comment lutter?

virus , mollicutes et bactéries

Un "balai de sorcière" sur pois de senteur...Un phytoplasme inoculé par cicadelle

22 août 2017

 

http://www.lesoir.be/110331/article/2017-08-22/lue-ouvre-une-enquete-approfondie-sur-le-rachat-de-monsanto-par-bayer

 

La Commission européenne a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête approfondie sur le rachat du spécialiste américain des semences OGM Monsanto par le groupe allemand de pharmacie et d’agrochimie Bayer.

 

L’exécutif européen «craint que la concentration ne réduise la concurrence dans des domaines tels que les pesticides, les semences et les caractères agronomiques», écrit-il dans un communiqué.

 

* *

7 janvier 2016

Xylella (suite)

http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/des-chercheurs-italiens-accuses-d-avoir-uintroduit-la-xylella-en-europe-898897.html

***

12 mars 2015

La bactérie du xylème dans les Pouilles.... Les oliveraies rasées sur une bande de 10 km de large à la tronçonneuse

http://www.francetvinfo.fr/monde/italie/italie-les-oliviers-se-meurent_847543.html

***

24 novembre

C'est officiel  : il y a toujours plus d'herbicides, d'insecticides et 
de fongicides dans les campagnes françaises...

Le plan Ecophyto est un échec.

<<C'est officiel  : il y a toujours plus d'herbicides, d'insecticides et 
de fongicides dans les campagnes françaises. En moyenne, sur la période  2011-2013, les cultures ont reçu 5  % de produits phytosanitaires en plus par rapport à 2009-2011>>

(Le Monde daté du 25 décembre...)

Les firmes auraient été d'accord pour diviser par deux les quantités vendues à condition de garder leurs chiffres d'affaires

*

27 août

Mollicutes : Au hasard de mes promenades...une phyllodie sur pois de senteur (photo)

***

20 août

http://www.corsematin.com/article/corse/agriculture-la-menace-d%E2%80%99une-bacterie-ravageuse.1492538.html

 

La maladie de Pierce, transmises par plusieurs cicadelles qui piquent les vaisseaux du bois, menace la Corse. Connue depuis longtemps hors d'Europe, elle s'est installée récemment en Italie du Sud

***

24 février 2014

Aujourdhui s'ouvre à Dijon le procès d'un viticulteur qui n'a pas voulu traiter ses vignes contre la cicadelle vectrice de la flavescence dorée malgré l'arrêté préfectoral départemental

Le phytoplame et son vecteur principal, le Scaphoïdeus titanus, se trouvent dans et sur des plantes autres que la vigne
C'est un peu comme le feu bactérien sur les fruitiers et les Cotoneaster

Deux solutions, ou bien autoriser les pulvérisations de terramycine sur ordonnance et sur petites surfaces, et cela devrait marcher, comme les Indous font pour soigner les aubergines et le bois de santal

Ou bien importer des ennemis naturels de la cicadelle immigrante, comme on faisait entre les deux grandes guerres (lutte biologique)

Impossible d'éradiquer et même de lutter efficacement contre un nuisible installé hors de son aire géographique naturelle
On l'a vu pour le doryphore, et avec la cicadelle du rhododendron  et c'est vrai pour le titanus.

On pourrait aussi travailler sur des variétés de vignes résistantes, PGM ou non, comme autrefois pour le phylloxéra

Voix off <<S'il vous plaît, mesdames et messieurs les écolos radicaux butés, encouragez la recherche publique, par exemple à Colmar, au lieu de faire la Saint-Barthélémy à votre façon.>>
.

***

16 juillet 2013

http://www.indianjournals.com/ijor.aspx?target=ijor:mollicutes&volume=3&issue=1&article=011

 

 

Propagation des phytoplasmoses de la vigne en Europe

 

***

La flavescence dorée de la vigne et son vecteur, la cicadelle Scaphoïdeus titanus

 

Que faire en lutte biologique ?

Essais de kaolinite

 

http://www.sud-et-bio.com/sites/default/files/file/Viticulture/CR-essaisFD-alternatifs-2008.pdf

 

Test de l’efficacité de produits alternatifs sur larves de Scaphoideus titanus

 

Nicolas CONSTANT - AIVB-LR

 

Arcades Jacques Cœur – Bâtiment C – Route de Boirargues – 34 970 LATTES

 

constant.aivb@wanadoo.fr

 

 ***

 

Parexan en vignoble biologique (Suisse)

 

http://orgprints.org/16987/

 *********************************************************************************************************

 BYDV (Jaunisse nanisante de l'orge)

4 octobre

Le BYDV combattu par la météo (son vecteur principal est le puceron Rhopalosiphum padi, Bird cherry aphid)

http://www.farmersguardian.com/stormy-weather-deters-bydv-aphid-flights/50064.article

Les « pucerons cerise avoine » ou encore mieux les pucerons du merisier à grappes d'avoine, dit la traduction automatique… Que n’employons nous pas tous le latin ! 

Ceux qui n'ont pas enrobé leurs semences peuvent néanmoins ranger leur pulvérisateur.  On attend des conseils de ce genre de ce côté-ci de la Manche.

Les anglais ont installé des grilles anti-pucerons depuis longtemps pour protéger Big-Ben

 

Contournement des résistanceres

Les dégâts sont notés de 1 à 5

10 septembre

La chrysomèle du maïs résiste au Bt des PGM en Amérique du Nord

La, ou plutôt LES chrysomèle(s) du maïs, car il y a hecplusieurs espèces nuisibles à cette culture dans le genre Diabrotica

Cela fait plusieurs années que ce phénomène (prévisible depuis le début) inquiète les maïsiculteurs des USA puis du Canada.

