Epidémie//le revoilà !

Quand on arrive en villes et l'ébola déboula !

Un article du Parisien-Dimanche (Ile-de-France) du 10 mai 2015

19 mai 2017

https://www.mesvaccins.net/web/news/10733-foyer-d-infection-a-virus-ebola-en-republique-democratique-du-congo

En République Démocratique du Congo, le 9 mai 2017, les autorités de santé ont notifié à l'Organisation mondiale de la santé l'apparition depuis le 22 avril d'un foyer de maladies hémorragiques et de décès non diagnostiqués dans la zone de santé de Likati, dans la province de Bas Uele, au nord du pays. Depuis le 22 avril, 9 cas, dont 3 décès, ont été signalés. Six cas sont actuellement hospitalisés.

Le 11 mai 2017, les autorités de santé ont informé l'Organisation mondiale de la santé que sur les 5 échantillons prélevés sur des cas suspects, un cas a été testé positif pour le sous-type Zaïre du virus Ebola à l'Institut National de Recherche Biomédicale de Kinshasa.

 La nouvelle s'est répandue depuis une semaine:

franceinfo 12 mai 16h30

Une épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée dans le nord-est de la République démocratique du Congo. Trois personnes sont mortes depuis le 22 avril, a annoncé l'Organisation mondiale de la santé.

* *

23 décembre

Le Monde daté du 24 décembre 2016

Ebola : l'OMS annonce le succès d'un vaccin




C'est une avancée majeure dans la lutte contre une des épidémies les plus effrayantes que l'Afrique de l'Ouest ait connue. Un vaccin s'est révélé " jusqu'à 100  % " efficace contre Ebola, a déclaré, vendredi 23  décembre, Marie-Paule Kieny, sous-directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

* * *

6 octobre 2016

Ingresan por cuarta vez a la enfermera escocesa que contrajo el ébola en 2014

Según el comunicado del Hospital Universitario Reina Isabel «está siendo sometida a varias pruebas y se mantiene estable»

L'infirmière écossaise qui avait contacté le virus en 2014 a passé des examens pour la 4ème fois.

Son état de santé se maintient stable.  Elle avait été rapatriée d'Afrique et gravement malade fin décembre 2014  (voir en bas de la page)

20 août 2016

Conflits éthiques dans l'enfer d'Ebola (Le Monde daté du 21 août 2016)

La durée de la crise a masqué la létalité et la fulgurance de la maladie

Une nouvelle peste noire....
deux caractéristiques de la maladie : sa létalité et sa fulgurance. Presque une personne -contaminée sur deux meurt, quelques jours après l'apparition des premiers symptômes.
*

17 mars

francetv info

#EBOLA Bonne nouvelle : le "récent épisode" du virus Ebola en Sierra Leone a officiellement pris fin, annonce l'OMS. De quoi mettre un terme à la transmission du virus en Afrique de l'Ouest, selon l'agence dépendant de l'ONU.

 

*

15 mars

Une bonne nouvelle d'après le président Poutine : Un médicament russe actif contre Ebola

http://www.abc.es/salud/sanidad/abci-putin-anuncia-registro-medicamento-ruso-contra-ebola-201601131649_noticia.html

 

*

16 février

Une fois de plus, la fin de l'épidémie est annoncée... Mais comme beaucoup de maladies, elle peut rester sporadique !

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-fin-officielle-de-l-epidemie-en-mars-2016_1308589.html

*

15 janvier

Le virus a la vie dure !

*

14 janvier 2015

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-que-signifie-exactement-la-fin-de-l-epidemie_1268785.html

"S'ouvre alors une période de surveillance renforcée", explique Le Monde. Période pendant laquelle la vigilance ne faiblit pas. "Nous sommes contents, mais nous restons vigilants et continuons à prendre les mesures préventives nécessaires pour éviter une nouvelle épidémie", explique le vice-ministre libérien de la Santé, Tolbert Nyensuah. Le Liberia a en effet, par deux fois, annoncé la fin de l'épidémie, en mai et septembre 2015, avant de voir de nouveaux cas ressurgir.

*

francetv info

#EBOLA L'Organisation mondiale de la Santé annonce la fin de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Partie en décembre 2013 du sud de la Guinée, elle s'était propagée au Liberia et en Sierra Leone voisins, les trois pays les plus touchés, puis au Nigeria et au Mali. Plus de 11 000 personnes ont succombé au virus.

Des habitants se félicitent de la fin de l'épidémie d'Ebola, lors d'un concert d'artistes
 africains internationaux, le 30 décembre 2015 à Conakry (Guinée).

(CELLOU BINANI / AFP)

 

**

29 décembre

D'après Le Monde

Après quarante-deux jours sans nouvelle contamination, la Guinée est officiellement débarrassée du virus Ebola, qui a fait plus de 11 000 morts en Afrique de l’Ouest

= =

6 décembre 2015

Selon ABC, l'infirmière Teresa ROMERO, un an après après avoir contracté le virus, dit qu'elle est immunisée, qu'elle se porte bien, sans sequelles importantes...

http://www.abc.es/espana/galicia/abci-teresa-romero-recuperado-bien-y-no-tengo-secuelas-201512041207_noticia.html

Noter que le mot "importantes" n'est pas conservé dans le titre

*

23 novembre

http://www.nytimes.com/2015/11/21/world/africa/ebola-case-in-10-year-old-confirmed-in-liberia.html?hp&action=click&pgtype=Homepage&clickSource=story-heading&module=first-column-region&region=top-news&WT.nav=top-news&_r=2

https://www.youtube.com/watch?v=bfKJcqiD31Y&feature=youtu.be

3 nouveaux cas d'Ebola dans une famille au Liberia

*

11 novembre 2015

 

francetv info

 

Un Brésilien qui présente des symptômes d'Ebola a été placé à l'isolement, à Belo Horizonte (Brésil). Il est rentré la semaine dernière d'un voyage en Guinée, un des pays les plus touchés par la récente épidémie. Aucun cas de contamination n'a pour l'instant été relevé en Amérique Latine.

 

**

19 octobre

A propos de la persistance du virus chez les sujets "guéris", lire ce document du 15 octobre

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-present-dans-le-sperme-d-anciens-malades-9-mois-apres-leur-guerison_1129055.html

*

10 octobre

Pour ceux qui comprennent mieux l'anglais que l'espagnol

http://www.nytimes.com/2015/10/10/world/europe/britain-after-recovering-from-ebola-nurse-is-hospitalized-again-in-london.html?ref=europe&_r=0

**

9 octobre

Rechute d'une infirmière britannique réhospitalisée après avoir reçu un prix

http://www.abc.es/sociedad/20151009/abci-virus-ebola-enfermera-britanica-201510090848.html

 

La semana pasada, Cafferkey estuvo en Londres para recibir un premio en reconocimiento de los riesgos que tomó para ayudar en África durante la epidemia de ébola. En una entrevista con la BBC, la enfermera explicó que durante el periodo de recuperación de la enfermedad ha experimentado problemas de tiroides y perdió el cabello.

Pendant sa convalescence, elle avait eu des problèmes de tyroïde et perdu ses cheveux

 

*

2 octobre

Selon l'INVS

En Guinée, l’OMS1 a enregistré 4 nouveaux cas en semaine 39. Au 30 septembre 20151, le nombre total de cas confirmés est de 3 344 cas (N=3 340 cas confirmés le 23 septembre 20151).
En Sierra-Leone, aucun nouveau cas n’a été rapporté en semaine 382. Près de 700 contacts en lien avec le cas de Bombali sont toujours en cours de suivi.
Selon les données disponibles au 29 septembre 20151, l’OMS rapporte un total de 28 388 cas (suspects, probables et confirmés) et 11 296 décès dans les 3 pays (Guinée, Sierra-Leone et Liberia).

*

22 septembre

Teresa Romero, l'infirmière qui avait soigné le missionnaire mort d'Ebola, déboutée de sa plainte... Elle va faire appel... Sa parole contre celle des médecins...

http://www.abc.es/madrid/20150922/abci-archivo-consejero-teresa-ebola-201509221018.html

*

1 septembre

 

Sierra Leone

 

Détection d'un nouveau cas d'Ebola

Une femme décédée a été testée positive à Ebola le 28  août, quatre jours après la sortie d'hôpital du dernier malade traité et guéri dans le pays.

 

29 août

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-l-oms-a-l-heure-du-bilan-et-peut-etre-des-sanctions_1057463.html

 

Alors que l'épidémie qui touche l’Afrique de l’Ouest depuis fin 2013 décline et pourrait être déclarée vaincue dans les mois à venir, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) étudie l'éventualité de sanctions à l'encontre des pays qui ne respectent pas les règles sanitaires internationales.

 

31 juillet

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/un-premier-vaccin-contre-ebola-se-revele-efficace-a-100-selon-un-premier-essai-sur-le-terrain-en-guinee_1023109.html#xtor=EPR-51-20150731-[bouton]

Un premier vaccin contre Ebola se révèle efficace à 100%, selon un premier essai sur le terrain en Guinée

Un vaccin expérimental contre le virus Ebola s'est révélé à 100% efficace lors d'un essai clinique réalisé sur le terrain en Guinée sur plus de 4 000 personnes, ont annoncé, vendredi 31 juillet, les principaux acteurs du projet. "Un vaccin efficace contre le virus Ebola est à portée de main à l'échelle mondiale", a commenté l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui parle d'une "avancée très prometteuse".

21 juillet

Le Monde daté du 22

Les quatre derniers malades d'Ebola au Liberia ont été

déclarés officiellement guéris lundi 20  juillet, et le pays se retrouve sans cas connu. Les autorités sanitaires estiment que la réapparition récente d'Ebola au Liberia, où l'épidémie avait pris fin le 9  mai, est probablement due à une contamination par un survivant porteur du virus. – (AFP.)

*

 

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/portrait-d-un-medecin-qui-a-vaincu-ebola_1001169.html

Fabrizio Pulvirenti est le "patient zéro". En tout cas, en Italie, où ce médecin a été le premier à importer le virus Ebola après une mission humanitaire. Désormais guéri, il lutte pour que le combat contre l'épidémie ne s'éteigne pas. Portrait d'un homme qui a survécu au pire.

30 juin

francetv info

#EBOLA Près de deux mois après le dernier cas dans le pays, le Liberia enregistre un nouveau décès causé par le virus. Il n'y a "pas de raison de paniquer", selon les autorités, qui indiquent que le corps a été enterré et que les personnes ayant côtoyé la victime sont en cours d'identification.

28 juin

Est-ce que la "fièvre d'Athènes", 430 ans avant JC, était déjà de l'Ebola ?

Voir l'article dans Sputnik

La première épidémie de fièvre Ebola n'aurait pas eu lieu en Afrique au XXe siècle mais il y a 2400 ans à Athènes, avance le médecin des maladies infectieuses et historien, Powel Kazanjian, dans un article publié par le journal Clinical Infectious Diseases.

 

**

25 juin

Trois souches distinctes identifiées en Guinée

http://www.abc.es/salud/noticias/20150625/abci-identifican-tres-variantes-ebola-201506241811.html

*

22 juin

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2015/06/15/cas-suppose-d-ebola-grenoble-est-obliges-de-prendre-des-precautions-professeur-stahl-748071.html

<<"Néanmoins, ce système de surveillance est nécessaire car Ebola n'est pas fini!", explique encore Jean-Paul Stahl. "On a besoin d'avoir un système de vigilance toujours en alerte (...) sans tomber dans la psychose (...) un système géré avec tout le sang froid nécessaire.">>

13 juin

« Ce qui nous inquiète aujourd'hui, c'est qu'on a encore une trentaine de cas dans la région, qu'on a neuf préfectures confrontées à des cas et que ça continue à infecter de nouvelles préfectures », a indiqué Mme Liu, en référence à la Guinée et à la Sierra Leone voisines. Le nombre de nouveaux cas a augmenté dans ces deux pays pour la deuxième semaine consécutive, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

 

 

« On fait encore les mêmes erreurs que dans le passé, notamment par rapport à arriver dans des communautés avec nos kits de protection personnelle, des ambulances, et toujours des communautés qui ne sont pas informées sur ce qu'est Ebola »

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/06/13/face-a-ebola-les-erreurs-du-passe-se-repetent-deplore-medecins-sans-frontieres_4653721_3244.html#Il69i726Emsqz7pf.99

 

**

22 mai

http://www.rts.ch/info/monde/6800922-au-moins-815-soignants-infectes-par-ebola-depuis-le-debut-de-l-epidemie.html

De janvier 2014 à mars 2015, 815 soignants ont été infectés par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest, selon un rapport de l'OMS. Les deux tiers sont morts de la maladie.

*

 

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20150521102919/

 

 

 

Après un net répit, les cas confirmés d'Ebola ont connu une forte augmentation la semaine passée en Guinée et en Sierra Leone.

 


Lire l'article sur Jeuneafrique.com :
Ebola | Ebola : en Guinée et en Sierra Leone, le virus n'a pas dit son dernier mot | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook

 

 

 

***

13 mai

OMS

 

francetv info

 

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle à la vigilance après l'annonce officielle de la fin de l'épidémie d' Ebola au Liberia. La présence du virus est toujours effective en Guinée et en Sierra Leone, où un infirmier italien a été infecté.

 

**

10 mai

http://wwwnc.cdc.gov/eid/article/21/7/15-0253_article

 

Ebola Virus Stability on Surfaces and in Fluids in Simulated Outbreak Environments

http://wwwnc.cdc.gov/eid/article/21/7/15-0511_article

Cluster of Ebola Virus Disease, Bong and Montserrado Counties, Liberia

 

*

9 mai

Libéria : 42 jours sans nouveau cas

http://www.abc.es/sociedad/20150509/abci-liberia-libre-ebola-201505082000.html

*

8 mai

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/le-virus-ebola-decouvert-dans-l-oeil-d-un-ancien-malade-deux-mois-apres-sa-guerisson_897901.html

***

23 avril... Peut-on vraiment tirer des enseignements mondiaux de l'épidémie d'Ebola 2014 ?

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/10478-OMS-un-reseau-pour-lutter-contre-les-futures-catastrophes

***

http://www.rfi.fr/emission/20150421-ebola-le-point-epidemie/?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=FB&ns_mchannel=social&ns_linkname=emission&aef_campaign_ref=partage_aef&aef_campaign_date=2015-04-21

 

Le pic épidémique semble être passé, mais le virus continue ses ravages. Comment gérer une situation sanitaire défaillante : hôpitaux surchargés, systèmes de santé obsolètes, perte d’équipes soignantes locales et défiance des populations…

 

***

21 avril

La vraie cause serait...un empoisonnement au gin artisanal...

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150421.OBS7676/nigeria-l-origine-de-la-mysterieuse-maladie-elucidee.html

19 avril

 

L'Ebola un moment accusé au Nigeria pour 18 décès

http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/nigeria-18-personnes-meurent-d-une-mysterieuse-maladie-669847

"L'hypothèse actuelle est que des herbicides sont la cause" de la maladie, a expliqué un porte-parole de l'OMS, Gregory Hartl, dans un tweet, sans indiquer plus de précisions sur les modes d’empoisonnement.

**

28 mars

Selon un article espagnol, le virus serait plus fatal aux enfants

 

El ébola es más mortal en los niños

 

/
DÍA 26/03/2015 - 00:01H

 

Aunque la tasa de infección es menor en los niños que en los adultos, los niños que contraen la enfermedad tienen menos posibilidades de sobrevivir

 

FTVi

#EBOLA L'urgence sanitaire est décrétée pour cinq départements de Guinée, pour 45 jours, annonce le président.

#EBOLA La femme testée positive à Ebola le 20 mars au Liberia après un mois sans contamination dans ce pays est morte hier, ont affirmé aujourd'hui les autorités. Deux nouveaux cas suspects ont également été enregistrés.

 

**

23 mars (communiqué du 21)

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/apres-un-mois-de-repit-un-nouveau-cas-d-ebola-decouvert-au-liberia_854795.html

***

19 mars

FTVi

#EBOLA On pensait l'épidémie maîtrisée mais la Sierra Leone a annoncé un confinement de trois jours de quelque 2,5 millions d'habitants de la région de la capitale, Freetown, et du nord du pays pour endiguer l'épidémie d'Ebola. Ce confinement est similaire à celui de septembre, qui avait été imposé dans tout le pays.

 

***

18 mars

Un coopérant espagnol, vraisemblablement atteint d'Ebola, est arrivé à Carlos III

http://www.abc.es/sociedad/20150318/abci-ebola-cooperante-espanola-201503182032.html

**

14 mars

Les USA rapatrient une dizaine de leurs ressortissants peut-être atteints par Ebola en Sierra leone

http://www.abc.es/sociedad/20150314/abci-ebola-eeuu-201503142248.html

L'autre face de l'épidémie, moins de vaccinations, et la rougeole repart!

http://www.abc.es/salud/noticias/20150312/abci-ebola-sarampion-science-201503121906.html

*

12 mars

FTVi

#EBOLA Voici des précisions sur le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola, qui a dépassé les 10 000 morts. Le Liberia est le pays le plus touché, avec 4 162 décès. Viennent ensuite la Sierra Leone, avec 3 655 morts, et la Guinée, avec 2 187.

La maladie a également touché le Sénégal, le Nigeria et le Mali mais y a fait moins de victimes. Au total, le virus a infecté environ 25 000 personnes.

 

**

5 mars

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/aucun-nouveau-cas-d-ebola-pendant-une-semaine-au-liberia_841087.html

**

3 mars

La zone d'origine de l'épidémie 2014 (en Guinée) n'a plus de cas positifs selon l'AFP

http://videos.lexpress.fr/actualite/monde/video-guinee-la-region-du-patient-zero-d-ebola-ne-compte-plus-de-cas-positifs_1656986.html

*

1 mars   (Le Parisien Dimanche)

Le Président sierra-léonais a rétabi hier certaines restrictions de mouvement levées en janvier en raison de la remontée du nombre dee nouveaux cas

*

26 février

La Corée du Nord ne veut pas d'Ebola

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20150223_00606138

 

La Corée du Nord a interdit la participation de coureurs étrangers au marathon international de Pyongyang qui se courra le 12 avril, par peur d’une propagation du virus Ebola, ont annoncé lundi des voyagistes spécialisés.

 

 

 

 

**

24 février

http://www.rfi.fr/afrique/20150223-liberia-vie-reprend-ouverture-frontieres/

Cette réouverture des frontières est accueillie très favorablement au Liberia. C’est le début d’un retour à la normale pour beaucoup d’habitants

**

21 février

Le Liberia annonce que ses frontières réouvriront demain

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-le-liberia-annonce-la-reouverture-de-ses-frontieres_830369.html

 Alors que l'épidémie d'Ebola continue de reculer, la présidente libérienne a déclaré que le couvre feu, en vigueur depuis le mois d'août 2014, prendrait fin dimanche.

**

17 février

Le Monde Planète

Alors que l'épidémie d'Ebola recule au Liberia, les survivants continuent d'être stigmatisés et discriminés. A Monrovia, un groupe offre un abri et une aide psychologique aux rescapés du virus, dont certains souffrent toujours de problèmes de santé.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/video/2015/02/16/ebola-au-liberia-les-survivants-rejetes-par-leur-communaute_4577499_3244.html#Kv2pyEXVw7BbiiiZ.99
 
Compte rendu  (Le Monde daté du 18)

La crise alimentaire guette les pays d’Afrique de l’ouest touchés par Ebola

L’épidémie a entraîné une baisse des récoltes et une désorganisation des circuits de commercialisation des produits vers les villes. La Banque mondiale va distribuer semences et engrais à 200 000 paysans en Guinée, Liberia et Sierra Leone.

Laurence Caramel
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/#zSdshJwg31tie3pB.99

*

6 février

FTVi

L'épidémie n'est pas encore vaincue, mais un nouvel espoir naît. Un traitement contre Ebola expérimenté dans un essai clinique en Guinée a obtenu des résultats"encourageants" contre le virus.

4 février

#EBOLA Pour la première fois depuis le début de l'année, le nombre de cas d'Ebola repart à la hausse, annonce l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). (FTVi)

FTVi

#EBOLA L'épidémie d'Ebola repart de plus belle. Près de 124 nouveaux cas ont été répertoriés en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone, soit la première hausse depuis le début de l'année.

*

1 février

Les "Cent jours" sans EBOLA pour l'infirmière de Madrid

http://www.abc.es/madrid/20150201/abci-cien-dias-ebola-teresaromero-201501311837.html

**

29 janvier

Un Ebola mutant en Guinée, plus transmissible, selon l'Institut Pasteur ?

http://www.abc.es/sociedad/20150129/abci-mutacion-ebola-guinea-201501291022.html

*

http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/ebola-vers-la-fin-de-l-epidemie_807209.html

L’épidémie d’Ebola semble être à un tournant. Le nombre de personnes contaminées a chuté au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, les trois pays les plus touchés par le virus, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le Liberia serait même sur le point de gagner sa bataille contre l’épidémie qui a fait près de 9 000 morts depuis sa réapparition en décembre 2013. Le gouvernement libérien a annoncé, samedi 24 janvier, que le pays ne comptait plus que cinq cas confirmés d’Ebola. Plus au nord, le Mali assure avoir mis fin à l’épidémie meurtrière le 18 janvier.

*

26 janvier

http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2015/01/26/a-l-oms-le-virus-ebola-sonne-l-heure-des-grandes-reformes_4563149_3244.html

Le 8 août 2014, non sans un retard qu'elle reconnaît, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mettait en branle sa riposte à l'épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest .... Dimanche 25 janvier...., son conseil exécutif a adopté à l'unanimité une résolution consacrée aux défis posés et aux profondes réformes structurelles dont l'organisation onusienne a besoin pour remplir son mandat.

**

24 janvier

FTVi   Tolbert Nyenswah vice-ministre libérien de la Santé

"Nous n'avons plus aujourd'hui que cinq cas confirmés."

#EBOLA L'épidémie semble toucher à sa fin au Liberia, tandis que moins de 150 nouveaux cas de fièvre Ebola ont été signalés, la semaine passée, en Afrique de l'Ouest. Les efforts doivent se poursuivre pour éradiquer la maladie, prévient toutefois l'OMS.

**

23 janvier

#EBOLA Bonne nouvelle dans la lutte contre Ebola. Le ralentissement de l'épidémie est tel qu'en Sierra Leone, l'un des trois pays les plus touchés, les mesures de quarantaine ont toutes été levées.   (FTVi)

alors que presqu'en même temps

FTVi

#EBOLA La situation reste "extrêmement préoccupante", selon l'Organisation mondiale de la santé.

**

20 janvier

L'épidémie de fièvre Ebola terminée....AU MALI !

Le gouvernement de Bamako et les Nations unies ont annoncé, dimanche 18  janvier, que l'épidémie d'Ebola était terminée au Mali. " Après -quarante-deux jours de surveillance sans cas confirmés ", conformément aux directives en vigueur " je déclare ce jour, 18  janvier  2015, la fin de -l'épidémie ", a déclaré Ousmane Koné, le ministre de la santé. Au total, le Mali a connu huit cas d'Ebola, dont six décès. – (AFP.)

19 janvier

Le Liberia va rouvrir ses écoles, fermées depuis août 2014

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-le-liberia-va-rouvrir-ses-ecoles_789015.html

*

15 janvier

FTVi

#EBOLA L'épidémie d'Ebola ralentit. Le nombre de nouveaux cas dans les trois pays ouest-africains les plus touchés (Sierra Leone, Libera, Guinée) connaissent une "baisse réelle", a indiqué, ce soir l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Toutes les informations sont dans notre article.

 

Cependant on lit aussi :

http://www.bbc.com/news/world-africa-30830129#?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

The death toll from the world's worst Ebola outbreak has reached 8,429 with 21,296 cases so far.

*

10 janvier


http://www.eurosurveillance.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=20999
EbolaTracks: an automated SMS system for monitoring persons potentially exposed to Ebola virus disease

**

***

4 janvier 2015

Mathieu DehlingerJournaliste FTVi

#EBOLA Bonjour @Pauline. Pauline Cafferkey, l'infirmière britannique contaminée par le virus, est toujours entre la vie et la mort à Londres (Royaume-Uni). Par ailleurs, un soignant américain a été placé en observation dans un hôpital des Etats-Unis, lui aussi au retour de Sierra Leone où de nouveaux foyers ont été signalés ces dernières semaines.

*

Ismail Ould Cheikh Ahmedchef de la Mission de l'ONU pour la lutte contre Ebola

"Nous n'avons pas de plan B, nous devons vaincre ce virus."

#EBOLA La tâche est immense pour le nouveau chef de la Mission de l'ONU pour la lutte contre Ebola, tout juste entré en fonction. Ismail Ould Cheikh Ahmed estime que le monde peut "réussir" sa bataille contre l'épidémie actuelle, qui a déjà tué plus de 7 900 personnes en Afrique de l'Ouest.
**
On a appris hier soir que la coopérante transférée de Glasgow à Londres était dans un état critique

**

30 décembre

Prueban en África una vacuna segura y eficaz frente al virus del Ébola

http://www.abc.es/salud/noticias/20141223/abci-ebola-vacuna-lancet-201412231609.html

Le prototype est utilisé comme base pour un vaccin plus puissant qui utilise un virus de chimpanzé refroidi et inoffensif

Un autre article sur le vaccin suisse cad3, "le plus avavancé"

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/dans-les-coulisses-du-vaccin-cad3-ebo-contre-ebola_775873.html

*

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-des-chauve-souris-insectivores-suspectees-d-etre-a-l-origine-de-l-epidemie_784583.html

où l'on parle, assez gratuitement me semble-t-il, de chauve-souris insectivores comme point de départ possible de l'épidémie actuelle d'Ebola

*

La coopérante positive a été transférée de Glasgow à Londres

*

29 décembre

 
voir

*

28 décembre

FTVi

#EBOLA Un navire néerlandais a livré en Guinée une partie de l'aide de l'Union européenne contre Ebola. Cette aide, constituée notamment de farine enrichie,"d'une vingtaine de véhicules tout-terrain et d'ambulances", est destinée aux trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par l'épidémie.

*

Selon une étude britannique, les politiques de rigueur budgétaire imposées par le Fonds monétaire international (FMI) ont affaibli les systèmes de santé de la Sierra Leone, du Liberia et de la Guinée, durement frappés par le virus Ebola. 
 | france24.com | 22/12/2014
Le Fonds monétaire international (FMI) forcé de faire son examen de conscience ? C’est en tous cas le souhait de plusieurs chercheurs des universités de Cambridge, d’Oxford et de Londres, qui pointent du doigt la responsabilité de l’institution internationale dans la crise Ebola.
Dans une étude publiée lundi 22 décembre, les experts ont estimé que les exigences du FMI en matière de restrictions budgétaires ont considérablement affaibli les systèmes de santé du Libéria, de la Sierra Leone et de la Guinée, les trois pays africains les plus durement touchés par le virus hémorragique...
la suite : http://www.france24.com/fr/20141222-ebola-fmi-responsable-epidemie-sierra-leone-liberia-guinee-medecins-malades-bilan-morts/
voir aussi : 
Ces maux mystérieux dont souffrent les survivants d’Ebola  - irinnews.org | 23 décembre 2014

*

27 décembre

http://french.xinhuanet.com/2014-12/25/c_133879137.htm

BEIJING, 25 décembre (Xinhua) -- L'armée chinoise a développé un vaccin contre le virus Ebola et testera celui-ci sur l'homme ce mois-ci, a annoncé jeudi Yang Yujun, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale.

Le porte-parole a déclaré lors d'une conférence de presse régulière que le vaccin avait été développé par une équipe de recherche de l'Académie des sciences médicales militaires.

"Le vaccin a récemment passé l'évaluation des autorités nationales et militaires et fera l'objet de tests cliniques en décembre", a-t-il précisé.

Selon lui, le vaccin développé par la Chine est le troisième à faire l'objet d'essais cliniques dans le monde. Il s'agit également du premier vaccin contre la mutation génétique de 2014 du virus Ebola.

*

http://french.xinhuanet.com/2014-12/25/c_133878021.htm

WASHINGTON, 24 décembre (Xinhua) -- Un laborantin des centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains pourrait avoir été exposé au virus Ebola à cause d'une erreur de procédure, ont rapporté mercredi les médias américains.

*

La Chine aide les Etats en périphérie de l'épidémie

http://french.xinhuanet.com/2014-12/27/c_133881898.htm

Don de la Chine à la Croix-Rouge malienne pour lutter contre Ebola

Ebola : la Chine va envoyer des experts en santé publique au Sénégal pour former le personnel sanitaire

Guinée : vers une implication accrue des forces armées dans la riposte contre Ebola

*

26 décembre

FTVi

Le virus Ebola a tué 7 708 personnes dans le monde depuis le début de l'épidémie. Trois pays regroupent l'immense majorité des victimes : le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée. Tous les détails dans notre article.

*

25 décembre

FTVi

#NOEL L'esprit de Noël plus fort que la maladie. Au Sierra Leone, des employés sanitaires et des malades d'Ebola ont chanté et dansé pour Noël.
Au Libéria, on a aussi fêté Noël (photo)

*

24 décembre

FTVi

#EBOLA Confinement immédiat pour une durée de cinq jours de tout le nord de la Sierra Leone, annonce le gouvernement. 

*

23 décembre

FTVi

Qui sont les médecins qui se rendent en Afrique combattre Ebola ? Notre journaliste Yann Thompson a rencontré Manuel Schibler, un médecin suisse, qui a testé un des prototypes de vaccin pour se rendre en Sierra Leone. 
et....
La progression de l'épidémie s'est ralentie, mais n'est pas endiguée. D'après les chiffres publiés par l'OMS le 20 décembre, on compte 7 373 morts pour 19 031 cas enregistrés (8 700 cas et presque 2 500 morts pour la seule Sierra Leone, où les rassemblements sont interdits pour Noël et le jour de l'an). 

*

17 décembre

FTVi

#EBOLA L'épidémie de fièvre Ebola qui sévit depuis le mois de mars en Afrique de l'Ouest a fait 6 915 morts sur les 18 603 cas recensés au 14 décembre, annonce l'OMS, qui publie toutes les données sur son site.

FTVi

#EBOLA Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, va bientôt se rendre dans les quatre pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie d'Ebola. On ne connaît pas encore les dates.

*

16 décembre

Le point par FTVi

Camille CaldiniJournaliste FTVi

#EBOLA Bonjour @bryan : La situation varie considérablement en fonction des pays concernés. Faisons un petit point  :

• Au Mali, plus personne n'est sous surveillance, ce qui est bon signe, même s'il faut rester prudent car le virus est toujours présent dans les pays voisins. 

• Au Sierra Leone, pays le plus touché en nombre de cas, la célébration des fêtes de fin d'année a été interdite

• A la Réunion, une pharmacienne de retour de Guinée, hospitalisée vendredi soir à la suite d'une suspicion de contamination par le virus Ebola, "se porte bien" et attend ses résultats d'analyse.

*

13 décembre

Le journal ABC a fait un diaporama sur l'Ebola 

2014, année de la crise Ebola      25 photos

http://www.abc.es/fotos-sociedad/20141213/2014-crisis-ebola-1614172365115.html?pos=Zona_AB_Zona_B__032

 

*

FTVi

#EBOLA Une pharmacienne réunionnaise a été hospitalisée hier avec une forte fièvre, les autorités sanitaires de La Réunion suspectent un cas d'Ebola. Elle revenait d'une mission humanitaire en Afrique de l'Ouest, a priori en Guinée, berceau du virus. Les précisions de nos confrères de La 1ère

*

11 décembre

La coopérante qui s'était piquée avec une seringue suspecte est sortie de l'hôpilal après ses 21 jours de quarantaine (un bon 95% de chances de en pas avoir attrapé l'ébola)

http://www.abc.es/sociedad/20141211/abci-ebola-cooperante-ebola-alta-201412111032.html?pos=Zona_A_Zona_apertura-a3__015

*

8 décembre

FTVi

#EBOLA Le dernier bilan de l'OMS concernant l'épidémie de fièvre hémorragique en Afrique de l'Ouest fait état de 6 331 morts sur un total de 17 800 cas. La Sierra Leone est devenue pour la première fois la nation comptant le plus grand nombre de personnes contaminées par le virus Ebola, avec 7 798 cas recensés, contre 7 719 au Liberia.

*

5 décembre

FTVi

#EBOLA Le médecin cubain atteint d'Ebola, actuellement soigné en Suisse, se trouve dans un état satisfaisant et quittera "bientôt" l'hôpital, selon les autorités cubaines.

*

http://abonnes.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/12/02/a-canton-les-autorites-tentent-d-enrayer-la-psychose-ebola_4532657_3216.html

Pour l’heure, même si aucun cas d’Ebola, qui a fait plus de 7 000 morts (en fait officiellement revu à la baisse) en Afrique de l’Ouest, n’a été recensé en Chine, les autorités ont pris les devants. Pékin n’a certes pas pris les mesures radicales de son voisin nord-coréen, qui impose 21 jours de quarantaine à tout visiteur étranger, quel que soit son pays d’origine, mais la crainte est réelle
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/12/02/a-canton-les-autorites-tentent-d-enrayer-la-psychose-ebola_4532657_3216.html#yKipCOMgrR2OubKh.99

*

A Monrovia, une fresque décrit les symptômes
 de la fièvre Ebola.

Ebola : la Sierra Leone et la Guinée bientôt en récession 

La Sierra Leone et la Guinée étaient promises à une solide croissance économique avant le déclenchement de l'épidémie.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/2.html#omFV46MPeZvqWfKs.99

*

4 décembre

http://www.abc.es/madrid/20141204/abcp-sanidad-indemniza-euros-teresa-20141204.html?pos=Zona_B_Zona_apertura-a1__000

Indemnisation de  € 14,900 à Teresa Romero pour les dommages à son domicile

*

3 décembre

 

FTVi

#EBOLA L'épidémie d'Ebola a fait au total 6 070 morts et se développe particulièrement en Sierra Leone, indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans son dernier bilan publié aujourd'hui. Au total, morts et malade confondus, l'OMS fait état de 17 145 cas répertoriés, selon les chiffres arrêtés au 30 novembre.

Retrouvez notre infographie détaillé dans notre article.

*

2 décembre

http://www.abc.es/sociedad/20141202/abci-espana-libre-ebola-201412021004.html?pos=Zona_A_Zona_apertura-a3__004

L'OMS déclare officiellement l'Espagne exempte d'Ebola

Je ne savais pas que l'OMS discernait de tels diplômes !

*

1 décembre

FTVi

#EBOLA L'OMS a compté trop de morts d'Ebola. L'OMS indique ce soir qu'une"erreur" avait été commise concernant le dernier bilan Ebola publié samedi, et a ramené le bilan des décès à près de 6 000 morts, au lieu de 7 000.

"Il y a eu une erreur portant sur 1000 morts, le bilan des morts au Liberia est en fait de 3 145 décès", et non pas de 4 181 morts, comme indiqué avant-hier, a laconiquement indiqué l'organisation, sans plus de précisions.

*

30 novembre

Grâce à une mise à jour des données, le décompte a fait un bond de plus de 1000 morts

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/l-epidemie-d-ebola-a-fait-plus-de-1-000-morts-supplementaires-depuis-mercredi-le-bilan-approche-7-000-morts_757825.html

Selon les données publiées par l'OMS dans la nuit de vendredi à samedi, 16 169 personnes ont été contaminées par le virus Ebola et 6 928 d'entre elles sont mortes dans les trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés : la Guinée, le Liberia et le Sierra Leone. Le précédent bilan publié mercredi pour ces trois pays, établi par l'OMS, faisait état de 5 674 morts, mais le nouveau bilan pourrait inclure des cas mortels non signalés.

 

 

*

28 novembre

FTVi

#EBOLA François Hollande se rend aujourd'hui en Guinée, où il sera le premier dirigeant non africain à visiter un des pays ravagés par l'épidémie. Sur la route de Dakar pour assister au 15e sommet de la Francophonie, il est attendu à la mi-journée à Conakry pour une visite de quelques heures, la première dans ce pays d'un chef de l'Etat français depuis 1999.

*

http://www.abc.es/sociedad/20141128/abci-ebola-cooperante-navarra-201411271824.html?pos=Zona_A_Zona_apertura-a3__010

La coopérante piquée accidentellement par une seringue est toujours sans symptômes à Carlos III depuis son arrivée il y a une semaine

*

27 novembre

http://www.abc.es/sociedad/20141127/abci-medico-familia-atendio-teresa-201411271130.html?pos=Zona_A_Zona_apertura-a3__012

Lia docteure (faut-il dire la médecane?) qui avait reçu Teresa Romero "grippée"

Le médecin de famille va poursuivre Teresa Romero pour diffamation

La docteure explique qu'elle n'a été informée "en aucune façon" que sa patiente avait été en contact avec des malades d'Ebola... De ce fait, elle a du se soumettre à une quarantaine de 21 jours avec hospitalisation

*

FTVi

#EBOLA La disette s'installe dans les pays frappés par le virus, selon une étude de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation. 70 % des habitants des zones touchées en Sierra Leone seraient ainsi réduits à un repas par jour, "au lieu des deux à trois repas qui étaient la norme avant la flambée de l'épidémie"

*

26 novembre

FTVi

#EBOLA La Commission européenne a entamé un tour des capitales européennes pour réclamer un effort supplémentaire contre l'épidémie d'Ebola en Afrique. 5 000 médecins et des "milliers de soignants" pourraient être mobilisés, indique à l'AFP une source européenne.

*

25 novembre

FTVi

#EBOLA Des membres du personnel chargé de l'inhumation des victimes de la fièvre Ebola ont abandonné des corps dans la rue, à Kenema, dans l'est de la Sierra Leone. Ils réclament le paiement de primes de risques hebdomadaires qu'ils disent ne pas avoir perçues depuis sept semaines. Les cadavres sont hautement contagieux. 
 
*
Un vent de panique souffle en Guinée où une glacière contenant un échantillon du virus Ebola a été dérobée, rapporte RFI. Des individus armés ont stoppé un bus sur l'axe Kankan-Kissidougou (Est du pays) et ont dépouillé les passagers de toutes leurs affaires personnelles sous la menace.

*

22 novembre

MOSCOU, 22 novembre - RIA Novosti/La Voix de la RussieL'épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola a fait 5.459 morts sur 15.351 personnes contaminées au 18 novembre, ont rapporté les médias internationaux se référant à l'Organisation mondiale de la santé (OMS)
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_11_22/Ebola-5-459-morts-sur-15-351-cas-recenses-OMS-0290/

*

A Madrid, la coopérante, toujours sans symptômes, a reçu du sérum de malades guéris

http://www.abc.es/sociedad/20141122/abci-ebola-cooperante-201411212228.html

*

21 novembre

Le Monde daté du 22/11    EBOLA

Décès d'un médecin contaminé au Mali

Un médecin atteint par la fièvre Ebola est décédé, jeudi 20  novembre, au Mali. Il est le cinquième à avoir contracté le virus auprès d'un imam guinéen dans une clinique de Bamako. Trois cents personnes sont surveillées de près dans ce cadre. – (AFP.)

*

http://www.abc.es/sociedad/20141121/abci-ebola-cooperante-espanola-torrejon-201411211018.html

Une coopérante espagnole susceptible d'avoir été contaminée est arrivée à Carlos III

L'avion, affrété par MSF pour transférer une coopérante de Navarre qui pourrait avoir été infectée par le virus Ebola, a atterri peu avant 10h00 sur la base aérienne de Torrejon de Ardoz (Madrid) depuis Bamako ( Mali ), comme l'ont confirmé Efe et MSF.

La patiente, accidentellement piquée par une aiguille qui avait été en contact avec du matériel contaminé, ne présente pas de symptômes. Elle sera transférée dans le même hôpital, de manière préventive jusqu'aux (résultats des) tests pour Ebola.

*

20 novembre

En Guinée, guéris d'Ebola mais damnés
En Guinée forestière, où l'épidémie d'Ebola a commencé en mars 2014, moins de 40 % des malades survivent. Une fois guéris, les rescapés sont ostracisés, par peur du virus.
(Le Monde daté du 21)

*

19 novembre

Le Monde daté du 20

En guinée, UN espoir contre ebola

Par Rémi Barroux 

Le centre de traitement français de Macenta, en Guinée, a tout juste ouvert ses portes, mardi 18  novembre, qu'arrivent les deux premiers malades, suspectés d'être porteurs du virus Ebola. Koto, petite fille de 7  ans, le regard inquiet, est immédiatement prise en charge par les membres de la Croix-Rouge française, revêtus des tenues jaune et blanc de protection personnelle, les " PPE ", qui les font ressembler à des spationautes. Son frère, plus âgé de quelques années, Bala, a l'air un peu plus assuré. Infirmières et hygiénistes les prennent par la main pour les mener dans la zone isolée qui accueille les " suspects ". C'est ici, au cœur de la Guinée forestière, que l'épidémie de fièvre hémorragique s'est déclarée en mars  2014. Huit mois plus tard, le virus continue de ravager la population. Au 16  novembre, le pays, selon le bilan des autorités, comptait 1 192 personnes mortes, pour 1 971 cas.

Avec 657 cas et 404 décès, la préfecture de Macenta, aux portes du Liberia, reste la région la plus touchée de Guinée.

*

LIBERIA  : Objectif Zéro nouveau cas d'ici Noël

Ellen Johnson Sirleafprésidente du Liberia

"L'objectif national est d'avoir zéro nouveau cas d'ici Noël." 

#EBOLA Pays le plus touché par l'épidémie, le Liberia espère empêcher tout nouveau cas d'ici la fin de l'année. Avec une mobilisation générale et le respect des consignes sanitaires, "cet objectif peut être atteint", estime sa présidente.

*

FTVi

#EBOLA Un médecin cubain soignant des patients souffrant d'Ebola en Sierra Leone a été atteint par la maladie. Il doit être transféré à Genève (Suisse) pour y être traité. Cuba déploie en Afrique de l'Ouest un contingent médical plus important que n'importe quel autre pays au monde pour lutter contre l'épidémie en cours. 
 
*
Qui aide qui contre Ebola ?

*

17 novembre

FTVi

#EBOLA Le responsable nommé par l'ONU pour lutter contre Ebola en Guinée est décédé à Conakry, un peu plus d'un mois après sa nomination. L'ONU n'a pas divulgué la cause de sa mort. La Guinée compte 1 166 décès sur plus de 5 000 en Afrique de l'Ouest, selon l'OMS.

*

Le médecin qui était arrivé dans un état préoccupant aux USA, est décédé

FTVi

#EBOLA Un médecin sierra-léonais atteint par le virus Ebola est mort aux Etats-Unis, annonce l'hôpital dans lequel il était soigné.

*

16 novembre

FTVi

#EBOLA Cent soixante personnels de santé chinois sont arrivés au Liberia, pays le plus touché par l'épidémie d'Ebola. Ils vont y construire et gérer un centre de traitement d'un coût de 41 millions de dollars (près de 33 millions d'euros), financé par le gouvernement chinois. 

*

FTVi

#EBOLA Le médecin sierra-léonais infecté par Ebola et arrivé hier aux Etats-Unis est "très gravement malade" et reçoit le "maximum" de soins possibles pour le sauver, selon l'hôpital qui l'accueille. Les médecins estiment que le chirurgien se trouve "dans un état extrêmement critique".

*

15 novembre

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-la-france-etend-ses-controles-aux-vols-en-provenance-du-mali_745145.html

La décision française a été prise alors que le Mali a annoncé vendredi avoir enregistré sur son sol trois décès dus à Ebola sur quatre cas testés positifs. Ces quatre cas sont indépendants du tout premier cas dans le pays, une fillette de deux ans ayant voyagé par la route depuis le sud de la Guinée et décédée le 24 octobre à Kayes (ouest du Mali).

*

Bon article qui nous rappelle qu'il y a plusieurs souches d'Ebola

 http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/l-epidemie-d-ebola-est-terminee-en-republique-democratique-du-congo_745293.html

*

FTVi

#EBOLA Un médecin sierra-léonais infecté par le virus Ebola a été évacué vers les Etats-Unis pour y être soigné. Ce chirurgien qui travaillait à l'hôpital Connaught de Freetown, la capitale, est le premier ressortissant sierra-léonais malade d'Ebola à être transporté aux Etats-Unis.

*

14 novembre

L'OMS teste 120 médicaments qui pourraient avoir un effet dans le traitement de l'Ebola

http://www.abc.es/sociedad/20141114/abci-tratamiento-potenciales-ebola-201411141834.html

Tant que la maladie reste sporadique aux fins fonds de la brousse, la planète s'en fiche !

*

FTVi

#EBOLA Le nombre des morts dus à l'épidémie de fièvre hémorragique s'élève désormais à 5 177 dans huit pays d'Afrique sur un nombre total de 14 413 personnes infectées par le virus. Ces chiffres sont issus du dernier bilan de l'OMS, publié aujourd'hui vendredi 14 novembre.

*

http://fr.ria.ru/world/20141114/202977629.html

Japon: analyses obligatoires en cas de suspicion d'Ebola

*

Suite à l’éviction du Maroc de la coupe d’Afrique, le ballon se fait chasser à coups de pompes…jusqu’à l’Equateur.

 La Coupe d'Afrique des nations 2015 aura lieu en Guinée équatoriale, du 17 janvier au 8 février.

**

13 novembre

FTVi

#EBOLA  Les premiers essais de trois traitements cliniques de la fièvre hémorragique vont commencer en décembre dans trois centres de soins de Médecins sans Frontières situés en Guinée et au Liberia. L'idée est d'essayer de trouver un remède à Ebola alors que l'épidémie actuelle en Afrique de l'Ouest a fait plus de 5 000 morts. Plus d'informations dans notre article

*

12 novembre

FTVi

#EBOLA De l'imprudence ? Le coordinateur de l'ONU pour la lutte contre Ebola a appelé les touristes à visiter les pays touchés par l'épidémie de fièvre hémorragique. Selon lui, le virus ne se transmet que par contact direct, "ce qui est la plupart du temps évitable", fait-il valoir. "Plus l'isolement imposé aux pays frappés par Ebola se prolongera, plus il sera néfaste" pour leur reprise économique, justifie-t-il. Plus d'informations dans notre article.

*

18h30      Les tests rapides semblent disponibles !

• #EBOLA L'homme hospitalisé ce matin au CHU de Rouen ne souffre pas de la fièvre hémorragique, selon des sources policières.

*

FTVi     Rouen 

@Anonyme : L'homme venant de Guinée, pris d'un malaise pouvant laisser penser à un cas d'Ebola ce matin, dans un centre d'immigration de Rouen (Seine-Maritime), a été conduit au CHU de la ville avec de grandes précautions sanitaires, selon des sources policières. Il s'agit d'un des 12 établissements hospitaliers de France habilités à traiter des cas de fièvre hémorragique. L'entrée du centre commercial Saint-Sever, situé à proximité, était toujours bouclée à 15 heures.

*

Un grand article du journal ABC sur le bioterrorisme et l'arme biologique, dont ebola

http://www.abc.es/ciencia/20141112/abci-armas-bioterrorismo-201411101843.html

*

11 novembre

Vous avez peur ?  Alors nous irons jouer ailleurs !

FTVi

#FOOT Le Maroc, qui devait organiser la compétition entre le 17 janvier et le 8 février, avait a plusieurs reprises demandé le report de la compétition en raison de l'épidémie d'Ebola

FTVi

#FOOT La Coupe d'Afrique des nations n'aura pas lieu au Maroc, qui est disqualifié pour la compétition, annonce la Confédération africaine de football.

*

FTVi

#EBOLA Le médecin américain Craig Spencer, soigné à New York (Etats-Unis) après avoir contracté le virus Ebola en Guinée, est guéri et sera autorisé à sortir de l'hôpital aujourd'hui, annonce la municipalité. Il s'agissait du seul patient à être encore traité pour Ebola aux Etats-Unis.

http://lapauseinfo.fr/grippe-saisonniere-vaccin-peur-ebola-5619/

Plusieurs spécialistes avancent que ce changement de comportement des Français face au vaccin pourrait s’expliquer par la haute médiatisation de la maladie Ebola. Le même phénomène étant déjà observé pendant la recrudescence de la grippe aviaire : devant une épidémie en cours, les gens deviennent plus attentifs à leur santé. De plus, les quelques similarités des symptômes de la maladie Ebola avec ceux de la grippe saisonnière ont de quoi jeter la confusion dans les esprits. Aux Etats-Unis, face à la psychose grandissante des patients devant cette similarité de symptômes entre grippe et Ebola, une campagne d’information a été menée par le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies pour aider les patients à faire la différence entre les deux pathologies.

*

10 novembre  (FTVi)

Ebola : au Liberia, le nombre de cas baisse pour la première fois

Médecins sans frontières se félicite que le nombre de cas ait diminué ces dernières semaines au Liberia, même si "l'épidémie est loin d'être maîtrisée".
Des employés de la Croix Rouge luttant contre le virus Ebola, le 23 octobre 2014
 à Monrovia (Liberia).

FTVi

#EBOLA  : Selon un dernier bilan de l'OMS, relayé par Le Figaro, le virus a fait 4960 morts dans huit pays, principalement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone. Koinadugu, la dernière province de Sierra Leone encore épargnée par Ebola, a été frappée à son tour dans le courant du mois d'octobre et compte à présent 50 morts, selon la Croix-Rouge. Au Liberia, en revanche, le nombre de cas a baissé pour la première fois depuis le début de l'épidémie.

*

Mais, comme cela a été déjà évoqué à plusieurs reprises, le nombre réel de morts pourrait être le double du nombre officiel

http://www.lapresse.ca/international/dossiers/virus-ebola/201411/06/01-4816474-des-milliers-de-morts-potentiellement-non-comptabilises.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS3

Publié le 06 novembre 2014 à 13h03 | Mis à jour le 06 novembre 2014 à 15h05

Des milliers de morts potentiellement non comptabilisés

*

8 novembre

FTVi

#EBOLA Le Maroc réitère ce soir sa demande de report de la CAN-2015 de football (17 janvier-8 février), du fait de l'épidémie d'Ebola. Et ce en dépit du refus catégorique formulé le 3 novembre par la Confédération africaine (CAF).

*

Comme l'Espagne a été, contrairement à la France, confrontée sans honte avec l'Ebola, ses médias continuent d'informer largement sur le sujet

http://www.abc.es/sociedad/20141108/abci-ebola-disminuye-contagio-ritos-201411072144.html

Disminuye la transmisión de ébola en los ritos funerarios en África occidental

Día 08/11/2014 - 02.51h

En la actualidad, el porcentaje de infecciones se reduce al 20%, frente al 60% que había en agosto

La transmission du virus Ebola lors des rites funéraires se réduit en Afrique de l'Ouest

11/08/2014 - 02:51
Actuellement, le pourcentage d'infection est réduit à 20%, au lieu des 60% qu'il y avait en Août

 

*

7 novembre

FTVi

#EBOLA La Suisse ne renverra plus de demandeurs d'asile déboutés vers la Sierra Leone, la Guinée et le Libéria, pays les plus durement touchés par l'épidémie d'Ebola.

Les requérants, dont la demande d'asile a été refusée, pourront voir le délai fixé pour leur départ repoussé s'ils en font la demande.

*

Le Gouvernement espagnol ajoute 21 millions d'euros pour lutter contre l'Ebola

http://www.lamoncloa.gob.es/consejodeministros/resumenes/Paginas/2014/071114-consejo.aspx?gfe=1

*

5 novembre

FTVi    

Teresa Romero   "Je me suis accrochée à mes souvenirs, à ma famille."


#EBOLA Amaigrie par le virus Ebola et très émue, l'aide-soignante espagnole guérie s'est exprimée pour la première fois depuis son hospitalisation. Teresa Romero a peiné à contenir ses larmes. 

*

Dans Le Monde daté du 6

Epidémie d'Ebola : la déforestation en cause

Privées de leurs habitats, les chauves-souris, réservoirs du virus, migrent vers les villages 

L'émergence de l'épidémie d'Ebola en Afrique pourrait bien être liée aux perturbations environnementales engendrées par l'homme. "  La déforestation, notamment, porte les chauves-souris, réservoir naturel du virus, à quitter leurs habitats traditionnels et à aller s'installer, pour pouvoir se nourrir, près d'arbres fruitiers dans les villages et donc au contact avec l'homme  ", explique Jean-François Guégan, directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement (IRD), et spécialiste des liens entre environnements et épidémies.

"  Ce phénomène, souligne le chercheur, a déjà été constaté en Asie du Sud-Est pour les virus Nipah et Hendra propagés par le même type de mégachiroptères, ces grandes chauves-souris capables de parcourir de longues distances pour trouver de la nourriture comme des mangues, des ramboutans cultivés dans des vergers ou des fermes. Du fait de la déforestation massive pour l'implantation des palmiers à huile en Indonésie, on a vu ces chauves-souris migrer jusqu'à Singapour et en Malaisie, mais aussi sur les côtes du Bangladesh, et transmettre des virus à grande échelle.  "

"  Aujourd'hui, on redécouvre qu'Ebola est présent en Afrique occidentale, avec une souche quasi identique à celle d'Afrique centrale, où Ebola a été découvert en  1976. En fait, explique Jean-François Guégan, dans les forêts de ces territoires, le virus est présent depuis des milliers d'années, à travers les chauves-souris notamment. Il n'est en général pas pathogène tant qu'il est porté par les animaux, mais le devient au contact de l'homme.  " Or, les contacts entre l'être humain et ces chauves-souris frugivores se sont multipliés ces dernières années.

Le Liberia et la Sierra Leone ont subi ces dix dernières années de nombreuses guerres civiles, entraînant le déplacement de populations qui se sont souvent réfugiées dans des zones vierges de peuplement, notamment en Guinée forestière. Ces réfugiés ont défriché la forêt pour y développer une agriculture de subsistance, s'exposant aux chauves-souris et à leurs excréments, ou à d'autres animaux de brousse chassés pour se nourrir, et qui ont, eux-mêmes, pu être en contact avec des chauves-souris.

La Guinée forestière compte aussi de nombreuses mines de diamants et de métaux précieux dont l'exploitation a engendré une déforestation massive et un déséquilibre des écosystèmes.

Chaînes de causalité

"  L'accès de l'homme à des zones éloignées où résidaient jusqu'alors les chauves-souris perturbe ces dernières et les poussent à se rapprocher des territoires peuplés, ce qui accroît les risques de contagion, observe également David Greer, l'un des responsables en Afrique de l'ONG de protection de la nature WWF. Et, dans la culture d'Afrique centrale et occidentale, la consommation de chauve-souris est fréquente.  "

"  La modification des écosystèmes qu'entraîne la quête croissante d'espaces par l'homme expose davantage les populations à des agents infectieux  ", insiste cependant Jean-François Guégan. Pour le chercheur, l'étude des chaînes de causalité et de leurs incidences sur les écosystèmes jusqu'à leurs conséquences en termes d'infection, est aussi essentielle que la médecine pour comprendre les différents facteurs en jeu dans l'épidémie.

Laetitia van Eeckhout

*

4 novembre

http://www.agrisalon.com/actualites/2014/11/04/la-viande-de-brousse-peut-introduire-le-virus-en-europe?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Si elle arrive à pied ou par bateau, pas de problème... Mais si elle arrive par avion, et surtout vivante, gare à vous !

*

Teresa Romero (suite)  L'heure de vérité ?

http://www.abc.es/sociedad/20141104/abci-teresa-romero-alta-miercoles-201411041228.html

Con motivo del fin de la hospitalización de la paciente, el equipo médico comparecerá ante los medios de comunicación este miércoles, a las 10,00 horas, en las instalaciones del hospital

A l'occasion de la fin de l'hospitalisation de la patiente, l'équipe médicale comparaîtra devant les médias ce mercredi (5 novembre), dans les locaux de l'hôpital, à 10 heures

*

3 novembre 

http://french.ruvr.ru/news/2014_11_03/Un-passager-a-laeroport-de-Bruxelles-est-soupconne-d-etre-infecte-par-le-virus-Ebola-8291/

*

Foot - Ebola  (FTVi)

• #FOOT La Coupe d'Afrique des nations, qui doit se tenir au Maroc en 2015, n'est pas reportée. Les organisateurs avait demandé que les dates soit décalées, craignant que l'épidémie d'Ebola ne se propage dans le royaume. Une nouvelle réunion doit se tenir le 11 novembre au Caire à ce sujet.

*

Espagne   "Post-Ebola" et responsabilités pour des faits ou des choses qui auraient pu se passer

http://www.abc.es/madrid/20141103/abci-ignacio-gonzalez-respeto-teresa-201411031414.html

Ignacio González: «Respeto que Teresa pretenda poner en marcha acciones judiciales, pero no lo comparto»

Teresa Romero et son mari veulent mettre en marche la justice. Je respecte leur position, mais je ne la partage pas, a dit le Président de la Communauté de Madrid, qui n'a pas voulu répondre aux questions sur l'avenir du Conseiller Santé.

El presidente de la Comunidad de Madrid son ma no ha querido responder sobre el futuro del consejero de Sanidad, Javier Rodríguez, contra el que ella y su marido piensan actuar

*

2 novembre

La France accueille une malade d'Ebola

http://www.abc.es/sociedad/20141102/abci-francia-ebola-201411021122.html

Il sagit d'une employée d'une agence de l'ONU en Sierra Leone. Elle a été hospitalisée à l'hôpital Begin.

La même info en français (FTVi)

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/une-malade-d-ebola-a-ete-transferee-en-france-pour-recevoir-des-soins_734301.html

 

Une équipe médicale lors d'un exercice de simulation pour faire face au virus Ebola, le 24 octobre 2014 à Paris.Une équipe médicale lors d'un exercice de simulation pour faire face au virus Ebola, le 24 octobre 2014 à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Un nouveau cas d'Ebola soigné en France. Le pays a accueilli une personne employée d'une agence des Nations unies pour des soins, a annoncé dimanche 2 novembre le ministère de la Santé. Cette personne dont l'identité reste inconnue a été contaminée par le virus en Sierra Leone."Cette personne, qui travaille en Sierra Leone dans la lutte contre Ebola, a fait l'objet d'une évacuation sanitaire médicalisée et sécurisée par avion spécial", a indiqué le communiqué du ministère. Elle a été placée "en isolement de haute sécurité en chambre dédiée à l'Hôpital d'instruction des armées Bégin" à Saint-Mandé (Val-de-Marne).>>

*

Journal d'un missionnaire

http://www.abc.es/sociedad/20141102/abci-cuarta-carta-desde-sierra-201410302138.html

Le missionnaire tolédan Luis Perez écrit pour les lecteurs d'ABC comment le virus se propage parmi les familles au sein des maisons, 21 jours  angoissants en attendant l' Ebola, et peut-être la mort...

*

1 novembre

En Afrique, combien de chiens sont porteurs du virue sans le savoir ?

  FTVi

#EBOLA Guérie du virus Ebola, l'infirmière Nina Pham avait déjà étreint Barack Obama, à la Maison Blanche. Maintenant, c'est au tour de son chien d'avoir un bisou, au terme d'une conférence de presse à Dallas, dans le Texas (Etats-Unis). La vidéo a été diffusée par USA Today (en anglais).

*

31 octobre


FTVi

22 heures

#EBOLA Au Sierra Leone, la situation est catastrophique, explique un responsable de Médecins sans frontières. Selon lui, l'épidémie d'Ebola a décimé des villages entiers. Et causé bien plus de morts qu'annoncés.

21 heures

#EBOLA Le Canada ne délivre plus de visa pour les pays touchés par l'épidémie d'Ebola.

   20 heures
#EBOLA L'épidémie d'Ebola va affecter l'alimentation : entre 56 000 et 733 000 personnes supplémentaires vont se retrouver exposées à la faim en 2015 au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, estime Action contre la Faim.

*

Le Monde daté du 1/11

Les soldats américains en quarantaine

Le Pentagone a annoncé, mercredi 29  octobre, que tous les soldats américains en mission en Afrique de l'Ouest pour lutter contre l'épidémie d'Ebola seront placés en quarantaine pendant vingt et un jours à leur retour. Cette mesure ne concernait jusqu'à présent que l'armée de terre. 121 soldats américains sont déployés au Sénégal et 983 au Liberia. Les effectifs pourraient monter jusqu'à 3 900 hommes, qui ont pour tâche principale de construire des hôpitaux et de former les équipes sanitaires. Cette mesure intervient alors que le président Barack Obama s'est dit opposé aux mesures de quarantaine prises par plusieurs Etats américains pour les voyageurs, et notamment les humanitaires, ayant été en contact en Afrique de l'Ouest avec des malades.

*

30 octobre

FTVi

#EBOLA Certains n'ont aucun symptôme, tandis que d'autres en meurent. Des facteurs génétiques seraient déterminants dans la réaction de l'organisme des hôtes infectés par le virus Ebola, selon une recherche sur des souris menée aux Etats-Unis.

Ces différentes réactions sont observées chez les humains puisque le taux de survie est d'environ 30% dans l'épidémie actuelle, relèvent ces chercheurs dont les travaux paraissent dans la revue Science (en anglais).
 
*
 
Tras ser trasladada el lunes a su vivienda, las autoridades dictaron protocolos de vigilancia a pesar de que la enfermera ha dado negativo para las pruebas de ébola y no tiene síntoma

L'infirmière Kaci Hickox est sortie de sa quarantaine forcée dans le Maine

Après avoir été transférée à son domicile lundi, les autorités ont émis des protocoles de surveillance , même si l'infirmière a été testé négative pour les tests Ebola et qu'elle n'a aucun symptôme

*

29 octobre

https://www.youtube.com/watch?v=Z3tB6QYZGvs

EBOLA - 75% des patients guéris dans un village de Guinée 

*

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2014/10/20/007-ebola-veterinaire-francais-raconte-son-experience-recherche-animaux-reservoirs-maladie.shtml

Les primates et les roussettes gibier des villageois.....

*

Le Point Vétérinaire défend les chiens ébolisés

 http://www.lepointveterinaire.fr/actualites/actualites-professionnelles/141027-les-chiens-exposes-a-ebola-ne-doivent-pas-etre-systematiquement-euthanasies.html

<>

*

ABC    En Sierre Leone, on se réjouit de la guérison de Teresa Romero

http://www.abc.es/toledo/ciudad/20141026/abci-tercera-carta-desde-sierra-201410262205.html

Là bas, le nombre de malades et de morts ne baisse pas

El misionero toledano de la Orden javeriana Luis Pérez cuenta a los lectores de ABC que «por desgracia, aquí el número de afectados y muertos sigue sin bajar» y explica cómo se han organizado para ayudar a los enfermos

«Nos alegramos de que Teresa Romero esté curada de ébola»
L. PÉREZ
Una familia de Sierra Leona aislada durante 21 días, por lo que la parroquia le deja la comida a la puerta de la casa      Une famille en quarantaine pendant trois semaine. La paroisse lui apporte à manger sur le seuil de la maison

*

Le Monde daté du 30 octobre

Un espoir de décrue au Liberia

La mobilisation contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest commence-t-elle à porter des fruits ? Le Liberia, le plus durement touché avec, au 23  octobre, 2 705 morts pour 4 665 cas, soit plus de la moitié du total des décès enregistrés (4 922), semble connaître pour la première fois une décrue. La Croix-Rouge, chargée de collecter les corps autour de la capitale a indiqué, mardi 28  octobre, que le nombre de dépouilles, qui avait atteint un pic de plus de 300 par semaine mi-septembre, a décliné à 117 la semaine dernière. Mais le secrétaire général de la Croix-Rouge libérienne, Fayah Tamba, appelle à " ne pas crier victoire ". L'OMS estime aussi qu'il est " trop tôt pour parler de véritable réduction,le nombre de cas continuant d'être sous-évalué, en particulier à Monrovia ".

 

Ebola : " Il n'y a pas de mobilisation européenne "

Le coordinateur de la lutte contre l'épidémie détaille le plan d'intervention de la France en Guinée 

Président de l'Institut de microbiologie et des maladies infectieuses d'Aviesan regroupant les chercheurs dans les sciences de la vie, le professeur Jean-François Delfraissy a été nommé le 17  octobre coordinateur auprès du premier ministre des actions de la France contre l'épidémie de fièvre Ebola.

La France, qui a promis de consacrer 70  millions d'euros à la lutte contre Ebola, n'a débloqué que 6,3  millions d'euros. L'Elysée a annoncé, mardi 28  octobre, la mise à disposition d'une somme de 20  millions d'euros. Pourquoi ces lenteurs ?

*

28 octobre

FTVi

#EBOLA Infirmiers et infirmières manifestent en Californie pour protester contre la mauvaise préparation à l'épidémie d'Ebola.  

(JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

*

ABC (journal)

http://www.abc.es/sociedad/20141028/abci-ebola-colegio-medicos-teresa-201410281501.html

Teresa no avisó en el centro de salud de que había cuidado a los misioneros

Teresa (Romero) n'a pas dit au centre de santé qu'elle avait pris soin du missionnaire

 Le Collège des médecins de Madrid et le syndicat de médecins Amyts cautionnent le personnel des premiers soins et accusent l'infirmière auxiliaire d'avoir caché la vérité"   ...etc

 

*

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_28/Debut-dessais-pour-un-vaccin-anti-Ebola-en-Suisse-cette-semaine-2700/

Le vaccin, fabriqué par Britain's GlaxoSmithKline et encore pour l'instant expérimental, sera testé sur environ 120 personnes cette semaine à l'hôpital de Lausanne (près de Genève), a précisé l'OMS.

< l'AFP.>>

*

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_26/L-Americaine-guerie-de-lEbola-est-devenue-donneur-pour-un-medecin-infecte-6071/

*

FTVi

#EBOLA Elle avait été contaminée après s'être occupée d'un Libérien malade à Dallas. La seconde infirmière américaine, guérie du virus Ebola, est sortie cet après-midi du centre hospitalier d'Atlanta (Etats-Unis).

*

FTVi

#EBOLA Pour lutter contre l'épidémie, l'Elysée annonce un "engagement financier immédiat" de la France de 20 millions d'euros.

#EBOLA  Pour Marisol Touraine, "l'équipe médicale qui a traité l'infirmière malade d'Ebola n'est plus suivie". 

#EBOLA Un ou des inconnus menacent la République tchèque de propager le virus Ebola dans le pays. Ils réclament pas moins d'un million d'euros en monnaie virtuelle, les bitcoins, pour renoncer à leur plan, a annoncé police tchèque, rapporte Sud Ouest.

*

27 octobre

FTVi

#EBOLA Toutes avaient été en contact avec l'aide-soignante espagnole ayant contracté Ebola. L'ensemble des personnes hospitalisées à Madrid par précaution sont sorties à l'issue d'une période d'observation de 21 jours.

 

*

Ebola, une course contre la mort !

Le virus Ebola s'est imposé comme une urgence de santé publique. Bonne nouvelle, des progrès sont déjà accomplis, avec l'annonce d'un vaccin canadien et la mise au point par des chercheurs français d'un test rapide de dépistage. Mais les traitements, encore expérimentaux, ne seront au point que dans plusieurs mois, au mieux.

(La Tribune  27/10)

*

FTVi

#EBOLA L'Australie annonce une série de mesures visant à suspendre l'immigration en provenance de pays d'Afrique occidentale. Le gouvernement entend ainsi empêcher le virus, qui sévit surtout en Guinée, au Liberia et au Sierra Leone, d'arriver sur son territoire. "Les nouvelles demandes de visas ne sont plus instruites", a expliqué le ministre de l'Immigration, Scott Morrisson.

*

25 octobre

FTVi

#EBOLA La Mauritanie ferme sa frontière avec le Mali. C'est le résultat du renforcement des contrôles décidé par le gouvernement mauritanien à sa frontière sud, après l'annonce du premier cas d'Ebola au Mali, dans la ville de Kayes, poumon des échanges entre les deux pays.
#EBOLA Plus de 50 personnes ont été placées en quarantaine au Mali, dont une dizaine dans la capitale, Bamako. Une mesure prise après la découverte d'un premier cas d'Ebola  dans le pays, une fillette de deux ans morte hier.

FTVi

#EBOLA Le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola s'alourdit, avec 4 922 morts et 10 141 cas connus à la date du 23 octobre, indique l'Organisation mondiale de la santé.
Aux Etats-Unis, les deux infirmières contaminées sont guéries et une quarantaine obligatoire a été décrétée dans les états de New York et du New Jersey, après un cas confirmé.

*

24 octobre

• #EBOLA La fillette, premier cas d'Ebola déclaré au Mali, est morte. En revanche les deux infirmières américaines sont guéries. 

SAUL LOEB / AFP     Une belle horloge comtoise !

FTVi

#EBOLA La seconde infirmière du Texas (Etats-Unis) est déclarée guérie par l'hôpital.
#EBOLA Barack Obama va RENCONTRER l'infirmière guérie d'Ebola à la Maison Blanche. 

*

FTVi

#EBOLA En France, les contrôles de passagers réalisés dans l'aéroport de Roissy seront étendus aux bateaux partis depuis "moins de trois semaines" d'un des pays touchés par l'épidémie d'Ebola, indique la ministre de la Santé, Marisol Touraine.
*
#EBOLA @anonyme : En Afrique de l'Ouest, environ 200 000 doses devraient être prêtes à être utilisées d'ici à la mi-2015. Deux de ces vaccins sont à l'essai dans des structures hospitalières et cinq autres le seront au début de l'an prochain, selon l'OMS. 

Mais actuellement, deux vaccins sont aussi testés aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Mali, comme expliqué dans cet article.

*

FTVi

 #EBOLA Sur un total de 480 "signalements" de personnes potentiellement touchées par le virus répertoriés en France, aucun n'a été positif. En revanche, le Mali vient d'officialiser le premier cas sur son sol (une jeune fille de 13 ans venant de Guinée). De son côté, le cofondateur de Microsoft offre 100 millions de dollars pour lutter contre le virus.

#EBOLA La personne touchée par le virus Ebola à New York, aux Etats-Unis, est un médecin de 33 ans qui a travaillé en Guinée pour Médecins sans frontières. Il est revenu dans son pays le 14 octobre. Les autorités estiment "qu'il n'y a pas de raison pour les New-Yorkais de s'inquiéter".

*

china.org

Un patient actuellement en isolement dans un hôpital new-yorkais a été testé positif au virus Ebola, devenant ainsi le premier cas confirmé de la ville, ont rapporté jeudi soir les médias locaux.

Agé de 33 ans, le patient, Craig Spencer, était retourné aux Etats-Unis après un séjour en Guinée, où il avait travaillé avec Médecins sans frontières.

*

23 octobre

FTVi

#EBOLA La Côte d'Ivoire, qui ne déplore aucun cas de fièvre Ebola, recherche un aide-soignant guinéen potentiellement infecté par le virus qui serait entré clandestinement dans le pays. L'homme, qui réside à N'Zérékoré, l'un des principaux foyers de l'épidémie en Guinée, a pris peur après avoir appris qu'une personne venue le voir dans son cabinet pour des soins était morte.

*

FTVi

#EBOLA La Commission européenne annonce le déblocage de 24,4 millions d'euros "pour donner un coup de fouet" à la recherche sur Ebola. Cela porte à 204,4 millions sa contribution financière aux efforts internationaux contre l'épidémie.

Ce "financement ira à cinq projets" européens qui vont "d'un essai clinique à grande échelle d'un vaccin potentiel à des tests de composés (...) en vue de traiter le virus Ebola", a précisé la Commission.

*

Ernest Bai Koromaprésident du Sierra Leone

"Je suis d'avis que d'ici à la fin de l'année, nous serons en mesure non pas d'éliminer mais de contenir le virus Ebola." 

FTVi

#EBOLA C'était aujourd'hui le premier test grandeur nature pour un Samu: celui du CHU de Metz. Et en guise de fausse patiente qui croit être atteinte : une journaliste de RTL. Son récit est à lire ici

#EBOLA Sur la chaîne de télévision britannique ITV News, le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma estime que son pays, parmi les plus touchés d'Afrique de l'Ouest a "réagi de façon appropriée".

*

http://www.abc.es/sociedad/20141023/abci-coaccionaron-teresa-para-dijera-201410222329.html

<< Le porte-parole du comité spécial pour la crise de l'Ébola respire, soulagé. Teresa Romero est guérie et les possibilités de nouveaux cas sont très faibles

Le comité spécial ne sera pas dissous malgré la guérison de l'infirmière auxiliaire>>

*

22 octobre

FTVi

#EBOLA Les autorités guinéennes vont verser 10 000 dollars (plus de 7 800 euros) à la famille de chaque agent de santé mort d'Ebola. A priori, 42 familles pouvant prétendre à cette indemnisation ont été comptabilisées.

*

FTVi

#EBOLA "Je suis une Libérienne, pas un virus". Une campagne a été lancée sur YouTube et les réseaux sociaux pour dénoncer la stigmatisation dont sont victimes les Noirs aux Etats-Unis depuis le début de l'épidémie.

*

http://french.ruvr.ru/2014_10_21/Lepidemie-dEbola-en-tant-quoperation-de-couverture-6446/

La propagation de la fièvre Ebola à travers les pays et continents lève un vent de panique. Selon plusieurs experts, cette panique pèsera d'un poids supplémentaire sur les systèmes d'assistance médicale des pays occidentaux. En revanche, elle détournera d'une façon paradoxale l'attention de la société des problèmes les plus brûlants. etc....

*

A Madrid, les médecins reconnaissent que l'aide-soignante Teresa Romero peut encore être source d'infection....Il vaut mieux garder le costume !

http://www.abc.es/sociedad/20141022/abci-ebola-medidas-seguridad-hospital-201410221120.html

<<

 

L'infirmière auxiliaire Teresa Romero resteraen isolement à l'hôpital Carlos III de Madrid, jusqu'à ce que l'analyse de ses fluides corporels confirmera qu'il n'y a aucune trace de virus, et que les médecins soient convaincus qu'il n'y a plus de possibilité de contagion.

Cela a été assuré ce mercredi lors d'une conférence de presse du chef de l'Unité des maladies infectieuses de Carlos II, membre de l'équipe médicale s'occupant de Romero, le Dr.José Ramón Arribas, qui a insisté sur le fait que la patiente est isolée "jusqu'à ce que nous soyons sûrs que il n'y a pas de traces du virus Ebola dans ses fluides ".

*

http://www.levif.be/actualite/sante/ebola-le-screening-des-passagers-a-l-arrivee-n-est-pas-adequat/article-normal-317497.html

Le Dr Yves Van Laethem, spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital Saint Pierre de Bruxelles, nous donne son avis sur les précautions prises par le SPF Santé publique et les autorités aéroportuaires pour contrer la transmission du virus Ebola dans la population belge et européenne.

<<"Les mesures qui ont été prises par les autorités fédérales et aéroportuaires, que ce soit le screening à l'arrivée, le port de gants ou l'analyse des bagages par une firme spécialisée - reste à savoir quel genre de société va réaliser ce travail - sont, en premier lieu, des mesures d'apaisement, afin d'atténuer la psychose qui règne autour de l'épidémie Ebola. Les craintes sont pour moi injustifiées, même si je comprends l'inquiétude ambiante. Il fallait aussi que la Belgique suive l'exemple des pays voisins, comme la France et la Grande-Bretagne, qui ont déjà pris ce genre de mesures de précautions. La population avait d'ailleurs un bien plus grand risque de contracter le virus SARS ou la grippe aviaire, car au contraire du virus Ebola qui se transmet par les humeurs corporelles, ces virus se transmettent par l'air, dans les transports en commun par exemple.">>

*

Teresa Romero va changer de chambre...Plus besoin d'équipements spéciaux pour l'assister. Mais il lui faudra du temps pour récupérer. .. Cela permet de dire au passage qu'en Espagne, l'ébola est "sous contrôle"

http://www.abc.es/sociedad/20141022/abci-ebola-teresa-cambio-habitacion-201410212215.html

*

FTVi

#EBOLA Il faudra au moins quatre mois pour juguler l'épidémie d'Ebola et cela même si toutes les mesures nécessaires sont prises, selon le directeur général de la Croix-Rouge, le Sénégalais Elhadj As Sy.

Quand la grippe saisonnière sera terminée en hémisphère nord et qu'on ne confondra plus symptômes grippaux et ébola dans les terminaux, on verra plus clair !

*

21 octobre

FTVi

#EBOLA Des chercheurs français ont présenté un test de dépistage rapide du virus Ebola. Quinze minutes seulement seront nécessaires pour diagnostiquer la maladie

*

FTVi

#EBOLA Les Etats-Unis renforcent les mesures de sécurité aérienne pour les pays touchés par le virus.
*

FTVi • #EBOLA L'Espagnole Teresa Romero, première personne contaminée par le virus Ebola hors d'Afrique, est guérie, selon les résultats des tests définitifs.

On lui souhaite une bonne convalescence et un retour en forme. Depuis samedi, elle peut déguster enfin du chaurisseau gnothoxénique !

*

Alors en Espagne, si on s'en tire, c'est seulement par chance ? Les coupes sombres dans le budget de la santé restent douloureuses !

http://www.20min.ch/ro/news/dossier/ebola/story/Les--erreurs--d-une-Espagne-mal-preparee-17215994

<< Manque, voire absence de formation, protection insuffisante: le Conseil de l'ordre des infirmiers a dénoncé les «importantes erreurs» en Espagne sur la gestion d'Ebola....L'Espagne a abaissé le seuil de température nécessaire pour activer le protocole Ebola à 37,7°.>>

*

20minutes.ch      Afrique de l'Ouest

*

http://www.abc.es/sociedad/20141021/abci-teresa-romero-ebola-posibilidad-contagio-201410202008.html

Pour Teresa Romero , si le deuxième test est négatif, elle sera considérée comme n'ayant plus le virus Ebola, et par conséquent, être devenue asymptomatique et  autoinmmunisée; Ebola n'est pas passé deux fois ", dit un expert sur ​​la maladie.

"Bien que le virus soit très contagieux et mortel, il n'est pas ce que les gens pensent. Le meilleur exemple est que les personnes qui ont été en contact avec Teresa. n'ont pas été infectés alors qu'aucune d'entre elles ne portait un costume. Les médecins doivent l'utiliser, mais une bonne hygiène des mains est suffisante car le virus n'est pas transmis par voie aérienne", a expliqué l'expert.

*

20 octobre

FTVi   Simulations en vue....
#EBOLA 
"Un exercice grandeur nature" sera bientôt organisé dans tous les Samu, annonce la ministre de la Santé. Il doit vérifier que "tout est en place" pour accueillir d'éventuels patients touchés par Ebola.

FTVi

#EBOLA Un troisième patient malade d'Ebola qui était traité à l'hôpital Emory près d'Atlanta (Géorgie, Etats-Unis) est sorti guéri de l'établissement hier. Il avait été transporté par avion sanitaire depuis le Liberia où il avait été infecté. Il était arrivé à Emory le 9 septembre, où il avait été soigné en quarantaine.
 
#EBOLA La médecine Norvégienne qui avait contracté Ebola lors d'une mission en Sierra Leone est guérie, selon l'hôpital d'Oslo. L'équipe médicale a confirmé avoir utilisé un traitement expérimental sur Mme Michalsen mais a refusé d'en divulguer le nom, estimant ne pas en savoir suffisamment sur ce point.

*

#EBOLA Bill Gates and Mark Zuckerberg have donated more to combat Ebola than China and India combinedhttp://i100.io/o4uXqYJ 

FTVi

#EBOLA Le troisième employé de l'ONU à succomber au virus est mort en Sierra Leone ce week-end, précise un porte-parole de l'institution. Son épouse est traitée médicalement. 

#EBOLA La France a mis en place, samedi, un contrôle sanitaire à l'arrivée des passagers du vol quotidien Air France entre Conakry (Guinée) et l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. Pour éviter que l'épidémie ne se transforme en pandémie sur plusieurs continents, faut-il annuler tous les vols à risque ? Eléments de réponses réunis dans cet article par Yann Thompson.

• #EBOLA Le Nigeria en a officiellement  fini avec Ebola, atténuant les craintes occidentales d'une pandémie, même si le virus fait toujours des ravages en Afrique de l'Ouest. L'Union européenne s'est engagée à fournir un "effort accru" pour"endiguer" l'épidémie.

#EBOLA L'Union européenne va nommer, d'ici à la fin de la semaine, un coordinateur européen de la lutte contre la fièvre hémorragique Ebola. "Le nom sera choisi dans les jours qui viennent", a précisé le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius.

#EBOLA La femme médecin norvégienne, qui avait contracté le virus Ebola lors d'une mission en Sierra Leone, est guérie, annonce son employeur, la branche norvégienne de Médecins sans frontières (MSF). 

*

Nous avons mardi gras...les américains ont Halloween

@perlbergVia twitter

From the people who brought you the ice bucket challenge halloween costume, the ebola containment suit costume

FTVi

#EBOLA Dans 11 jours, vous allez peut-être vêtir d'un costume vos enfants pour Halloween. Cette année, un déguisement de mauvais goût fait son apparition : le costume de confinement, en pleine épidémie Ebola. Ce qui laisse perplexe un journaliste du Wall Street Journal.

On veut interdire la viande de brousse aux Africains de l'Ouest...et au monde entier !

Il faudrait être précis. Au temps de la vache folle, on craignait la "viande de boeuf" alors qu'elle n'était pas contaminante.  On mange depuis longtemps de la viande de brousse en Europe. Elle arrive par diverses filières, généralement en catimini, et il n'y pas eu jusqu'à présent de cas d'Ebola d'origine alimentaire ou para-alimentaire hors de l'Afrique.

C'est le gibier vivant ou fraîchement tué qui est source d'infection. Il est urgent d'apprendre aux populations affamées comment se protéger et non leur interdire la consommation et surtout la vente!

*

19 octobre

http://www.abc.es/sociedad/20141019/bci-resultados-analisis-teresa-romero-201410191816.html

A Madrid, l'infirmière Teresa Romero va nettement mieux. Elle a commencé à s'alimenter samedi. Elle attend un troisième test après un deuxième qui s'est révélé négatif.

Le misionnaire hospitalisé n'a pas été en contact de malades en Afrique. Il es isolé plus par précaution que pour risque avéré. 

*

http://www.huffingtonpost.com/manoj-jain-md-mph/ebola-quarantine_b_6009176.html?ncid=txtlnkusaolp00000592

21 jours...23 jours....ou 30 pour être plus tranquille ?

A Dallas, les 21 jours se terminent demain 20 octobre

*

http://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/ebola_au_liberia_la_corruption_aggrave_lepidemie__148196/document_actu_pro.phtml

Comment faire pour purifier les comportements ancrés ?

*

Européens, si vous mangez des chauve-souris, mettex des gants et un masque pour les plumer, et faites-les bien cuire, car elles peuvent avoir un filovirus de type ebola

http://www.abc.es/sociedad/20141017/abci-lloviu-cuevavirus-ebola-201410161410.html

Un filovirus similaire à ceux de l’Ebola a été découvert dans les Asturies

GONZALO LOPEZ SANCHEZ / MADRID

17/10/2014 - 24:47 donc le 18/10 00 :47 (Heure de Berlin), corrigé plus tard en 12 :47

(Traduction intégrale à votre disposition)

En 2002, des cadavres de chauve-souris ont commencé à apparaître en Espagne, en France et au Portugal et en 2011, la présence d'un nouveau filovirus a été découverte dans certains d’entre eux etc...

*

18 octobre

http://www.minnpost.com/second-opinion/2014/10/u-ms-osterholm-what-we-should-and-shouldnt-be-worried-about-regarding-ebola?utm_content=bufferf82cf&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

Michael Osterholm: Nous devrions être très inquiets aux États-Unis, mais pas pour les États-Unis. Ce que je veux dire par là, c'est que nous n'allons pas avoir d'éclosions contagieuses d'Ebola aux États-Unis.  Les travailleurs de la santé continueront à être en première ligne aux États-Unis, pas la communauté.

*

Ebola : une possible malade repérée à l'aéroport de Roissy  (Planet.fr)

Depuis ce samedi, les passagers de retour de Guinée sont systématiquement contrôlés à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Une Belge qui était en Guinée pour une mission humanitaire a été signalée comme "cas possible".

*

17 octobre

http://www.startribune.com/world/279557032.html

UN document admits WHO badly fumbled response to Ebola, says top officials unaware of severity

LONDRES - Dans un projet de document, l'Organisation mondiale de la Santé a reconnu qu'elle a raté ses tentatives pour arrêter l'épidémie , accusant plusieurs facteurs, y compris le personnel incompétent et un manque d'information.

*

Julie Rasplus Journaliste FTVi

#EBOLA Une suspicion de cas d'Ebola a en effet semé l'émoi à Thionville. Tout est parti des doutes de policiers face au front "brillant" d'un Soudanais de 42 ans qui circulait à bord d'un TGV. Il n'en est rien. Le voyageur n'a pas Ebola. Mais il a passé une journée ubuesque, comme le raconte le Républicain Lorrain.

*

FTVi

#EBOLA L'inquiétude saisit le personnel navigant d'Air France. Des syndicats d'hôtesses et stewards exigent "la fermeture de la desserte de Conakry", en Guinée, en raison de l'épidémie d'Ebola.

FTVi

#EBOLA Soucieux de rassurer les Américains qui ont "peur" d'Ebola, Barack Obama a nommé un "tsar", chargé de coordonner la détection, l'isolement et le traitement des personnes touchées par le virus.

*

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2536233/pdf/bullwho00102-0107.pdf

L'ébola dans le sud Soudan en 1979...apparentée au type Zaïre

Faut-il rappeler qu'il y a plusieurs souches identifiées, dont la plus méchante est la nouvelle, celle de l"Afrique de l'Ouest ?

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2536233/pdf/bullwho00102-0107.pdf

*

La croisière ne s'amuse plus........FTVi

#EBOLA Même s'il ne présente aucun symptôme de contamination, un employé d'un hôpital texan, qui a pu être en contact avec le patient décédé d'Ebola à Dallas, va être évacué d'un bateau de croisière au large du Belize (Amérique centrale). Selon le Washington Post, les gardes-côtes locaux ont empêché le bateau de la compagnie Carnival Cruise d'accoster et les milliers de passagers à bord de descendre.

*

Deux sur quatre seraient  négatifs

http://www.abc.es/sociedad/20141017/abci-ebola-test-negativo-201410170445.html

Celui qui a occupé l'ambulance dans laquelle Teresa Romero a été transportée à l'hôpital dans Alcorcón avait des maladies antérieures. Le Nigérian de l'avion d'Air France, le paludisme.

*

L'Espagne compterait 3 autres cas suspects en plus

http://uri8s01h3r.s.ad6media.fr/su/74373e9a8b49113024b1b3447a703ad2/1/3559

**

16 octobre

Un autre patient est arrivé à Carlos Trois

http://www.abc.es/sociedad/20141016/abci-ingresa-paciente-ebola-liberia-orden-san-juan-dios201410161621.html

*

On le savait depuis le mois d'août, mais les grands médias n'ont pas diffusé suffisamment l'info. Au Congo, il s'agit de l'ancienne souche ou d'une voisine de l'ancienne (et pas d'une nouvelle comme le dit faussement l'article !

http://www.ird.fr/la-mediatheque/fiches-d-actualite-scientifique/467-ebola-en-rdc-une-nouvelle-souche-du-virus? utm_content=bufferc2833&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=bufferles

 

Auparavant, les épidémies d'Ebola touchaient la brousse... L'actuelle, celle qui sévit en Afrique de l'Ouest et terrorise le monde entier, est une épidémie citadine. En Afrique, chaque famille a des parents ou proches parents en brousse, et les déplacements se sont vulgarisés  depuis dix ans. Ajoutez à cela une virulence hors normes, et voilà les raisons d'avoir peur.

Normes anti-ebola actualisées aux USA

http://www.nytimes.com/2014/10/16/us/lax-us-guidelines-on-ebola-led-to-poor-hospital-training-experts-say.html?partner=rss&emc=rss&smid=fb-nytimes&bicmst=1409232722000&bicmet=1419773522000&smtyp=aut&bicmp=AD&bicmlukp=WT.mc_id&_r=0

Les modifications apportées à la tenue de protection Ebola portée par le personnel hospitalier aux États-Unis

Les responsables des Centers for Disease Control and Prevention ont annoncé des changements mardi 15 octobre aux lignes directrices fédérales existantes pour l'équipement porté par les travailleurs d'hôpitaux s'occupant de patients atteints d'Ebola.

 AVANT     APRES

*

Les différences entre l'Espagne et les USA selon El Pais

http://politica.elpais.com/politica/2014/10/12/actualidad/1413137261_173559.html

L'article compare 8 points du déclanchement du protocole à la communication aux médias

*

15 octobre

FTVi

Un porte-parole du Premier ministre britannique

"Les dirigeants [Obama, Hollande, Merkel, Renzi et Cameron] ont convenu que c'était la plus grave urgence sanitaire de ces dernières années et que la communauté internationale devait faire beaucoup plus et plus rapidement pour stopper la progression de la maladie."

#EBOLA L'heure est grave concernant l'épidémie d'Ebola, ont assuré les dirigeants américain, français, allemand, italien et britannique lors d'une conférence commune.

*

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_15/La-Russie-possede-le-stock-des-preparations-pour-le-diagnostic-rapide-du-virus-Ebola-0908/

*

FTVi

L'Elysée annonce, ce mercredi, la mise en place prochaine de "contrôles à l'arrivée des vols en provenance de la zone touchée".

Par ailleurs, une journaliste du JDD signale un premier cas (suspect?) d'Ebola en Italie.

*

Madrid   (ABC) Teresa a pu se lever... L'Espagne respire, mais les commentaires vont bon train!

 

**

Avec des UV...même dans les coins et sous les tapis ?

http://www.courrierinternational.com/article/2014/10/08/le-robot-qui-detruit-ebola

Un robot conçu aux Etats-Unis permet d'éliminer toute trace du virus Ebola en moins de dix minutes dans uon trainne pièce en diffusant des rayons ultraviolets.

*

http://www.abc.es/sociedad/20141015/abci-entrevista-enjuanes-ebola-teresa-201410142257.html

<

Elle va bien, sa charge virale a diminué d'un million de fois et maintenant elle s'est stabilisée; c'est un bonne chose à laquelle vous devez ajouter une autre importante, c'est qu'elle génère des anticorps.....

Vu ce qui s'est passé en Espagne, il devrait y avoir un hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses et ceci au plus haut niveau.>>

**

14 octobre

Je pense que vous avez lu les 2 lettres du Dr. Echeverria

Miantenant lisez cet article du New York Times qui montre bien les difficultés directes et indirectes.... Il n'y a que quqtre grands hôpitaux US capables d'accueillir efficacement plusieurs malades

http://www.nytimes.com/2014/10/14/us/questions-rise-on-preparations-at-hospitals-to-deal-with-ebola.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur&bicmp=AD&bicmlukp=WT.mc_id&bicmst=1409232722000&bicmet=1419773522000

*

FTVi

#EBOLA La ministre des Transports du Liberia s'est volontairement placée en quarantaine après la mort au cours du week-end de son chauffeur atteint par le virus Ebola.
 
#EBOLA L'Espagne va lancer un programme de FORMATION POUR tout le personnel "impliqué dans la lutte" contre le virus de l'Ebola. Le pays cède ainsi à une demande des infirmières et d'une partie du personnel médical de l'hôpital Carlos III, à Madrid.

*

Comme annoncé, CDC change ses procédures Ebola aux USA

http://www.nytimes.com/2014/10/14/us/dallas-nurse-ebola-patient.html?_r=0

*

Par   FTVi

@WHOVia twitter     Dr Aylward: By December 2014, 5,000 to 10,000 #Ebola cases per week anticipated in Guinea, Liberia, Sierra Leone

#EBOLA Dans le même temps, l'Organisation mondiale de la santé indique un autre chiffre inquiétant pour l'Afrique de l'Ouest, où Ebola fait rage. D'après le directeur général adjoint de l'OMS, on peut s'attendre à "5 000 à 10 000 nouveaux cas d'Ebola par semaine en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone" en décembre.
 
#EBOLA Concernant le nombre de contamination par Ebola en Afrique, l'OMS indique qu'il faut prendre ces chiffres avec beaucoup de pincettes. En effet, d'après l'organisation, ces chiffres seraient 1,5 fois plus élevés en Guinée, 2 fois plus élevés en Sierra Leone et 2,5 fois plus élevés au Liberia.

@WHOVia twitter Dr Aylward: Rate of cases slowing down does not mean we return to zero cases yet. #Ebola continues to expand geographically

#EBOLA Dans son communiqué, l'OMS affirme également s'attendre à ce que la barre des 9 000 contaminations soit franchie dans le courant de la semaine. L'agence onusienne explique avoir constaté un ralentissement du rythme des contaminations dans certaines des régions les plus touchées d'Afrique de l'Ouest. Mais elle estime qu'il est "vraiment prématuré" de crier victoire, le virus "poursuivant son expansion géographique".
 
#EBOLA L'OMS dévoile un nouveau bilan de l'épidémie d'Ebola : 4 447 morts sur un total de 8 914 cas depuis le déclenchement de l'épidémie en mars.

#EBOLA Un employé soudanais de l'ONU est mort dans un hôpital de Leipzig, en Allemagne, où il était soigné après avoir contracté le virus Ebola au Liberia.

*

13 octobre

FTVi   23h30

#EBOLA Contrairement à celui de l'aide-soignante espagnole, le chien de la soignante du Texas (Etats-Unis) ayant contracté le virus Ebola ne sera pas euthanasié.

*

EBOLA L'époux de l'aide-soignante espagnole infectée par le virus dénonce des failles et réclame des sanctions http://bit.ly/1qkIGAm 

Il réclame la démission d'un responsable de santé publique de la région de Madrid.

*

http://www.startribune.com/lifestyle/health/278843081.html

Tracking Ebola threat from Africa to Texas

  • Article by: ALEXANDRA ZAVIS, ROBYN DIXON, MOLLY HENNESSY-FISKE and MONTE MORIN , Los Angeles Times
  • Updated: October 11, 2014 - 5:02 PMi
  • Un long article sur l'histoire de cette épidémie qui a pris une autre dimension en atteignant les villes, et qui s'infiltre pas les "capillaires" des transports terrestres puis aériens au lieu de rester au fin fond des campagnes !

From Guinea to Dallas, how the Ebola virus first landed in the United States.

*

FTVi

#EBOLA Ils réclament le versement d'une meilleure prime de risque et davantage d'équipements pour se protéger. Au Liberia, les personnels de santé font grève, considérant qu'ils sont en première ligne face à l'épidémie d'Ebola qui frappe l'Afrique de l'Ouest.

*

Tiens tiens !

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/10/13/un-syndicat-d-infirmiers-denonce-l-omerta-sur-ebola_4505210_3244.html

Le Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI) a dénoncé lundi 13 octobre le silence des pouvoirs publics concernant Ebola alors que des personnels soignants ont contracté le virus en Espagne et aux Etats-Unis.

« Omerta sur Ebola ? Alors qu'elles sont en première ligne, en France les infirmières n'ont aucune information des autorités ! », fustige le SNPI-CFE-CGC dans un communiqué. En France, les infirmiers « manquent cruellement d'informations » de la part du ministère, des agences régionales de santé (ARS), des hôpitaux. « Que faire quand un cas suspect se présente ? Dans les hôpitaux, nous avons du matériel d'isolement simple, mais pas adapté à un cas avéré d'Ebola. Où trouver le matériel, à qui s'adresser ? », s'interroge le syndicat.

« Face aux carences méprisantes des autorités qui [les] considèrent visiblement comme des agents d'exécution et non des professions de santé de première ligne », le syndicat infirmier a mis en ligne des informations sur son site Internet.

*

http://blogs.mediapart.fr/blog/philips-michel/121014/4-gestion-de-la-crise-ebola-par-loms-et-en-france

Le point de vue de Phillips Mchel

*

Question : Combien de laboratoires dans l'UE pour faire des tests Ebola? Un en France (Lyon), un(?) en Allemagne, et...?

Par La Voix de la Russie | Le ministère de la Santé de Macédoine n'a pas confirmé la mort des suites de la fièvre Ebola, la première dans le pays. Le ministère a communiqué qu'il était question d'une autre maladie. Les résultats des prélèvements effectués et envoyés en Allemagne seront connus dans 48 heures.

Précédemment certains médias ont publié l'information sur le premier mort en Macédoine du virus Ebola. Il s'agit d'un ressortissant britannique arrivé à Skopje, la capitale, le 2 octobre. Admis à l'hôpital dans un état grave et présentant des symptômes d'Ebola (hémorragie interne, vomissements, fièvre) il est décédé au bout de deux heures.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_10_10/Macedoine-mort-des-suites-dEbola-pas-confirmee-7520/

**

12 octobre

FTVi

#EBOLA Les autorités sanitaires américaines ont confirmé dimanche soir la première infection par Ebola contractée aux Etats-Unis, par une soignante d'un hôpital texan où un Libérien infecté est mort. Pour Washington, cette contamination est liée à une faille du protocole de protection.

#EBOLA BREAKING: @CDCgov confirms Dallas healthcare worker has #Ebola. She's in isolation. See the full statement:

*

Voici les deux lettres  du Dr. ECHEVARRIA avec leur traduction à la suite

 

http://www.huffingtonpost.es/jota-echevarraa/carta-de-un-medico_b_5950690.html

 

Freetown (Sierra Leona) 7 de octubre de 2014.

 

Soy un médico español en Sierra Leona trabajando con una ONG en el tema del ébola que, como ya saben, está azotando a una parte de África desde hace más de 6 meses, y que ahora, desgraciadamente, ha llegado a España. Se trata del primer caso de contagio directo de ébola fuera de un país africano en la historia de la enfermedad.

 

Estamos poniendo en marcha en Bo, que es la segunda ciudad del país, un centro de aislamiento y tratamiento de pacientes de ébola, casos sospechosos y confirmados, que son acogidos en el centro en cuanto aparecen los primeros síntomas, generalmente fiebre, que es cuando la enfermedad empieza a ser potencialmente contagiosa. A los pacientes se les hace el correspondiente test y los cuidamos hasta que tenemos el resultado del laboratorio. Si es negativo, el paciente se va a casa, pero un equipo sanitario les visita a diario y hace un seguimiento del paciente y sus más allegados durante 3 semanas. En caso de que el resultado del laboratorio sea positivo, se inicia el cuidado intensivo y tratamiento del paciente.

 

Así funciona esto en un país donde hay, hasta el momento, más de 2.400 casos positivos y casi 700 muertes, según informes del Ministerio de Salud. Aunque probablemente sean más, porque las comunicaciones no funcionan muy bien y es posible que haya muchos casos que se pierden. Ya es sabido, gracias a la gran difusión mediática de este problema, que cada persona infectada puede infectar de 2 a 6 personas.

 

Señora ministra de Sanidad, con todos mis respetos, algo ha fallado. Y sinceramente, creo que las informaciones que se están dando en los medios de comunicación en España sobre el triste y lamentable caso de la colega infectada, sin dejar de ser ciertas, no son del todo exactas. Aquí, en el terreno, donde se vive el día a día de esta enfermedad, tenemos otra manera de ver las cosas, y seguramente otras respuestas muy diferentes a las que el Gobierno y algunos colegas están dando.
 
No es mi intención angustiar a nadie ni crear situaciones alarmistas, pero se está maquillando la verdad. O no se están diciendo las cosas claras. No quiero creer que sea a propósito, prefiero pensar que es por desconocimiento del tema, y por no saber muy bien de lo que se habla.

 

Usted debe tener conocimiento a estas alturas de que los equipos de protección personal, técnicamente llamados PPE (Personal Protection Equipment, aunque los llamaré trajes, para abreviar) que se usaron como protección no eran los adecuados para esta enfermedad. Como ya debe saber, la OMS tiene diferentes grados de protección según la enfermedad a la que se hace frente, y el ébola requiere el nivel más alto de protección por su gravedad, su alto riesgo de contagio y, sobre todo, por el poco conocimiento que los profesionales tenemos de la misma. El traje adecuado aísla completamente del entorno, no hay ni una micra de piel sin protección, sin cubrir, y algunos de los elementos son dobles, como es el caso de los guantes.

 

Los compañeros que entran regularmente a una zona de riesgo, zona de aislamiento o que puedan estar en algún momento en contacto con pacientes sospechosos o confirmados, además de llevar el traje, reciben un entrenamiento de 2 semanas en un centro adecuado y por profesionales cualificados. En nuestro caso, aquí en Sierra Leona, es Médicos Sin Fronteras quien nos da el entrenamiento, probablemente los profesionales con más y mejor experiencia, los que mejor saben tratar y gestionar el ébola.

 

Las medidas de protección son muchas más que el traje de protección, y se llevan a efecto constantemente (espray con agua clorada, recipientes para lavado de manos con agua clorada en cada esquina, desinfección con este mismo tipo de agua para suelas de zapatos, etc.). Solo para darle una idea: la colocación correcta del traje (PPE) lleva unos 10 minutos, y la retirada del mismo es un proceso de unos 20 a 25 minutos donde se siguen estrictamente unos pasos ordenados y bajo la supervisión de dos personas: una, continuamente desinfectando con espray; y otra, recordando los pasos que hay que seguir. Incluso los más expertos en el tema, los que entran a diario en las zonas de riesgo varias veces -porque no se puede estar con un traje de este tipo más de una hora por peligro de deshidratación-, incluso los más habituados al largo y tedioso proceso de poner y quitar el equipo de protección personal, se olvidan a veces de algún paso o se equivocan en el orden de los procesos y protocolos, y eso puede llevar al contagio.

 

Para muestra un dato: más del 90% de los trabajadores de salud infectados (que son muchísimos), se infectaron por no seguir los protocolos adecuados o por no llevar el traje adecuado, todos por fallo humano. El otro 10% se contagiaron fuera del entorno de trabajo, por algún familiar, relaciones sexuales, etc.

 

En fin, no quiero aburrirles más, pero es todo muy complejo y no es de extrañar que lamentablemente haya habido un contagio. Ojalá que se quede solo en eso y se aprenda de los errores (si los hubo) y, por encima de todo, que todo vaya bien para la colega infectada.

 

Atentamente        Dr. Jose Maria Echevarría

 

 **

 

http://www.huffingtonpost.es/jota-echevarraa/carta-de-un-medico_b_5950690.html

 

Article traduit (JPHM  sgdg)      Freetown (Sierra Leona) 7 octobre 2014.

 

Je suis un médecin espagnol en Sierra Leone. Je  travaille avec une ONG sur l'Ebola qui, comme vous le savez, frappe une partie de l'Afrique depuis plus de 6 mois, et qui maintenant, malheureusement, a rejoint l'Espagne. C'est, dans l'histoire de la maladie, le premier cas de transmission directe du virus Ebola dans un pays non africain.

 

Nous lançons à BO, la deuxième plus grande ville du pays, un centre d’isolement et de traitement des patients atteints d’Ebola. Les cas suspects et les cas confirmés sont hébergés dans ce centre dès les premiers symptômes, généralement de la fièvre, qui s'affichent lorsque la  maladie commence à être potentiellement infectieuse. Les patients sont soumis aux tests et on en prend soin jusqu'à ce que nous ayons les résultats du laboratoire. S’ils sont négatifs, le patient rentre à la maison, mais une équipe médicale le visite quotidiennement et le surveille, ainsi que ses proches, pendant 3 semaines. Si le résultat du laboratoire est positif, les soins intensifs et le traitement commencent.

 

Donc, cela fonctionne dans un pays où il y a, à ce jour, plus de 2400 cas positifs et près de 700 décès, selon les rapports du ministère de la Santé. Mais ils  sont probablement plus nombreux, parce que les communications ne fonctionnent pas très bien et qu’il peut y avoir de nombreux cas ignorés. On sait, grâce à la large couverture médiatique de cette question, que chaque personne infectée peut en infecter 2 à 6 autres.

 

Madame la ministre de la Santé, avec tout le respect que l’on vous doit, quelque chose s'est mal passé. Et honnêtement, je pense que les informations qui sont données dans les médias en Espagne sur le cas triste et malheureux d'une collègue infectée, tout en étant vraies, ne sont pas tout à fait exactes. Ici, sur le terrain, où chaque jour nous vivons avec cette maladie, nous avons une autre façon de voir les choses, et certainement des réponses très différentes de celles que le gouvernement et certains collègues donnent. Il n'est pas dans mon intention de faire peur ou de créer des situations alarmistes, mais on déguise la vérité… Ou bien on ne dit pas les choses clairement. Je ne veux pas croire que c'est fait exprès, et je préfère penser que c'est à cause de l'ignorance du sujet, et pour ne pas savoir très bien de quoi on parle.

 

Vous devez avoir conscience maintenant que les équipements de protection individuelle, techniquement appelés PPE ( Personal Protection Equipment = équipement de protection individuelle, bien que je l'appelle costume pour faire court), qui ont été utilisés comme protection n'était pas adéquats pour cette maladie. Comme vous le savez peut-être, l'OMS a différents degrés de protection en fonction de la maladie à laquelle on doit faire front, et le virus Ebola exige le plus haut niveau de protection en raison de sa gravité, du risque élevé d'infection et, surtout, du manque de connaissances que nous en avons nous autres professionnels. La combinaison adéquate isole complétement de l'environnement, il n'y a pas un millimètre de peau non protégé, à découvert, et certains éléments sont en double, comme c’est le cas des gants.

 

Les collègues qui entrent régulièrement dans une zone de danger, une zone d’isolement, ou qui peuvent être un certain temps dispensée  dans un centre adéquat et  par des professionnels qualifiés. Dans notre cas, ici en Sierra Leone, c’est MSF qui nous donne cette formation ; ce sont les professionnels qui ont probablement le plus et le mieux l'expérience pour savoir traiter et gérer l’Ebola.

 

Les mesures de protection sont beaucoup plus importantes que le vêtement de protection lui-même et s’effectuent de manière constante (pulvérisation avec de l'eau chlorée, récipients pour le lavage des mains avec de l'eau chlorée dans chaque recoin, la désinfection des semelles de chaussures avec le même type d'eau, etc .). Juste pour vous donner une idée: Enfiler correctement un PPE prend environ 10 minutes, et le retirer suit un processus d'environ 20 à 25 minutes pendant lesquelles des mesures ordonnées sont strictement suivies et supervisées par deux personnes, dont l'une désinfecte en continu par des pulvérisations; et l’autre rappelle une fois de plus les étapes à suivre. Même les experts dans le domaine, qui viennent tous les jours dans les zones de risque à plusieurs reprises - parce que vous ne pouvez pas être dans un costume de ce type plus d'une heure à cause du risque de déshydratation -, y compris ceux qui sont habitués au long et fastidieux processus pour  endosser et enlever l'équipement de protection personnelle,… parfois oublient des processus et des protocoles , ou ne les font pas dans le bon ordre, ce qui peut conduire à l'infection.

 

Pour déguster un fait: plus de 90% des travailleurs de santé infectés (ils sont nombreux), ont été infectés pour non-respect des protocoles adéquats, ou pour ne pas porter une combinaison isolante, tout cela étant dû à l'erreur humaine. Les 'autres 10% ont été infectés à l'extérieur du milieu de travail, par un parent, le sexe, etc

 

Quoi qu'il en soit, je ne vais pas vous ennuyer de nouveau, mais c’est très complexe et cette contagion malheureuse n'est pas surprenante. Je souhaite que ce cas reste unique et qu’il permette d’apprendre de ses erreurs (le cas échéant) et, surtout, que tout aille bien pour la collègue infectée.

 

Cordialement        Dr Jose Maria Echevarria

 

********

 

http://www.huffingtonpost.es/jota-echevarraa/carta-desde-sierra-leona_b_5959578.html?utm_hp_ref=spain

 

Freetown (Sierra Leona), 9 de octubre de 2014.

 

La verdad es no esperaba ni remotamente que la carta que mandé ayer sobre el ébola y las medidas de protección que utilizamos en Sierra leona fuera a tener tanta repercusión, pero en el fondo me alegra la respuesta. Pienso que demuestra el interés por parte de la gente por ver las cosas desde otro punto de vista. He recibido muchos correos y comentarios, muchísimos, en serio, la mayoría de apoyo a la labor que hacemos y agradeciendo que explicara las cosas de otra manera. También hay algunos no tan amistosos acusándome de querer aprovechar la coyuntura para subirme al carro (¿?) y hacer leña del árbol caído. La verdad es que desde siempre respeto a todo el mundo y todas las opiniones. Creo que tengo una mente abierta gracias en parte a los más de 20 años que llevo trabajando en ayuda humanitaria de emergencia en más de 20 países. Conocer tantas culturas y gentes diferentes enriquece y te abre la mente en canal. Mi única intención ayer era explicar lo que aquí, donde está la enfermedad en toda su amplitud, hacemos para luchar y protegernos contra ella.

 

No entro en política, no juzgo si se debía o no trasladar a los enfermos a España, no sé nada de la historia del perro que ha sido sacrificado, no sé si está bien o mal, no quiero entrar en esas polémicas, lo único que puedo decir es que aquí en Sierra Leona no se sacrifica a los animales de las personas infectadas. Quizás son razones culturales o de economía doméstica. He comentado el tema con compañeros de la OMS (Organización Mundial de la Salud) y me dicen que no hay reglas ni protocolos que obliguen a ello, a no ser que se demuestre que el animal está infectado, pero quizás en España la normativa de Salud Pública obliga a ello.

 

No pensaba escribir más ni seguir con el tema, pero he leído una carta de mi colega Juan Manuel Parra, el médico que atendió de urgencia a Teresa, y creo que es un valiente de verdad y quiero darle ánimos y mandarle todo mi apoyo.

 

Cuando he leído tu carta no me podía creer lo que contabas, no daba crédito a tantas "infracciones o descuidos" en las medidas y protocolos estándar de protección y aislamiento. No voy a meterme en el juego de ir uno por uno criticando, intento ser constructivo, aunque algunos piensen que me aprovecho de la situación. Solo te voy a decir lo que hacemos aquí, y voy a adjuntar un diagrama del centro de aislamiento que hemos montado en Bo, la segunda ciudad del país, como ya mencionaba ayer.

 

Cualquier unidad sanitaria que esté dedicada a recibir o tratar enfermos de ébola, ya sean sospechosos, probables o confirmados (son las tres categorías que manejamos) dentro o fuera de una estructura sanitaria mayor (por ejemplo, dentro de un hospital), sigue obligatoriamente unas reglas en relación con la infraestructura, el flujo de personas y el personal que trabaja en ella.

 

Se establecen claramente dos zonas, de bajo y alto riesgo, totalmente aisladas del resto de la estructura sanitaria. En las zonas de alto riesgo, se ingresa a los pacientes en diferentes salas, según son sospechosos, probables o confirmados. Y es donde se realiza la toma de muestras. Las extracciones de sangre para los tests se realizan en la zona de alto riesgo por personal cualificado y debidamente protegido, y son trasladadas al laboratorio bajo estrictas medidas de aislamiento y seguridad, siguiendo protocolos de la OMS y CDC (Centro de Enfermedades Transmisibles de Atlanta).

 

Todo lo que se utiliza en las zonas de alto riesgo (material médico, trajes de protección, vasijas y recipientes de plástico, etc.) que no pueda ser debidamente lavado y desinfectado (como los pijamas sanitarios que utiliza el personal, las botas de goma, las gafas -googles-, delantales y guantes de caucho, etc.) se destruye en la misma zona de aislamiento: nada, absolutamente nada, sale de la unidad.

 

No está permitido el acceso, ni siquiera en la zona de bajo riesgo, si no es personal del mismo o debidamente autorizado. Nadie, absolutamente nadie, entra en la zona de alto riesgo sin llevar correctamente colocado (supervisado por un compañero) el traje de protección (nivel 4) y nadie sale de la zona de alto riesgo sin seguir estrictamente el protocolo y las medidas y reglas (por riguroso orden) que hay que seguir y que son supervisadas por dos técnicos, uno que está continuamente desinfectando con espray de agua clorada y otro que está solo para recordar las reglas y el orden, a todo el mundo, incluso a los que entran todos los días 2 o 3 veces.

 

Creo, Dr. Parra, por lo que relata en su informe, que muchas de estas normas y protocolos que aquí seguimos no se cumplieron en el centro donde usted trató a la paciente. Es usted un valiente por contarlo y por aceptar voluntariamente la posibilidad de estar infectado, y tiene todo mi respeto y admiración. Muchas personas, incluidos colegas, deberían tener su valor y aceptar errores (si los hubo) para empezar a buscar soluciones (si se necesitan).

 

Quiero aprovechar este medio para hacer un comentario sobre algo que he leído hoy y que todavía no acabo de creerme. He leído que el consejero de Sanidad de la Comunidad de Madrid (no me molesto en poner su nombre) se permite la licencia de hacer un chascarrillo sobre si para colocarse un traje hay que hacer un máster. Discúlpeme usted, caballero, pero ni es gracioso ni oportuno, ni mucho menos ayuda para nada al problema. Es cierto, nosotros, que nos colocamos el traje, no hemos hecho un máster. Porque es verdad, no es necesario. Quizás para ser consejero de Sanidad sí es necesario, pero ya he explicado que no es una cosa sencilla y banal como da a entender, y mucho menos depende de la capacidad de aprendizaje.

 

Sr. consejero, está usted fuera, muy fuera, a muchos pueblos de distancia de la realidad. Lo menos que puede hacer es pedir perdón, porque ofende a mis colegas (ignoro si usted lo es) y se permite hacer juicios e ironías jocosas cuando la vida de una (o más) personas está en juego. ¿Va usted a dormir más tranquilo pensando que Teresa mintió y que los trajes de protección (PPE) son solo para listos? Como decía mi admirado Jose Mota, "va usted a la....."

 

AQUÍ ALGUNA DE LAS DECLARACIONES DEL CONSEJERO

**

 

Article traduit  (JPHM  sgdg)   Freetown (Sierra Leona) 9 octobre 2014

 

En vérité, je ne pensais pas que la lettre que j'ai envoyée hier sur le virus Ebola et les mesures de sécurité que nous utilisons en Sierra Leone aurait autant de répercussion, mais au final je suis content des réactions. Je pense que cela démontre l'intérêt d’une partie des gens à voir les choses d'un autre point de vue. J'ai reçu de nombreux courrier(l)s et commentaires, très nombreux, vraiment,  et en majorité de soutien pour le travail que nous faisons et de reconnaissance pour avoir expliqué les choses d’une autre manière. Il y en a aussi quelques-uns de pas très amicaux, m'accusant de vouloir profiter de la situation pour monter dans le carrosse (?) et profiter de l’arbre mis à terre. La vérité est toujours respectée par tout le monde et par toutes les opinions. Je pense que j'ai un esprit ouvert, en partie grâce aux 20 ans et plus de travail dans l'aide humanitaire d'urgence, dans plus de 20 pays. Rencontrer tant de cultures  et de gens différents enrichit et ouvre l'esprit à la chaîne . Hier, ma seule intention était d'expliquer ce que nous faisons ici pour lutter contre la maladie ici, là où elle se manifeste dans toute son amplitude.

 

Je n’entre pas en « politique », je ne juge pas si oui ou non on doit  transférer les patients en Espagne ; je ne sais rien de l'histoire de chien qui a été sacrifié, je ne sais pas si c'est bien ou mal, je ne veux pas entrer dans ces polémiques; tout ce je peux dire, c'est qu’ ici en Sierra Leone on ne sacrifie pas les animaux des personnes infectées. Peut-être pour des raisons culturelles ou d'économie domestique. J'ai discuté de la question avec des collègues de l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Ils m’ont dit qu'il n'y avait pas de règles ou de protocoles nécessitant cela, sauf s'il est démontré que l'animal est infecté, mais peut-être qu’en Espagne, les règles de Santé Publique l'exigent.

 

Je n’avais pas prévu d'écrire plus longuement ni d’approfondir le sujet, mais j'ai lu une lettre de mon collègue Juan Manuel Parra, le médecin urgentiste qui a traité Teresa, et je pense que c'est une personne très courageuse et je veux l’encourager et lui envoyer tout mon soutien.

 

Quand j'ai lu ta lettre (l’auteur s’adresse à son collègue, qu’il tutoie, d’autant plus que le « vous » est peu utilisé en espagnol), je ne pouvais pas croire ce que tu disais, de ne pas donner crédit à tant d’ « infractions ou omissions » dans les mesures et les protocoles standard pour la protection et l'isolement. Je ne vais pas entrer dans le jeu d’aller pas à pas en critiquant. J'essaie d'être constructif, même si certains pensent que je profite de la situation. Je vais juste dire ce que nous faisons ici, en joignant un schéma de l'installation d'isolement que nous avons assemblé à BO, la deuxième plus grande ville, comme je l'ai dit hier.

 

Toute unité de santé qui se consacre à recevoir et à traiter les malades d'Ebola, suspectés, probables ou confirmés (ce sont les trois catégories que nous manageons),  à l'intérieur ou à l'extérieur d'un établissement de santé majeur (par exemple, dans un hôpital), suit nécessairement des règles relatives à l'infrastructure, au flux des personnes et au personnel qui y travaille.

 

On établit clairement deux zones, a faible risque et à haut risque, totalement isolées du reste de la structure de soins de santé. Dans les zones à haut risque, vous faites entrer les patients dans des salles différentes, selon qu’ils sont suspects, probables ou confirmés. Et là on prélève les échantillons. Ceux de sang pour les tests effectués dans la zone à haut risque le sont par un personnel qualifié et correctement protégé, puis ils sont  transférés au laboratoire selon des mesures strictes d’isolement et de sécurité stricte, en suivant les protocoles de l'OMS et des CDC (Centre des maladies transmissibles d’Atlanta)  .

 

Tout ce qui est utilisé dans les zones à haut risque (matériel médical, vêtements de protection,  pots et récipients en plastique, etc) qui ne peuvent pas être correctement lavés et désinfectés (comme des pyjamas personnels de santé utilisés, des bottes en caoutchouc , des lunettes « google » -, des tabliers et des gants de caoutchouc, etc) sont détruits dans la zone même d'isolement: rien, absolument rien, ne sort de l'unité.

 

L’accès est interdit, même dans la zone à faible risque, si ce n'est à son propre personnel ou à un personnel dûment autorisé. Personne, absolument personne, ne pénètre dans la zone à haut risque sans porter, correctement ajustés (supervisé par un coéquipier), des vêtements de protection de niveau 4 et il ne faut pas quitter la zone à haut risque sans suivre strictement les protocoles, les mesures et les règles ( en ordre rigoureux) en étant encadré par deux techniciens, l’un qui ne cesse de désinfecter en  pulvérisant de l’eau chlorée et l'autre pour rappeler les règles et l'ordre à respecter. C’est valable pour tout le monde, même ceux qui entrent là  2 ou 3 fois chaque jours.

 

Je pense, Dr.  Parra, d’après ce que vous dites dans votre rapport, que beaucoup de ces normes et de protocoles qui nous suivons ici nous n'ont pas été accomplies dans le milieu où vous avez traité la patiente. Vous êtes un brave pour le dire et pour accepter volontiers la possibilité d'être infecté, et vous avez tout mon respect et mon admiration. Beaucoup de gens, y compris des collègues, devraient avoir votre valeur et accepter les erreurs (le cas échéant) pour commencer à chercher des solutions (si nécessaire).

 

Je veux utiliser ce moyen pour faire un commentaire sur quelque chose que j'ai lu aujourd'hui lu et que je n’arrive toujours pas à croire. J'ai lu que le conseiller de Santé de la Communauté de Madrid (je ne prends pas la peine de mettre son nom) s’est autorisé à faire une blague sur le fait qu’il faudrait avoir une maîtrise (Master) pour mettre le costume. Excusez-vous, monsieur, ce n'est ni drôle ni opportun,  et cela n'aide pas du tout au problème. Il est certain, que nous qui nous nous coltinons le costume, n'avons pas fait un master ! Parce qu’en vérité, ce n’est pas nécessaire. Peut-être que pour être conseiller de la Santé cela l’est, mais comme je l’ai expliqué, ce n'est pas une chose simple et banale comme il est dit, et elle dépend beaucoup moins de la capacité d’apprentissage.

 

Monsieur le conseiller, vous êtes loin, vraiment très loin, à beaucoup de pays de distance de la réalité. Le moindre à faire est de demander pardon, pour offense à mes collègues (je ne sais pas si vous en êtes) en s’autorisant à porter des jugements et des ironies humoristiques quand la vie d'une (ou plusieurs) personnes est en jeu. Allez-vous dormir tranquille en pensant que Teresa a menti et que les vêtements de protection individuelle (EPI) sont seulement pour les dégourdis? Comme disait mon admirable Jose Mota, "Allez à la...."

 

Freetown (Sierra Leone), le 9 Octobre 2014.

 

***

 

Lien vers l’article cité …sur la M(m)aîtrise requise pour le montage et le démontage de l’arme ad hoc contre l’Ebola….et traduction JPHM

 

http://www.telecinco.es/elprogramadeanarosa/entrevistas/javier-rodriguez-para-explicar-ponerse-quitarse-traje-no-hace-falta-master_2_1873230012.html

 

Muchos de los sanitarios que han atendido a los dos pacientes con ébola se han quejado de que el traje de  protección no era el adecuado. Javier Rodríguez lo ha negado. "De todos los que han intervenido en los dos casos, solo hemos tenido un desgraciado accidente. De hecho intervino en el primer caso sin problema y en el segundo tuvo un problema", ha explicado Rodríguez, que no cree que la formación deba ser muy extensa. "Para explicar a uno cómo quitarse o ponerse un traje no hace falta hacer un máster. Pero unos tienen una mayor capacidad de aprendizaje que otros.  No sé si duran media hora o más, pero se lo han puesto médicos, enfermeras, personal de ambulancias... y no ha habido ningún problema. Yo no sé si hay trajes más sofisticados pero ninguno de los que han atendido al primer paciente se ha contagiado, por lo tanto el traje les estaba protegiendo y son los mismos trajes que se han utilizado en el segundo caso. El traje parece que ha funcionado perfectamente."

 

Traduction 

 

Beaucoup de personnels de santé qui ont participé aux soins des deux patients atteints de fièvre Ebola se sont plaints que la combinaison de protection n'était pas adéquate…. Javier Rodriguez l’a réfuté. "Parmi  tous ceux qui sont intervenus dans ces deux cas, nous avons eu seulement un accident malheureux. Pas de problème dans le premier cas  mais dans le second, il y en a eu un", a déclaré Rodriguez, qui ne croit pas que la formation devrait être très poussée. "Pour expliquer à quelqu’un comment enlever ou mettre un costume, point n’est besoin d'un master. Mais certains ont une plus grande capacité d'apprentissage que d'autres. Je ne sais pas s’il faut une demi-heure ou plus, mais je sais que les médecins, les infirmières, le personnel ambulancier l’ont revêtu… et  il n'y a eu aucun problème. Je ne sais pas s’il y a des tenues plus sophistiquées, mais aucun de ceux qui ont assisté le premier patient n’a été infecté, donc le costume les a protégé, et sont les mêmes costumes qui ont été utilisés dans le second cas. Il semble que ce costume a fonctionné parfaitement. "

 

Note : Le conseiller a parlé d’une Maîtrise pour enseigner à utiliser le costume, et non pour le mettre, me semble-t-il.

 

Je vais essayer de transmettre ma remarque au Dr. Echevarria.  Il est certain qu’assurer une formation de deux semaines pour tout l personnel médical de Madrid, cela coûterait une fortune !  JPHM

 

******************************

FTVi

#EBOLA Barack Obama réclame la mise en oeuvre immédiate de nouvelles mesures pour garantir que les services médicaux sont prêts à suivre le protocole adéquat face à la fièvre Ebola

Cette annonce intervient alors qu'une soignante qui traitait un Libérien tué par la fièvre hémorragique dans un hôpital du Texas a contracté le virus, alors même qu'elle portait un équipement de protection.
 
 
Remarque   N'aurait-elle pas plutôt été contaminée lors de la première visite de DUNCAN aux urgences... ?     Tenue non appropriée (ou absente ?)  On le saura peut-être bientôt.... Il ne faudrait fournir de tenues ad hoc qu'aux personnels compétents et surveillés à la fois, sinon cela ne donne pas de garantie et c'est du gaspillage

http://news.yahoo.com/ebola-patient-displayed-symptoms-first-er-visit-150148110.html

Ebola patient displayed symptoms at first ER visit

Le patient avait des symptômes évidents à sa première visite aux urgences…(fortes douleurs abdominales et fièvre élevée)

 Le neveu de Duncan a déclaré que le cas de son oncle relevait « d’incompétence ou de négligence."

 

De toute façon "il y a un problème, et nous avons besoin de trouver la réponse à cette question," a-t-il dit, ajoutant qu'il était "remarquable" que tous les patients blancs US ont survécu "et le seul homme noir est mort."

*

FTVi

#EBOLA Un infirmier de l'hôpital du Texas (Etats-Unis) où avait été soigné un malade d'Ebola a lui aussi contracté le virus, annoncent les autorités américaines.

*

L'un de vous m'a indiqué un article scientifique de 1999 montrant que le virus peut persister longtemps sous forme de fragments infectieux (les minireplicons)... Alors, quarantaines de 3 semaines, trois mois, ou plus...pour les malades guéris ?  Au Sierra Leone, MSF fournit des préservatifs aux ex-malades en les renvoyant chez eux !  

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0042682299999154
 Virology Volume 262, Issue 1, 15 September 1999, Pages 114–128 Ebola Virus Defective Interfering Particles and Persistent Infection • Philippe Calain, Martha C. Monroe, Stuart T. Nichol1 DOI: 10.1006/viro.1999.9915 
Abstract - Ebola virus (Zaire subtype) is associated with high mortality disease outbreaks that commonly involve human to human transmission. Surviving patients can show evidence of prolonged virus persistence. The potential for Ebola virus to generate defective interfering (DI) particles and establish persistent infections in tissue culture was investigated. It was found that serial undiluted virus passages quickly resulted in production of an evolving population of virus minireplicons possessing both deletion and copyback type DI genome rearrangements. The tenth undiluted virus passage resulted in the establishment of virus persistently infectdcell lines. Following one or two crises, these cells were stably maintained for several months with continuous shedding of infectious virus. An analysis of the estimated genome lengths of a selected set of the Ebola virus minireplicons and standard filoviruses revealed no obvious genome length rule, such as “the rule of six” found for the phylogenetically related Paramyxovirinae subfamily viruses. Minimal promoters for Ebola virus replication were found to be contained within 156 and 177 nucleotide regions of the genomic and antigenomic RNA 3′ termini, respectively, based on the length of authentic termini retained in the naturally occurring minireplicons analyzed. In addition, using UV-irradiated preparations of virus released from persistently infected cells, it was demonstrated that Ebola virus DI particles could potentially be used as natural minireplicons to assay standard virus support functions.

Traduction
Particules déficientes de Virus Ebola interférentes et infection persistante Philippe Calain ,Martha C. Monroe ,Stuart T. Nichol 1 DOI: 10.1006 / viro.1999.9915 Résumé Le virus Ebola (sous-type Zaïre) est associé à des épidémies à forte mortalité, qui impliquent souvent une transmission d'humain à humain. Les patients survivants peuvent montrer des preuves d’une longue persistance du virus. Le potentiel du virus Ebola pour générer des particules déficientes interférentes (DI) et pour causer des infections persistantes en cultures de tissus a été étudié. Il a été constaté que des passages en série du virus non dilué ont donné lieu rapidement à la production d'une population évolutive de minireplicons possédant à la fois délétion et recopie des réarrangements génomiques type DI. Dix passages de virus non dilué aboutissent à la création de lignées cellulaires infectées de manière persistante. Après une ou deux crises (repiquages ?), ces cellules ont été maintenues de façon stable pendant plusieurs mois avec production continue de virus infectieux. Une analyse comparative des longueurs de génome d'un ensemble de minireplicons de virus Ebola et des filovirus types, n’a révélé aucune règle évidente des longueurs du génome choisies, comme «la règle de six» trouvée pour les virus de la sous-famille phylogénétiquement proche des Paramyxovirinae. Des promoteurs minimaux pour la réplication du virus Ebola ont été trouvés à l'intérieur des régions 156 et 177 des nucléotides de l'ARN 3 ', respectivement génomique et antigénomique, sur la base de la longueur des authentiques terminaisons retenues dans les analyses des minireplicons naturels. En outre, en irradiant aux UV des préparations de virus libérés par les cellules infectées de façon persistante, il a été démontré que les particules DI du virus Ebola pouvaient être potentiellement utilisées comme soutiens naturels d'analyses standard de minireplicons.

*

FTVi

"Ebola a détruit ma famille et mon éducation."

#EBOLA Bintu Sannoh a 13 ans et elle vit au Sierra Leone, l'un des pays d'Afrique de l'Ouest touchés par le virus Ebola. Dans le Guardian (en anglais), elle raconte comme l'épidémie a bouleversé son quotidien. "Si Ebola ne nous tue pas, peut-être que les épreuves et la fin le feront si personne ne nous aide avant Noël", prévient l'enfant.

*

11 octobre

Effet du sérum ?

FTVi

#EBOLA L'aide-soignante espagnole hospitalisée à Madrid (Espagne) après avoir contracté l'Ebola va mieux et elle parle, selon une source médicale. Elle était considérée jeudi comme en "danger grave" de mort.

*

Pour ceux qui comprennent mieux le français que d'autres idiomes, voici un article canadien

L'épidémie d'Ebola a dépassé le cap des 4 000 décès, tandis qu'à Madrid une aide-soignante atteinte par le virus continue de lutter contre la mort et que la peur conduit les Etats à renforcer les contrôles aux frontières.

L'épidémie partie de Guinée a fait à ce jour 4 033 morts, selon le dernier bilan publié vendredi à Genève par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Critiqué pour son manque de réaction depuis l'hospitalisation tardive d'une aide-soignante qui a contracté le virus à Madrid, première contamination hors d'Afrique, le gouvernement espagnol a créé un comité ministériel de crise.

Les Nations Unies ont annoncé la mise en quarantaine de 41 membres de leur personnel au Liberia, l'un des pays les plus touchés par l'épidémie, après la découverte d'un deuxième cas de contamination en une semaine dans leurs rangs. La mission de l'ONU au Liberia compte 6 000 personnes.

Alors que le principal centre de traitement de Médecins sans frontières (MSF) était proche de la "saturation" en Guinée, des personnels de santé du Liberia ont entamé vendredi un débrayage pour réclamer des primes de risque.

Le gouvernement libérien a interdit à la presse l'accès aux centres de traitement d'Ebola, l'empêchant de couvrir ce mouvement de grève.

Après les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui ont décidé d'envoyer des troupes et des médecins en Afrique de l'Ouest, les Philippines ont annoncé étudier le déploiement d'un nombre substantiel de travailleurs de santé.

Avec les voyageurs, les alertes se multiplient à travers le monde. Le Brésil a annoncé l'hospitalisation d'un cas suspect, un Guinéen de 47 ans arrivé d'Afrique il y a trois semaines. Le ministre brésilien de la Santé a précisé vendredi que les résultats des analyses réalisées sur ce patient, qui n'avait plus de fièvre et ne présentait pas d'autres symptômes, étaient attendus d'ici 24 heures.

L'aéroport J.F. Kennedy à New York devait renforcer dès samedi le contrôle des voyageurs en provenance des trois pays africains les plus touchés par l'épidémie, Guinée, Liberia et Sierra Leone. Le Canada a annoncé des mesures similaires et a demandé à ses ressortissants de quitter les pays les plus touchés.

Londres a aussi décidé de renforcer le dépistage aux aéroports de Heathrow et Gatwick et aux terminaux de train Eurostar pour les personnes provenant de ces trois pays.

Le monde du sport est également affecté. Le gouvernement marocain a demandé vendredi le report de la Coupe d'Afrique des nations de football (CAN-2015), prévue du 17 janvier au 8 février dans le royaume, en raison de l'épidémie qui sévit dans l'ouest du continent africain.

Le premier cas de contagion hors d'Afrique, et le décès mercredi d'un patient sur le sol des Etats-Unis, ont donné une dimension planétaire à l'angoisse: fausses alertes, rumeurs, hospitalisations de précaution se sont multipliées ces derniers jours.

A New York, quelque 200 personnes employées à nettoyer les cabines des avions se sont brièvement mises en grève à l'aéroport La Guardia mercredi soir, inquiètes des risques. Elles devaient reprendre le travail, après avoir reçu une formation.

Rumeurs et désinformation

La France a annoncé l'entrée en service samedi d'un numéro de téléphone gratuit pour informer le public. La région de Madrid l'a déjà fait pour tenter de lutter contre les faux bruits qui circulent sur les réseaux sociaux.

En France, après un cas de panique dans une école primaire accueillant des enfants arrivés de Guinée, un bâtiment public en banlieue parisienne a été brièvement bouclé jeudi après le malaise d'un jeune homme, lui aussi arrivé de Guinée, une fausse alerte.

En Espagne, les collègues de l'aide-soignante contaminée ne pouvaient s'empêcher d'avoir peur d'être à leur tour touchés, entraînant la désaffection du personnel censé s'occuper de la patiente à titre volontaire, c'est-à-dire en provenance d'autres services, selon Charly Manuel Torres, un des infirmiers qui s'occupe d'elle.

La colère du personnel soignant est d'autant plus forte qu'il attribue une partie des difficultés aux coupes sombres réalisées dans le secteur de la Santé au plus fort de la crise espagnole.

"Il y a beaucoup de gens qui viennent travailler, nettoyer, et ils doivent tous savoir qu'ils ont l'appui, le soutien et l'affection de l'immense majorité des Espagnols", a déclaré le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, lors de sa première visite à l'hôpital La Paz Carlos III où Teresa Montero lutte contre la mort.

Trois personnes supplémentaires ne présentant pas de symptômes de la fièvre hémorragique mais pouvant avoir été en contact avec l'aide-soignante ont été placées en observation à titre préventif vendredi, ont annoncé les autorités, ce qui porte à 17 le nombre de personnes admises dans cet hôpital madrilène doté d'un service spécialisé dans les maladies infectieuses et tropicales.

La fièvre hémorragique à virus Ebola tue environ sept malades sur dix, selon l'OMS.

L'infection se produit par contact direct avec les fluides corporels, sang, liquides biologiques ou sécrétions. La période d'incubation va de 2 à 21 jours. Le patient devient contagieux à partir du moment où des symptômes se manifestent mais ne l'est pas pendant la période d'incubation.

*

10 octobre

http://blog.usaid.gov/2014/10/calling-all-innovators-to-help-fight-ebola/

*

L'infirmière espagnole reçoit du sérum de la soeur guérie

http://blog.usaid.gov/2014/09/a-grand-challenge-to-help-health-care-workers-fight-ebola

Les sept traitements contre le virus ébola

Zmapp  Coktail de 3 anticorps monoclonaux

Mapp Bio (Biopharmaceutical), en partie derivés du tabac....le grand inconvenient de ce traitement est qu'il n'y a plus de réserves.

Avigan

Avigan (favipiravir o «T-705»), est un antiviral homologué pour la grippe Toyama Chemical, filiale du groupe FujiFilm) en létape de tests clíniques aux en USA. Il Iinhibe la reproductión du virus dans les céllules. Il est fabricqué sous forme de comprimés. Le groupe japonais affirme disposer de «réserves sufisantes pour plus de 20.000 personnes».

TKM-Ebola

Le TKM-Ébola de l'entreprise canadienne Tekmira est celui utilisé sur le médecin hospitalisé dans un hospital de Omaha au Nebraska, avec des résultats assez prometteurs.

GBV006

Ce médicament de la compagnie Globavir Biosciences est un cocktail de molécules déjà essayées individuellemente par la FDA, après l'avoir été sur des rongeurs. Sin embargo, la compagnie affirme pouvoir produir rápidement une centaine de doses «en quelques semaines».

AVI-7537

Le AVI-7537 de Sarepta Therapeutics, développe par contrat avec le Pentágone en 2010, se monstre efficace sur des singes con ébola (entre 60 % et 80 %). Bien toléré par el cuerpo de un petit groupe d'individus sains en  primière étape du processus de tests.

Le laboratoire dit disposer actuellement de suffisamment dee AVI-7537 pour traiter une vingtaine de patients.

Sérum de convalecents

 Utilisatión des anticorps de sujets  guéris de l'ébola.

Vaccins

Parmi eux figure celui de la firma anglaise GSK . Essais débutés en septembre. Pourrait être disponible pour le personnel de sanaté à partir de 2015.

Le GSK se fabrique avec un vecteur viral inoffensif où l'on insère deux gènes -non infectieux - de l'ébola.

Pour sa part le  Canadá annonce qu'il donnerait à l'OMS entre 800 et 1.000 doses d'un vaccin (le VSV-EBOV), qui est stocké à Winnipeg.

Le NIAID/NIH nordaméricain de la l'entreprise Crucell (Johnson & Johnson) - Développement d'un vaccin contre les virus Ebola/Marburg, déjà essayé sur humains. >>> 2015 ou début 2016.

 

*

Commentaires aux USA au sujet du chien de l'infirmière espagnole

http://www.npr.org/blogs/13.7/2014/10/09/354882826/ebola-outrage-and-the-killing-of-a-dog

*

Les 4000 morts seraient dépassés

**

17 heures   Selon France Info

Premier test négatif pour la journaliste...On attend le résultat du second

A cette occasion, on a entendu le bilan actuel pour la France

- Environ 200 suspicions      20 à 25 isolements de malades présumés   Tous les tests ont été négatifs.   Le test préliminaire donne un résultat en une heure et demie ; pour le test complémentaire, plus précis, il faut huit heures.

 

*

Une journaliste US est isolée en pression négative à l'hôpital Bichat à Paris

Prélèvements envoyés à Lyon + 2 heures pour le test....Sentence en fin d'après-midi

A quand une possibiité de diagnostic dans chaque grande ville ? 

**

9 octobre

Cergy-Pontoise : suspicion de cas d'Ebola levée, selon le ministère de l'Intérieur

Le ministère de l'Intérieur a levé la suspicion sur des cas d'Ebola dans un bâtiment de la Ddass de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise) jeudi 9 octobre. Celui-ci avait été bouclé après le malaise dans ces locaux d'une personne qui pourrait être d'origine guinéenne et présentant des symptômes grippaux semblables à ceux du virus Ebola.

*

D'après les nouvelles télévisées, la France est prête !    Et les Français aussi ?

**

8 octobre

On a appris la mort de Thomas Duncan à Dallas. Il était dans un état grave...et de plus le traitement expérimental n'était plus disponible...

*

La presse espagnole est prolixe

http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2014/10/08/ebola-mobilisation-pour-sauver-le-chien-de-l-aide-soignante-espagnole_4502223_3244.html

*

7 octobre

http://www.liberation.fr/monde/2014/10/07/ebola-la-colere-apres-un-premier-cas-en-espagne_1116956

La contamination d’une aide-soignante, probablement due à des négligences, a déclenché mardi à Madrid la mise sous surveillance de 52 autres personnes.

*

FTVi

#EBOLA L'état du Libérien atteint d'Ebola hospitalisé au Texas, s'améliore légèrement. "Ses fonctions hépatiques, qui avaient décliné pendant le week-end, s'améliorent mais selon ses médecins cela pourrait évoluer au cours des prochains jours" explique le porte-parole de l'hôpital de Dallas. "Branché sur respirateur artificiel" et "sous dialyse", il reste dans un état "jugé grave mais stable".

*

Demain; les chiens ?

<< Ils veulent tuer mon chien...dit le mari de l'infirmière espagnole...Sans le soumettre à un test ou le mettre en quarantaine?

http://www.abc.es/sociedad/20141007/abci-enfermera-ebola-perro-201410071639.html

La Communauté de Madrid a ordonné son exécution à cause du "risque de contagion potentiel» Pour le moment, deux policiers gardent l'entrée du bâtiment.
De même, des sources proches de l'étude disent que la décision d'euthanasier le chien serait soutenue par l' Ordre des vétérinaires de Madrid.>>
 
C'est vrai que les chiens peuvent être porteurs (sains?) d'Ebola, mais s'il est sorti se promener dans la rue et a rencontré d'autres chiens...etc etc 

*

Fièvre, diarrhée....Quel est vraiment LE premier symptôme de l'Ebola ou de l'Ebola-like ?

http://www.abc.es/sociedad/20141007/abci-ebola-enfermera-observacion-negativo-201410071838.html 

Une infirmière qui travaille au service des soins intensifs de l'hôpital "La Paz" à Madrid, mise lundi en isolement et sous observation à l'hôpital Carlos III, a été donnée aujpurd'hui comme négative pour le virus Ebola, selon le ministère de la Santé et la Communauté de Madrid.

L'infirmière de soins intensifs, qui n'avait pas été en contact direct avec l'un des patients Ebola n'avait pas de fièvre, mais a été mise sous surveillance pour présenter de la diarrhée.

*

Tout le monde sur le pont !

http://french.ruvr.ru/news/2014_10_07/Ebola-Bruxelles-demande-des-eclaircissements-a-lEspagne-6351/

Par La Voix de la Russie | La Commission européenne a demandé des "éclaircissements" à l'Espagne pour détecter la faille dans son système de santé qui a permis la contamination par le virus Ebola d'une aide-soignante d'un hôpital madrilène, a indiqué mardi un porte-parole, rapporte l'AFP.

*

Comment peut-on attraper un virus tout en prenant les précautions élémentaires additionnées des réglementaires ?

Un vêtement intégral protecteur est destiné par définition à capter les microbes..

Le mettre, l'enlever, éventuellement le repasser à un autre soignant, tout cela peut augmenter le risque au lieu de le diminuer.

Question subsidiaire : Ceux qui aident à enfiler "l'habit de soins" (allusion à l'habit de lumière des matadors) doivent-ils travailler mains nues (bien lavées) et sans masques?

Je suppose que la photo dans ABC a été prise à l'entrée, et non à la sortie, ne serait-ce que pour ne pas faire peur au photographe!

 

Personal
 del Hospital La Paz-Carlos III

Personal del Hospital La Paz-Carlos III / EFE

¿Cómo pudo contagiarse en el hospital por ébola la sanitaria?

J. G. STEGMANN / MADRID. La paciente contagiada de ébola pudo haber cometido un fallo en el momento de quitarse el traje protector. Sin embargo, según ha podido saber ABC, no notificó ningún tipo de accidente laboral

**

6 octobre

23 h  FTVi

#EBOLA Confronté à la maladie sur son sol, le gouvernement américain examine les moyens de renforcer les contrôles dans les aéroports afin d'identifier les passagers qui pourraient être porteurs du virus Ebola. Barack Obama l'annonce ce soir au sortir d'une réunion avec les responsables chargés de ce dossier. Aucune mesure concrète n'a été évoquée, mais l'idée d'interdire l'entrée aux Etats-Unis pour les passagers venant des pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie n'est pas à l'étude, assure la Maison Blanche.

*

#EBOLA  Impossible pour l'heure de savoir si l'infirmière espagnole touchée par Ebola a quitté Madrid entre le 26 septembre et le 6 octobre. On sait simplement qu'elle a pris des congés au lendemain de la mort du second prêtre contaminé par le virus, soit le 26 septembre. Elle n'est pas retournée travailler depuis. Elle a commencé à se sentir mal le 30 septembre, avant d'être hospitalisée ce matin, soit une semaine plus tard.

*

Anne Cecilie Kaltenborn Secrétaire générale de la branche norvégienne de Médecins sans frontières

"Nous pouvons hélas confirmer que l'un de nos employés norvégiens a été testé positif à Ebola hier."

#EBOLA
 Une Norvégienne âgée de 30 ans, médecin engagée auprès de MSF, a été contaminée par le virus Ebola en Sierra Leone. Elle doit être rapatriée de Freetown vers Oslo dans la nuit de lundi à mardi, où elle sera placée à l'isolement à l'hôpital universitaire de la capitale norvégienne.

*

http://www.abc.es/sociedad/20141006/abci-ebola-enfermera-garcia-viejo-201410061806.html

Une infirmière auxiliaire qui a soigné le missionnaire défunt est positive pour Ebola 

Le deuxième test est positif et cette patiente devient le premier cas européen

*

Après Bilbao, un deuxième cas présumé en Espagne (hospitalisé à Madrid)

http://www.abc.es/sociedad/20141006/abci-casos-sospechoso-ebola-madrid-201410061317.html

Protocole activé à cause d'un cas possible d'Ebola à Madrid

Le patient, d'origine nigériane, est entré dimanche à l'hôpital La Paz avec de la fièvre

***

5 octobre

http://time.com/3471866/ebola-dallas-homeless-man-missing/

"Cette personne n'a pas commis un crime, c'est une personne à faible risque"

Mis à jour le dimanche 5 octobre

Un sans-abri disparu après selon les soupçons avoir eu un certain niveau de contact avec le patient de Dallas Thomas Duncan a été retrouvé dimanche (NBC News rapports).

*

A la manière de Geneviève Tabouis... "Attendez-vous à ce que..."

http://www.abc.es/sociedad/20141005/abci-ebola-francia-octubre-201410051408.html

75 % de chances pour que l'Ebola débarque en France avant fin octobre...et 50 % pour la Grande Bretagne (?) 

Une vraie loterie...en attendant c'est l'Espagne qui a un billet gagnant...ou seulement remboursé....avec le retour d'une nigériane à Bilbao

http://www.abc.es/sociedad/20141005/abci-activan-protocolo-ebola-bilbao-201410051936.html

*  

DALLAS

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/comment-les-etats-unis-tentent-d-endiguer-le-virus-ebola_710645.html

Les autorités sanitaires texanes ont annoncé le confinement à domicile de quatre membres de la famille du malade, jusqu'au 19 octobre, à l'expiration des 21 jours d'incubation. Une centaine de personnes soupçonnées d'avoir été en contact direct ou indirect avec lui ont été placées sous surveillance. Ce nombre été ramené vendredi à 50 personnes.

*

Lucie pas encore 'in the sky" pour cette fois   ... Manifestement les jeunes résistent mieux !

FTVi

Elle a quitté l'hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé (Val-de-Marne). Selon le ministère de la Santé, samedi 4 octobre, l'infirmière française contaminée par le virus Ebola est guérie.

*

3 octobre

A Dallas, on précise le risque pour les principaux contacts

http://www.nytimes.com/?action=click&contentCollection=Africa&region=TopBar&module=HomePage-Button&pgtype=article

Officials Identify 10 in Dallas Most at Risk of Ebola

Among those being closely monitored are four people an infected Liberian man stayed with and medical workers he had contact with at a hospital.

*

http://www.nytimes.com/2014/10/03/opinion/fighting-ebola-in-america-and-abroad.html

Une taxe pour l'Ebola et les maladies émergentes (jet-diseases)

Comme les voyageurs internationaux sont les vecteurs probables de la propagation des micro-organismes infectieux dans le monde, il y a un coût caché pour les voyages mondiaux. Nous devons financer la lutte conte l'Ebola avec une taxe de 3 $ par voyage international.

Cela donnerait un fonds de réserve pour répondre rapidement à d'éventuelles pandémies. En outre, il pourrait être utilisé pour investir dans le développement de vaccins, de produits thérapeutiques et de diagnostics pour les agents pathogènes émergents. L'Ebola ne sera pas la dernière épidémie.

*

http://www.nyti mes.com/2014/10taxe/03/us/us-effort-in-liberia-barely-gets-on-the-ground.html

Projet : Dix huit cen

tres de traitement  prochainement  installés par les USA....

Les planificateurs militaires disent qu'il faudra probablement encore 10 jours avant que le premier centre de traitement de 25 lits dont le matériel ocké soit en cours d'exécution.

*

http://www.nytimes.com/2014/10/03/us/dallas-ebola-case-thomas-duncan-contacts.html

<>

Je ne pense pas que le virus se conserve au delà de quatre jours, mais je peux me tromper ! De toutes façpns, des pratiques individuelles d'hygiène rigoureuses devraient suffire dans un pays généralement "propre" ! On ne va pas distribuer des combinaisons de cosmonautes à tout Dallas.... Nouvet "Univers imptoyable" .....

Voir aussi

http://www.nytimes.com/2014/10/03/us/understanding-the-risks-of-ebola-and-what-direct-contact-means.html

<< 

Le Dr Thomas Frieden R., directeur des Centers for Disease Control and Prevention a dit ce jeudi qu'il n'y avait aucun moyen de détecter la maladie au cours de la période d'incubation ...(mais) La maladie n'est pas contagieuse pendant la période d'incubation, et les patients ne transmettent pas jusqu'à ce qu'ils développent des symptômes...

...La période d'incubation peut durer de deux à 21 jours, mais elle est généralement de huit à 10 jours. Les premiers symptômes sont généralement de la fièvre, des douleurs, des nausées, des vomissements et la diarrhée. Il faut un contact direct avec les fluides corporels pour une transmission du virus Ebola.  Le sang, le vomi, l'urine et la diarrhée de patients très malades sont très contagieux, mais d'autres fluides corporels comme la sueur, la salive, les larmes, le sperme et le lait maternel sont également à risque....

...Être à moins d'un mètre d'un patient pendant une période prolongée, sans porter un équipement de protection, est considéré comme un contact direct, a dit le Dr Frieden...

Selon le CDC , le virus peut survivre pendant quelques heures sur des surfaces sèches comme les poignées de portes et les comptoirs. Mais il peut survivre pendant plusieurs jours dans des flaques d'eau ou des restes de fluides corporels à la température ambiante. On ne sait pas combien de temps il peut survivre dans le linge sale et les vêtements.>> 

Pour les hispanophones   ... Vamos a la playa, para no encontrar el virus !

http://www.abc.es/sociedad/20141003/abci-ebola-posibilidad-contagio-201410022142_1.html

**

FTVi

#EBOLA Un quatrième Américain a contracté le virus Ebola au Liberia. Il s'agit d'un journaliste pigiste, caméraman, travaillant pour la chaîne NBC News, explique cette dernière (en anglais). 

*

02 octobre

http://www.nytimes.com/2014/10/03/us/dallas-ebola-case-thomas-duncan-contacts.html

DALLAS - La surveillance a été élargie à une centaine de personnes ...dont la plupart simplement parce qu'ils ont été en contact avec des personnes qui avaient été en contact avec M. Duncan.  

 L'école fréquentée par l'un des enfants en contact direct a été soigneusement nettoyée

*

Au Liberia, la famille de M. Duncan attend de ses nouvelles

http://www.nytimes.com/2014/10/02/us/after-ebola-case-in-dallas-health-officials-seek-those-who-had-contact-with-patient

***

Ralentissement dans la propagation de la maladie, selon l'OMS

http://www.abc.es/sociedad/20141002/abci-balance-muertes-ebola-africa-201410021053.html

3.338 morts    (REUTERS / EP / GIN Jour 10.02.2014 - 11:17

    Les données reflètent une réduction du nombre total de nouveaux cas pour la deuxième semaine consécutive....mais on ne dispose pas, bien sûr, d'un bilan exact

**

Des infos sur le ZMapp et sur le lancement de sa producttion à grande échelle

http://www.nytimes.com/2014/10/02/world/us-to-increase-production-of-experimental-drug-but-may-not-meet-deionatatmand.html?ref=health&_r=0

Les fonctionnaires fédéraux prévoient d'augmenter fortement la production de ZMapp, qui est considéré par de nombreux experts comme le médicament expérimental le plus prometteur pour le traitement des personnes infectées par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest.

Le ministère de la Santé et les Services sociaux sont en discussions avancées pour solliciter  Caliber Biotherapeutics , une société texane qui peut produire le médicament sur des millions de plants de tabac, selon des responsables fédéraux et des cadres de l'industrie pharmaceutique.

**

http://www.nytimes.com/2014/10/02/us/man-in-us-with-ebola-had-been-screened-to-fly-but-system-is-spotty.html?ref=healthr

Un grand article détaillé sur le contrôle des passagers des avions et ses failles

http://www.nytimes.com/2014/10/02/us/after-ebola-case-in-dallas-health-officials-seek-those-who-had-contact-with-patient.html?ref=health

**

http://www.nytimes.com/2014/10/02/us/after-ebola-case-in-dallas-health-officials-seek-those-who-had-contact-with-patient.html?ref=health

(extrait) <<L'homme, Thomas E. Duncan, a été renvoyé à la maison en croyant à tort qu'il avait seulement une légère fièvre...M. Duncan est revenu à l'hôpital presbytérien  le dimanche et a été admis pour un traitement, mais dans les deux jours d'intervalle, il a eu des contacts avec un certain nombre de personnes : cinq écoliers et les personnels médicaux qui l'ont aidé pour le transport à l'hôpital ont été potentiellement exposés au virus Ebola, forçant les responsables à les surveiller et à les isoler dans leurs foyers, et à commencer un nettoyage en profondeur des écoles des élèves concernés. M. Duncan est actuellement dans un état grave mais stable.>>

La nouvelle est aussi dans le journal ABC

http://www.abc.es/sociedad/20141002/abci-ebola-dallas-error-hospital-201410012243.html

<>

**

http://www.nytimes.com/2014/10/02/world/africa/ebola-spreading-in-west-africa.html?ref=health

Des images édifiantes

DIAPORAMA|8 Photos

 

L'Ebola submerge les Communautés en Afrique de l'Ouest

 

 Mise au point   On va peut-être savoir plus exactement combien de temps s'écoule entre premiers symptômes et contagiosité

Ebola : crainte de cas au Texas hormis le Libérien (Le Monde  check list)
 
Les autorités du Texas recherchaient mercredi toutes les personnes – dont des enfants – qui auraient pu entrer en contact avec le patient, un Libérien, dontl'infection par Ebola a été tardivement diagnostiquée aux Etats-Unis. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies ont affirmé que toutes les personnes qui risquaient d'avoir été infectées faisaient l'objet d'une étroite surveillance médicale. L'hôpital, le Texas Health Resources, a admis avoir fait une erreur en renvoyant le patient chez lui après être une première fois passé aux urgences. Il se trouve dans un état "grave mais stationnaire". Mais les autorités sanitaires s'inquiètent du fait que pendant les quatre jours (du 24 au 28 septembre) où il était contagieux sans être en quarantaine, il a pu contaminer d'autres personnes. Pour Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (ou NIAID, pour National Institute of Allergy and Infectious Diseases), le patient aurait dû être traité comme un cas suspect d'infection par Ebola dès sa première visite à l'hôpital, le 25 septembre. Toutefois, il a écarté tout risque "d'épidémie aux Etats-Unis" étant donné les capacités du système médical à retrouver et à suivre les personnes ayant eu des contacts avec un malade. De son côté, le directeur de la Banque mondiale, Jim Yong-kim, a affirmé que le combat contre Ebola était également celui contre "l'inégalité" Nord-Sud en termes d'accès aux soins, estimant que la communauté internationale n'agissait pas "assez vite" contre l'épidémie. L'Organisation mondiale de la santé a averti que l'épidémie était en croissance "explosive" et pourrait contaminer 20 000 personnes d'ici à novembre.

 

**

01 octobre

Le New York Times explique comment le patient de Dallas a été contaminé à Monrovia une dizaine de jours avant de tomber malade sur le sol américain

http://www.nytimes.com/2014/10/02/world/africa/ebola-victim-texas-thomas-eric-duncan.html

*

#EBOLA La mission des Nations unies au Liberia (Minul) annonce qu'un de ses employés, un Libérien, était probablement décédé d'Ebola, la semaine dernière. Il s'agit d'une première dans ce pays, le plus touché par l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest.

**

FTVi  #EBOLA Selon le gouverneur du Texas, un enfant a été en contact avec le patient infecté par le virus Ebola, actuellement hospitalisé à Dallas. Mais le dirigeant de l'Etat américain se dit "confiant" sur le fait que la propagation du virus sera contenue.

**
#EBOLA La personne soignée pour la fièvre Ebola au Texas a transité par Bruxelles lors de son vol entre le Liberia et les Etats-Unis. C'est le ministre de l'Information libérien qui l'annonce ce soir.
**

• #EBOLA Le premier cas d'un malade ayant contracté le virus Ebola a été diagnostiqué aux Etats-Unis. Le malade, un homme, avait voyagé au Liberia. Il est rentré le 20 septembre, et a été traité six jours plus tard. Il est actuellement hospitalisé à Dallas au Texas. Il s'agit du premier cas qui s'est déclaré et a été diagnostiqué hors d'Afrique.

Des précisions sur ce qui va être expérimenté grâce à....

.....Marie-Adélaïde Scigacz Journaliste FTVi

 #EBOLA Quant aux vaccins et traitements expérimentaux, les laboratoires ne sont pas en mesure pour l'instant d'en produire en grande quantité (à noter que, par définition, leur efficacité n'a pas encore été prouvée). Cependant, une soixantaine de patients en Guinée vont bénéficier d'un traitement expérimental japonais, le favipiravir, au mois de novembre. Enfin, le laboratoire GSK "devrait avoir 10 000 doses de ces vaccins expérimentaux disponibles au début de l'année 2015", écrit RFI.

"NewLink Genetics a, de son côté, déjà fait don d'un millier de doses et s'est engagée à en fournir plusieurs milliers d'autres 'dans les prochains mois. 
Des tests cliniques ont commencé aux Etats-Unis, d'autres doivent être mis en place au Mali la semaine prochaine", poursuit la radio.
 
 #EBOLA Comme nous l'indiquons dans notre article, le virus ne se transmet pas par l'air, mais par des fluides corporels (sueur, sang, sperme...). Un malade n'est contagieux qu'après l'apparition des symptômes. Le malade ayant présenté des symptômes plusieurs jours après son retour, il est peu probable qu'il ait contaminé quelqu'un dans l'avion. Néanmoins, il  est "possible que quelqu'un qui a été en contact avec cet individu puisse développer Ebola dans les semaines à venir", relèvent les autorités, confiantes dans leur capacité à empêcher une propagation.
 
Le Monde...avec un titre inexact!  L'infection a bien eu lieu EN AFRIQUE
Ebola : premier cas d'infection hors d'Afrique
 
Un patient hospitalisé au Texas est devenu mardi le premier malade ayant contracté le virus Ebola diagnostiqué hors du continent africain, et du même coup le premier diagnostiqué aux Etats-Unis. Il avait voyagé au Liberia avant de se rendre au Texas, où il est arrivé par avion le 20 septembre sans aucun symptôme, a indiqué le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le Dr Tom Frieden. Il a commencé à ressentir des symptômes le 24 septembre et a été hospitalisé le 28 à Dallas, où il a été mis en quarantaine. Cependant, selon le Dr Frieden, il "n'y a aucun risque" que cette personne ait pu infecter des passagers à bord de l'avion qui le conduisait au Texas, puisqu'il n'avait alors aucun symptôme. Le virus Ebola ne se transmet pas par voie aérienne et ne peut être transmis qu'au contact direct de fluides contaminés, comme le sang ou la salive. Seuls les patients présentant des symptômes sont contagieux, a insisté le Dr Frieden. En revanche, il a jugé "possible que des membres de l'entourage du malade contractent Ebola dans les prochaines semaines". De ce fait, ils vont être surveillés étroitement. La période d'incubation peut aller jusqu'à vingt et un jours. Pour enrayer l'épidémie, qui a fait plus de 3 000 morts, sur les quelque 6 500 personnes infectées recensées, les dirigeants de la planète avaient appeléjeudi dernier aux Nations unies à agir avec plus de détermination. Le Pentagone a annoncé l'envoi de 1 400 soldats américains au Liberia dans les prochaines semaines. Washington a promis d'y envoyer 3 000 hommes au total. Selon les CDC, sans une mobilisation suffisante, le nombre de personnes infectées pourrait atteindre jusqu'à 1,4 million à la fin de janvier prochain. 

**

30 septembre

Un voyageur rentré par avion avec le virus...Aux USA de traquer les compagnons de voyage  !..Non! Seulement ses proches car il n'était pas contagieux dans l'avion (voir le 1 octobre)

FTVi

#EBOLA Selon le directeur du CDC, le patient américain contaminé par Ebola est rentré aux Etats-Unis, de retour de son voyage en Afrique de l'Ouest, le 20 septembre. Son traitement contre le virus a débuté six jours plus tard.

Le dirigeant du centre de contrôle et de prévention des maladies estime par ailleurs qu'il est "certainement possible" que des personnes ayant été en contact avec ce patient puissent avoir été contaminées à leur tour, et qu'elles vont être recherchées. Il estime que les personnes ayant partagé son vol retour ne sont pas menacées. Il avance enfin n'avoir "aucun doute" sur le fait que le virus ne se propagera pas aux Etats-Unis.

*

Les filovirus Ebola ont peut-être quelque chose en commun avec ceux de la grippe ?

FTVi  : Marisol Touraine Ministre de la Santé

"Son état de santé s'améliore, elle va mieux et nous sommes confiants."

#EBOLA Marisol Touraine est "confiante" au sujet de l'infirmière de MSF infectée par le virus Ebola, toujours hospitalisée près de Paris, mais dont "l'état clinique s'est nettement amélioré". La France a autorisé par arrêté ministériel l'utilisation de trois médicaments expérimentaux, en particulier l'antiviral Avigan, prévu à l'origine pour lutter contre des virus de la grippe.
***
La situation au Nigeria
Avec une meilleure organisation et un peu de chance, le pays s'en sort
Grâce à une action rapide et coordonnée par certains de ses meilleurs médecins, le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, semble avoir contenu sa première épidémie d'Ebola, selon ce qu'ont déclaré aujourd'hui mardi les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies.

** 

29 septembre

http://www.guineeplus.net/guineenews/guinee-sante/item/7062-ebola-nouveau-foyer-en-guinee.html#ixzz3Eb3Zzr6d

Le président guinéen appelle la communauté internationale à se mobiliser contre l'épidémieLe président guinéen appelle la communauté internationale à se mobiliser contre l'épidémie
 
Un nouveau foyer de la fièvre Ebola s’est déclaré à Dalaba, une localité située à environ 400 km au sud de Conakry, la capitale guinéenne. Au moins 3 cas sont confirmés dont au moins 2 décès. Le premier décès est survenu le 11 septembre. Il s’agit d’un marchand de cola d’une quarantaine d’années qui partait régulièrement en Sierra Leone y faire des achats et les revendre à Dalaba, une ville de moyenne Guinée située dans le massif montagneux du Fouta-Djalon....



Nous suivre: http://www.guineeplus.net/guineenews/guinee-sante/item/7062-ebola-nouveau-foyer-en-guinee.html#ixzz3EjePvcG3 
Follow us: @guineeplus on Twitter | GUINEEPLUS on Facebook

*

http://www.abc.es/sociedad/20140929/abci-crisis-ebola-colapsa-africa-201409291047.html

El brote de ébola que ha dejado ya más de 3.000 muertos en África occidental amenaza con transformarse en una crisis políticaque podría desbaratar décadas de esfuerzos para estabilizar la región, según un informe del grupo de expertos del International Crisis Group(ICG) que advierte de que los tres países más afectados -Liberia, Sierra Leona y Guinea- están a punto del colapso.

Traduction :

L' épidémie d'Ebola qui a fait plus de 3000 morts en Afrique de l'Ouest menace de devenir une crise politique qui pourrait détruire des décennies d'efforts pour stabiliser la région, selon un rapport publié par le groupe d'experts de l' International Crisis Group(ICG) qui met en garde : Les trois pays les plus touchés - le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée - sont sur ​​le point de s'effondrer.

**

28 septembre

Les pays qui peuvent agir se mobilisent peu à peur

Le virus a rempli trois Etats africains...Animaux de boucherie et pas seulement de brousse...Chiens....Il peut se cacher partout. Il serait urgent d'apprendre l'hygiène à la population, toutes religions confondues ! Il est probable qu'envoyer un milliard de paires de gants vinyle et mille tonnes de savon serait plus efficace que cent mille tenues de "cosmonautes" inconfortables!

Mais alors adieu les jolies photos !

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/l-effrayante-progression-d-ebola-en-un-gif_703283.html

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/video-sierra-leone-dans-un-village-decime-par-ebola_704033.html

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/video-las-vegas-1-000-infirmieres-dans-la-rue-veulent-une-meilleure-protection-contre-ebola_703507.html

 

**

27 septembre

L'Organisation mondiale de la santé a publié un nouveau bilan. L'épidémie a tué 3 093 personnes sur les 6 574 malades infectés par le virus dans cinq pays d'Afrique d'Ouest. (FTVi)

**

26 septembre

Un appel de 44 experts dans The Lancet

http://www.ibtimes.co.uk/ebola-lancet-appeals-europe-act-against-epidemic-face-geopolitical-crisis-1467267

Ebola: Lancet Appeals To Europe To Act Against Epidemic Or Face Geopolitical Crisis

Une réponse globale à l'épidémie d'Ebola qui a échappé à tout contrôle en raison de l'inaction et de la négligence de la communauté internationale, est attendue depuis longtemps, dit The Lancet.

*

http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2014/09/26/selon-ban-ki-moon-le-monde-peut-et-doit-stopper-ebola_4494723_3244.html

Selon Ban Ki-moon, « le monde peut et doit stopper Ebola »

<<L'institution s'attend à ce que des milliers de vaccins expérimentaux soient disponibles au début de 2015, grâce aux sociétés britannique GSK et américaine NewLink Genetics. « GSK devrait avoir 10 000 doses disponibles », a déclaré à la presse Marie-Paule Kieny, sous-directeur général de l'OMS. Et Link Genetics, qui a déjà fait don à l'OMS d'environ un millier de doses, devrait également disposer de « quelques milliers [de vaccins] de plus ces prochains mois »....Le docteur américain Rick Sacra, 51 ans, infecté au Liberia où il travaillait pour une organisation caritative chrétienne, est guéri et a pu sortir jeudi d'un hôpital américain....>>

**

25 septembre

Comme on pouvait le craindre depuis ce matin, le médecin missionnaire Garcia Viejo est décédé à 18 heures cet après-midi. Il avait passé 30 années en Afrique, dont 12 en Sierra Leone

http://www.abc.es/sociedad/20140925/abci-garcia-viejo-ebola-201409251405.html

*

FTVi

#EBOLA La Sierra Leone ordonne un nouveau confinement immédiat pour 1,2 million d'habitants, afin de lutter contre l'épidémie d'Ebola, annonce le président du pays. 

*

Garcia Viejo toujours conscient mais son état s'aggrave

http://www.abc.es/sociedad/20140925/abci-religioso-ebola-grave-201409242203.html

*

24 septembre

L'OMS redoute 20 000 cas d'Ebola d'ici novembre

Si des mesures drastiques ne sont pas prises rapidement, le nombre de cas d'Ebola explosera, prévient l'Organisation mondiale de la santé dans une étude publiée mardi 23 septembre.
**

Légère amélioration pour Garcia Viejo qui n'a toujours pas reçu de traitement expérimental curatif mais seulement des soins d'assistance. Le donneur allemand pressenti pour du sérum remplissait les conditions mais est atteint d'hépatite B, ce qui l'a exclu

http://www.abc.es/sociedad/20140924/abci-ebola-garcia-viejo-201409232236.html

*

23 septembre

 L'infirmière française contaminée au Liberia par le virus Ebola est dans un état "stable", selon le président de MSF, Mego Terzian, sur France Inter

*

Le médecin espagnol ne va pas mieux

http://www.abc.es/sociedad/20140923/abci-garcia-viejo-ebola-201409231248.html

 

On tente sur lui plusieurs traitements complémentaires

http://www.abc.es/sociedad/20140923/abci-misionero-garcia-viejo-ebola-201409231641.html

*

22 septembre

21h45

FTVi

#EBOLA L'épidémie d'Ebola a fait 2 811 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5 864 cas, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé, actualisé ce soir
 
***

L'état de Manuel Garcia Viejo est préoccupant. Il est traité aussi avec du sérum d' anciens malades (guéris ou non?) en prévision du manque de ZMapp. Selon ses compagnons, seul un miracle pourrait le sauver

Pour voir les images de son transfert

http://www.abc.es/fotos-sociedad/20140922/sido-repatriacion-miguel-garcia-1613488788395.html


 

http://www.abc.es/sociedad/20140922/abci-manuel-garcia-viejo-ebola-201409221030.html

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-apres-3-jours-de-confinement-70-cadavres-et-150-nouveaux-cas-ont-ete-decouverts-en-sierra-leone_700183.html

*

 

 

Rapatrié à l'aide d'un avion Hercules, le médecin est hospitalisé à JC III à 4h du matin. Il est traité au ZMapp

http://www.abc.es/sociedad/20140922/abci-llega-religioso-garca-viejo-201409220453.html

21 septembre

http://www.abc.es/sociedad/20140921/abci-despegue-avion-ebola-20140921eliuex1016.html

Le religieux-médecin espagnot arrive à Madrid dans la nuit de dimanche à lundi

*

20 septembre

Un médecin espagnol va être rapatrié entre dimanche et lundi à Madrid

http://www.abc.es/sociedad/20140920/abci-sanidad-prepara-repatriacion-medico-201409201751.html

Manuel García Viejo, directeur médical de l'hôpital San Juan de Dios de la ville de Lunsar (Sierra Leone), a été testé positif pour le virus Ebola et a exprimé sa volonté d'être transféré en Espagne 

*

Comme pour la grippe (saisonnière ou nouvelle), le variant CJ de l"ESB, on dénombre les morts. Mille...alors qu'il y en a parfois déjà dix mille...et que certains prédisent cent mille!

L'épidémie de l'Ebola nouveau qui n'est pas celui qui est encore au Congo suscite plus de commentaires banaux que de vraies infos. Par exemple on nous redit qu'un virus peut muter et devenir plus dangereux, ce que tout le monde sait depuis longtemps !

Les soignants n'ont besoin ni de connaissances médicales, ni de matériel sophistiqué, seulement de lits, et de savon pour se laver les mains avant et après chaque contact avec les malades. Les combinaisons étanches, véritables "sudisettes" les gênent bien plus qu'elles ne les protège ! Ces tenues de "cosmonautes" qu'on ne supporte que pendant une heure au maximum, sont devenues à la mode surtout depuis la grippe aviaire H5N1. En les passant d'un utilisateur à un autre sans désinfection efficaces ni précautions connexes, elles peuvent selon moi augmenter les contaminations au lieu de les éviter.

FTVi 

#EBOLA Ils faisaient partie d'une mission de sensibilisation à Ebola, dans le sud de la Guinée. Huit responsables locaux et journalistes guinéens ont été retrouvés morts. 

Des violences avaient éclaté en marge d'uerne manifestation. Les protestataires soupçonnaient l'équipe d'être "venue les tuer parce que, selon eux, Ebola n'est qu'une invention des Blancs pour tuer les Noirs".

 

*

L'infirmière de MSF est arrivée à l'hôpital militaire Bégin

Le ministère de la Santé a pris un arrêté autorisant l'utilisation de plusieurs traitements pour les patients atteints du virus Ebola. Ce texte est disponible sur le Journal officiel (PDF). Il s'agit de Favipiravir, de ZMapp et de TKM-100-802. "Ces médicaments pourront être utilisés lors d'une évacuation sanitaire de ressortissants dont l'Etat français a la charge." (FTVi)

*

Les Nations Unies créent une mission spéciale contre l'Ebola

http://www.abc.es/sociedad/20140918/abci-ebola-consejo-seguridad-201409182206.html

***

18 septembre

En France on passe aux travaux pratiques. Une compatriote de MSF est oficiellement atteinte par le virus depuis lundi.
Elle devrait être transportée par l'avion américain dédié (?)...Les produits de traitement sont toujours incertains. On compte sur le fait que l'infirmière est jeune et costaude... Chances de survie 50% au lieu de 30 en moyenne si on se contente de l'hydrater et de combattre la fièvre. Un hôpital de la région parisienne l'attend. 

**

17 septembre

La Banque mondiale est inquiète pour l'Afrique de l'Ouest

http://www.nytimes.com/2014/09/18/world/africa/ebola-world-bank-west-africa-economy.html?ref=health

*

 daté du 18 septembre 2014     Une nation en perdition....

REPORTAGE

A Monrovia, rongée par la peur du virus, manger, travailler, apprendre : tout devient défi

*

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-obama-appelle-le-monde-a-agir-vite-face-a-l-epidemie_695895.html

Barack Obama appelle "à agir vite" face à l'épidémie d'Ebola qui progresse "de façon exponentielle" en Afrique de l'Ouest. Le président américain veut éviter que des "centaines de milliers" de personnes ne soient infectées par ce virus. Il a présenté les grandes lignes du plan d'action américain, mardi 16 septembre.

Les Etats-Unis enverront 3 000 militaires sur le terrain. Un pont aérien sera mis en place pour acheminer le personnel sanitaire et le matériel plus rapidement vers l'Afrique de l'Ouest. Un centre de commandement militaire sera installé à Monrovia, capitale du Liberia, accompagné d'une base intermédiaire au Sénégal, pour soutenir les efforts à travers la région. 

Au moins 2500 personnes sont victimes de la fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest, 5000 personnes sont infectées, rapporte l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_09_16/Le-nombre-de-victimes-du-virus-Ebola-en-Afrique-de-lOuest-a-atteint-5689/

**

14 septembre

Une femme originaire du Nigéria hospitalisée à Saint-Sébastien  Au 18 septembre, on nous dit (ABC) que ce n'est pas l'Ebola

http://www.abc.es/sociedad/20140914/abci-ebola-hospital-donostia-201409140955.html

**

12 septembre 

L'épidémie poursuit sa course exponentielle - Voyez les courbes  sur l'article du New York Times du 12 septembre

http://www.nytimes.com/2014/09/13/world/africa/us-scientists-see-long-fight-against-ebola.html?_r=0

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_12/Le-nombre-de-victimes-d-Ebola-s-accroit-9921/

***

11 septembre

Le Monde daté du 11

La présidente du Libéria appelle à l'aide pour lutter contre Ebola

 

MONROVIA. Lors d'un discours prononcé mardi 9 septembre sur Skype, de la capitale, Monrovia, à l'université d'Harvard (Etats-Unis), la présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, a dit s'attendre à une aggravation de l'épidémie de fièvre Ebola dans son pays en raison d'une aide extérieure insuffisante et du manque d'équipement des services de santé. " Nous nous attendons à ce que l'épidémie s'accélère pendant au moins deux ou trois semaines, avant que nous puissions constater un déclin ", a-t-elle déclaré. Son ministre de la défense a, lui, estimé qu'Ebola était " une menace pour l'existence " de son pays. – (Reuters.)

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-j-ai-rarement-vu-autant-de-souffrance-raconte-une-medecin_690519.html

**

9 septembre

Le Monde daté du 10

La capitale du Liberia est au bord du chaos sanitaire. L'ONG Médecins sans frontières est débordée par l'épidémie  -  Monrovia Envoyé spécial

<< " Chaque cas est en contact en moyenne avec 10 personnes et génère 2,4 nouveaux malades ",>>

*

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/l-epidemie-d-ebola-a-fait-2-288-morts-dont-pres-de-la-moitie-pendant-les-trois-dernieres-semaines_689677.html#xtor=EPR-51-[l-epidemie-d-ebola-a-fait-2-288-morts-dont-pres-de-la-moitie-pendant-les-trois-dernieres-semaines_689677]-20140909-

L'épidémie d'Ebola a fait 2 288 morts sur 4 269 cas confirmés, indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mardi 9 septembre. Près de la moitié des personnes tuées par la fièvre hémorragique ont péri lors des trois dernières semaines.

*

La Voix de la Russie

Plusieurs milliers de cas d'Ebola dans les trois prochaines semaines au
 Liberia (OMS)

Plusieurs milliers de cas d'Ebola dans les trois prochaines semaines au Liberia (OMS)

Plusieurs milliers de nouveaux cas de fièvre hémorragique Ebola sont à craindre dans les trois prochaines semaines au Liberia, avertit lundi un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

 
Aujourd'hui, 08:33

**

8 septembre

JIM souligne le dévouement des personnels médicaux…

…Qui disent que c’est comme lutter contre un feu de forêt avec des pistolets à eau

Ce soir on lit sur

FTVi

#EBOLA Les mesures pour endiguer l'épidémie d'Ebola pourraient avoir des conséquences pires que la maladie elle-même. C'est le sens de l'appel de l'Union africaine qui exhorte ce soir les pays touchés par le virus à revenir sur les restrictions aux voyages imposées à leurs ressortissants. L'UA, réunie aujourd'hui en Ethiopie, craint des effets économiques désastreux pour le commerce et l'agriculture du continent, et appelle les Etats à coordonner leurs politiques contre Ebola.

Voir aussi l'article de La Croix

http://www.la-croix.com/Ethique/Medecine/Ebola-l-heroisme-au-quotidien-des-medecins-africains-2014-09-08-1202627?xtor=EPR-9-%5B1300705056%5D

<<pour Ebola, les soins sont peu techniques. Il faut d’abord lutter contre la fièvre et la déshydratation »>>

***

6 septembre

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-en-sierra-leone-tout-le-pays-mis-en-quarantaine-du-19-au-21-septembre_687279.html

((MOHAMMED ELSHAMY / ANADOLU AGENCY / AFP))

Par Francetv info avec AFP

Mis à jour le 06/09/2014 | 16:16 , publié le 06/09/2014 | 16:16

Toute la population se retrouve en quarantaine. Le gouvernement sierra-léonais annonce samedi 6 août que la population sera confinée à domicile du 19 au 21 septembre, pour détecter plus facilement les cas du virus Ebola qui ne cesse d'y progresser. La Sierra Leone figure parmi les trois pays (avec la Guinée et le Liberia) les plus touchés par l'épidémie. 491 personnes y sont mortes de cette maladie. 

• #EBOLA L'ONU veut stopper la transmission du virus "d'ici six à neuf mois". Alors que l'OMS indique que l'épidémie a fait 2 097 morts, un vaccin pourrait être disponible en novembre pour les personnels de santé.

*

5 septembre

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-l-europe-debloque-140-millions-d-euros-pour-aider-les-pays-d-afrique-de-l-ouest_686345.html

L'Europe met la amin à la poche ..<< Ces fonds seront utilisés pour renforcer les systèmes de santé ou payer des laboratoires d'analyses mobiles au Sierra Leone, au Libera, au Nigeria et en Guinée..

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-l-oms-liste-huit-traitements-et-deux-vaccins-a-developper_685579.html

 L'OMS a soumis une liste comportant huit traitements expérimentaux et deux vaccins à développer aux quelque 200 experts réunis jeudi 4 septembre à Genève pour faire le point sur les moyens de combattre le virus Ebola

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-serum-vaccin-depistage-toutes-les-pistes-pour-lutter-contre-l-epidemie_684557.html

 

Mis à part le test rapide, l'optimisme affiché n'est pas très étayé

*

4 septembre

L'OMS relaie l'appel au secours de MSF, pratiquement seul sur le terrain

Dans les épidémies Ebola précédentes, c'était surtout une maladie "de brousse", touchant quelques villages. Mais cette fois, partie de villages, elle a atteint les villes à cause de vivers facteurs facilitants (déplacement des familles à l'occasion des funérailles, transport des malades dans des hôpitaus de ville, manque de moyens d'isolement individuels dans les dits hôpitaux, etc). Cette épidémie montre le fossé qui sépare les pays qui ont des moyens sanitaires suffisants et ceux qui n'en n'ont pas

FTVi

#EBOLA Dix traitements expérimentaux ont démontré leur potentiel contre le virus mais sont toujours en développement, indique l'organisation mondiale de la Santé. Elle appelle ainsi les laboratoires pharmaceutiques et les organismes de réglementation à travailler ensemble pour accélérer leur développement.

*

3 septembre

FTVi

#EBOLA L'épidémie d'Ebola a fait plus de 1900 morts sur 3500 malades, selon l'OMS.

*

Le Monde Planète et RFI reprennent les dernières nouvelles

http://abonnes.lemonde.fr/planete/reactions/2014/09/02/le-monde-est-en-train-de-perdre-la-bataille-contre-la-pire-epidemie-d-ebola-alerte-msf_4480587_3244.html

Ebola : MSF dénonce une « coalition mondiale de l'inaction »

et

http://www.rfi.fr/afrique/20140902-souche-virus-ebola-rdc-tres-differente-celle-guinee/

Ce qui veut donc dire que l’épidémie qui sévit actuellement en RDC ne provient pas d’un déplacement de l’épidémie de Guinée. Même si cette souche appartient à la même espèce – à l’espèce Zaïre du virus Ebola – c’est une souche qui est vraiment très différente de celle de Guinée », a précisé Eric Leroy,

*

2 septembre

http://www.abc.es/sociedad/20140902/abci-ebola-outbreak-control-201409021851.html

Les USA confirment le diagnostic

Tom Frieden , a averti ce mardi sur le risque que l' épidémie d'Ebola affectant l'Afrique de l'Ouest soit hors de contrôle sans une réponse mondiale à la contenir.>>

*

http://www.ouest-france.fr/ebola-le-monde-est-en-train-de-perdre-la-bataille-pour-msf-2792640

<< la coordinatrice d'urgence de MSF en Sierra Leone, Anja Wolz qualifie de « dangereusement inadaptée () la réponse internationale » dans le New England Journal of Medicine. >>

*

Si vous voulez rêver, lisez dans Le Monde daté du 3

D'Ebola à Illumina

Conakry en Guinée, San Diego aux Etats-Unis, deux visages du monde, deux futurs possibles. Quand l'une ferraille contre une épidémie aux allures médiévales, l'autre imagine vaincre la maladie, voire la vieillesse et la mort. etc etc    

ah des haines ...pourraient être évitées par la connaissance universelle pour tous !

*

Grève des infirmières au Liberia...elles demandent à être mieux payées et des moyens

http://french.ruvr.ru/news/2014_09_02/Ebola-des-infirmieres-en-greve-au-Liberia-2979/

**

Au Japon, mise au point d'un test simple pour détecter le virus en 30 minutes

http://www.abc.es/internacional/20140902/abci-test-detecta-ebola-201409020533.html

*

31 août

Dans le journal Le Monde, un article récapitulant les nouvelles de la semaine écoulée

L'espoir d'un traitement contre Ebola conforté par de nouvelles études

*

Suède.... idem

FTVi

#EBOLA Un cas suspect a été découvert à Stockholm, en Suède. La personne est désormais à l'isolement, et les experts s'accordent à dire que le risque que l'épidémie s'étende au pays est "très bas"
*

Espagne : Un homme en isolement dans un hôpital de Malaga

 http://www.abc.es/sociedad/20140831/abci-ebola-caso-sospechoso-malaga-201408311202.html

Un homme d'unen quarantaine d'années, en provenance du Nigéria, a été isolé ce matin avec une forte fièvre à l'hôpital régional de Malaga. Des analyses sont en cours

.

http://www.abc.es/sociedad/20140831/abci-trabajadores-huelga-ebola-201408310133.html

Le personnel de l'hôpital de Kenema (Sierra Leone)  ni payé ni ravitaillé et qui manque de moyens pour travailler, s'est mis en grève

Sólo en el hospital de Kenema, 26 miembros del personal han fallecido por el Ébola, entre los que destaca uno de los mayores expertos del continente en el tratamiento de fiebre hemorrágica, el doctor Sheik Humarer Khan, con una carrera de diez años a sus espaldas tratando pacientes de fiebre de Lassa.

Sur les 120 décès de personnels médicaux, 26 sont à comptabiliser dans ce seul hôpital, dont l'un des meilleurs experts, le docteur SHK, qui avait une carrière de dix ans sur les épaules en soignant les malades de la fièvre de Lassa

***

Aujourd'hui, 09:49 (heure de Moscou)   (La voix de la Russie)
 
lien

*

30 août

Efficacité du vaccin expérimental US Zmapp

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_30/Un-vaccin-americain-contre-Ebola-teste-sur-des-singes-4524/

**

Traduction en français d'un article d'ABC sur la "biodiversité" du virus Ebola en marche...Biodiversité si j'ose dire, un virus n'étant pas "vivant" par lui-même

lien

http://www.abc.es/sociedad/20140828/abci-ebola-origen-transmision-science-201408281938.html

Titre original

BROTE DE ÉBOLA   -  Identifican los puntos débiles del virus ébola con más capacidad de adaptación

 ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Epidémie d’Ebola - identifier les faiblesses d’un virus Ebola plus adaptable que prévu

GONZALO LOPEZ SANCHEZ / MADRID      Journée 28/08/2014

Les scientifiques ont analysé le génome de l'agent pathogène pour prédire son comportement et envisager la conception de nouvelles armes contre lui. Pendant ce temps, le nombre de cas augmente de façon exponentielle

Faiblesses identifiées d’un virus Ebola plus adaptable que précédemment

Les efforts visant à freiner l'épidémie d'Ebola qui concerne déjà cinq pays et a causé 1427 décès à ce jour redoublent. Alors que certains centres de santé sont «à la limite de leur capacité», comme le signale  « Médecins sans frontières », des laboratoires américains et britanniques ont publié aujourd'hui quelque chose comme une «empreinte digitale» du virus. Ces progrès, publiés dans "Science" pourraient permettre de prédire son comportement, ainsi que  la conception de nouvelles armes contre lui ou l'amélioration des techniques de diagnostic.

Les scientifiques du Broad Institute du MIT (Massachusetts Institute of Technology) et de Harvard ont analysé le matériel génétique des virus Ebola qui se sont propagés en Sierra Leone au cours du mois de mai, afin d'identifier leurs particularités. Après avoir analysé 99 échantillons provenant de 78 patients différents, les chercheurs ont identifié 395 changements (mutations) dans leurs gènes, ont reconstitué l'origine de la souche et ont constaté que le virus a une plus grande capacité à se transformer que lors des épidémies précédentes.

"C'est la plus grande épidémie connue du virus Ebola ; elle est en pleine expansion exponentielle, avec un temps de doublement de 34,8 jours », expliquent les chercheurs. Devant une telle situation, ils ont eu recours en masse à des techniques de séquençage modernes afin d'étudier l'origine de l'agent pathogène, sa dynamique de transmission et son évolution» et ont immédiatement partagé leurs découvertes avec la communauté scientifique.

Leurs résultats indiquent que dans l'épidémie actuelle se répandent différents variants, ou des souches avec des différences mineures. Ils montrent aussi que le virus Ebola a 'sauté' une seule fois depuis son réservoir naturel, la chauve-souris (roussettes frugivores et comestibles), pour atteindre les humains. Comme l'explique à ABC Esteban Domingo, chercheur expert en variabilité des virus à ARN, comme le virus Ebola, «dans les réservoirs, le virus ne se multiplie pas tellement et donc change moins". C’est ce phénomène que les scientifiques utilisent pour déterminer le pedigree de ces micro-organismes.

Ainsi, les chercheurs ont proposé que le premier variant est arrivé en Guinée en février et a rejoint ceux qui étaient déjà là. En mai l'un de ses descendants a propagé la maladie en Sierra Leone et en trois semaines s’est transformé en deux nouvelles souches. « A mesure que l'épidémie progresse, le nombre de lignées distinctes augmente», a expliqué à ABC Christian Andersen , l'un des co-auteurs de l'étude. Ainsi, au fil du temps, de nouvelles souches avec des comportements et des capacités différents feront leur apparition. Et c’est pour cela que l’importance de contenir l'épidémie est à chaque fois de plus en plus grande.

Transmission aérienne du virus Ebola ?

Il pourrait même arriver que le virus se transmette par l'air au lieu de par contact direct. " C'est toujours possible, cependant, je pense que c'est peu probable  " considère Andersen. "Les virus sont généralement adaptés à infecter certains types de cellules et ont des itinéraires de transmission spécifiques. La modification de ces caractéristiques impliquerait de nombreux changements dans le génome, ce qui est peu probable ".

"Le nombre des variants leur fournit plus de capacité à s'adapter et à produire des épidémies», a expliqué Esteban  ce mercredi. «Même au sein d'une seule cellule, il a été montré qu'il peut y avoir plusieurs variants. Pour cette raison, nous parlons de « nuages de mutants » ​​ou de structures de quasi-espèces.  «La capacité d'adaptation d’un virus dépend de la quantité de fois qu’il se multiplie. C'est donc une question de statistiques ".

***

Traduction en français de l'article de ABC du 29

Le traitement du médecin  infecté par le virus Ebola et soigné en Allemagne sera financé par l'OMS

JOSÉ PABLO JOFRE / CORRESPONDANT À BERLIN

Journée du 29/08/2014

La première personne touchée par le virus à atteindre le territoire allemand est un médecin sénégalais de l’OMS, qui est déjà en traitement à Hambourg

Le premier patient infecté par le virus Ebola reçu en Allemagne serait un médecin sénégalais de l' Organisation mondiale de la Santé (OMS) travaillant dans un laboratoire de la ville de Kailahun en Sierra Leone. Dans un convoi spectaculaire de neuf véhicules, il a été conduit mercredi (27 août) de l'aéroport de Hambourg à l' Hôpital de l'Université Eppendorf (UKE).

Selon le médecin-chef de la section des maladies tropicales, Stefan Schmiedel, "le patient, dans une chambre complétement isolée, est dans un état ​​qui permet l'espoir ". Mais pourquoi Hambourg? : Cette ville du nord de l'Allemagne est un endroit renommé pour le traitement des maladies infectieuses . 

La décision de recevoir le patient en territoire allemand a été prise par une équipe impliquant la ville de Hambourg, la police, le ministère de la Santé et l'Institut Robert Koch de Berlin . Les experts disent que le traitement pourrait durer deux semaines.

Mais qui paie demandent les Allemands ?: D’après le porte-parole de l’ UKE , l' OMS se chargera des coûts qui pourraient atteindre 300 mille euros, selon le tabloïd Bild. Si il y a une possibilité que plus de patients viennent à Hambourg, Stéphane Schmiedel dit que "Oui, l’unité d'isolement a de la place pour cinq patients."

Le directeur de l'UKE, Ansgar Lohse, a déclaré que «pour respecter la vie privée du patient" le centre ne va pas "diffuser sa situation clinique", mais il a souligné que les soins à l’infecté par Ebola ne sont pas un risque supplémentaire "pour le pays. Selon Ansgar Lohse, le patient est arrivé à dix heures mercredi par un avion spécialement équipé, introduit dans une ambulance "isolée" et transporté dans un convoi de la police jusqu’à l'hôpital.

l’OMS avait demandé le samedi à Berlin d’accueillir le patient , et a reçu une réponse affirmative, le lendemain dimanche. À la fin Juillet, elle avait demandé à l'UKE le traitement d'un autre de ses employés infectés par le virus Ebola, mais le patient est décédé avant d'avoir pu être déplacé. Jusqu'à présent, selon l’OMS,1427 personnes sont mortes de la fièvre Ebola au Libéria, en Guinée Conakry, en Sierra Leone et au Nigeria.  Parmi ses employés, l’Ebola en a infecté plus de 240, dont 120 sont morts. .

*

29 août

Un médecin de l'OMS atteint par le virus a été transporté en Allemagne. Il est soigné dans un hôpital de Hambourg     Source : par ABC

http://www.abc.es/sociedad/20140829/abci-tratamiento-ebola-201408282024.html

*

28 août

FTVi

#EBOLA Les Etats-Unis vont démarrer début septembre le premier essai clinique d'un vaccin expérimental contre LE VIRUS Ebola. La procédure de test est accélérée, compte tenu de l'épidémie sans précédent qui frappe l'Afrique de l'ouest. Les Instituts américains de la santé l'annoncent.

*

FTVi

#EBOLA L'OMS s'attend à terme à plus de de 20 000 cas. Elle dénombre déjà 3 069 cas d'Ebola, dont 1 552 décès, dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest, selon son dernier bilan. Les détails dans notre article.

 

***

27 août

http://www.lapresse.ca/international/dossiers/virus-ebola/201408/26/01-4794822-ebola-des-ministres-punis-au-liberia.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS2

La présidente libérienne a limogé mardi des ministres et de hauts responsables restés à l'étranger en dépit de son appel à revenir participer à la lutte contre l'épidémie d'Ebola, qui frappe de plein fouet les économies en Afrique de l'Ouest.

La présidente Ellen Johnson Sirleaf avait ordonné à ses ministres se trouvant hors du pays de rentrer au Liberia dans le cadre de l'état d'urgence décrété le 6 août.

 

 Atlantico nous dit que la prochaine pandémie ne partira pas de la brousse, du moins pas directement....Elle sera la cause des élevages industriels...et des hommes dans les mégapoles !

Atlantico : Le virus Ebola a tué cette année des centaines de personnes, principalement en Afrique de l'Ouest. Pour autant, il semble impossible que ce virus se propage dans des pays comme la France ou les Etats-Unis. Quels sont les ingrédients nécessaires pour déclencher une pandémie ?

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/ebola-pourquoi-virus-tueur-dont-devrions-vraiment-avoir-peur-ne-sortira-pas-forets-tropicales-christopher-payan-1722382.html#XOMrGqQ0gGWhAXf5.99

*

FTVi

#EBOLA Le gouvernement français recommande à AIR FRANCE de suspendre temporairement sa desserte de Freetown, en Sierra Leone.

*

26 août

FTVi      Peter Piotcodécouvreur du virus Ebola

"Nous assistons à ce que l'on pourrait appeler une 'tempête parfaite' : tout est réuni pour que cela s'emballe."

#EBOLA "Jamais nous n'avions connu une épidémie d'une telle ampleur", explique le professeur belge Peter Piot, codécouvreur du virus Ebola en 1976. Dans Libération (article payant), le chercheur s'inquiète du manque de confiance des populations confrontées à l'épidémie actuelle en Afrique de l'Ouest et regrette"la lenteur extraordinaire" des institutions, comme l'Organisation mondiale de la Santé.

*

FTVi

#EBOLA L'épidémie d'Ebola a tué jusqu'à présent 120 membres des personnels de Santé. A titre de comparaison, les trois pays les plus touchés - Liberia, Guinée et Sierra Leone - ne comptent qu'un à deux médecins pour 100 000 habitants. L'Organisation mondiale de la santé livre ces chiffres et les déplore.

**

25 août

Le journal Le Monde daté du 26

Six à neuf mois pour stopper l'épidémie, selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola continue de vite se propager en Afrique de l'Ouest. Le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), arrêté au 20 août, fait désormais état d'au moins 1 427 morts sur un total de 2 615 cas. " Le rythme et l'ampleur de l'accélération de la maladie sont du jamais-vu ", note Keiji Fukuda, le directeur adjoint de l'OMS pour la sécurité sanitaire. " Stopper sa progression est un défi pour le monde et cela prendra de six à neuf mois ", a-t-il ajouté. Au Liberia, pays le plus frappé par la maladie (624 morts sur 1 082 cas recensés), toutes les régions sont désormais touchées par le virus. – (AFP.)

*

FTVi  10h00

#EBOLA Le Japon se dit prêt à fournir un traitement expérimental mis au point par une entreprise nippone pour lutter contre le virus Ebola. Le groupe qui commercialise ce médicament explique avoir "des réserves suffisantes pour plus de 20 000 personnes".

*

http://www.ouest-france.fr/ebola-un-expert-de-loms-contamine-un-volontaire-britannique-rapatrie-2776672

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé a contracté le virus en Sierra Leone, a annoncé l'OMS...Au même moment, un infirmier volontaire britannique contaminé à Kenema, dans l'est de la Sierra Leone, épicentre de l'épidémie, était en voie de rapatriement. À son arrivée, l'homme,... « sera transporté dans une unité d'isolement à l'hôpital londonien Royal Free ».....Le Liberia a réceptionné dimanche 16 tonnes d'équipements médicaux pour lutter contre Ébola livrés par avion par l'agence américaine de développement (USAID).... L'ONU et l'OMS ont promis samedi des moyens « sans précédent » au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ébola.

*

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-la-presence-du-virus-confirmee-en-republique-democratique-du-congo_676981.html

L'épidémie a fait au moins 1 427 morts : 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria, sur un total de 2 615 cas confirmés, probables ou suspects, selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 20 août.

***

24 août

FTVi    Une souche différente en RDC

#EBOLA Les autorités congolaises ont annoncé que la République démocratique du Congo était touchée par une épidémie d'Ebola, circonscrite dans une région reculée du pays et distincte de celle qui sévit en Afrique de l'Ouest.

*

D'après Ouest France (édition du dimanche photo ci-jointe), Air France maintient ses vols malgré les inquiétudes et les contraintes du personnel 

*

La tentative de cacher un malade atteint d’Ebola sera considérée comme un délit au Sierra Leone

*

23 août

Annonce d'un vaccin rapidement disponible.... qui n'existe pas comme on pouvait s'en douter!

 

http://www.abc.es/economia/20140823/abci-bionaturis-ebola-cura-201408221357.html

Bionaturis au sujet du virus Ebola: "L’annonce a été une erreur, elle nous a échappé»

JOSE JIMENEZ / MADRID     23/08/2014

Dans une interview avec Finanzas.com, le PDG, Victor Manuel Infante, dit que la nouvelle d’un vaccin Ebola "a été sortie de son contexte».

L' Alternative Investment Market (MAB) a vécu une journée frénétique mardi quand un de ses membres, le petit laboratoire Bionaturis Cadix, a publié un post sur ​​son site dans lequel il prétendait être en mesure de produire des millions de doses d'un vaccin contre le virus Ebola en  quatre semaines .  etc… l'idée originale était d'obtenir plus de visibilité, " pour voir si nous trouvions quelqu'un pour le financement », a dit le chef de Bionaturis.

***

22 août

Dans "Le Monde" daté du 23

Il faut accélérer la lutte contre le virus Ebola

Stopper l'épidémie requiert plus de moyens 

Pour la troisième fois seulement en soixante-six ans d'existence, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété une urgence mondiale de santé publique. Cette fois, c'est à cause de l'épidémie d'Ebola, qui sévit dans trois pays d'Afrique de l'Ouest : la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone. Après l'épreuve traumatisante de ces derniers mois, les pouvoirs publics et les populations de ces trois pays cherchent désespérément des signes qui montrent qu'Ebola peut être stoppé dans son élan.

En qualité de médecins ayant une bonne connaissance aussi bien du continent africain que de la lutte contre les maladies infectieuses, nous sommes persuadés que le plan de lutte contre le virus Ebola, orchestré à la fois par les pays et l'OMS, permettra de contenir cette flambée épidémique et, en quelques mois, de l'éteindre.

Gardons également à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'une crise africaine, mais davantage d'une crise humanitaire qui frappe une petite partie de l'Afrique.

Cependant, pour y arriver, l'intervention d'urgence doit porter sur quatre volets clés.

Nous devons tout d'abord soutenir le personnel médical qui est en première ligne dans la lutte contre l'épidémie. Il a, jusqu'à présent, payé un prix trop élevé face à cette maladie – près de 100 personnes ont en effet perdu la vie en s'occupant de malades. Nous devons leur fournir du matériel de protection approprié, leur donner accès aux équipements nécessaires, les rémunérer à la mesure de la tâche héroïque qu'ils accomplissent et mettre immédiatement à leur disposition les meilleurs soins, si eux aussi contractent la maladie à leur tour.

Le Groupe de la Banque mondiale a annoncé, le 4 août, qu'il mobilisait un financement d'urgence de 200 millions de dollars (150 millions d'euros) pour contribuer à enrayer la propagation d'Ebola. Une partie de ces fonds servira à fournir une aide immédiate aux agents de santé.

Il faut également prendre conscience du fait que les trois pays touchés par cette épidémie ont besoin de plus de moyens et ce, sur tous les plans.

Le Liberia compte un médecin pour 70 000 habitants, alors que, en Sierra Leone, ce ratio est d'un médecin pour 45 000 personnes. En comparaison, on compte un médecin pour 360 habitants au Royaume-Uni et un médecin pour 410 personnes aux Etats-Unis.

Nous devons agir rapidement pour déployer plus de personnel médical, plus de laboratoires mobiles, plus de dispensaires et plus de matériel de dépistage rapide.

Les pays et leurs partenaires internationaux doivent informer plus efficacement les populations sur l'épidémie. Le virus Ebola est d'abord transmis à l'homme par des animaux sauvages. Il se propage ensuite par transmission interhumaine, l'infection se produisant par contact direct avec des fluides corporels de personnes infectées et par contact indirect avec des milieux contaminés. Il faut également faire savoir que plus vite les patients reçoivent des soins, notamment la réhydratation par intraveineuse, plus vite ils peuvent recouvrer leurs forces.

Et, enfin, nous devons renforcer les systèmes de santé dans ces trois pays afin de leur permettre de réagir plus efficacement dans le cas où une autre épidémie de maladie infectieuse se déclarerait. Ebola pourrait ressurgir, ou un nouvel agent pathogène infectieux passé du monde animal au nôtre.

Une partie de la solution se trouve dans des systèmes de santé publique et de surveillance vétérinaire robustes, qui détectent et préviennent de nouvelles maladies avant qu'elles n'étendent leur emprise mortelle sur la population.

Le coût de l'amélioration des systèmes de santé n'est pas négligeable – une bonne moitié des 200 millions de dollars de l'enveloppe d'urgence allouée par la Banque mondiale pour lutter contre cette épidémie servira au renforcement des systèmes de santé –, mais il est dérisoire en comparaison des pertes humaines et économiques déjà causées par l'épidémie.

Nous devons bâtir des systèmes de santé publique abordables et opérationnels, qui soient capables de prévenir, détecter et combattre ce type d'épidémie bien plus tôt.

Certes, la communauté internationale commence à se mobiliser pour venir en aide à la Guinée, au Liberia et à la Sierra Leone. Mais nous devons reconnaître que cette tragédie est un rappel à l'ordre. Nous savions tous que, dans ces trois pays, et dans bien d'autres du monde en développement, les systèmes de santé sont extrêmement précaires et ne peuvent contenir efficacement une poussée infectieuse telle que cette épidémie d'Ebola.

Nous devons également renforcer les capacités institutionnelles régionales de prévention et de contrôle des maladies en Afrique.

A présent, nous payons le prix du statu quo. Nous parviendrons à enrayer Ebola dans les semaines ou les mois à venir. Mais là n'est pas le fin mot de l'histoire. Allons-nous également mettre en place un système de santé suffisamment solide pour contrer la prochaine épidémie ? Il s'agit pour nous d'une obligation morale et économique, et nous devons tous œuvrer dans ce sens.

Jim Yong Kim   et   Nkosazana Dlamini-Zuma

 

Président du Groupe de la Banque mondiale

Présidente de la Commission de l'Union africaine

21 août

Jean-Yves Nau traduit l'inquiétude des virologues hospitaliers français. Il est certain que l'on manque de données sur les conditions de neutralisation du virus et de sa persistance dans les diverses conditions de milieu et de substrat

http://jeanyvesnau.com/2014/08/21/ebola-larrete-qui-fait-peur-aux-virologues-francais/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

*

http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2014/08/21/un-remede-contre-le-virus-de-marburg-ravive-l-espoir-dans-la-lutte-contre-ebola_4474246_3244.html

Pour la première fois, un nouveau traitement expérimental a permis de guérir des singes infectés par le virus de Marburg, très proche de celui d'Ebola. ...et dont il a déjà été question dans ce blog. Mais comme toujours, cela ne concerne pas les victimes de 2014

*

FTVi   Le docteur Bradley est sorti de l'hôpital

#EBOLA Kent Brantly, un médecin américain atteint du virus Ebola, a pu sortir de l'hôpital d'Atlanta (Etats-Unis) où il a bénéficié d'un traitement expérimental. Ce sérum, le ZMapp, n'avait été auparavant testé que sur le singe.
 
 

20 août

L'Espagne n'ayant plus de vols directs avec les pays africains affectés par l'EBOLA, ne court donc pratiquement aucun risque, contrairement à la France, l'Angleterre et la Belgique (une vingtaine de liaisons aériennes par jour) selon le journal ABC, toujours au top du suivi EBOLA

http://www.abc.es/sociedad/20140820/abci-espana-riesgo-ebola-201408192234.html

Balles et gaz lacrymogènes sur fond d'Ebola

Couvre-feu, fermeture des établissements de loisirs à 18 heures, quartiers de Monrovia mis en quarantaine...tout cela n'est pas du goût des habitants....<>

http://www.abc.es/sociedad/20140820/abci-toque-queda-liberia-201408201926.html

 

***

Couvre-feu décrété au Libéria

http://www.letelegramme.fr/monde/ebola-liberia-un-couvre-feu-effectif-a-partir-de-ce-mercredi-soir-20-08-2014-10305145.php

*

http://www.abc.es/sociedad/20140820/abci-ebola-hambre-africa-201408192032.html

Famines à craindre   << L'Ebola vide les estomacs en Afrique>>

Agriculture et le tourisme gravement touchés avec l'arrivée du virus Ebola. Nous n'avons plus rien à vendre dit un commerçant...Les récoltes restent sur pied dans les secteurs contaminés. Les hôtels sont vides...Il n'ont comme clients que ceux qui luttent contre l'Ebola ou qui rendent compte de sa progression.

 

***

19 août

Patient de Bilbao    Aux dernières nouvelles (ABC), ce ne serait que le paludisme !

**

En France, un dispositif de crise prêt à fonctionner

 http://www.leparisien.fr/societe/ebola-un-dispositif-de-crise-pret-a-etre-active-en-france-19-08-2014-4072721.php?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

*

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-inquiets-des-membres-du-personnel-d-air-france-refusent-d-embarquer_673359.html

(extrait)

<

...Plusieurs organisations internationales, dont l'OMS, l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) et l'Association internationale du transport aérien (IATA), ont annoncé lundi 18 août la création d'un groupe de travail pour fournir "des informations au secteur du voyage et du tourisme ainsi qu'aux voyageurs">>

*

http://tempsreel.nouvelobs.com/virus-ebola/20140819.OBS6626/ebola-les-etats-africains-ferment-leurs-frontieres-un-a-un.html

Après le Kenya, la Zambie, la Guinée-Bissau, le Cameroun ferme des fraontières alos que le bilan de l'épidémie s'alourdit à 1229 morts 

*

Le patient de Bilbao avait bien de la fièvre à son admission. Il reste en observation

http://www.abc.es/internacional/20140819/abci-hospital-bilbao-201408190956.html

**

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-ebola-comment-expliquer-les-difficultes-a-endiguer-l-epidemie-14138.asp?1=1

L'association humanitaire d'aide médicale Médecins sans frontières (MSF) a déployé une aide importante pour lutter contre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest. 1.000 personnels nationaux et 86 internationaux ont été envoyés dans les quatre pays touchés par l'épidémie. Comment s'organise leur travail au quotidien ? Quells sont les difficultés rencontrées et comment expliquer la défiance des populations d'Afrique de l'Ouest ?

(extrait)

"Il y a un fort besoin d'éducation des populations d'Afrique de l'Ouest sur Ebola et c'est pour cette raison qu'il est important que l'ensemble des leaders (religieux, des communautés et des gouvernements) parlent pour expliquer ce qu'il se passe et comment lutter contre la maladie."

Il n'y a pas que les journalistes qui se font tuer

 http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/08/19/les-attaques-contre-les-travailleurs-humanitaires-en-hausse-12290.html

et 2014 s'annonce mal !

*

18 août

A Bilbao, selon ABC, un homme, qui est rentré il y a quelques jours de Sierra Leone; où il avait séjourné pour son travail, et qui est sans symptômes, a été hospitalisé "pour voir" et on attend les résultats des tests...

http://www.abc.es/sociedad/20140818/abci-ebola-hospital-vitoria-201408181913.html

Si cette pratique se généralisait, il n'y aurait bientôt plus de chambres vides dans beaucoup d'hôpitaux européens ! 

 

Selon FTVi

#EBOLA Ils se sont enfuis après l'attaque de leur centre d'isolement, samedi, par des hommes armés de couteaux et de gourdins. Au Liberia, en proie avec l'épidémie, 17 malades d'Ebola sont toujours activement recherchés, ce qui inquiète les autorités. "Le pire est que ceux qui ont pillé le centre ont pris des matelas et des draps souillés des fluides venant du corps des malades, a souligné le ministre de l'Information. Ces voyous, qui ont pillé le centre, sont tous maintenant probablement porteurs du virus Ebola. La mise en quarantaine du quartier [qui compte 75 000 habitants] pourrait être une solution."

*

17 août

Pillage et dispersion du virus....

http://www.abc.es/internacional/20140817/abci-ebola-asalto-liberia-201408171424.html

Hombres armados asaltaron y saquearon un centro de aislamiento para enfermos de ébola en Monrovia, capital de Liberia, provocando la fuga de 29 pacientes.

Des hommes armés ont attaqué et pillé un centre d’isolement pour malades d’Ebola à Monrovia, provoquant la fuite de 29 patients

La nouvelle a été publiée par l'AFP et reprise par FTV , la Voix de la Russie

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_17/Environ-30-patients-contamines-dEbola-echappes-de-lhopital-au-Liberia-9373/

et par Le Monde dans un article complet et mis à jour (Planète)

http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2014/08/16/ebola-le-kenya-ferme-ses-frontieres-aux-voyageurs-venant-de-guinee-du-liberia-et-de-sierra-leone_4472520_3244.html

*

L'Esapagne teste, la France peaufine sa préparation au cas z'août : douze chambres prêtes à Rennes...(photo)

http://www.abc.es/local-alicante/20140816/abci-posible-caso-ebola-201408162044.html

L'hôpital San Juan de Alicante accueille un cas possible d'Ebola

Journée 17/08/2014 - 04:46
 

Le patient, un jeune Nigérian avec de la fièvre, a rejoint les urgences ainsi que sa sœur (qui elle est sans symptômes)

*

16 août

http://abonnes.lemonde.fr/planete/article/2014/08/16/ebola-tests-negatifs-pour-une-femme-en-ecosse_4472440_3244.html

 Ebola : tests négatifs pour une femme en Ecosse

Le Monde.fr avec AFP | 16.08.2014 à 13h24

 la trentenaire venait de Sierra Leone et a été transportée jeudi dans le service des maladies infectieuses de l'hôpital général de Monklands à Airdrie, situé près de Glasgow.. L'.Ebola en Afrique de l'Ouest continue de s'étendre et a fait 1 145 morts en Guinée, au Liberia, en Sierra Leone et au Nigeria, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé arrêté au 13 août. Les ONG et sociétés de la Croix-Rouge insistaient vendredi sur la nécessité de se mobiliser davantage face à une épidémie « largement sous-évaluée »selon elles.

**

15 août

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-l-epidemie-va-sevir-au-moins-pendant-six-mois-selon-msf_670607.html

La directrice de Médecins sans frontières revient d'une visite de dix jours en Afrique de l'Ouest. Elle livre un bilan alarmant, vendredi 15 août.

***

14 août

http://www.abc.es/sociedad/20140814/abci-analisis-personal-ebola-201408141147.html

" Prendre sa température deux fois par jour pendant 21 jours et avertir au moindre signe de grippe", telles sont les consignes pour le personnel de l'hôpital Carlos III où est décédé le religieux atteint par l'Ebola"

Mais  

"L'association des infirmiers avertit que certains sont partis en vacances sans se soumettre à un quelconque contrôle pour le virus"

 

*

 http://www.abc.es/sociedad/20140814/abci-ebola-liberia-llega-suero-201408132154.html

Le médicament expérimental ZMapp contre le virus Ebola mis au point aux USA est arrivé mercredi 13 août au Libéria pour traiter deux médecins qui ont contracté la maladie qui a fait plus d'un millier de morts en Afrique de l'Ouest . L'Organisation mondiale de la Santé ( OMS ) a relevé ce même mercredi 1069 morts et 1975 cas possibles d'Ebola en Sierra Leone, Liberia, Nigeria et Guinée.

***

13 août   Dans Le Monde daté du 14

L'OMS autorise l'usage de traitements expérimentaux contre le virus Ebola

Le Canada a donné à l'agence des Nations unies 800 doses de vaccins jamais testés sur l'homme   C'est un feu vert. Mardi 12 août, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a avalisé le recours à des traitements et vaccins expérimentaux non encore évalués chez l'homme

***

12 août

Vraie suspicion ou seulement contrôles systématiques ?

Serbie : 14 personnes suspectées d’avoir contracté le virus Ebola

Par La Voix de la Russie | 14 personnes se sont retrouvées sous surveillance médicale suite à une possible contamination par le virus Ebola, rapporte l’Institut de la santé publique.

Il s’agit des personnes qui sont revenues des pays d’Afrique, où est repérée l’épidémie de cette maladie. Il s’agit du Nigeria, de la Guinée, du Libéria et de Sierra Leone.

Les passagers qui arrivent de ces pays passent obligatoirement le contrôle sanitaire à l’aéroport. Ils sont obligés de prendre contact avec les services épidémiologiques sur leur lieu de résidence, chargés de surveiller leur état de santé.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_08_12/Serbie-14-personnes-suspectees-d-avoir-contracte-le-virus-Ebola-7582/

**

http://www.abc.es/sociedad/20140812/abci-pajares-autopsia-201408121625.html

Miguel Pajares a été incinéré cet après-midi et ses cendres seront inhumées demain en fin de matinée au Panthéon de l'Ordre de Saint Jean de Dieu à Madrid. Il n'y a pas eu d'autopsie pour éviter les risques de contagion.

**

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-le-traitement-experimental-envoye-au-liberia_668019.html

L'article ne parle pas du prêtre espagnol qui aurait du être le troisième traité après les deux médecins US. Si on arrivait à traiter quelques dizaines de malades à divers stades de l'évolution de la maladie, on aurait déjà une petite idée de l'efficacité

...et la nouvelle vient de tomber....

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-le-missionnaire-espagnol-contamine-au-liberia-est-mort-a-madrid_668147.html#xtor=EPR-51-[ebola-le-missionnaire-espagnol-contamine-au-liberia-est-mort-a-madrid

 *

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-le-gouvernement-denonce-les-declarations-fausses-et-irresponsables-de-balkany_668283.html

 On a déjà assez de pb !....Pas besoin d'en inventer...et d'ailleurs, pourquoi avoir peur de l'Ebola dans notre pays hygiénique ?

*

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-le-seuil-des-1-000-morts-a-ete-franchi-annonce-l-organisation-mondiale-de-la-sante_668021.html#xtor=EPR-51-[ebola-le-seuil-des-1-000-morts-a-ete-franchi-annonce-l-organisation-mondiale-de-la-sante

***

11 août au soir

FTVi   11 août  19 heures
#EBOLA Selon le député UMP Patrick Balkany, le ministère de la Santé ne nous dit pas tout l'épidémie. Dans un communiqué, il assure que plusieurs cas d'Ebola ont été signalés en France, "selon des sources médicales fiables".

Pour ceux qui décrochent :  Un article résumé daté du même jour
http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/l-article-a-lire-pour-comprendre-l-epidemie-d-ebola_667327.html

*****

Le gouvernement espagnol a donné des consignes à la police et aux douanes qui reçoivent des personnes venant par air ou par mer des pays atteints

Les agents à la frontière espagnole, prêts à virus
 Ebola

ABC

****

11 août   La tempête médiatique continue....En voici des extraits

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-le-patient-zero-etait-un-enfant-de-deux-ans-en-guinee_667567.html

 

http://www.nytimes.com/2014/08/10/world/africa/tracing-ebolas-breakout-to-an-african-2-year-old.html?_r=1

<<

Les chercheurs soupçonnent que le patient ZERO était un garçon de 2 ans qui est mort le 6 décembre, quelques jours après être tombé malade dans un village de Guéckédou, au sud de la Guinée. En bordure de la Sierra Leone et du Libéria, Guéckédou est à l'intersection des trois pays, où la maladie a trouvé un point d'entrée facile pour la région.

Une semaine plus tard, il a tué la mère de l'enfant, puis sa soeur de 3-ans, et sa grand-mère.Tous avaient de la fièvre , des vomissements etde la diarrhée , mais personne ne savait ce qui les avait frappé. ....Puis le mal s'est propagé...Un infirmier, et un médecin sont morts...etc

Mais l'article ne dit rien sur l'origine de l'affection de l'enfant de deux ans..Avait-il consommé de la viande de brousse ?

*

FTVi   12h45

#EBOLA L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) discute actuellement à huis clos avec des experts en éthique médicale de l'éventualité d'une utilisation de traitements expérimentaux contre Ebola.

*

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/ebola-l-epidemie-progresse-avec-un-dixieme-cas-confirme-au-nigeria_667467.html#xtor=EPR-51-[ebola-l-epidemie-progresse-avec-un-dixieme-cas-confirme-au-nigeria_667467]-20140811

Une affiche de prévention contre l'Ebola placardée à l'entrée principale du bureau du ministre de la Santé du Nigeria à Abuja, le 6 août 2014. ( AFP )

Au centre de l'affiche, une grande roussette (photo ci-dessus)

*

FTVi

#EBOLA Une équipe de France 2 a pu se rendre dans le camp de Kailahun (Sierra Leone), situé dans la zone de quarantaine   Reportage

*

FTVi

#EBOLA Le Rwanda a annoncé, hier soir, avoir placé en isolement un étudiant allemand hospitalisé à Kigali, présentant des symptômes de la maladie d'Ebola. Le patient avait passé plusieurs jours au Liberia avant de venir au Rwanda. Il s'agit du premier cas suspect d'Ebola au Rwanda depuis le début de l'épidémie qui frappe l'Afrique de l'Ouest.

*

FTVi

#EBOLA Time Magazine publie un reportage sur l'hôpital Emery , à Atlanta, où sont hospitalisés les deux victimes américaines du virus Ebola. Le magazine explique que cet hôpital se prépare depuis 12 ans à recevoir les victimes de grandes épidémies comme le Sras. "C'est ce à quoi nous nous préparons depuis 12 ans", déclare le docteur Ribner. On apprend dans l'article que les médecins sont habillés avec des combinaisons étanches - ils disent "lunaires"- pour approcher les patients.

*

FTVi

 #EBOLA Un Nigérian, qui pourrait être porteur du virus Ebola a été mis en quarantaine à Hong-Kong. Il subit en ce moment une batterie de tests pour déterminer s'il est malade. Hong Kong, 7 millions d'habitants, est particulièrement attentif à la propagation du virus, car la ville est toujours marquée par le Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait tué près de 300 personnes il y a 11 ans.

*

FTVi

#EBOLA Le CHR de Lille est l'un des neuf établissements hospitaliers de France prêts à recevoir des malades du virus Ebola. Le service des maladies infectieuses s'attend à "beaucoup d'alertes, mais peu de cas." France 3 Nord détaille les mesures mises en place.

*

Dr. Kent Brantly médecin contaminé par le virus Ebola

"J'ai été témoin de l'horreur et je me souviens toujours de chaque visage et de chaque nom."

#EBOLA Le docteur Kent Brantly, l'un des Américains contaminés par le virus Ebola, s'exprime pour la première fois, depuis sa chambre d'hôpital, dans un communiqué diffusé par NBC (en anglais). Il raconte comment l'épidémie s'est diffusée au Liberia, où il est tombé malade, et donne des nouvelles de son état de santé : il assure "devenir plus fort chaque jour"

*

FTVi

#EBOLA Un patient grec, de retour du Nigeria, présente des symptômes analogues à ceux du virus Ebola. Il subit des examens médicaux à Athènes, annonce le ministère grec de la Santé. Un autre cas suspect, testé hier, s'est révélé finalement être porteur de la malaria.

**

FTVi

@MYOVO #EBOLA Aucun cas d'Ebola n'a été déclaré au Togo. Cependant, une cellule d'urgence a été activée dans le pays, par où a transité un homme mort du virus à Lagos (Nigeria). Depuis la fin du mois de juillet,"des centres de prise en charge des malades ont été créés pour prendre les éventuels malades en charge sur toute l’étendue du territoire. A l’aéroport international de Lomé, un centre d’isolement disposant d’une équipe opérationnelle pour le convoyage des prélèvements a été installé",avait rapporté RFI.

*

FTVi  #EBOLA Un Nigérian, qui pourrait être porteur du virus Ebola a été mis en quarantaine à Hong-Kong. Il subit en ce moment une batterie de tests pour déterminer s'il est malade. Hong Kong, 7 millions d'habitants, est particulièrement attentif à la propagation du virus, car la ville est toujours marquée par le Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait tué près de 300 personnes il y a 11 ans.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_10/Roumanie-un-cas-suspect-du-virus-Ebola-place-a-l-isolement-6786/

***

10 août

Retombées économiques

dans 

http://www.rtl.fr/actu/international/ebola-craintes-de-propagation-dans-le-monde-7773608291?estat_svc=s%3D207070198520%26svc_mode%3DS%26svc_campaign%3DReferencement_Payant%26svc_partner%3DNO%26svc_position%3D_Epidemie_Ebola&gclid=CPvy4be8icACFVIPtAod83YAhw

daté du 6 août, on lit

<>

*

Tremblez, braves gens !

FTVi

#EBOLA Le Monde publie un article intéressant racontant comment le virus Ebola a été découvert, en 1976 au Zaïre (devenu République démocratique du Congo). Un des souvenirs marquants du scientifique belge Peter Piot fait encore froid dans le dos :  "au moment où les cinq passagers quittent l'avion, le pilote resté dans le cockpit avec son copilote pour éviter tout contact avec la population, leur lance un "Adieu !" peu encourageant", écrit le quotidien.
 
On peut consulter utilement la fiche technique canadienne 
et plus simplement
 
Un article suisse parle aussi de la fièvre dite de Marburg, proche de l'Ebola
 
 

*

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_10/Allemagne-un-cas-suspect-d-Ebola-etait-une-fausse-alerte-6264/

Qui dit fièvre ne dit pas Ebola !

A Riyadh aussi, on a peur

<< RIYADH, Saudi Arabia (AP) (8 août) — Saudi Arabia said Tuesday it is testing a man for the Ebola virus after he showed symptoms of the viral hemorrhagic fever following a recent trip to Sierra Leone.

The Health Ministry said the symptoms appeared in the 40-year-old Saudi man at a hospital in the western city of Jiddah. He is in critical condition and being treated in a unit with advanced isolation and infection-control capabilities.

Different types of viral hemorrhagic fevers have been found in the kingdom, but no case of Ebola has ever been detected there, according to the ministry.>>

*

http://www.abc.es/sociedad/20140810/abci-medicamento-pajares-ebola-201408101413.html

>

Miguel Pajares reste isolé au sixième étage de l'hôpital Carlos III , où trois chambres ont été dédiées pour ses soins et ceux de la religieuse Juliana Bonoha également rapatriée du Libéria,  pas ne pas propager le virus.

10 août - Un de mes lecteurs m'a fait remarquer que les précautions étaient au top lors du débarquement de l'Airbus. C'est exact (voyez le deuxième diaporama). C'est seulement à la sortie de l"ambulance devant l'hôpital que Miguel Pajares est apparu sans " emballage"

***

9 août

L'Espagne autorise l'utilisation du médicament expérimental sur le religieux hospitalisé

 http://www.abc.es/sociedad/20140810/abci-tratamiento-ebola-pajares-201408092245.html

<< Les deux Américains qui ont été traités ont montré une amélioration de leur état>>

*

Au sujet du texte de Dugué : Il serait intéressant d'étudier la corrélation entre le taux de mortalité des souches Ebola et les paramètres immunitaires des populations de patients

Le papier de Bernard Dugué avec déjà de nombreuses réactions

http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/faut-il-craindre-le-virus-ebola-ou-155270

Faut-il craindre le virus Ebola ou bien les autorités sanitaires et médiatiques ?

par Bernard Dugué    vendredi 8 août 2014

***

8 août

A propos du sérum
http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/virus-ebola-pourquoi-le-serum-experimental-injecte-a-deux-americains-fait-polemique_665647.html
(extrait)
<<…Trois fioles de ce sérum ont été envoyées au Libéria et les deux Américains malades ont accepté de prendre le risque d'un traitement expérimental, selon CNN. Sur l'un des deux patients, le traitement aurait eu un effet spectaculaire : son état se serait amélioré seulement une heure après la prise du sérum. Depuis, il a été rapatrié aux Etats-Unis. Pris en charge par une unité spécialisée en maladies infectieuses, son état semble satisfaisant : il a même pu marcher.  "Au vu des connaissances actuelles sur le fonctionnement des anticorps neutralisants, j’ai du mal à comprendre comment un rétablissement aussi rapide a pu se produire", explique le docteur Sylvain Baize de l'Institut Pasteur, interrogé par La Croix. Il invite à la prudence : "Ce n’est pas à partir de seulement deux cas qu’on peut conclure à l’efficacité de ce traitement qui, en outre, ne semble pas pouvoir être produit aujourd’hui à une large échelle.">>
Mon commentaire personnel :
Par le passé on a souvent fait appel à des cobayes humains, volontaires ou non, rémunérés ou non, pour essayer des vaccins y compris pour des maladies dont le diagnostic était loin d’égaler celui de l’Ebola. C’est donc l’occasion d’expérimenter rapidement ou un peu plus tard, avec si possible l’accord des malades. Comme je le remarquais il y a quelques jours, il s’agit d’un produit apparenté aux « sérums-vaccins », à action curative et préventive. Je pense que si son efficacité se confirme, beaucoup de personnels soignants seraient volontaires, ne serait-ce que pour pouvoir continuer leur travail.

***

7 août  

 Le Monde daté du 8 août 2014

Ebola : " C'est maintenant qu'il faut autoriser les traitements expérimentaux en Afrique "

Peter Piot, codécouvreur du virus en 1976, appelle l'OMS à établir de nouvelles règles 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé, mercredi 6 août, qu'elle allait saisir, en début de semaine prochaine, un groupe d'experts sur les questions d'éthique quant à l'usage éventuel d'un traitement expérimental, mis au point aux Etats-Unis, contre le virus Ebola. etc...

*

VIDEO. Virus Ebola : l'OMS envisage de lancer une alerte mondiale

   http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/video-virus-ebola-l-oms-envisage-de-lancer-une-alerte-mondiale_665019.html

Regardez la vidéo...J'ai sélectionné cinq images pour faire un petit diaporama. Petite différence : Alors qu'à Atlanta les malades sont sortis de l'ambulance entièrement couverts et loin de tout badaud- le premier allongé sur brancard et la deuxième en marchant -, le religieux espagnol sort tête nue assis sur un fauteuil roulant

Par contre, il semble bien que les précautions "à l'américaine" étaient prises à l'arrivée sur le tarmac...Voyez le deuxième diaporama toujours à partir d'ABC

Llegada de los religiosos Pajares y Bonoha /   (fuente ABC siete de agosto)

*

 

La Russie prend la température des arrivants dans les aéroports

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_06/Les-aeroports-de-Moscou-durcissent-le-regime-des-services-medicaux-face-a-la-menace-de-la-fievre-Ebola-3706/

*

Des précisions sur le "vaccin" expérimental US (en fait un sérum)

http://www.bfmtv.com/international/virus-ebola-americains-ont-ils-trouve-un-traitement-824247.html

***

5 août

FTVi  22h 42

#EBOLA La missionnaire américaine Nancy Writebol, infectée par le virus  Ebola en Afrique est arrivée à Atlanta (Georgie) pour y être traitée dans un hôpital spécialement équipé où elle sera mise en quarantaine. 
*
ABC 
L'Espagne va rapatrier le religieux tolédan, Miguel Pajares,  atteint par le virus, et cinq religieuses hospitalières mises en quarantaine grâce à un Airbus médicalisé

*

La position du gouvernement espagnol au sujet de ses coopérants présumés atteints par l'Ebola

http://www.abc.es/sociedad/20140805/abci-espana-repatriacion-posibles-infectados-201408041928.html

El Gobierno no prevé aún la evacuación de los religiosos de Liberia aislados por el Ébola

N. R. C. / MADRID

Día 05/08/2014

Exteriores está en contacto con el hospital y decidirá con Sanidad la repatriación cuando se conozcan los resultados

 TRADUCTION LIBRE

Le gouvernement étudie l'évacuation du Libéria des religieux isolés pour cause de virus Ebola

CNRC / MADRID   05/08/2014

L'Extérieur est en contact avec l'hôpital et prendra une décision lorsque les résultats seront connus

SAN JUAN DE DIOS COMMANDER

En dehors de l'hôpital de Monrovia où frère Miguel reste isolé avec six autres moines qui travaillaient au centre de santé

Le ministère de Affaires étrangères est «très conscients» de l'évolution du prêtre espagnol isolé dans un hôpital de Monrovia , la capitale du Libéria, avec des symptômes qui montrent la possibilité d'avoir contracté le virus Ebola, comme l’a expliqué un porte-parole du ministère à  ABC. Le frère Michael est malade avec une forte fièvre , après que le directeur médical de l'hôpital soit mort infecté par le virus, mais n'est pas encore confirmé si le religieux est infecté lui aussi .

Jusqu'à présent, ni les Affaires étrangères ni le ministère de la Santé ont décidé d'évacuer le religieux. Ils attendent pour prendre une décision de savoir de manière certaine si la cause de l’affection est bien la fièvre Ebola.

"Le patient n’est pas encore diagnostiqué, il passe par une période de quarantaine et d'isolement. Quand on saura les résultats, nous aurons une réponse ", a déclaré un porte-parole du ministère de la Santé.

214 Espagnols dans les pays touchés :

Le gouvernement a également refusé de passer à l’évacuation des ressortissants espagnols qui sont infectés dans les pays touchés par l'épidémie, comme l’ont fait les États-Unis. Les Affaires étrangères disent  "théoriquement contrôler" les citoyens espagnols vivant dans des zones de pays touchés par l'épidémie.

La colonie espagnole au Libéria est d'environ 30 personnes, essentiellement de religieux et de coopérants. En raison de la crise actuelle de la fièvre Ebola, les Affaires étrangères découragent les voyages au Libéria, en Sierra Leone et en Guinée Conakry.

Le ministère suit de près l'évolution de la maladie dans ces pays. C’est à Conakry en Guinée qu’il y a la plus grande colonie espagnole , environ 160 personnes, tandis qu’en  Sierra Leone le nombre d’espagnols inscrits au registre consulaire dépasse à peine la vingtaine.

*

Pour voir la carte et les conséquences

http://www.france24.com/fr/20140730-virus-ebola-oms-propagation-maladie-traitement-prevention-guinee-liberia-sierra-leone-nigeria-afrique-ouest/

http://www.lepoint.fr/afrique/actualites/ebola-propagation-africaine-inquietude-mondiale-30-07-2014-1850297_2031.php

un article de mai 14

http://guineedirect.org/index.php/a-la-une/960-sous-l-acacia-les-guineens-malades-d-ebola

et un autre d'avril....Par avion, le risque est au départ plus qu'à l'arrivée

http://www.guinee58.com/index.php?option=com_content&id=7247:-ebola--la-france-barre-la-route-aux-malades

Les médias US disent "pas par voie aérienne", mais cela ne serait pas impossible

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-ebola-il-pourrait-passer-porc-singe-voie-aerienne-42745/

puisque les porcs peuvent souffrir de l'Ebola, alors que les roussettes (grosses chauuves-souris frugivores) seraient porteurs sains....Porcins pas sains et donc pas porteurs sains (à répéter dix fois)

<muqueuses)[34]. Ils développent alors une maladie respiratoire grave pouvant être confondue avec d'autres maladies respiratoires porcines, associée à une effusion de charge virale élevée dans l'environnement, exposant les porcs sains à l'infection[34>>

 

dans

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ebolavirus

où on lit à propos des roussettes et autres choses

frugivores de la famille des ptéropodidés constituent vraisemblablement le réservoir naturel du virus Ebola. Chez les humains et les autres primates, ce virus provoque la fièvre hémorragique Ebola, une fièvre hémorragique virale aiguëaffichant un taux de létalité pouvant atteindre 90 % et pour laquelle il n'existe aucun traitement.

Compte tenu de sa nature particulièrement dangereuse, ce virus ne peut être manipulé qu'au sein de laboratoires P4, ou BSL-4, conçus pour prévenir les risques de contamination par accident ou à la suite d'actes de malveillance (bioterrorisme).

Le virus Ebola a été nommé ainsi en référence à une rivière passant près de la ville de Yambuku, dans le nord de la République démocratique du Congo, alors appelé Zaïre. C'est à l'hôpital de cette localité que le premier cas de fièvre hémorragique Ebola fut identifié, en septembre 1976, annonçant une première épidémie qui allait alors toucher 318 personnes et en tuer 280.>>

***

4 août

Un article d'ABC sur l'état préoccupant d'un religieux espagnol à Monrovia nous apprend qu'il faut six heures pour avoir le résultat du test Ebola

http://www.abc.es/sociedad/20140804/abci-ebola-espanol-aislado-201408041150.html

L'état de santé du religieux espagnol hospitalisé pour Ebola au Liberia empire

**

La Voix de la Russie parle de l'essai d'un "vaccin secret" jamais essayé sur l'homme dont le docteur rapatrié bénéficierait.

http://french.ruvr.ru/news/2014_08_04/Les-medecins-americains-soignes-contre-Ebola-avec-un-vaccin-secret-1102/

***

3 août

 http://www.abc.es/sociedad/20140802/abci-regresa-eeuu-infectado-ebola-201408021752.html

Traduction de l'article espagnol

Kent Brandly , médecin âgé de 33 ans, infecté par le virus Ebola en travaillant dans un hôpital au Libéria, est arrivé aux États-Unis et a été admis dans un hôpital d'Atlanta. Nancy Writebol , 60 ans, volontaire africaine dans le même hôpital, dédié à accueillir les patients touchés par l'épidémie, sera également transférée dans les prochaines heures à l’Emory University Hospital d'Atlanta , qui possède l'une des quatre unités destinées à traiter de tels cas aux USA.

Ce rapatriement a été précédé par une grande nervosité de la citoyenneté, exprimée à travers les réseaux sociaux avec des commentaires et des messages de panique s’opposant au rapatriement des deux citoyens concernés présents à l’Eternal Love Winning hôpital à Monrovia, capitale du Libéria. «Ne faites pas entrer des patients Ebola aux États-Unis, qui ont déjà trop de problèmes ", a écrit le célèbre milliardaire Donald Trump aux plus hautes autorités. 

Les responsables américains ont appelé la population au calme. En plus de lui assurer qu’ils ont pris toutes les précautions nécessaires pour empêcher les deux patients d’en infecter d’autres et de répandre l'épidémie, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont demandé aux citoyens de leur faire confiance. "Il est important de ne pas se laisser emporter par la peur de l'inconnu. Les hôpitaux américains peuvent traiter en toute sécurité un patient atteint par le virus Ebola ", a déclaré le CDC.

Le Dr. Brandly a été installé dans une unité dans laquelle est maintenue une isolation particulière du patient. L'hôpital d'Atlanta a pris des mesures supplémentaires pour éviter toute possibilité de contagion, même si le virus Ebola n'est pas transmis par voie aérienne mais (seulement) par contact avec les fluides d'une personne infectée.

Le docteur US a été rapatrié

***

29 juillet

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/le-chef-de-la-lutte-anti-ebola-en-sierra-leone-meurt-du-virus_658949.html

Cette dépêche nous rappelle que parmi les maladies contagieuses, l'ebola est celle qui fait le plus de dégâts parmi les personnels soignants, bien protégés ou pas. 

***

18 juillet

A propos de l'Ebola

http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/ebola-l-epidemie-en-cours-la-plus-grave-jamais-attribuee-au-virus-a-fait-au-moins-600-morts_647843.html

<< Selon l'Organisation mondiale de la santé, qui publie un nouveau bilan mardi 15 juillet, elle atteint désormais les 603 morts, dont 68 nouveaux décès entre les 8 et 12 juillet, dans trois pays d'Afrique de l'Ouest, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone>>

*****

9 juillet 

La progression de l'Ebola

http://www.pourquoidocteur.fr/Ebola---le-bilan-meurtrier-des-3-derniers-jours-en-Afrique-de-l-Ouest--7131.html?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

<>

http://www.pourquoidocteur.fr/Ebola---nouveau-plan-d-attaque-contre-l-epidemie-7081.html

<<"Nous avons besoin de s'assurer que les gens connaissent les faits, ont la bonne information pour se protéger et savent comment éviter de contaminer les autres», explique Sophie-Jane Madden de charité de Médecins sans Frontières internationaux.>>

Si les chauves-souris frugivores sont porteuses, pourquoi ne pas demander de les apporter pour analyse (en mettant des gants et un masque) au lieu de les manger ?

***

4 juillet  Un article du Monde   -  bilan Ebola

http://abonnes.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/07/04/trois-graphiques-et-une-carte-pour-comprendre-ebola_4450074_4355770.html

Alors qu'elle semblait montrer des signes de ralentissement, l'épidémie virale Ebola, une fièvre hémorragique, reprend de la vigueur dans l'ouest de l'Afrique. Le virus continue de se transmettre, notamment en raison du manque de sensibilisation des populations, principalement en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia. Une réunion de crise était convoquée les 2 et 3 juillet au Ghana pour faire face à cette situation.

L'épidémie de 2014 semble être partie des forêts de Guinée au début de février. Elle cause hémorragies, vomissements et diarrhées. C'est l'épidémie la plus meurtrière depuis l'apparition du virus, en 1972.

***

21 juin

Selon Médecins sans frontières, l'épidémie d'Ebola dans l'Ouest africain est hors contrôle

http://www.startribune.com/world/263965781.html

***

22 avril

La cartographie de l"Ebola est en ligne (RFI relayé par FTVi)

http://www.rfi.fr/afrique/20140422-guinee-ebola-epidemie-virus-cartographie-internet/

***

19 avril

D'après la photo, il s'agit plus précisément de roussettes...J'appelle cela de la désinformation ou plutôt de la dysinformation, pour tous les circum-méditerranéens que nous sommes. Nous ne mangeons pas de petites chauve-souris insectivores ni de grosses chauve-souris frugivores, sauf peut-être de temps en temps sous forme de viande de brousse de contrebande

www.rfi.fr/afrique/20140419-circulation-virus-ebola-guinee-chauves-souris-reservoir-du-virus-souche/ 

***

8 avril

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/ebola/l-epidemie-de-fievre-ebola-en-afrique-occidentale-est-parmi-les-plus-effrayantes-jamais-enregistrees-selon-l-oms_572151.html#xtor=EPR-51-[alerteinfo]-20140408-[bouton]-[]

***

5 avril

http://www.leparisien.fr/societe/videos-virus-ebola-des-equipes-francaises-mobilisees-en-guinee-05-04-2014-3743429.php

Des équipes médicales françaises ont été déployées à l'aéroport de Guinée Conakry "pour limiter au maximum" le risque d'une arrivée sur le sol français du virus Ebola apparu en Afrique de l'Ouest....

Plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest sont mobilisés contre une épidémie de fièvre hémorragique partiellement due au virus Ebola qui a fait 86 morts en Guinée, après l'annonce jeudi de premiers cas suspects au Mali, après le Liberia et la Sierra Leone.

 

***

25 janvier

L'Ebola s'étend

http://www.startribune.com/world/251937461.html

 

CONAKRY, Guinée - Une épidémie du virus Ebola a tué au moins 59 personnes en Guinée et s'est peut-être déjà propagée au Libéria voisin, ont déclaré lundi 24 les autorités sanitaires.... Taux de mortalité pouvant atteindre 90%. Pas de vaccin, pas de traitement efficace...Le virus peut être transmis par contact direct avec le sang ou les sécrétions d'une personne infectée, ou par des objets contaminés par des sécrétions infectées

 

*****

 

 

Reportage France2 (13h) du 7 août
Arrivée du deuxième médecin US à Atlanta
Reportage F2 7 août -
Constat du Dr Kruger (MSF)
Reportage F2
Les décès pour les 4 pays début août 2014
Reportage F2 du 7 août
Arrivée du religieux à Madrid
Reportage F2 du 7 août
Les deux médecins US en traitement à Atlanta
ABC 7 août
L'Airbus médicalisé s'est posé
ABC 7 août
Sortie du container étanche
ABC 7 août
Chargement dans le fourgon
ABC 7 août
Départ vers l'hôpital Juan Carlos III
ABC 7 août
Le cortège des ambulances

Aucune vidéo n'a été insérée

chikungunya

16 août

http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(14)61185-5/fulltext

The Lancet, Early Online Publication, 15 August 2014
doi:10.1016/S0140-6736(14)61185-5
 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

bertrand | Réponse 16.10.2014 20.38

regarde ceci:
http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(14)61839-0/fulltext

il y a des fiches de dangers à réécrire...

Voir tous les commentaires

Commentaires

14.06 | 20:34

Ce n'est pas clair..Qui a tort, qui a raison, et en disant quoi?

...
14.06 | 17:52

tu te trompes , ce sont les chinois qui ont raison

amicalement

...
18.12 | 23:29

Vous avez raison J'ai mis cette image sur mon blog début 2012 et je ne me suis pas relu depuis.... Je corrige en remplaçant phlébotome par cératopogonidé

...
18.12 | 22:28

Bonjour, juste pour vous dire qu'il s'agit d'un culicoides (moucheron de la famille ceratopogonidae) et non un phlebotome (famille Psychodidae)

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE