>

*

17 mai

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-phase-de-repeuplement-commence

(extrait)

Depuis le 16 mai 2016, canetons et oisons sont désormais réintroduits dans les exploitations localisées dans la zone de restriction, dans le Sud-Ouest de la France. Il s’agit de la phase dite de repeuplement. Cette étape intervient après la période de vide sanitaire, qui avait débuté le 18 avril dernier.

Après les mesures d'assainissement, le repeuplement de la zone de restriction n’est autorisé qu'avec des canetons et des oisons sains de moins d'une semaine, provenant de couvoirs ayant reçu une autorisation préfectorale de livrer en zone de restriction. Le repeuplement est également conditionné à la mise en place de mesures de biosécurité (mesures d’hygiène spécifiques) renforcées dans les exploitations.

Prochaine étape, dès le 4 juillet : la mise en place de palmipèdes en unité de gavage en zone de restriction provenant de la zone indemne sera autorisée sous réserve du respect des régles de biosécurité, de transport et d'un dépistage favorable de l'exploitation d'origine.

=

Un deuxième foyer H7N7 HP en Italie

http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&reportid=20195

suivi numéro 1

Les résultats positifs concernent un élevage de dindes de chair se trouvant dans la zone de protection établie autour du foyer primaire.

Espèce(s) Sensibles Cas Morts Détruits Abattus
Oiseaux 49472 2170 170  

*

16 mai

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe-aviaire/grippe-aviaire-apres-le-grand-vide-sanitaire-le-retour-des-oies-et-canetons_1453491.html

Bon courage !

=

http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/vide-sanitaire-les-oies-et-canards-de-retour-dans-le-sud-ouest-790043

<<Le vide sanitaire se termine ce lundi dans les élevages d'oies et de canards du Sud-Ouest. Les animaux tout juste sortis de leurs coquilles vont être réinstallés dans les exploitations. Ils n'auront pas croisé les autres générations et ne pourront donc pas être porteurs de la grippe aviaire. ….Les palmipèdes nouveau-nés vont remplir à nouveau les élevages dès ce lundi. L'abattage des canards reprendra en août, celle des oies en octobre, il y aura donc du foie gras à Noël. A condition que l'épidémie de grippe aviaire soit bel et bien éradiquée. Une nouvelle crise serait catastrophique.>>

 

*

15 mai

http://www.laviequercynoise.frle-16-mai-2016-le-confinement-des-basses-cours-se-termine-et-l-introduction-de-canetons-dans-les-elevages-commence_9657/

*

14 mai

Un article du Monde (extraits)...Il rend compte de la diversité passée....Que va-t-il en sortir?

J'ai fait des coupures dans le texte....  Reportez-vous au journal pour tout lire....

Le Sud-Ouest retrouve ses canetons

 
Lundi 16 mai, de nombreux éleveurs recevront leur précieuse livraison de petits palmipèdes. Un soulagement après le vide sanitaire imposé pour enrayer l'épizootie de grippe aviaire

 

 

La précieuse cargaison est très attendue. Près de 6 600 canetons devraient être livrés lundi 16  mai à Bourriot-Bergonce dans les Landes sur l'exploitation de Bernard Duval....

Le couperet est tombé le 18  janvier. Plus aucun caneton ne devait entrer dans les fermes de dix-huit départements du Sud-Ouest. ...

M. Duval n'en est pas à sa première crise. Un autre coup du sort l'avait frappé en  2009 lorsqu'une tempête s'était abattue sur les Landes,... Là, ce qui est déstabilisant, c'est qu'on se bat contre un ennemi invisible. Les canards sont des porteurs sains. Il y a un sentiment de culpabilité ; quelque chose de sournois qui nous échappe. C'est plus difficile à vivre. " ...

Pour tenter de juguler le phénomène et éviter que les produits avicoles ne perdent leur visa à l'exportation, les pouvoirs publics, en accord avec les professionnels, ont pris une décision radicale. Arrêter toute la chaîne de production de canards du Sud-Ouest, même si le palmipède n'est en rien affecté par le -virus, étant porteur sain.

Le vide s'est donc fait par étapes selon le -cycle de vie, somme toute bref, d'un volatile. Les accouveurs, les premiers touchés, ont cessé de faire éclore les poussins. Les éleveurs n'ont plus renouvelé leur cheptel et ont livré aux gaveurs leurs derniers spécimens le 18  avril. Finalement, les abattoirs ont baissé le rideau le 2  mai. La filière du Sud-Ouest était vide de canards. Enfin, presque. Car les accouveurs se devaient de garder leurs animaux reproducteurs jugés sains. Une nécessité pour relancer la machine.

Deux modèles de production

Comme M. Duval, Pierre Dufour attend ses poussins lundi. Mais quand l'un est prêt à en réceptionner 6 600, l'autre en espère 200. Deux nombres qui illustrent bien la cœxistence de deux modèles de production. D'un côté, l'industrie, de l'autre, l'artisanat. Et la question revient immanquablement : les -petits auront-ils le droit de subsister ?....

" Le guide des bonnes pratiques est écrit par la filière industrielle. Or, il y a une coupure, une incompréhension entre industriels et -fermiers, entre filières longues et circuits courts ", .... Il ajoute : " On nous dit que les visites sont interdites à toute personne étrangère à l'exploitation. Or, c'est ce que les gens recherchent, ils demandent la transparence des circuits courts. " Selon Marie-Pierre Pé, déléguée -générale du Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog), " sur les 4 000 éleveurs du Sud-Ouest, 700 à 800 pratiquent la vente à la ferme ".

Au cœur des discussions, le principe de la " bande unique ". Comprendre que les éleveurs ne devraient avoir que des canards du même âge sur leur exploitation. L'enjeu : faire un vide sanitaire total lorsque les animaux partent au gavage ou à l'abattoir. Une méthode d'élevage pratiquée en Vendée ou dans les Pays de la Loire, là où la logique -d'industrialisation est la plus aboutie.

Reprise des abattages le 15  août

" La “bande unique”, c'est impossible pour les circuits courts. Nous prenons le caneton d'un jour et il termine dans l'assiette ", explique -Daniel Gesta, dont l'exploitation familiale à Castelnau-Barbarens fait aussi ferme-auberge. Et cet été, le magret frais va disparaître du menu. Il n'a pas manqué d'exposer ses inquiétudes sur le devenir des exploitations dites " autarciques " à Stéphane Le Foll, vendredi 13  mai. Le ministre de l'agriculture, qui était en déplacement dans le Sud-Ouest, a visité un autre élevage à Toulouzette, dans les Landes. Là, chez Serge Tastet, les canetons sont arrivés depuis le 9  mai. Une dérogation obtenue car l'éleveur travaille pour la PME Lafitte, sous Label rouge. Un label qui demande une durée d'engraissement plus longue du volatile.

Chez Lafitte, qui regroupe 80 éleveurs, comme chez les grands intervenants du secteur tels Labeyrie, Delpeyrat ou Euralis, l'organisation industrielle est de rigueur. Les éleveurs sont dits " intégrés ". Ils reçoivent les canetons d'un jour, l'alimentation, et sont payés à façon, pour chaque canard élevé et engraissé. De même pour le gaveur. Les exploitants agricoles, véritables prestataires, doivent respecter des cahiers des charges, mais ont à leur charge les investissements....

D'autres éleveurs réfléchissent à modifier leur façon de faire. " Pour l'instant, nous redémarrons comme avant, en construisant un sas pour la salle de gavage. Mais nous nous donnons deux ans pour nous agrandir ", dit Christophe Barrailh, éleveur-gaveur à Aire-sur-l'Adour (Landes) et président du Cifog. " On peut fonctionner avec le modèle existant, qui est celui du Sud-Ouest, en respectant les -règles sanitaires, explique-t-il. Mais c'est plus facile de travailler avec moins d'âges différents sur un élevage de canards. Sauf qu'il faut construire des bâtiments plus grands. " Il envisage de faire passer sa canetonnière de 3 000  à 6 000 places, tout en maintenant sa production de 50 000 canards gavés par an.

M. Duval, lui, a déjà déposé une demande d'aide à la rénovation des bâtiments. Il veut investir 100 000  euros pour accroître sa capacité d'accueil de canetons et être en mesure d'en réceptionner 9 000. Il veut diminuer en parallèle le nombre d'âges différents sur son exploitation de cinq à trois. Au total, cet éleveur d'Euralis réduira sa capacité de production de 10 %. Difficile aujourd'hui de savoir combien de canards seront produits cette année dans le Sud-Ouest. Le Cifog avait estimé la perte à un tiers, soit 10  millions de canards. Un nombre encore théorique. Les éleveurs ont fait une première évaluation pour déposer leur demande d'aide.

Le gouvernement a annoncé une enveloppe de soutien de 130  millions d'euros et, vendredi, Stéphane le Foll a promis un plan d'investissement de 220  millions d'euros sur cinq ans pour renforcer la biosécurité dans la filière. Le ministre de l'agriculture a rappelé que les premières avances d'indemnisation pour les éleveurs seraient distribuées en mai et juin. Dans les abattoirs et les conserveries, des mesures de chômage partiel sont mises en place. Chez Delpeyrat, par exemple, les quatre abattoirs du Sud-Ouest sont fermés pour quatre mois, avec un temps de chômage partiel limité à deux  mois pour les 250 salariés. Les 200 employés des deux conserveries, eux, prendront toutes leurs vacances durant l'été, mais ne seront pas autrement touchés. L'abattoir de Vendée qui continue à fonctionner va les alimenter, et ils pourront traiter des foies et des canards congelés et déjà stockés. Tous ont maintenant en ligne de mire le 15  août. Avec la reprise des abattages, le cycle du canard du Sud-Ouest devrait à nouveau être totalement réenclenché. A condition que " l'ennemi invisible " ne fasse pas une réapparition.

Laurence Girard

 

 

 

*

http://agriculture.gouv.fr/deplacement-dans-les-landes-et-le-gers-stephane-le-foll-reaffirme-son-engagement-au-cote-de-la-filiere-palmipede

Stéphane LE FOLL a indiqué que les modalités de dédommagement des accouveurs de la zone de restriction seraient définitivement arrêtées d'ici à la fin du mois de mai. Le dispositif est actuellement en cours de finalisation, en concertation étroite avec les professionnels et la Commission européenne qui devrait participer à son financement.

Le Ministre a rappelé que, d'ores et déjà, 20 millions d'euros leur étaient réservés au titre du dédommagement des pertes de revenus. Il a également annoncé le report de la date limite de dépôt des dossiers au 31 octobre, afin de permettre aux éleveurs de palmipèdes de bénéficier pleinement du dispositif d'aide à la restructuration de leurs emprunts bancaires, autrement appelé « Année blanche ».

http://agriculture.gouv.fr/grippe-aviaire-stephane-le-foll-dans-le-sud-ouest-la-rencontre-des-professionnels-et-des

Le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt s'est rendu vendredi 13 mai 2016 dans le Sud-Ouest pour visiter deux élevages de palmipèdes, dans le Gers et les Landes, dont l’activité a été impactée par les mesures de gestion mises en place pour éradiquer l’épizootie d’influenza aviaire.

Au cours de ce déplacement, Stéphane Le Foll a également rencontré les représentants de la filière palmipède des régions Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées pour échanger autour de la stratégie d'éradication de l'épidémie.

*

13 mai 

Dans 5 ans, ça ira mieux !

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/15635-Grippe-aviaire-les-eleveurs-seront-indemnises

« redresser la tête, rebondir et faire en sorte que la filière se projette à 5, 6, 7, 10 ans. "

Traduction : quatre ans le bec dans l'eau !

gif canard

*

12 mai

Comme annoncé en début de semaine

http://agriculture.gouv.fr/agenda-du-ministre

  • Vendredi 13 Mai 2016
    Journée :
    Déplacement dans le Sud-Ouest

= = =

Du côté des accouveurs

http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2016/05/12/Grippe-aviaire-les-accouveurs-convalescents-2713513

 
Orvia-Blanchard a repris sa production de canetons mulards et ses livraisons reprendront véritablement la semaine prochaine. - Orvia-Blanchard a repris sa production de canetons mulards et ses livraisons reprendront véritablement la semaine
 prochaine. 
Orvia-Blanchard a repris sa production de canetons mulards et ses livraisons reprendront véritablement la semaine prochaine.

La grippe aviaire découverte dans le Sud-Ouest a eu un impact dans le Bocage, dans les couvoirs Orvia-Blanchard. L’entreprise entre en convalescence.

= = =

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/12/2342989-le-gers-vient-en-aide-aux-producteurs-de-foie-gras.html

En attendant de revoir, aux quatre coins du département, les scènes familières de troupeaux d'oies ou de canards prenant le frais (... ou le bain dans la mare) (sous filets?), l'heure est au vide sanitaire et à la solidarité. ….

C'est le sens du premier volet de ce plan «made in Gers» à hauteur de 600 000 euros. Une somme qui sera ventilée en direction des petits producteurs de foie gras en circuits courts. «Mon obsession c'est d'éviter la disparition des producteurs plus modestes. D'où cette aide forfaitaire à la promotion et au redémarrage de la production qui devrait bénéficier à 500 d'entre eux.» Chacun devrait recevoir autour de 1 000 euros, une somme majorée de 20 % lorsque le dossier d'aide concernera un jeune agriculteur.

Les imprimés permettant de bénéficier de cette aide sont mis en ligne depuis hier sur le site du Département .

Le Conseil départemental veut aussi agir sur un plus long terme. D'où ce plan pluriannuel de promotion, abondé de 400 000 euros, qui bénéficiera cette fois à toutes les filières, qu'elles soient courtes ou longues.

Seront éligibles à cette aide :

les agriculteurs et groupements d'agriculteurs ayant une activité avicole dont le siège social est situé dans le Gers ; les exploitations disposant d'une salle d'abattage non agréée dite «tuerie» (il s'agit de producteurs qui vendent en frais à la ferme ou sur des marchés au gras dans un rayon de 80 km ; les exploitations disposant d'une salle agréée CE ou celles qui peuvent justifier d'une prestation d'abattage à destination de la vente directe. D'autres conditions classiques seront demandées, à consulter sur gers. fr

 

 

*

11 mai

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/11/2342151-le-grand-nettoyage-a-la-ferme-de-larcher.html

...«Le vide sanitaire, ça ne peut pas faire de mal, mais tout le monde doit le respecter. Je continue de voir au bord des étangs des canards barboter en liberté.» Patrick Coldefy pense à l'étape d'après, lorsque l'activité reprendra : «On ne sait pas quelles seront les normes à respecter ; on est dans le flou total.»....Nous attaquons les contrôles aléatoires des exploitations. Il y a des contrôles physiques et des prélèvements pour vérifier l'absence de germes. Des contrôles sont aussi menés dans des basses-cours sur signalement et sur ces installations les plus proches de grands élevages.

Quand reparlera-t-on de repeuplement ?

Il faut compter trois mois avant qu'un repeuplement progressif soit amorcé.>>

= = = = = = =

En Dordogne....

http://www.sudouest.fr/2016/05/10/grippe-aviaire-levee-des-zones-de-protection-en-dordogne-2357669-1980.php

En gros, il n'y a plus de zones restrictives parce que le département entier fait l'objet de mesures sanitaires

Sauf dérogation, les oiseaux d'élevages ne peuvent toujours pas quitter la Dordogne pour d'autres départements non-visés par les mesures sanitaires, et les "rassemblements d'oiseaux vivants" restent interdits.

Quant au vide sanitaire imposé dans les élevages de palmipèdes et le confinement des animaux des basses-cours, ils restent obligatoires jusqu'au 16 mai prochain.

*

10 mai

http://plateforme-esa.fr/article/r%C3%A9sultats-de-la-surveillance-de-l%E2%80%99influenza-aviaire-h5-hp-en-france-point-de-situation-9-au

Résultats de la surveillance de l’influenza aviaire H5 HP en France - Point de situation-9 au 02/05/201

Soumis par Vera KANT le 9. mai 2016

Au 3 mai 2016, 93 foyers d’IA H5 ont été comptabilisés en France dont 77 d’IA H5 HP et 16 foyers d’IA H5 FP, soit un foyer d’IA H5 FP de plus que dans la dernière note de synthèse datant du 18/04/2016 (tableau 7). Ce nouveau foyer affecte une exploitation de canards reproducteurs située dans les Landes (tableau 8). Suite à une demande de dérogation de mouvement d’animaux pour la mise en place de futurs reproducteurs canards, deux troupeaux de canards ont été détectés positifs pour un virus H5 FP ; l’un de ces troupeaux était séropositif et l’autre séronégatif. Les deux autres troupeaux de canards reproducteurs hébergés sur l’exploitation ont été détectés séropositifs mais vironégatifs.

*

9 mai

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/eleveurs-de-canards-n-oubliez-pas-la-formation-en-biosecurite-1462463045

Les éleveurs de canards doivent suivre une formation en biosécurité s'il veulent pouvoir reprendre leur activité à la fin du vide sanitaire imposé pour lutter contre la grippe aviaire, le 16 mai. Tout comme les travaux de mise aux normes, cette formation est obligatoire. Mais tous les éleveurs ne sont pas au courant, en particulier ceux qui font de la vente directe.

= = = = =

Passe-moi l'éponge.....

 

*

8 mai

Au sujet du H5N1 LP trouvé aux USA sur dindes

Quand on lit dans le bulletin OIE (notification immédiate)...

<<A travers cette surveillance de routine, un virus H5N1 de l’influenza aviaire faiblement pathogène (IAFP) de la lignée nord-américaine chez les oiseaux sauvages a été identifié et confirmé par séquence partielle HA/NA. La séquence HA est 98% similaire à A/mallard/Ohio/11OS2229/2011(H5); la séquence d’acides aminés est NIPQRETR/GLFGAI. La séquence NA est 99% similaire à A/blue-winged teal/Louisiana/UGAI14-2494/2014(N1).>>

cela ne veut pas dire qu'il s'agit de la souche H5N1 du foyer....

 

Ce n'était pas le premier cas cette année, même si ce n'a pas été communiqué à l'OIE

On apprend par ….

http://www.wattagnet.com/articles/26828?utm_source=KnowledgeMarketing&utm_medium=Watt%20Products&utm_campaign=Ag%20Weekly%20Roundup%20eNews%20List&eid=107678222&bid=1397915

.que << Le cas du Missouri marque le deuxième foyer de grippe aviaire aux États-Unis en 2016, mais c'est le premier cas connu du virus H5N1 cette année. En Janvier, dix cas de grippe aviaire ont été signalés dans le comté de Dubois, Indiana. Un cas était hautement pathogène de grippe aviaire H7N8 , huit cas étaient de l' influenza aviaire faiblement pathogène, et le sérotype exact du dixième cas n'a pas été déterminé. Tous les cas étaient des élevages commerciaux de dindes>>.

*

5 mai

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/05/2338231-le-foll-le-13-mai-dans-le-gers.html

le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll effectuera un déplacement sur le terrain, le vendredi 13 mai, «pour vérifier l'application des différentes mesures» visant à éradiquer l'épizootie de grippe aviaire. Selon nos informations, cette visite qui débuterait dans les Landes, passera par le Gers et l'Aude.

Mardi, lors des questions au Gouvernement à l'Assemblée nationale, la députée de Condom Gisèle Biémouret avait interrogé le ministre

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/05/2338231-le-foll-le-13-mai-dans-le-gers.html#cxGcOvveBJmCVyOa.99
 
Que le Gouvernement nous préserve du retour de ce fléau !

*

4 mai

Des précisions sur le H7N7HP italien

http://www.plateforme-esa.fr/article/influenza-aviaire-hautement-pathog%C3%A8ne-iahp-de-sous-type-h7n7-en-italie

<<Le laboratoire a confirmé la présence de la maladie le 30 avril et l’analyse phylogénétique préliminaire exclut un lien avec la souche isolée du dernier foyer d’influenza aviaire faiblement pathogène (IAFP) de sous-type H7N7.>>

Note   ce dernier foyer est l'un des deux à l'embouchure du Pô  : << Un deuxième foyer, cette fois-ci IAFP de sous-type H7N7, a été signalé en Emilie Romagne le 15 avril dans le cadre d’un contrôle avant déplacement des animaux.>>

*

H5N2 LP sur autruches en Afrique du Sud.... (Bulletin OIE du 3 mai)  Deux foyers.... Le grand nombre de cas fait penser à des signes cliniques....pas de destruction des élevages, comme c'est la règle dans le pays depuis plusieurs années

03/05/2016: Influenza aviaire faiblement pathogène (volailles), Afrique du Sud, (Rapport de suivi nº 13)

Les coordonnées géographiques ont été indiquées de façon moins précise afin de protéger l'anonymat des propriétaires conformément à la législation en vigueur. Note du Service d’information et d’analyse de la santé animale mondiale de l'OIE : l'influenza aviaire H5 et H7 sous sa forme faiblement pathogène chez les volailles est une maladie à déclaration obligatoire conformément au Chapitre 10.4. sur l'influenza aviaire du Code sanitaire pour les animaux terrestres (2015).

*

http://agriculture.gouv.fr/grippe-aviaire-stephane-le-foll-repousse-dun-mois-la-date-de-depot-des-dossiers-dindemnisation

On y lit : <<Stéphane Le Foll a indiqué que les 77 éleveurs directement touchés par des foyers d’influenza aviaire avaient d’ores et déjà été indemnisés de leurs pertes directes et que les mesures mises en œuvre étaient nécessaires pour éradiquer une épizootie faisant courir des risques à l’ensemble du cheptel de volaille français.>>

Cela voudrait-il signifier que la vingtaine d'éleveurs touchés par des souches faiblement pathogènes n'ont pas subi de pertes et ne sont pas concernés ?

De plus, ces proposconfirment que le Ministère ne communique toujours pas sur les grippes aviaires LP, qui sont à déclaration obligatoire comme les HP et sont soumises aux mêmes règles sanitaires internationales.

*

Au sujet du H7N7 en Italie

http://plateforme-esa.fr/article/influenza-aviaire-hautement-pathog%C3%A8ne-iahp-de-sous-type-h7n7-en-italie

*

3 mai

LIBAN Au sujet du H5N1
http://magazine.com.lb/index.php/fr/liban/3-question-a-?issue_id=232

<<Ce sont généralement des volailles ou des oiseaux migrateurs ou entrés dans le pays frauduleusement sans contrôle qui sont la cause de ce virus, surtout que le Liban est sur la voie des oiseaux migrateurs.>>
MAROC
http://www.marocbuzz.com/fr/2016/04/30/filiere-avicole-la-crise-de-linfluenza-aviaire-h9n2-est-derriere-nous/
<<Ainsi, la filière a réussi à surmonter la crise de l’influenza aviaire de type H9N2. Et pour cause, le ministre a annoncé que «la généralisation de la vaccination dans les élevages avicoles a permis de limiter rapidement l’impact de la grippe aviaire H9N2», rassurant les consommateurs sur le caractère bénin de cette maladie aviaire, qui a touché récemment la volaille marocaine, et qui n’a aucune incidence sur la santé humaine. Le ministre a même qualifié la situation actuelle du secteur de «stable» et «saine».
...De son côté, El Houssaine Louardi, ministre de la santé, n’a pas manqué de rappeler que le virus H9N2, qui existe depuis des années dans plusieurs pays dans le monde, s’attaque spécifiquement aux volailles et ne peut, en aucun cas, être transmissible à l’homme.>>
*
ITALIE Bulletin OIE du 2 mai 2015
https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/15472681e7c09bcc
Un foyer de H7N7 HP sur poules pondeuses
  • EMILIA-ROMAGNA (FERRARA, Portomaggiore)

 

Total animals affected

Species

Susceptible

Cases

Deaths

Destroyed

Slaughtered

Birds

17000

2000

600

16400

0

 

 
Les résultats positifs concernent un élevage commercial de poules pondeuses (élevées en plein-air/biologiques). Un taux de mortalité élevé a été signalé au cours des deux-trois derniers jours
*
USA (Missouri) Bulletin OIE du 2 mai 2016
https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/154773fb05cdbea0
Un foyer de H5N1 LP sur dindes, sans aucun signe clinique
Sensibles = 39000 Abattus = 39000
A travers cette surveillance de routine, un virus H5N1 de l’influenza aviaire faiblement pathogène (IAFP) de la lignée nord-américaine chez les oiseaux sauvages a été identifié et confirmé par séquence partielle HA/NA.
Une combinaison entre un H d'Ohio et un N de Louisiane :
La séquence HA est 98% similaire à A/mallard/Ohio/11OS2229/2011(H5); la séquence d’acides aminés est NIPQRETR/GLFGAI. La séquence NA est 99% similaire à A/blue-winged teal/Louisiana/UGAI14-2494/2014(N1).

*

2 mai

Le vide sanitaire devient "total"

http://www.europe1.fr/economie/grippe-aviaire-le-vide-sanitaire-devient-total-lundi-dans-18-departements-2734243

Et désormais, vide sanitaire oblige, les lieux vont suspendre leurs activités jusqu'au 18 août.

...Et la faune sauvage n'est pas complétement négligée

http://www.ladepeche.fr/article/2016/05/02/2336174-grippe-aviaire-la-faune-sauvage-aussi.html

 

*

30 avril

http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2016/04/29/face-a-la-grippe-aviaire-les-eleveurs-du-sud-ouest-se-remettent-en-ordre-de-marche_4910900_3234.html

<<Si la plupart des éleveurs jugent les changements indispensables, la méfiance et le mécontentement persistent chez certains. On dénonce les grandes exploitations qui favoriseraient l’émergence des virus, les laboratoires qui ne développeraient pas la recherche, ou encore une Union européenne qu’il faudrait aveuglément contenter.>>

*

28 avril

http://plateforme-esa.fr/article/formation-en-ligne-sur-l%E2%80%99influenza-aviaire-hautement-pathog%C3%A8ne

Une formation en ligne sur la thématique de l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) destinée aux vétérinaires sanitaires sera accessible le 4 mai 2016.
Cette formation en ligne a été commandée et financée par le Ministère chargé de l’Agriculture à l’Ecole Nationale des Services Vétérinaires (ENSV)- VetAgro Sup. L’ENSV a réalisé ce Corporate Open Online Course (COOC) avec la participation de la Direction générale de l'alimentation (DGAl), la Société Nationale des Groupements Techniques Vétérinaires (SNGTV), l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse (ENVT), l’ANSES et la Plateforme ESA....
L’inscription à cette formation pourra être effectuée en ligne à partir du 27 avril 2016 à l’adresse suivante : http://www.cooc-influenza.fr/

*

27 avril

http://www.ouest-france.fr/economie/agriculture/un-exercice-simule-un-cas-de-grippe-aviaire-pres-de-segre-4187485

http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/27/2333583-grippe-aviaire-des-formations-biosecurite.html

<<Pour accompagner les agriculteurs dans la crise de la grippe aviaire, la chambre met en place une formation plan de biosécurité. Elle se déroulera le mercredi 25 mai et le vendredi 10 juin. «Sur deux jours, cette formation permettra aux éleveurs de concevoir et de gérer leur plan de biosécurité et de mettre en œuvre les bonnes pratiques d'hygiène requises. L'attestation de suivi de cette formation fera partie des documents nécessaires au plan de biosécurité».>>

*

26 avril

H5N1 en Iraq (bulletin OIE)
https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/1545288c72dde363
H5N1 6 foyers 10% de mortalité dans six élevages
Sensibles : 718599 Cas : 77101 Morts : 77101 Détruits : 641498
=
http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/26/2332594-les-particuliers-concernes-par-la-grippe-aviaire.html
http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/26/2332816-tous-les-particuliers-n-appliquent-pas-le-vide.html
http://www.humanite.fr/grippe-aviaire-adieu-canards-oies-volailles-605414
... un bon résumé de la situation... Tout le monde va y laisser des plumes !

*

25 avril

http://plateforme-esa.fr/article/r%C3%A9sultats-de-la-surveillance-de-l%E2%80%99influenza-aviaire-h5-hp-en-france-point-de-situation-8-au 

Résultats de la surveillance de l’influenza aviaire H5 HP en France - Point de situation-8 au 18/04/2016

 <<Depuis le 29/03/2016, trois suspicions cliniques ont été reportées chez des volailles domestiques. Une suspicion portant sur un troupeau de canards en gavage présentant des mortalités a été infirmée en Haute-Marne. Une suspicion a été émise après une chute de ponte chez des dindes reproductrices dans le Maine et Loire mais elle a été infirmée. Une suspicion clinique concernant un troupeau de pintades dans le Tarn a mené à l’identification d’un foyer de H5N9 HP, confirmé le 18/04/2016 >>

*

20 avril

Des précisions grâce à l'OIE

La mort de 350 pintades en l''espace de cinq jours a entraîné la déclaration d''une suspicion clinique le 13 avril 2016. Le Laboratoire national de référence a identifié une souche H5N9 hautement pathogène le 18 avril 2016. Le site d''élevage comptait également 2 800 poulets élevés en plein-air sans manifestation clinique. L''ensemble des animaux seront détruits le 20 avril 2016. Par ailleurs, avant l''apparition des symptômes chez les pintades, le site a détenu un lot de 1000 canards en gavage, sans mortalité anormale durant le gavage ; ce lot est sorti pour abattage le 6 avril 2016.

 

Après l'annonce d'un nouveau foyer dans le Tarn, le Ministère communique :

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-tout-savoir-sur-le-vide-sanitaire
Chapeau :
<<Depuis le 24 novembre dernier, la France fait face à une épidémie d’Influenza aviaire de grande ampleur avec 77 foyers détectés dans 9 départements du sud-ouest. Ce virus touche particulièrement la filière « palmipèdes » (canards et oies). Pour enrayer ce virus, la période de vide sanitaire a débuté le 18 avril. Contexte, stratégie, calendrier, indemnisations... Retrouvez toutes les informations utiles sur le vide sanitaire. >>
A lire ce texte, on peut croire que le ministère ignore toujours la complexité de cette épizootie, avec plusieurs sous-types, dont deux prédominants. Il ne s'agit pas du « virus de l'influenza aviaire », mais DES VIRUS.
Il ne rappelle pas que la classification HP/LP se fait par l'aggressivité de chaque souche vis-à-vis du poulet, et pas vis-à-vis du canard ou de l'autruche.
En suivant les événements, on a eu l'impression que le sous-type H5N1 se répartissait autour d'un axe « NE-SO », alors que le H5N9, qui touche majoritairement les Landes, est plus au Sud, et sur un axe « ENE-OSO » (Voir mon ancienne carte avec une silhouette de canard en vol)

*

19 avril

Deux articles dans le Monde à propos des grippes aviaires
http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/protege/20160420/html/1237618.html

Épizootie Les chercheurs contre-attaquent

On va peut-être commencer à en apprendre un peu plus....
et
http://www.lemonde.fr/journalelectronique/donnees/protege/20160420/html/1237617.html

 

Frankenvirus ", bientôt l'épilogue  ?

 

Les " Frankenvirus " vont-ils faire leur retour dans les laboratoires ?

<<Le comité américain a caractérisé les études à risque élevé : celles qui peuvent générer un pathogène hautement transmissible et très virulent dans un modèle animal pertinent pour les mammifères, et résistant aux vaccins et aux médicaments. >>
A mon avis, seulement deux des conditions sur quatre correspondent déjà à un risque difficilement admissible !

*

Nous avons été propulsés dans le vide sanitaire (relatif) depuis hier....Le principe de précaution, c'est utile dans les déclarations !

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/audio-ne-peut-jamais-etre-sur-100-de-l-efficacite-du-vide-sanitaire-1460960677

Frédéric Piron le directeur des services vétérinaires de la Dordogne était l'invité du matin de France Bleu Périgord ce lundi. Il est revenu sur le début du vide sanitaire qui commence pour tenter d'éradiquer le virus de la grippe aviaire

*

13 avril

La France expérimente le vide sanitaire pour tous...

http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/dordogne/grippe-aviaire-le-vide-sanitaire-s-organise-dans-les-elevages-973506.html

 

Grippe aviaire : Le vide sanitaire s'organise dans les élevages

Plus aucun canard, plus aucune oie dans les élevages durant tout un mois. Le processus est déjà enclenché depuis quelques semaines. Comment s'y préparent les éleveurs ?

 

 

Dans ce couvoir c'est la pleine pèriode d'insémination. A quelques jours du vide-sanitaire, cet établissement a été autorisé à mettre les bouchées doubles pour pouvoir conserver les oeufs fécondés. 
La grippe aviaire et les précautions sanitaires ont déjà occasionnés beaucoup de pertes et d'inquiétudes. Dans ce couvoir comme chez les éleveurs gaveurs de canards et d'oies...


Reportage à Thenon en Dordogne de Philippe Niccolaï et Ludovic Cagnato.

Grippe aviaire : Le vide sanitaire s'organise dans les élevages

Plus aucun canard, plus aucune oie dans les élevages durant tout un mois. Le processus est déjà enclenché depuis quelques semaines. Comment s'y préparent les éleveurs ? P.Nicollai L.Cagnato

*

7 avril

http://lejournaldugers.fr/article/11610-grippe-aviaire-declaration-obligatoire

 

*

6 avril

Pas une poule dehors pendant un mois....sinon en fourrière (?)

 

L'poulallier a fermé ses volets aux environs de mai...C'est la saison des fraises!

http://www.centrepresseaveyron.fr/2016/04/05/grippe-aviaire-avis-aux-particuliers-faites-recenser-vos-volailles,995613.php

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/tarn/lutte-contre-la-grippe-aviaire-les-particuliers-aussi-doivent-recenser-leurs-volailles-968451.html

 Avant le dix avril, les particuliers doivent déclarer leurs animaux en mairie au moyen d'un formulaire. Une nouvelle procédure qui suscite chez eux sourire ou incompréhension,

*

3 avril    A propos des H5N2 (nous en avons), un article sur les canards sauvages aux USA

http://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2015/03/role-wild-birds-us-h5n2-outbreaks-questioned

*

Premier avril

01/04/2016: Influenza faiblement pathogène , France, (suivi nº 2)
H5N3 LP 1 foyer 700 oies détruites (0 mortes)
dans le cadre de la « surveillance programmée»

D'après l'OIE Un nouveau foyer de grippe aviaire en France (LP  aucun cas clinique  700 oies abattues)  Total 91 foyers, dont  76 d’IA H5 HP et 15 foyers d’IA H5 FP

 

Voir aussi l'arrêté du 16 mars

http://www.lafranceagricole.fr/r/Publie/FA/p1/Infographies/Web/2016-03-31/jogrippeaviaire.pdf

 

 

*

Le Figaro y va de son poisson !   "Grippe aviaire au Brésil" ...

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/03/31/97001-20160331FILWWW00387-bresil-epidemie-de-grippe-aviaire-avant-les-jo.php

Je pense que la majorité de ses lecteurs rectifieront !

http://www.tdg.ch/monde/zika-grippe-h1n1-repand-bresil/story/31092306

 

*

30 mars

http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/30/2314717-la-grippe-aviaire-plombe-toute-la-filiere-canard.html

Grippe aviaire : toute la filière du canard impactée. Reportage dans le Gers

La filière canard est impactée, de l’éleveur jusqu'au
 transporteur

 

http://www.sudouest.fr/2016/03/29/grippe-aviaire-en-dordogne-huit-mesures-specifiques-pour-les-basses-cours-des-particuliers-2315773-1980.php

Les bêtes devront être confinées, soit dans un bâtiment spécifique, soit dans un lieu clôturé et couvert par un filet pour éviter tout contact avec les animaux sauvages. ©

 

Le préfet a écrit à tous les maires du département pour qu'ils recensent les basses-cours des particuliers et aident à sensibiliser ceux-ci aux mesures sanitaires indispensables pour éradiquer le virus

*

29 mars

Un foyer de H5N8 en Corée du sud (OIE)....Plus de 10000 volailles détruites

*

18 mars

http://plateforme-esa.fr/article/r%C3%A9sultats-de-la-surveillance-de-l%E2%80%99influenza-aviaire-h5-hp-en-france-point-de-situation-6-au

Au 14 mars 2016, 90 foyers d’IA H5 ont été comptabilisés en France dont 76 d’IA H5 HP et 14 foyers d’IA H5 FP, soit deux foyers d’IA H5 HP de plus que dans la dernière note de synthèse datant du 28/02/2016 (tableau 3 et figure 2).
Les deux nouveaux foyers ont été détectés dans les Landes dans le cadre de la surveillance des reproducteurs palmipèdes actuellement menée en Zone de Restriction (Tableau 4). L’un concerne quatre troupeaux de reproducteurs, deux de femelles et deux de mâles, répartis sur deux sites de production et dépendant d’une structure d’accouvage commune. Un virus de sous-type H5 N9 a été isolé sur un des troupeaux ; dans les trois autres lots, le sous-type de neuraminidase  n’a pas pu être déterminé. L'ensemble des animaux présents sur les deux sites de production ont été abattus. Le second cas a été identifié dans un lot de 800 canards reproducteurs. Le sous-type de neuraminidase n’a pas été déterminé.

*

15 mars

Le Ministère annonce un 76ème foyer HP

Le 15 mars : un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène a été déclaré dans un élevage de 800 canards reproducteurs mâles, dans la commune de Montgaillard.

Selon l'OIE  (bulletin de suivi numéro 9 du 15 mars), il s'agit d'une souche H5N9

=

Pause pour l'opération poules-poubelles

http://www.sudouest.fr/2016/03/14/des-poils-sur-les-oeufs-2300300-3603.php

*

13 mars

Arsague est situé entre Dax et Orthez
https://fr.wikipedia.org/wiki/Arsague
Pas de communiqué préfectoral disponible sur le foyer d'Arsague à la date du 13 mars
Le 10 mars, à Tartas, en fin d'après-midi s'est tenu une réunion d'information sur la grippe aviaire pour les maires du département
http://www.landes.gouv.fr/IMG/pdf/Du_07_au_13_mars_2016.pdf
Compte-Rendu dans Sud-Ouest le 12 mars
http://www.sudouest.fr/2016/03/12/le-prefet-mobilise-les-maires-contre-le-virus-2298898-3452.php

Les récalcitrants au confinement des volailles de basse-cour risquent des amendes.

Environ 150 maires et adjoints étaient rassemblés, jeudi après-midi à Tartas, invités par le préfet des Landes, Nathalie Marthien, pour faire le point sur les mesures de vide sanitaire imposées par le ministre de l'Agriculture pour éradiquer le virus de l'influenza aviaire.

*

11 mars

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

Avec le nouveau foyer à H5N9 des Landes, le ministère comptabilise 75 foyers HP sans préciser le sous-type

- Le 10 mars : un cas d'influenza aviaire hautement pathogène a été déclaré dans un élevage de 14 370 canards reproducteurs répartis sur deux sites distants de deux kilomètres, dans la commune d'Asargue.

= = = = = = = =

Le plan gouvernemental et ses dommages collatéraux....

http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/11/2301881-un-eleveur-touche-0e-par-poule-pondeuse-abattue.html

La mise en place de zone de restriction n'est pas sans effet : des mesures spécifiques y ont été édictées comme l'interdiction de faire sortir des volailles. Et c'est là, le souci pour cet éleveur comme pour trois autres producteurs de poules pondeuses dans le département. «Il est impossible d'envoyer mes poules dans des abattoirs hors du département,..."

*

9 mars

Trois-quart de mesures sera-t-il suffisant?

http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/09/2300285-pas-de-demi-mesure-contre-le-virus.html

<<Et l'influenza aviaire étant actuellement présente dans plus d'un élevage sur deux, le risque qu'elle refasse surface avant la fin 2016 est bien réel.>>

Les différents orateurs ont fait face à une salle inquiète./ Photo DDM MC
 

Les différents orateurs ont fait face à une salle inquiète./ Photo DDM MC

*

Hors de France, on vaccine beaucoup la volaille (contre le H5N1)

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/cette-ex-filiale-de-sanofi-fait-son-beurre-en-vaccinant-la-volaille-957528.html

*

7 mars

Pour les oies, un séjour dans le vide va être encore plus pénalisant que pour les canards

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-sarlat-l-inquietude-de-la-filiere-oie-1457280182

 

*

6 mars

http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/06/2298385-l-agriculture-se-meurt-chaque-jour-un-peu-plus.html

<<Et cette maladie, commente Thierry, membre de la Coordination Rurale, qui n'a pourtant touché aucun élevage du département, pénalise toute une filière...
En fait, on nous pénalise d'avoir du résultat ! La clientèle, quelle qu'elle soit, va se reporter sur des canards et foies gras de l'Est, que l'on peut qualifier de m…, et nous aurons du mal, en septembre prochain, à retrouver le client car il aura trouvé des produits moins chers… L'Europe s'en mêle aussi avec une circulaire portant de 8 à 14 jours le vide sanitaire entre chaque bande, et des mises aux normes encore plus sévères, engageant obligatoirement de nouveaux investissements , et je vais perdre quatre bandes par an !>>

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-un-producteur-lance-un-financement-participatif-pour-passer-le-cap-du-vide-sanitaire-1456782194

On y voit une gaveuse....

La salle de gavage accueille en moyenne cent canards.
 - Aucun(e)

 

 

*

4 mars

FRANCE

http://www.humanite.fr/le-foie-gras-lepreuve-du-vide-sanitaire-prolonge-600886

Vice-présidente du Mouvement de défenses des exploitations familiales (MODEF), Isabelle Daugreilh* explique les conséquences économiques et sociales du  vide sanitaire généralisé  décidé par le gouvernement pour tenter de venir à bout de la grippe aviaire.

http://www.sudouest.fr/2016/03/03/redemarrer-au-plus-tot-pour-ne-pas-perdre-nos-marches-2289610-4778.php

  • Des règles de biosécurité devront s’appliquer dans tous les élevages de volailles de France dès cet été. ©
    ARCHIVES Pascal BAT

Éleveur dans les Landes et à la tête de l’interprofession, Christophe Barrailh se prépare aux nouvelles règles sanitaires.

http://www.sudouest.fr/2016/03/03/on-a-envie-d-en-finir-2289639-3517.php

Le PDG de Labeyrie et le directeur de la division animale de Maïsadour s'expriment pour la première fois sur la crise qui frappe la filière aviaire

 

*

3 mars

MAROC

http://aujourdhui.ma/societe/grippe-aviaire-la-volaille-passe-au-vaccin

La vaccination concernera tous les élevages avicoles au niveau national, qu’ils soient touchés ou non par le virus. Une mesure qui figure dans le plan de lutte contre le H9N2 élaboré par l’ONSSA en concertation avec la FISA et les experts du secteur. Quant à la durée de l’opération de vaccination, aucun délai n’a été fixé. «Celle-ci prendra le temps nécessaire. L’essentiel est de vacciner tout le cheptel avicole», affirme M. Jirari..... et...
Le directeur de la FISA ne manque pas de signaler que pour les volailles qui ont déjà développé des anticorps, la vaccination n’est pas nécessaire. En revanche, celles qui n’ont jamais été touchées par le virus doivent impérativement être vaccinées.

L’ONSSA et la FISA n’ont cessé de répéter à travers la publication de communiqués que le H9N2 est un virus faiblement pathogène. Ce virus qui est spécifique aux volailles n’est aucunement transmissible à l’Homme. A ce jour, aucun cas d’influenza aviaire hautement pathogène n’a été détecté au Maroc. Et par conséquent, la consommation des viandes de volailles et des œufs ne représente strictement aucun danger pour le consommateur.

CQFD......

**

FRANCE

http://www.laviequercynoise.fr/breves/reunion-d-information-sur-la-grippe-aviaire-pour-les-producteurs-des-filieres-concernees_8408/

Mardi 8 mars, à 9h30, à la salle des Fêtes de Montfaucon, avec la participation de : Dr Jean-Luc GUERIN de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, Mme Corinne COMBELLES, Chef de Service à la DDCSPP du Lot, Marie-Pierre PE, Directrice du CIFOG - interprofession nationale de la filière Foie Gras, Jean-Michel SCHAEFFER, Président de la Confédération Française de l’Aviculture.

= = =

http://france3-regions.francetvinfo.fr/sia-2016-la-crise-du-foie-gras-dans-les-allees-du-salon-de-l-agriculture-941344.html

SIA 2016 : la crise du foie gras dans les allées du salon de l'agriculture

Alors que les élevages du Sud-Ouest "se vident" de leurs canards, au salon de l'agriculture, les producteurs de foie gras rassurent les clients. Il y aura bien du foie gras à Noël, mais il faudra certainement y mettre le prix.   

Le stand d&#039;un éleveur et producteur de foie gras du Gers © V.Dalmaz-Nicolas

© V.Dalmaz-Nicolas Le stand d'un éleveur et producteur de foie gras du Gers

Aux stands des producteurs de foie gras, ce n'est pas la crise. L'épizootie de grippe aviaire dans les élevages du Sud-Ouest n'a pas fait fuire la clientèle. Bien au contraire. Certains viennent faire des réserves dans la perspective d'une pénurie car beaucoup de français s'interrogent. Y aura-t-il du foie gras à Noël ? Bien sûr que oui, confirme Michel Monteil, transformateur de foie gras dans le Quercy (Lot) ... Mais son prix sera plus élevé.       
A partir du 11 avril, il n'y aura plus aucun canard dans les élevages du Sud-Ouest afin d'éradiquer la grippe aviaire et ce, pendant 4 semaines. La réintégration des canetons est prévue entre le 9 et le 16 mai. Après il faudra encore attendre 14 semaines, la durée du cycle d'élevage, pour que la production de foie gras reprenne son cours

*

1 mars

Essai d'explication à l'intention du consommateur marocain

http://aujourdhui.ma/actualite/grippe-aviaire-faut-il-sinquieter

On voit que le distinguo HP/LP (pour le poulet) pose toujours problème...

*

Les petits éleveurs français sont désorientés

«Actuellement on n'a aucune visibilité. Nous, on pense qu'on fait ce qu'il faut pour éviter toute contamination, on n'a pas eu de cas ! Mais la crédibilité de toute la filière est en jeu sur ce coup-là. Il ne faudrait pas qu'en éradiquant le virus, on éradique les éleveurs…»
 
Voir aussi
La mesure qui a été prise de non-abattage systématique de tous les canards a sauvé les élevages.
 
Je me mets à la place du français moyen. Comment savoir si  le vide sanitaire, actuel et programmé est un vide vraiment vide, ou à moitié plein ?
 

*

29 février

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/29/2286167-les-petits-elevages-fermiers-et-le-bien-manger-d-ariege.html

Comment gérer équitablement la diversité des élevages ?

Il ne suffit pas de faire accuser les gros par les petits et les petits par les gros !

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-une-petition-lancee-auros-pour-sauver-palmagri-1456093184
https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-au-salon-de-l-agriculture-les-clients-solidaires-des-eleveurs-1456669615

 

*

27 février

http://www.laviequercynoise.fr/a-propos-de-la-dangerosite-de-la-grippe-aviaire_8377/

A noter les chiffres de mortalité présentés, à comparer avec les bulletins de l'OIE (3% de mortalité en moyenne depuis le début). Le 69% est le taux uniquement constaté dans le premier foyer (H5N1 sur un petit poulailler à BIRAS). Dans le premier bilan de la plateforme, les taux pour les palmipèdes, en cas de symptômes cliniques, varient de 1 à 9%.

<<le taux de mortalité constaté dans les élevages infectés du Sud-Ouest, ont atteint jusqu’à 19 % pour les palmipèdes et 69 % pour les poules et pintades>>

*

25 février

http://www.20minutes.fr/bordeaux/1793431-20160224-grippe-aviaire-nouveaux-cas-confortent-autorites-choix-vide-sanitaire-generalise

On reparle d'éradication... De quels sous-types ?  Dans cette exploitation, il en avait deux : une souche du sous-type H5N1...réapparue, ou différente cette fois, et une souche du sous-type H5N9..... Dans les Landes, le sous-type H5N2 est majoritaire... Les trois sous-types, tous HP pour les gallinacés, ont peut-être un passé (et un futur) différent....L'avenir nous le dira peut-être. On attend le résultat des cogitations de l'ANSES.

« Ce nouveau cas d’influenza aviaire montre que l’éradication doit passer par un vide sanitaire généralisé. Nous constatons toujours une circulation latente du virus dans la filière. Une mesure générale de vide sanitaire, accompagnée par la mise en place des mesures de biosécurité, va permettre de repartir sur des bases assainies », assure Hervé Simon.

Bien évidemment, les éleveurs ne connaissent que le H5N1....On le voit dans ce reportage vidéo en Vendée

A Bordeaux, le 28 janvier 2016, reportage auprès des éleveurs de canards regroupés dans la coopérative Palmagri, alors que des mesures draconniennes sont prises pour lutter contre l'influenza aviaire.A Bordeaux, le 28 janvier 2016, reportage auprès des éleveurs de canards regroupés dans la coopérative Palmagri, alors que des mesures draconniennes sont prises pour lutter contre l'influenza aviaire. - E.Provenzano / 20 Minutes

Elsa Provenzano

 

Deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés en Dordogne, ont appris mardi les éleveurs de palmipèdes du Sud-Ouest. Cela porte à 15 le nombre de foyers identifiés dans ce département et à 74 ceux détectés au total, dans huit départements du Sud-Ouest. Le premier cas a été repéré dans un basse-cour de Dordogne, en novembre dernier.

Cette nouvelle attaque du virus survient alors qu'un vide sanitaire est prévu à partir du mois d'avril dans les élevages de volailles du Sud-Ouest, afin de tenter d’éradiquer la maladie.

Où sont situés les nouveaux foyers ?

Le premier foyer d’influenza aviaire a été repéré dans une salle de gavage de Saint-Paul-La-Roche, alors même que cette exploitation avait déjà été touchée en novembre dernier. Les canards avaient été abattus et le site assaini mais au cours de contrôles, qui sont réalisés dans tous les foyers déjà infectés, il a été découvert que le nouveau lot de palmipèdes était touché. A Beauregard et Bassac, un élevage dit de « prêt-à-gaver » constitue un nouveau foyer d’influenza aviaire.

Comment est-il possible que la même exploitation soit touchée deux fois ?

« Trois hypothèses sont envisageables : une contamination initiale dans l’exploitation ayant fourni les canards prêts à gaver, une contamination dans le transport ou une contamination dans l’exploitation réalisant le gavage », explique Hervé Simon, directeur adjoint de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), précisant qu’une enquête épidémiologique sera réalisée par l’agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

Qu’est-ce qui est mis en place ?

Tous les palmipèdes des deux exploitations vont être abattus. Les 2.000 de Saint-Paul-La Roche sont éliminés ce mercredi et les 6.000 de Beauregard et Bassac le seront ce jeudi. Des désinfections des exploitations vont être réalisées par des entreprises spécialisées, sous la supervision de la DDCSPP. Comme pour les autres foyers, une zone de protection de trois kilomètres et une zone de surveillance de dix kilomètres sont mises en place autour des élevages concernés.

Est-ce que le plan de vide sanitaire reste inchangé suite à ces deux nouveaux cas ?

« Ce nouveau cas d’influenza aviaire montre que l’éradication doit passer par un vide sanitaire généralisé. Nous constatons toujours une circulation latente du virus dans la filière. Une mesure générale de vide sanitaire, accompagnée par la mise en place des mesures de biosécurité, va permettre de repartir sur des bases assainies », assure Hervé Simon.

Une vidéo où l'on voit que les éleveurs ne connaissent que le H5N1 :  Grippe aviaire : La Vendée à risque !

 

= = = =

Un bilan de l'épizootie de 2015 en Amérique du Nord

http://www.lebulletin.com/actualites/influenza-aviaire-les-americains-netaient-pas-prets-77362

  • Coût pour les contribuables : près de 1 milliard $
  • Pertes directes pour l’industrie : 1,6 milliard $
  • Pertes pour l’ensemble de l’économie : 3,3 milliards $
  • Pertes d’emplois : 8 500

= = = = = =

http://www.sudouest.fr/2016/02/24/pyrenees-atlantiques-un-13e-cas-de-grippe-aviaire-detecte-2282731-7496.php

Un foyer d'influenza a été recensé dans un élevage de Mazerolles

Alors que les élevages de canards, oies et poulets se vident peu à peu à mesure que les palmipèdes et gallinacées sont abattus pour laisser place au vide sanitaire décrété par le ministère de l'agriculture, la grippe aviaire n'a pas disparu, notamment en Béarn.

24 février

http://www.sudouest.fr/2016/02/24/nouveaux-cas-de-grippe-aviaire-2282498-828.php

D'où vient ce nouveau virus ? Hervé Simon soulève trois hypothèses de contamination : « Du fournisseur de canard, du transporteur, ou de l'exploitation en cause. Une enquête épidémiologique sera réalisée par l'Anses. » (2)

Sur le site du ministère (mise à jour du 24):

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

Cliquer sur Dordogne pour trouver les deux nouveaux foyers :

- Deux foyers d'influenza aviaire hautement pathogène ont été déclarés le 23 février 2016, l'un dans un atelier de 2000 canards en gavage dans la commune de Saint-Paul-la-Roche, l'autre dans un atelier de 6000 canards prêts à gaver dans la commune de Beauregard-et-Bassac.

Noter que la première fois à Saint-Paul, il y avait deux souches, une H5N1 et une H5N9

Selon le bulletin OIE, il s'agit cette fois d'un sous-type H5N1 HP

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/dordogne-deux-nouveaux-cas-de-grippe-aviaire-dont-un-dans-un-elevage-deja-touche-et-desinfecte-1456237544

Deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés en Dordogne. Le premier dans un élevage de 6000 canards à Beauregard et Bassac. Les volailles doivent être abattues jeudi.

Le deuxième dans un élevage déjà touché à Saint Paul La Roche. Une exploitation qui gave plus de 2000 canards. Mais surtout un élevage qui avait déjà détecté des cas de grippe aviaire fin novembre, au début de l'épidémie. L'exploitation avait déjà été désinfectée. Cette fois, l'abattage du cheptel est prévu ce mercredi.

Dans les deux cas, c'est le H5, virus hautement pathogène qui a été détecté.

23 février

Préparation des travaux pratiques ....

<<Mais, et c'est peut-être là le point de départ, le représentant de l'État a tenu à souligner : «On ne peut pas dire que la grippe aviaire est endémique, qu'elle repartira comme elle est venue… On est confrontée à une épizootie d'une ampleur exceptionnelle. Et la France ne peut pas se permettre de ne pas avoir le statut indemne.» Cela dit, «l'éradication de la grippe aviaire ne doit pas signifier l'éradication des producteurs, a mis en avant Philippe Martin, le président du Département. Ma préoccupation est que les arrêtés soient adaptés aux modes de production qui existent dans notre département.»...Reste la question qui parle à beaucoup : que se passera-t-il dans les basses-cours privées ? «Si des palmipèdes sont élevés pour être vendus, ils devront y avoir un vide sanitaire.»>>

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/23/2282798-tout-est-gere-avec-les-professionnels.html#bvuGFdcZiV3WlXbr.99

*

Il y a des engourdis....mais il y a aussi des dégourdis ! On vaccine contre la peste de Newcastle en Haïti...à ne pas confondre avec la grippe.

http://www.icihaiti.com/article-16680-icihaiti-agriculture-vaccination-des-poulets-contre-la-maladie-de-newcastle.html

1,500 agents vétérinaires auront la charge de cette vaccination à travers les 10 départements. Le coût de cette vaccination a été fixée à 10 Gourdes par volaille, vaccination qui doit être renouvelée chaque année pour que la volaille reste protégée. ….

 

 

22 février

Toulouse capitole du bio

 

 

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/pour-la-confederation-paysanne-la-grippe-aviaire-menace-les-circuits-courts-1456076534

 

Des oies sur la place du Capitole pour lancer l'alerte, un marché gourmand pour sensibiliser les consommateurs toulousains : une cinquantaine de producteurs de tout le grand Sud-Ouest se sont rassemblés ce dimanche à Toulouse. Ils dénoncent les mesures de lutte contre la grippe aviaire.

 



 

http://www.toulou-sain.fr/connaissez-vous-le-marche-bio-de-toulouse/

 

Comment concilier la production de proximité avec les échanges internationaux ?

 

Probablement en confiant la tâche aux spécialistes et pas aux économistes pilotés par les marchés et les intérêts internationaux

 

21 février

 

http://www.agrimaroc.ma/hausse-des-prix-des-oeufs-pour-eviter-une-chute-de-production/

 

La Hausse “temporaire” des prix des œufs vise à protéger le secteur avicole d’une “chute de production”, a affirmé jeudi 17 février à Casablanca le président de l’Association marocaine des producteurs d’œufs de consommation (ANPO), Abdellatif Zaim.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/21/2281592-les-mesures-de-biosecurite-vont-couter-cher-aux-petits.html

 

Ce décret «grippe aviaire» est catastrophique pour les éleveurs d'oies. La durée de gavage est beaucoup plus longue que pour le canard. Comme il faut 25 semaines, beaucoup de producteurs seront encore en gavage au mois d'août. Chez eux, il n'y aura jamais de vide sanitaire. C'est incroyable que ceux qui ont pondu ces textes n'aient pas pensé à eux.
...

«Les oies au capitole» aujourd'hui

Ils viendront de 17 départements du Grand Sud, ce dimanche à Toulouse, pour défendre la production fermière. La manifestation de la Confédération paysanne appelée «Les oies du Capitole» prendra la forme d'un grand marché paysan, ouvert au public de 10h30 à 16 heures. A 14 heures, dans une des salles de la mairie de Toulouse, le Dr Jean-Luc Guérin, professeur à l'école vétérinaire de Toulouse et spécialiste des maladies des volailles, donnera une conférence.


 

*

20 février
http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/20/2280866-la-conf-mene-les-oies-au-capitole.html

«La grippe aviaire ne doit pas être le prétexte à la restructuration de la filière au bénéfice des grands groupes et du tout export» : c'est le message que la Confédération paysanne veut adresser à l'opinion publique en organisant un grand marché paysan dimanche 21 février, sur la place du Capitole à Toulouse
En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/20/2280866-la-conf-mene-les-oies-au-capitole.html#ZXmTesfko14QTrUq.99

 

18 février

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

Quelle est la situation actuelle en France ? (mise à jour le 18/02/2016 à 18h00)

Au total, à ce jour, 72 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés dans 8 départements du Sud-Ouest de la France.....Lot....

Un foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (H5 N1) a été déclaré le 18 février 2016 dans un atelier de 7650 canards prêts à gaver, dans la commune de Creysse.

=

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/19/2280085-grippe-aviaire-abattage-a-huis-clos-a-creysse.html

<<La décision d'abattage a été prise après plusieurs analyses sur un échantillon de quarante-cinq canards.

C'est précisément lors du transfert vers un autre élevage du secteur que les contrôles ont décelé et suspecté des animaux positifs à l'épizootie aviaire.>>

Les exterminateurs vont-ils revêtir leur tenue de cosmonaute pour ce H5N1 manifestement très peu pathogène pour les canards?

*

18 février

 http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&reportid=19763

Alors que jusqu'à présent, dans la majorité des cas, l'OIE ne donnait pas dans ses bulletins les effectifs détruits en France, voilà que ce soir les canards de Creysse sont annoncés détruits par la rue de Prony, alors qu'ils ne le seront peut-être que demain...


Foyer 1 (72)         CREYSSE, CREYSSE, LOT
Date de début du foyer         12/02/2016
Statut du foyer         Clos (18/02/2016)
Unité épidémiologique         Exploitation
Animaux atteints         
Espèce(s)         Sensibles         Cas         Morts         Détruits         Abattus
Oiseaux         7650                 0              0                  7650                  0

 

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/18/2279459-des-eleveurs-bloquent-l-abattage.html

L'abattage de 7 600 canards d'un élevage de Creysse qui devait avoir lieu dans le cadre des mesures de protection face à la grippe aviaire, a été bloqué par des éleveurs solidaires avec leur collègue. Les opérations doivent reprendre aujourd'hui.

On nous répète que les volailles ne présentent aucun danger pour le consommateur, et c'est vrai. Alors pourquoi ne pas en faire cadeau à la banque alimentaire, aux restos du cœur, ou aux hôpitaux ?

Les souches (et parfois à tort les sous-types) sont classés en HP et LP (pour le poulet après vérification sur embryon de Gallus gallus). Les populations et même les médias, n'y comprennent pas grand' chose.

Au Maroc, on qualifie de LP une souche qui est très probablement HP

https://www.google.fr/search?sourceid=chrome&ie=UTF-8&q=feedban+countries+out&gws_rd=ssl

 

Et on lit ce matin que le H5N1 est depuis dix ans en France, alors que les souches ne sont pas les mêmes. Il serait temps de faire le ménage internationalement sur les appellations et les consignes

.http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/dix-ans-apres-le-virus-h5n1-resiste-en-france-18-02-2016-5555843.php

17 février

Au Maroc, trente pour cent d'oeufs en moins à cause du H9N2HP qui sévit depuis un mois

http://telquel.ma/2016/02/16/grippe-aviaire-responsable-augmentation-50-prix-oeufs_1482860

A cause de ce sous-type, j'ai changé le nom de la rubrique, qui devient HN aviaires...

*

16 février

Une souche "bénigne" qui cause 50% de mortalité et qui va entraîner des vaccinations

http://www.medias24.com/ECONOMIE/161754-Grippe-aviaire-le-vaccin-contre-le-H9N2-autorise-au-Maroc.html

*

15 février

Le 71ème foyer HP signalé par le ministère (à Hinx) fait l'objet d'un bulletin OIE le qualifiant de H5N2..(?)..car on y lit  << Les prélèvements ont été réalisés sur un couvoir dans le cadre de la surveillance programmée. Le Laboratoire national de référence a confirmé la présence du virus H5 sans préciser le type du N. Les animaux seront détruits.>>

*

14 février

Un texte qui avance beaucoup de chiffres et de résultats de surveillance.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/14/2276886-les-mesures-ne-font-pas-l-unanimite.html

On y lit entre autres choses

<<Mais les études menées par les scientifiques démontrent que le virus que transportent les migrateurs n'est pas celui qui infecte les élevages de canards mulards ou de Barbarie, et qui a entraîné l'abattage de masse. «C'est une souche sans gravité.»

 

13 février

Les éleveurs de pigeons face à la grippe aviaire

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2016/02/13/Un-concours-de-haut-vol-2622576

L’Exposition nationale d’aviculture, qui présente jusqu’à dimanche 1.267 sujets de grande qualité, ne souffre pas des conséquences de la grippe aviaire.

 Hier matin, le président de la Société d'aviculture de l'Indre pestait contre l'extension soudaine, et pour lui injustifiée, des mesures liées à la grippe aviaire à la Corrèze

*

12 février

http://www.lafranceagricole.fr/actualites/grippe-aviaire-le-modef-veille-la-conf-manifeste-1,0,570630717.html

Le Modef annonce qu’il va se concentrer sur le dossier des indemnisations des producteurs, tandis que la Confédération paysanne appelle à manifester le 21 février à Toulouse.

*

11 février

*http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-presentation-de-la-strategie-deradication-et-des-mesures-de-biosecurite

C'est à partir du premier juillet que tout l'hexagone sera concerné

<<Le premier (arrêté) complète les conditions de mise en œuvre des phases de dépeuplement, de vide sanitaire et de repeuplement, ainsi que les conditions dans lesquelles la zone de restriction pourra être levée. Ainsi, la remise en place d’animaux en zone assainie se fera avec l’obligation de tests de dépistages des animaux et de mesures de biosécurité adaptées.

Le second arrêté rend obligatoire l’adoption de mesures de biosécurité pérennes, indispensables à la protection sanitaire durable des élevages de volailles sur tout le territoire. Il entrera en application le 1er juillet 2016 et impose ainsi pour chaque unité de production des mesures adaptées à chaque type d’élevage.>>

*

Toujours selon le ministère (mise à jour du 10), un 71ème foyer HP a été localisé en Pyrénées atlantiques (64)   " Un foyer a été déclaré le 9 février 2016 dans un élevage à Mazerolles."    Voir :

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

 

JORF 10/02/16 Arrêté du 8 février 2016 relatif aux mesures de biosécurité applicables dans les exploitations de volailles et d'autres oiseaux captifs dans le cadre de la prévention contre l'influenza aviaire

JORF 10/02/16 Arrêté du 9 février 2016 déterminant des dispositions de lutte complémentaires contre l'influenza aviaire hautement pathogène suite à la détection de la maladie sur le territoire français

JORF 10/02/16 Décret n° 2016-122 du 9 février 2016 relatif à l'entrée en vigueur immédiate d'un arrêté

Pas de foie gras pendant un mois...ou quatre mois ?  Les paris sont ouverts ! On voit que l'analyse des arrêtés directeurs est difficile.... Ce sera selon !

http://www.lamontagne.fr/auvergne/mag/nature/2016/02/11/garder-foi-en-lavenir_11779432.html

http://www.ouest-france.fr/sante/grippe-aviaire/grippe-aviaire-les-elevages-dans-le-sud-ouest-vides-pendant-un-mois-4028180

 *

10 février

http://www.leberry.fr/cher/mag/nature/2016/02/09/vie-rurale-le-domaine-de-limagne-augmente-sa-production-de-canards-gras_11775628.html

Ou comment s'organiser ... On voit dans l'article que la date butoir est déjà connue (premier mai)

<<Jusqu'en août, le patron gersois va avaler 1.000 km par semaine pour venir récupérer 350 canards gavés au pied de la chaîne des puys. « D'habitude, nous mettons un point d'honneur à communiquer sur l'IGP Gers (Indication géographique protégée). Là, nous communiquerons avec plaisir sur l'origine Limagne car j'offrirai la même qualité, la même souche de canard, la même traçabilité à mes clients. »>>

*

9 février

http://www.letarnlibre.com/2016/02/08/3737-grippe-aviaire-arrete-sur-modalites-%C2%AB-vide-sanitaire-%C2%BB-devrait-etre-publie-fevrier-reprise-activites-serait-possible-partir-mai.html

Evoquant les avancées issues des discussions, Frédéric Florenchie, responsable aviculture de la FDSEA 81, que nous avons joint, constate que «  des choses ont été obtenues, comment le maintien des chiens sur l’exploitation,  l’obligation d’investir dans des aires de stockage stabilisées et non bétonnées, où la suppression des 15 jours de vide sanitaires demandés à l’avenir, ce qui entrainait 4 mois sans production » tout en soulignant que « des incertitudes demeurent notamment quant à la clé de répartition des 130 millions d’aide annoncée, elle doit être la même dans tous les départements » où a été décidé le vide sanitaire.

8 février

http://www.la-croix.com/Economie/France/Grippe-aviaire-270-millions-d-euros-pour-la-filiere-foie-gras-2016-02-08-1200738464?&PMID=566405eb9f22dc57e1da458b9a6cdbf3

ll ne faut pas compter sur l'aide internationale pour sauver le foie gras français !

<<L’industrie du foie gras devra donc trouver près de 140 millions d’euros afin de combler une perte de production mesurée à 9 millions de canards. Pour l’instant, aucune aide européenne n’a été annoncée.>>

*

6 février

Ce qui attend tous les éleveurs de volailles... Enquête, surveillance...pour une indemnisation future ?

http://www.tarn.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca81/DocInternet/accueil/2016_enquete_production.pdf

extrait :

Commercialisez-vous en filière courte ? Oui Non

Si oui, quels produits vendez-vous en direct :

Volailles entières :

  mortes

  vivantes

Frais découpé

Produits transformés (conserves)

Si non, avec quel opérateur : .............................................................................

En filière courte, où sont abattus, découpés, transformés vos produits ?

A la ferme

En atelier collectif : CUMA, SICA …

Par prestation de service dans un atelier extérieur

3/4

Où sont vendues vos volailles vivantes ?

dans le département

hors département, en zone « de restriction »

hors département, en zone « indemne »

Êtes-vous ?: en IGP En Label rouge En Agriculture biologique

5. Estimation des pertes liées à l'arrêt de production

Quel nombre de palmipèdes estimez-vous ne pas pouvoir

produire durant la période de vide sanitaire imposée ? ...................

Quel nombre de volailles estimez-vous ne plus pouvoir élever du fait de l'inter-diction

de circulation des animaux à l'extérieur de la zone de restriction ? .................

Avez-vous estimé les investissements nécessaires à la reprise de votre production

dans le cadre des nouvelles mesures de bio-sécurité ?

OUI NON

(Si oui, lesquels :............................................................................................)

Allez-vous mettre en place des mesures de réduction de personnel salarié ?

OUI NON

Date de sortie prévue des derniers palmipèdes : ..................

*

La contestation se précise

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/05/2270397-arterris-veut-contester-l-arrete.html

Des agriculteurs ont déposé un recours devant le tribunal administratif, contre les mesures prises dans le cadre de l'éradication de la grippe aviaire. Arterris envisage de leur emboîter le pas.

«Il n'y a eu aucune étude épidémiologique qui puisse justifier et prouver l'efficacité des mesures… pourquoi certaines zones de la France et pas d'autres ? Est ce qu'un vide sanitaire est une mesure adéquate – le canard est un porteur sain. Pourquoi un vide sanitaire ? Quel est le fondement scientifique ces mesures ?»

4 février

Dans un document IFREMER

http://www.franceagrimer.fr/content/download/42296/395224/file/NCO-DIA-VBL-VOL-2016-01-28.pdf

On voit sur le dernier graphique l'épizootie aviaire de 2015 (histogramme) et la répercussion sur le prix des ovoproduits

Pas de problème en France de ce côté là... On n'a pas tué beaucoup de canes...et nous ne mangeons pas leurs oeufs !

*

3 février

http://www.ladepeche.fr/article/2016/02/03/2269005-grippe-aviaire-les-premieres-aides.html

...les premières indemnisations les concernant devraient leur parvenir dans les prochains. Il s'agit d'un acompte couvrant 50 % des pertes dues à l'abattage de ces canards. Par ailleurs, souligne Bernard Malabirade, élu à la chambre d'agriculture, «nous avons insisté auprès du Conseil régional pour qu'il verse rapidement les aides concernant certaines mises aux normes des exploitations de gavage».

*

 

http://www.aqui.fr/agricultures/en-dordogne-la-filiere-courte-confrontee-a-la-grippe-aviaire,13122.html

Le comité départemental du tourisme  tente  actuellement de rassurer les consommateurs et tous ceux qui visitent la Dordogne sur la présence de foie gras  et de produits frais sur les marchés de producteurs de pays cet été. Economiquement, c'est très important pour le département. Cela représente entre 400 et 600 exploitations agricoles en Dordogne et de l'emploi. La filière palmipèdes redoute l'importation de foies gras des pays de l'Est, cela a déjà débuté.

2 février

http://plateforme-esa.fr/?q=node/36296

Résultats de la surveillance de l’influenza aviaire H5 en France - Point de situation-3 au 25/01/2016

 

Figure 1 : Variation hebdomadaire du nombre de suspicions cliniques d’IA H5 (75 suspicions et 27 cas confirmés HP)

*

1 février

http://www.bastamag.net/Guerre-commerciale-elevages-intensifs-genetique-les-dessous-de-la-grippe

Face aux promesses de compensations financières annoncées par le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll, nombreux sont les acteurs de la filière volailles qui dénoncent la disproportion des mesures et le manque de transparence sur ce dossier.

*

30 janvier

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

Actualisation du document du ministère....mais la liste des foyers et son contenu ne diffèrent pas de la version du 22 janvier

=

http://www.sudouest.fr/2016/01/29/les-principaux-chiffres-connus-2257445-4585.php

Landes (40)  ...une fourchette comprise entre 2 000 et 2 500 salariés, privés de travail pendant la période de vide sanitaire.

Actuellement, déjà 13 entreprises ont saisi la direction du travail, huit ont obtenu un avis favorable. Au total, 32 entreprises ont déjà pris contact, soit 800 salariés.

*

28 janvier

http://www.lafranceagricole.fr/actualites/grippe-aviaire-des-mises-en-place-de-canetons-possibles-au-debut-de-mai-1,0,440685099.html

En fait il faudra attendre encore huit jours pour savoir comment faire

Le ministère publiera à la fin de la semaine prochaine un arrêté sur les conditions sanitaires et de biosécurité à respecter dans tous les élevages avicoles.

Entre temps... (avec application immédiate)

http://galateepro.agriculture.gouv.fr/docs/gal/g15429.pdf

Arrête

: Art. 1er. Après le 1 de l’article 5, il est inséré un alinéa ainsi rédigé: «1o bis De lots de volailles issues de lignées pures, grand parentales ou d’espèces d’oiseaux mentionnées à l’annexe 1 ou à l’annexe 2 de l’arrêté du 10 août 2004 susvisé provenant d’exploitations ou d’établissements situés en dehors d’une zone de protection ou de surveillance, sous réserve qu’un échantillon de vingt oiseaux au moins a été soumis, avec résultats négatifs, à un examen sérologique et un examen virologique sur écouvillons cloacaux et écouvillons oropharyngés ou trachéaux et que les conditions de transfert et le suivi officiel dans les exploitations et établissements de destination soient conformes aux conditions fixées par instruction du ministre en charge de l’agriculture»

*

http://www.coordinationrurale.fr/grippe-aviaire-des-producteurs-mal-compris.html

<<La CR craint que ce plan d'éradication systématique, sachant que la faune sauvage est largement mise en cause dans la propagation de ce virus, soit plus néfaste que la maladie elle-même. Les répercussions économiques n'ont pas été appréciées avec rigueur et feront de nombreux laissés pour compte.
La CR dénonce le manque de concertation avec l'ensemble des professionnels du territoire qui n'entre en jeu uniquement que pour répartir la misère.
L’État justifie la sévérité des mesures - imposées sous la pression de l'Union européenne et de l'OIE - par le risque de zoonose et le principe de précaution. Mais il est anormal que la profession soit accablée de la sorte au titre de mesures de santé publique visant des menaces sanitaires similaires au virus ZIKA par exemple.
La CR réclame que les statuts sanitaires au sein de l'Union Européenne ne soient plus réfléchis à l'échelle d'un État, mais à l'échelle des régions, comme cela est le cas en Allemagne.>>

*

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/grippe-aviaire-les-eleveurs-de-palmipedes-ne-sont-pas-satisfaits-par-les-propositions-d-aide-de-l-etat-914885.html

Conviés par la Chambre d'agriculture du Gers, près de 300 éleveurs ont écouté les experts faire un un exposé alarmant sur la propagation du virus de la grippe aviaire. Un virus qui se propage rapidement et qui, sans mesures sanitaires drastiques risque de devenir extrêmement virulent.
L'Etat a décidé de faire abattre tous les canards de la zone contaminée, ce qui touche des centaines d'éleveurs. En compensation, une enveloppe de 130 millions d'euros sera libérée à titre de compensation.
Une somme insuffisante selon les éleveurs qui se plaignent également de ne pas avoir été consultés.

*

http://www.laviequercynoise.fr/dominique-orliac-interroge-stephane-le-foll-au-sujet-de-la-grippe-aviaire_7996/

Mercredi 26 janvier, la députée du Lot Dominique Orliac interrogeait Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, au sujet de la grippe aviaire et des indemnisations prévues.

*

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/28/2265294-travailler-sortir-crise-grippe-aviaire-haut.html

L'expert vétérinaire affirme qu'il n'y avait pas de place pour des demi-mesures. Ou l'abattage intégral de tout ce qui a bec et plumes ou la décision du… vide sanitaire, l'un comme l'autre ne garantissant pas à 100 % l'éradication complète du virus. Mais dit-il, à partir du premier foyer détecté en novembre en Dordogne, la propagation régionale était telle qu'il fallait frapper fort. Le coup de massue aurait pu être porté plus tôt mais pour «sauver la saison festive» il a été décidé de laisser passer Noël et le jour de l'An, a-t-on aussi appris hier au fil des interventions. «Nous rentrons à peine dans la crise» a-t-il été dit aussi. Les indemnisations bien sûr mais aussi, «l'après, la reprise» interrogent. Il est précisé que tous les canards en cycle de production devront avoir été abattus le 29 avril. Et qu'il faudra patienter jusqu'au 16 mai (au 9 exceptionnellement...) avant de faire rentrer le moindre caneton

*

Pole emploi point de convergence de la premiere manif gersoise.

Les canards en colère qui se sont fait entendre via FaceBook se rallient à l'idée d'un grand rassemblement en rejoignant et appelant ses membres à rejoindre aux cotés de la Confédération paysanne du Gers demain à midi le centre Pôle Emploi auscitain. Pôle emploi qui pourrait très rapidement voir les premiers salariés de la filière s'inscrire pour licenciement économique certains couvoirs et abattoirs fermant leur porte dès cette semaine.

*

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/28/2265311-elevages-de-palmipedes-gras-entre-inquietudes-et-interrogations.html

Les éleveurs de palmipèdes gras, en nombre dans l'ouest Aveyron, craignent que les mesures liées à la grippe aviaire ne soient pour eux synonymes d'année blanche.
L'Aveyron est mis dans le même sac que ceux où des foyers ont été trouvés....Comment concilier zones de surveillance et frontières départementales ?

Le chiffre : 50 %  de baisse> de production. Les éleveurs craignaient une baisse de 40 à 50 % de la production si les mesures de restriction prises restaient en l'état de ce qui avait été décidé mi-janvier.

***

27 janvier

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-foll-le-gavage-est-une-tradition-a-conserver-743796.html

Le ministre défend le foie gras

*

http://www.leparisien.fr/bordeaux-33000/grippe-aviaire-les-professionnels-soulages-en-attendant-d-autres-aides-26-01-2016-5487475.php

"Ce qui compte pour nous c'est que tous les producteurs retrouvent leurs billes. S'il manque de l'argent, on sera mobilisés pour aller en redemander", a indiqué à l'AFP Christophe Mesplède, président du Mouvement de défense des exploitants familiaux dans les Landes.

M. Mesplède souhaite aussi que les sommes soient distribuées au travers de "déclarations de pertes individuelles validées par un organisme agréé" et non "par un organisme tiers du type chambre d'agriculture ou interprofession".
"On a toujours défendu l'idée qu'un arrêt de la production n'était pas nécessaire pour gérer cette crise qui permet aux grands groupes d'écouler leurs stocks. Il y a un problème réel avec ce virus mais il y avait différentes manières de gérer", a-t-il affirmé.

***

26 janvier

AIDES SPECIALES du gouvernement  (mardi matin)

http://agriculture.gouv.fr/mise-en-place-de-nouvelles-mesures-en-faveur-de-lagriculture-et-de-lelevage

Grippe aviaire

1/ Les mesures du plan d’assainissement et le calendrier de sa mise en œuvre,

  • les palmipèdes présents dans les élevages iront au terme de leur cycle d’élevage, quel que soit le mode d’élevage ;

  • le vide sanitaire doit combiner efficacité et impact économique le plus limité possible ;

  • les mesures seront mises en œuvre avec un objectif de remise en place de canetons et oisons au début du mois de mai.

2/ Des modalités d’indemnisation des pertes de revenu qui tiennent compte de la diversité des modes d’élevage. Ces indemnisations seront prises en charge par l’État et, pour partie, par des fonds européens.

3/ 130 millions d’euros serviront à indemniser les éleveurs du Grand Sud-Ouest et les accouveurs pour compenser les pertes de revenus engendrées par la mise en œuvre du plan d’assainissement global de la zone touchée par l’influenza aviaire et passer le cap du vide sanitaire indispensable à une reprise de la production dans des conditions durables.

4/ Les indemnisations complémentaires pour les entreprises (opérateurs autres que les éleveurs et accouveurs) seront précisées ultérieurement en utilisant les possibilités offertes par la réglementation européenne :

  • des reports et exonérations de charges sociales et fiscales ;

  • des avances de trésorerie concerneront les abattoirs, transformateurs, fabricants d’aliments et transporteurs ;

  • toutefois, dès à présent, des dispositifs d’activité partielle et d’aide à la formation professionnelle seront proposés à tous les salariés des entreprises qui verront leur activité ralentir voire s’arrêter en raison de la période de vide sanitaire de la filière aval (abattage, transformation, transport…). Les Régions seront associées à ce dispositif.

5/ Les investissements des éleveurs et des accouveurs qui seraient nécessaires dans ce contexte seront cofinancés par l’État, pour être en capacité de lever 220 millions d’euros d’investissement sur 5 ans.

Le FEADER et les Régions y concourront.

*

http://theconversation.com/grippe-aviaire-quelles-consequences-pour-les-humains-2-53646

Cette deuxième partie, quoique intéressante, n'est pas excellente
Mes critiques :
- le taux de mortalité pour l'homme du H5N1  Hong Kong...ou ce qu'il est devenu depuis 1999, est certainement plus faible étant donné la sous-déclaration manifeste. Ce n'est pas comparable à l'Ebola.. Les grippes humaines ne sont pas à déclaration obligatoire, donc prudence!
- il n'affecte pas principalement le personnel des élevages intensifs (ce serait plutôt le H7N9), mais surtout les enfants et leurs mères en contact avec la basse cour familiale et les travaux quotidiens
- comparer avec la rouille du riz est hasardeux...En épidémiologie, les végétaux ne réagissent pas comme des animaux...
- pas d'essai d'interprétation de la coexistence des souches et des sous-types en France  résumée  en "l'émergence du virus" , alors qu'en fait il s'agit de l'émergence inusitée d'un complexe viral de type H5..

***

25 janvier

http://theconversation.com/grippe-aviaire-comment-le-virus-h5n1-a-contamine-les-elevages-francais-1-53601

Comme quoi personne, même parmi les plus rigoureux dans l'exposition des faits et l'utilisation des mots, ne peut s'empêcher d'accrocher les badauds par le petit bout de ce que tout le monde connaît ou croit connaître. Fort heureusement, le H5N1 n'est pas privilégié dans le texte.

Attendons la deuxième partie (promise pour demain) pour faire une discussion utile.

 *

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/25/2262776-un-vide-sanitaire-qui-inquiete.html

Résumé en quelques mots de la discussion qui commence :

<<Principe de précaution élémentaire pour les uns, exagération pour d'autres. >>

***

24 janvier

https://fr.news.yahoo.com/toulouse-sud-ouest-col%C3%A8re-face-restrictions-%C3%A9leveurs-canards-140144683.html

Les éleveurs de canards, touchés de plein fouet par la grippe aviaire et les mesures de vide sanitaire imposé par l’Etat, ont décidé de réagir…

Pour se faire entendre, ils ont créé une page Facebook et lancé une pétition sur le site change.org. « Le gouvernement veut imposer un décret obligeant la filière des canards gras à ne pas produire de palmipèdes durant au moins 5 mois ! Avant que toutes les familles qui dépendent du canard ne soient décimées, il faut à tout prix stopper le projet de décret que le gouvernement veut mettre en place », plaident ses initiateurs.

 

http://www.francesoir.fr/societe-sante/grippe-aviaire-les-canards-en-colere-se-mobilisent

Après plusieurs mois de mesures pour ralentir la progression de la grippe aviaire, des éleveurs de canards exaspérés par les nouvelles règles sanitaires qui leur sont demandées, décident d'agir sous le nom de "canards en colère".

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/gers/grippe-aviaire-eleveurs-distributeurs-et-clients-se-preparent-au-vide-sanitaire-911741.html

Ces mesures coûteront près de 300 millions aux éleveurs. Ils appellent à l'aide l'état. Le dispositif d'aide sera détaillé dès la semaine prochaine. Des annonces attendues par toute la filière du gras dans le sud-ouest , une filière qui produit à elle seule 80 pour cent du foie gras français.

= = = = =

La plateforme a mis en ligne un bilan actualisé

http://plateforme-esa.fr/?q=node/35968

Résultats de la surveillance de l’influenza aviaire H5 en France Point de situation 2016- n°2 à la date du 18/01/2016

Un foyer d’influenza aviaire H5 est déclaré lorsqu’un influenza virus H5 est isolé dans un troupeau de volailles. Le virus identifié est qualifié par un degré de pathogénicité, hautement pathogène (HP) ou faiblement pathogène (FP).
Entre le 24 novembre 2015 et le 18 janvier 2016, 83 foyers d’IA H5 ont été déclarés en France, comprenant 69 foyers d’IA H5 HP et 14 foyers d’IA H5 FP, soit deux foyers IA H5HP supplémentaires depuis le dernier point (note mise en ligne sur le centre de ressources de la Plateforme ESA du 07/01/2016). Le premier foyer d'IAHP a été détecté sur la base d'une suspicion clinique dans une basse-cour (Tableau 1). Les trois foyers suivants ont été détectés dans les jours qui ont suivi dans le cadre de l'enquête sérologique annuelle. Les foyers suivants ont été découverts suites à des suspicions cliniques ou à des demandes de dérogation pour mouvement d’oiseaux majoritairement.

On y trouve la carte des souches HP légendée avec les sous-types. A remarquer que les foyers HP  H5ND sont surtout dans l'hyperfoyer sud. On lit que s'ils n'ont pas pu être déterminés, c'est souvent à cause de la faible concentration en virus des échantillons

 *

Image extraite de

http://www.lerepublicain.net/grippe-aviaire-jean-luc-gleyze-interpelle-le-ministre-de-l-agriculture_43426/

Jean-Luc Gleyze interpelle notamment le ministre sur la situation de Palmagri.

22 janvier

OIE

22/01/2016: Influenza aviaire faiblement pathogène (volailles), France, (suivi nº 3)
H5N2  LP   5 foyers dans les Landes et un dans le Gers
 

22/01/2016: Influenza aviaire faiblement pathogène (volailles), France, (suivi nº 1)

 H5N3 LP    1 foyer dans les Landes

*

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

Quelle est la situation actuelle en France ? (mise à jour le 22/01/2016 à 09h30)

Rien de nouveau... Pas plus de foyers répertoriés H5 identifiés. Et toujours le bandeau

"Au total, à ce jour, 69 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles ont été détectés dans 8 départements du Sud-Ouest de la France."    qui ne parle pas des 14 foyers LP

On y rappelle la réglementation européenne, avec laquelle l'arrêté du 15 janvier n'est pas en conformité

*

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-le-vide-sanitaire-dans-les-basses-cours-des-particuliers-egalement-1453394394

L'ensemble des maires des Landes ont reçu une note ce mercredi leur demandant de procéder au recensement de toutes les basses-cours implantées sur le périmètre de leur commune et qui contiennent des palmipèdes. Les particuliers vont devoir, parallèlement, déclarer leurs animaux auprès de la préfecture.

PUBLICITÉ
 

La mesure fait partie du plan d'éradication de la grippe aviaire mis en place par le ministère de l'agriculture. Il prévoit notamment une période de vide sanitaire c'est-à-dire plus aucune oie ni canard vivants dans les 18 départements concernés à partir de la mi-avril et pour une période de 4 semaines minimum.

*

http://www.sudouest.fr/2016/01/21/les-dindons-de-l-a-farce-2249118-2062.php

Ce mercredi, les  représentants du syndicat agricole ne sont pas sortis rassurés de leur réunion avec les services de l’État

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-le-president-du-departement-de-la-gironde-reclame-des-mesures-plus-souples-1453390507

http://www.lindependant.fr/2016/01/21/grippe-aviaire-inquietude-pour-le-gaec-de-rauzelle-a-belpech,2144914.php

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/grippe-aviaire-laurence-abeille-dit-elle-vrai-sur-le-taux-de-mortalite-des-canards-7781479086

Il ne s'agit pas du taux à cause de l'influenza (très faible ou nul), mais à cause du gavage...Voir l'article

***

21 janvier

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/grippe-aviaire-l-incomprehension-des-producteurs-girondins-1453276364

avec une carte interactive

Zoomez dans la carte et cliquez sur les points oranges pour en savoir plus (communes concernées, date, élevage).

 

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-700-eleveurs-du-sud-ouest-manifestent-mont-de-marsan-1453314112

Les représentants syndicaux ont été reçus par les autorités, Préfecture et Conseil départemental des Landes, pendant près de deux heures.Ils militent toujours pour un vide sanitaire par zone, c'est à dire progressif. Les pouvoirs publics les ont écoutés sans formuler de réponse pour le moment.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/21/2260444-le-plan-contre-la-grippe-aviaire-est-une-catastrophe.html

...«le plan mis en place sacrifie le Sud-Ouest. C'est une catastrophe. Non seulement, il n'y aura pas de revenus pour les éleveurs mais l'aval de la filière avec Montfort Maubourguet et l'amont avec les fabricants d'aliments et les débouchés des céréaliers seront aussi impactés»

20 janvier

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/19/2258929-grippe-aviaire-toute-la-filiere-va-y-laisser-des-plumes.html

<<...L'ampleur et la durée du vide sanitaire imposé vont entraîner des incidences insurmontables. Juger de l'efficacité dans le domaine sanitaire du plan annoncé est hasardeux, compte tenu du déficit d'information sur le sujet. L'évaluation des incidences économiques du plan ministériel va probablement atteindre les 500 M€, considérant qu'il faudra compenser l'absence de production, le chômage technique, les pertes de marché, la gestion de l'assainissement des élevages…».>>

 

*

Après le H5N8 LP en Indiana où l'élevage a été entièrement détruit, voici un H5N1 HP en Inde selon un bulletin OIE

 

  • TRIPURA ( Élevage de volailles de l’État, Gandhigram, Bamutia, Tripura West )

Nombre total d'animaux atteints

Espèce(s)

Sensibles

Cas

Morts

Détruits

Abattus

Oiseaux

11348

1760

1760

5263

 

*

 Comme le gouvernement a choisi de ne pas faire abattre les élevages atteints, les éleveurs plus au nord appréhendent le retour des migrateurs au printemps....Avec le déréglement climatique, ils peuvent revenir dès mars!

http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/aisne/aisne-les-aviculteurs-craignent-la-transmission-de-la-grippe-aviaire-par-les-oiseaux-migrateurs-907747.html

 

http://abonnes.lemonde.fr/entreprises/article/2016/01/20/grippe-aviaire-30-a-50-de-foie-gras-en-moins-dans-le-sud-ouest-en-2016_4850585_1656994.html

 

 

*

 

http://www.sudouest.fr/2016/01/19/grippe-aviaire-les-eleveurs-du-sud-ouest-seront-aides-par-l-etat-2247549-4720.php#xtor=EPR-260-[Newsletter]-20160120-[zone_info]

 

 

 

"Bien sûr qu'il y aura des aides aux producteurs et aux abatteurs. L'Europe a indiqué qu'elle aiderait aussi le gouvernement pour réussir à éradiquer ce virus", a assuré le ministre lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, en réponse à un Brigitte Allain, députée Europe Ecologie-Les Verts du Bergeracois.

 

 

 

« Ce virus », et plus exactement « ces virus », dont le nombre complique la tâche et compromet probablement le résultat escompté.

 

 

 

Par ailleurs, le ministre a tenu à affirmer le soutien du gouvernement aux producteurs de foie gras alors qu'une conférence de presse est prévue mardi à l'Assemblée, en présence de l'actrice Pamela Anderson, pour dénoncer le gavage des canards et des oies.
"Au moment où il y a un certain nombre de débats qui s'organisent à l'Assemblée sur la question du gavage, le gouvernement est aujourd'hui aux côtés de l'ensemble de cette filière avicole" et en particulier "de tous les producteurs de foie gras de France et de Navarre", a-t-il clamé.

 

*

19 janvier

 

http://www.touleco.fr/Foie-gras-Comment-la-grippe-aviaire-va-impacter-la-production,18198

 

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/en-pleine-crise-de-la-grippe-aviaire-une-deputee-ecologiste-veut-faire-interdire-le-gavage-1453141530

 

http://www.lafranceagricole.fr/actualites/grippe-aviaire-la-filiere-du-foie-gras-sinquiete-des-repercussions-economiques-1,0,381110883.html

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/correze/grippe- aviaire-reactions-des-eleveurs-face-au-vide-sanitaire-907487.html

. « Dans cette crise, les producteurs n’ont pas été défendus et vont payer lourdement l’addition », assure le Mouvement de défense des exploitants familiaux (Modef) dans un communiqué de presse.

Quant au reste des maillons, l’onde de choc ne tardera pas à se faire sentir. Selon le Modef toujours, de l’accouvage à la commercialisation en passant par les producteurs et la transformation, 30 000 emplois directs et 100 000 emplois indirects seraient concernés.

« L’impact pour la filière avicole, de l’élevage à la transformation, est colossal, ajoute la FGA-CFDT dans un communiqué daté du 18 janvier 2016. Des salariés risquent de perdre leur emploi. »

*

18 janvier

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-en-dordogne-les-reponses-vos-questions-1453099515

"LE" virus aurait muté de LP en HP.....Malheureusement on ne dit pas de quel virus il s'agit. On peut penser qu'il s'agit du premier H5N1 trouvé en Dordogne dont on ne sait toujours pas si c'est le même trouvé plus tard dans le département....et qui est semble-t-il minoritaire ailleurs!

 

 Un éleveur interrogé dans les Landes (vidéo)

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe-aviaire/grippe-aviaire-entree-en-vigueur-du-vide-sanitaire-total-dans-le-sud-ouest_1275053.html

*

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france  (mise à jour le 18/01/2016 à 16h)   Rien de nouveau   Pas de nouvelles identifications de souches.

Rappel  des sous-types identifiés  :    H5N1  = 8 foyers  H5N2 = 3 foyers          H5N9 = 9 foyers

 

 

https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/15254f852a8b8845

Un H7N8 fait abattre plus de 40000 volailles dans l'Indiana (USA)

*

17 janvier

Voici l'arrêté "palmipèdes et vide sanitaire" qui entre en vigueur demain 18

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=C34EFFCC59ADF5C8B1C80C45CAB2EA1B.tpdila20v_2?cidTexte=JORFTEXT000031844785&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000031844581

Arrêté du 15 janvier 2016 modifiant l'arrêté du 17 décembre 2015 déterminant des dispositions de lutte complémentaires contre l'influenza aviaire hautement pathogène suite à la détection de la maladie sur le territoire français

*

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe-aviaire/grippe-aviaire-des-eleveurs-en-sursis_1272123.html

 

L'état a promis des aides pour les éleveurs qui doivent geler leur production. Pour l'instant aucun chiffre n'est avancé et des milliers d'éleveurs vont donc se retrouver sans revenu pendant des mois.

*

 

Avant la France, ou a-t-on trouvé du H5N2 et du H5N9 auparavant ?

Wikipedia

H5N2 et H5N9 Pas en Europe jusqu'à présent

 

H5N2

https://en.wikipedia.org/wiki/Influenza_A_virus_subtype_H5N2

H5N2 and birds

In China, inactivated H5N2 has been effectively used as a poultry vaccine for H5N1.[1]

Low pathogenic avian influenza H5N2 virus in poultry later gained accentuated virulence in the United States [2] and Mexico.[3] A highly pathogenic strain of H5N2 caused flu outbreaks with significant spread to numerous farms, resulting in great economic losses in 1983 in Pennsylvania, USA in chickens and turkeys, in 1994 in Mexico in chickens and a minor outbreak in 1997 in Italy in chickens.[4]

In February 2004, an outbreak occurred in Texas and the affected flock was culled without any further transmission.[5]

In Korea, ducks have been destroyed at the farm since quarantine officials detected the suspected low pathogenic H5N2 strain of avian influenza on December 1, 2004.[6]

In Japan, H5N2 virus was isolated or an anti-H5 antibody was identified from chickens in 40 chicken farms in Ibaraki Prefecture and in one chicken farm in Saitama Prefecture from June through December 2005. The strain was named as A/ chicken /Ibaraki/1/2005(H5N2).[7] About 5.7 million birds were destroyed in Ibaraki following the H5N2 outbreaks.

It was reported on November 12, 2005 that a falcon was found to have H5N2.[8]

In 2006, an H5N2 outbreak on a single farm in South Africa resulted in the destruction of all its sixty ostriches. The strain was similar to the one that caused outbreaks in South Africa 2004/2005.[9]

In 2007, a low-pathogenic strain of H5N2 was found in samples collected from 25,000 turkeys in West Virginia in a routine testing prior to their slaughter. The birds showed no sign of illness or mortality. Measures were taken to prevent the virus from mutating and spreading.[10]

In late 2007 (December 21), an H5N2 outbreak was found in the Dominican Republic. 15 roosters and 2 hens were eliminated even though they had no visible sign of infection.[11]

In May and June 2008, there were three outbreaks of low-pathogenic H5N2 avian flu in birds at three locations in the central, northern, and southern parts of Haiti.[12]

In Taiwan, outbreaks of H5N2 have been confirmed in December 2008.[13]

In Sri Lanka outbreak of H5N2 in Bingiriya have been confirmed by the Health Ministry in January 2012. Around 5000-6000 chicken were destroyed, after some of them were confirmed having infected with H5N2.[14] [15]

In 2012 a strain of highly pathogenic avian influenza is devastating the South African commercial ostrich industry with 41,000 birds already been reported culled. [16]

In March of 2012, the first documented occurrence in Taiwan of highly pathogenic avian influenza H5N2 in was reported to the World Organization for Animal Health (OIE). The outbreak began in February 2012. [17]

In 2015, an outbreak of H5N2 was identified in a series of chicken and turkey farming operations in the Midwestern region of the United States. As of 30 May, more than 43 million birds in 15 states had been destroyed as a result of the outbreak, including nearly 30 million in Iowa alone, the nation's largest egg producer.[18]

H5N9 Seulement au Canada en 1966

 

https://en.wikipedia.org/wiki/Influenza_A_virus_subtype_H5N9

 

A highly pathogenic strain of H5N9 caused a minor flu outbreak in 1966 in Ontario and Manitoba, Canada in turkeys.[1]

 J'ai fait une carte montrant la zone de Doazit avec les foyers à sous-type identifiés, plus les deux foyers à H5N9 de l'extrême nord-est des Pyrénées-Atlantiques. Manque le foyer à H5N2 des Hautes-Prénées, en dehors de la carte, entre Tarbes et Lourdes. Vous la trouverez dans la page de l'accueil.

 

*

15 janvier

D'après Stéphane Le Foll, l'arrêté sera publié dès lundi

 

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe-aviaire/video-une-mesure-de-vide-sanitaire-contre-l-epizootie-de-grippe-aviaire-une-premiere-en-france-explique-le-ministre_1270853.html

**

Comment cela va-t-il se passer sur le terrain ?

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/14/2255138-des-craintes-pour-la-filiere-avicole.html

<<...D'autant que les volailles en Haute Garonne sont pour la plupart élevées en plein air ; gage de la qualité des productions. Les oiseaux migrateurs qui se posent au milieu des poules et canards en liberté dans les fermes, la faune sauvage sont les porteurs du virus d'influenza aviaire H5N1. L'aviculture haut garonnaise se caractérise par sa diversité. Plus de 150 exploitations comptent parmi leurs activités un élevage de volailles de chair, de palmipèdes gras ou de lapins. Sans compter les particuliers qui dans les zones rurales élèvent poules, canards ou oies....>>

*

Commentaire ministériel  sur FTVinfo à 13 heures

Stéphane le Foll  Ministre de l'Agriculture

"J'ai arbitré moi-même le choix du vide sanitaire plutôt que l'abattage généralisé des canards. Ça doit se mettre en place! Il y va du traitement de cette maladie mais surtout de la capacité de l'ensemble de la filière de pouvoir repartir sur des bases saines, c'est-à-dire sans virus."

#GRIPPE_AVIAIRE Interrogé tout à l'heure sur France 3 Aquitaine, Stéphane Le Foll a assuré vendredi les professionnels concernés par le plan d'éradication de l'épizootie de grippe aviaire, du soutien de l'Etat pour surmonter ces "mesures difficiles", soulignant que ne rien faire serait encore plus risqué pour la filière.

Mon commentaire  : Cette décision aurait dû se compléter par une surveillance active de la faune sauvage

Les éleveurs seraient d'accord pour la marche à suivre.... Le mot "éradiquer" plait toujours même si le résultat n'est pas garanti

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/grippe-aviaire/grippe-aviaire-la-production-d-oies-et-de-canards-gelee-dans-le-sud-ouest_1270275.html

 

 

 

***

 

Z'euro pointé ! On règle (trop) rapidement le problème  en 24 heures....Manque de connaisseurs dans les exécutifs ?

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-l-europe-salue-les-mesures-drastiques-et-participera-au-plan-d-aide-aux-eleveurs-1452796487

 

Et malgré cela

 

http://www.lafranceagricole.fr/actualites/grippe-aviaire-catastrophe-economique-et-sociale-en-vue-cp-1,0,342598057.html

A quoi sert de faire l'aumône aux indigents ?

 

*

14 janvier

francetv info

Pamela Anderson au palais Bourbon. La star de la série Alerte à Malibu est attendue à l'Assemblée nationale pour dénoncer le gavage des oies et soutenir une proposition de loi de Laurence Abeille (Europe Ecologie-Les Verts) visant à interdire cette pratique.

A cette occasion, on va peut-être apprendre combien d'élevages bio gavent les oies ou les canards, sans les faire souffrir bien entendu !

(ALBERTO E. RODRIGUEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

*

On n'a pas attendu lundi, ni même vendredi
http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/160114_cp-ia_post_cnopsav.pdf
Il reste à obtenir l'accord de l'Union européenne la semaine prochaine.
Il serait souhaitable qu'elle propose de compléter ce projet par une meilleure surveillance, à la fois active et passive, de la faune sauvage, qui pourrait s'appliquer progressivement dans tous les Etats de l'Union en commençant par la France.... Chiche !

*

Où l'on apprend que l'OIE a une nouvelle directrice

http://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/021618128580-la-source-de-la-grippe-aviaire-en-france-reste-encore-mysterieuse-1192291.php

 

On ne sait toujours pas quelle est l’origine des 69 foyers de la grippe aviaire qui sévit dans les élevages du sud-ouest. « C’est une des différences majeures avec l’épisode précédent en 2008  », dit Monique Eloit, la toute nouvelle directrice générale de l’Office international des épizooties (OIE). Il y a huit ans, les services vétérinaires avaient clairement identifié six oiseaux migrateurs comme étant les vecteurs de la maladie. « Cette fois, il y a de fortes présomptions que le virus circulant à bas bruit [sans symptômes clairs, NDLR] chez les palmipèdes, il n’ait pas été identifié », explique Monique Eloit.

Comme il y a plusieurs virus, on peut penser qu'il y a plusieurs origines

 

http://www.20minutes.fr/monde/1765631-20160113-grippe-aviaire-portugal-boycotte-volaille-francaise

Bizarre cette illustration....Le journal pense que l'on vaccine ?

Ilustration grippe aviaireIlustration grippe aviaire - JAUBERT/SIPA

Comme la Corée du Sud ou le Japon, le Portugal a réagi à la réapparition de la grippe aviaire en France. Ce mercredi, on a appris que Lisbonne a interdit temporairement l’importation de « volailles françaises vivantes destinées à être vendues sur les marchés ». La décision est effective depuis le 5 janvier, a précisé le ministère de l’Agriculture. Celui-ci ajoute que « la mesure pourrait être levée rapidement en fonction des informations provenant de France ».

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/grippe-aviaire-sud-ouest-l-abattage-des-canards-la-piste-qui-affole-monde-des-eleveurs-1452698262

INFO FRANCE BLEU GASCOGNE - D'après nos informations, en réponse à l'épizootie de grippe aviaire, l'abattage de tous les palmipèdes sera proposé demain jeudi en Conseil national d'orientation de la politique sanitaire animale, à Paris. L'hypothèse inquiète les éleveurs au plus haut point.

 

Va-t-on tuer tous les canards du sud-ouest, en tous cas dans les huit départements touchés par la grippe aviaire ? Le CNOPSAV, le Conseil national d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale se réunit demain matin - jeudi 14 janvier - à Paris pour décider des mesures à prendre pour éradiquer durablement le virus de la grippe aviaire, pourrait proposer une mesure qui inquiète au plus haut point les éleveurs : l'abattage de tous les palmipèdes - canards et oies.

 

 

13 janvier

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

actualisé au 12/1   69 foyers (+2) dont un premier en Haute-Garonne

- Un foyer  a été déclaré le 12 janvier 2016 dans un élevage de 10000 poulets et 7000 canards, dans la commune de Lafitte-Vigordane

et un douzième dans les Pyrénées-Atlantiques

- Un foyer a été déclaré le 12 janvier 2016 dans un élevage de 1280 canards à Orin. Une souche H5N2 hautement pathogène a été identifiée.

http://terredauphinoise.fr/article,2016,01,12,l-arabie-saoudite-departementalise-ses-restrictions-a-l-importation,grippe-aviaire,12426

<<Seuls les départements où des foyers de grippe aviaire ont été déclarés par la France auprès de l'OIE (organisation mondiale de la santé animale) depuis le 27 novembre, seront concernés. Ces départements ne pourront plus exporter de la volaille et des œufs vers l'Arabie saoudite. Le 3 janvier, les Landes et la Dordogne ont été les premiers départements à faire l'objet de restrictions. Les exportations françaises de volailles vers l'Arabie saoudite proviennent en grande majorité de Bretagne.>>

12 janvier

http://plateforme-esa.fr/?q=node/35902

Au 7 janvier 2016, 129 suspicions d’influenzaaviaire ont été investiguées menant à l’identification de 67 (52 %) foyers d’influenzaaviaire hautement pathogène de sous-type H5, 14 (11 %) foyers d’influenzaaviaire faiblement pathogène de sous-type H5 (Figure 1); 45 suspicions ont été infirmées et trois sont en cours d’analyse.

Remarque :   H5 est le type.... H5Nx y ou z  les sous-types   

Les lecteurs rectifient d'eux-mêmes, d'autant plus que c'est correctement indiqué dans les tableaux...Il faut pardonner aux auteurs...Le mot "type" est un mot passe-partout dans bien des domaines, et cela ne facilite pas la conversation et entraîne des dérives....comme dans l'expression "espèce de sale type mauvais genre"....en parlant d'un insecte vecteur !

 

*

11 janvier

Un H5N1 sans danger (very LOW)? en Ecosse.

http://scottishgovernment.presscentre.com/News/Avian-influenza-update-2135.aspx

<<A very mild strain of H5N1 avian influenza has been identified on a farm in Fife by initial test results, the Chief Veterinary Officer has said.>>

*

Newspress a parlé le 7/1 d'un document du CIRAD

http://www.newspress.fr/communique_293508_748_RSS-FR-ZON-44.aspx

 

Grippe aviaire   Oiseaux sauvages et domestiques : Des liaisions dangereuses

CIRAD - Centre International en Recherche Agronomique pour le Développement - 07/01/2016 16:05:00

 


Depuis plus d'une décennie, les scientifiques du Cirad étudient le rôle des oiseaux sauvages dans l'écologie de la transmission de la grippe aviaire.

 

 

http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-situation-actuelle-en-france

Bilan mis à jour le 11 à 11h    Pas de nouveau foyer    Plusieurs souches, par ex venant des Landes, sont en cours de détermination.

*

10 janvier

Maintenant que le Lot fait partie du lot !

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/10/2252856-grippe-aviaire-les-mesures-prises.html  qui se termine par <<Tous ont insisté sur le fait que les volailles et autres palmipèdes proposés à la clientèle dans les réseaux de distribution ne présentent aucun risque dans le cadre des règles de «libre circulation de la viande».>>     La viande vivante ou congelée ?

 Voir

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/06/2250465-un-foyer-de-grippe-aviaire-a-miers.html

 

 

*

9 janvier

Des (ex) éleveurs se désolent...Ils ont fait le vide, et pas seulement sanitaire.

http://www.sudouest.fr/2016/01/08/grippe-aviaire-les-doutes-d-un-eleveurfrance-europe-et-indemnisations-2236857-3351.php