Voici un petit essai d’analyse sur le sujet après que la liste hygiene nous ait fourni le lien suivant:

http://www.laterre.ca/cultures/des-chrysomeles-resistantes-au-mais-bt/

<<Des chercheurs américains ont récemment confirmé que des champs de maïs modifié génétiquement pour contrer la chrysomèle n’ont pas résisté à une invasion de cet insecte.

La rotation et l’utilisation de différents types de maïs sont donc conseillées. Cette découverte pourrait toutefois faire augmenter l'usage de pesticides et constitue un signal pour les producteurs qui doivent demeurer vigilants….>>

Il s’agit bien entendu des insecticides qui devraient être appliqués pour compenser l’autodéfense défaillante de la plante. Il faut être clair, les insecticides par pulvérisations sur les adultes sont inefficaces. D’après les canadiens, elles ne conduiraient tout au plus qu’à réduire les populations de 25 %.

Revenons sur la résistance croissante des insectes au Bt des plantes GM. Pour l’Ontario, il ne suffit pas de savoir ce qui se passe ou va se passer en Illinois. Au Canada, le problème est plus complexe qu’aux USA. il y a en effet trois espèces de chrysomèles qui s’attaquent aux racines de maïs : en plus des deux espèces de chrysomèles spécialisées (Diabrotica virgifera et Diabrotica barberi), il y a la chrysomèle rayée du concombre qui s’attaque aux semis de maïs pas assez profonds

http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/pub811/13corn.htm#chrysomele

 La gestion des maïs contre les chrysomèles est bien encadrée. On  lit entre autres

<< Aucune pulvérisation d'insecticide n'est autorisée ni dans les peuplements de maïs Bt ni dans la culture-refuge. Les traitements insecticides des semences sont permis à la fois dans la culture-refuge et dans la culture Bt… et.. Pour plus d'information sur les exigences propres à la culture-refuge et à la biologie de la chrysomèle des racines du maïs, voir la publication, A Grower's Handbook: Controlling Corn Insect Pests With Bt Corn Technology, diffusée sur le site de la le site de la Coalition canadienne contre les ravageurs du maïs, www.cornpest.com. >>

Les agriculteurs canadiens sont moins craintifs que les autorités européennes qui n’ont toujours pas bien chiffré le risque encouru par les zones colonisées et à fortiori en voie de colonisation.

http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/field/news/croptalk/2006/ct_1106a1.htm

La décision de traitement pour la saison suivante s’envisage lorsqu’on note un adulte par pied de maïs en août, bien loin (des centaines de fois plus ?) que notre seuil indéfendable de « un seul adulte piégé ».

Extrait du texte gouvernemental canadien (omafra.gov.on.ca)

« S'il y a en moyenne moins de un adulte par plant de maïs pendant le mois d'août, aucun traitement insecticide n'est nécessaire pour la culture de maïs de la saison suivante. (Nota : Au moment de dénombrer les adultes, 1 CORM vaut 2 CSRM). En général, il faut au moins dix adultes par épi avant qu'une intervention ne s'impose dans le maïs de grande culture » « Même si les insecticides contre les chrysomèles peuvent protéger la culture, ils parviennent tout au plus à réduire en moyenne de 25 % l'émergence des adultes. »

Il y a encore une autre espèce qui s’attaque au maïs, Diabrotica undecimpunctata, mais elle ne se trouve ni en Amérique du Nord, ni bien sûr en Europe -  Voir http://www.agricomseeds.net/index.php/en/pest-on-corn/107-diabrotica-barberi-diabrotica-undecimpunctata-diabrotica-virgifera-.html

Comme le montre l’exemple des Lépidoptères foreurs de tiges plus ou moins sensibles au Bt (plusieurs genres et des dixaines d’espèces), les firmes n’ont pas la possibilité ni de faire des essais sur les divers nuisibles ni même de conseiller utilement une fois que les techniciens sur le terrain ont été capables d’identifier les insectes, ce qui n’est pas toujours le cas. De plus, dans le cas des ravageurs importés, les populations résultent d’un petit nombre d’individus au départ et n’ont pas toujours le « profil » des grosses populations d’origine.

Il y a quelques années, on a appris que les firmes avaient introduit dans de nouveaux maIs GM deux facteurs distincts de résistance (au lieu d’un seul) destinés à éviter le contournement par les chrysomèles de la resistance, ou tout au moins de la retarder fortement..et probablement d’avoir au départ une meilleure efficacité.  Voir à ce sujet http://www.sequovia.com/actualites/7950-la-chrysomele-plus-forte-que-monsanto.html

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

14.06 | 20:34

Ce n'est pas clair..Qui a tort, qui a raison, et en disant quoi?

...
14.06 | 17:52

tu te trompes , ce sont les chinois qui ont raison

amicalement

...
18.12 | 23:29

Vous avez raison J'ai mis cette image sur mon blog début 2012 et je ne me suis pas relu depuis.... Je corrige en remplaçant phlébotome par cératopogonidé

...
18.12 | 22:28

Bonjour, juste pour vous dire qu'il s'agit d'un culicoides (moucheron de la famille ceratopogonidae) et non un phlebotome (famille Psychodidae)

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE