tremblez braves gens!

Texte
21 février   Le César de l'originalité du scénario est attribué au H3N2Switzerland2013

Cette fois, nous avons une vraie pandémie grippale causée par l'inattendue souche de H3N2.  Les vieux, de plus en plus négligés par notre société, vont mourir à l'hôpital en passant par les urgences. Très peu sont vaccinés contre les bactéries  pulmonaires réfractaires auxquelles les nouvelles, devenues peu sensibles aux antibiotiques courants, viennent prêter main forte.

***

3 juillet

http://www.rtl.be/info/monde/europe/1015069/l-ue-renforce-ses-mecanismes-de-lutte-contre-les-pandemies

 

"L'Union européenne s'est dotée mercredi de mécanismes visant à mieux anticiper et gérer les grandes menaces sanitaires, comme la pandémie de grippe A en 2009, en permettant notamment aux États de se regrouper pour acheter des vaccins et de les payer ainsi moins cher. 
Le Parlement européen, réuni en plénière à Strasbourg, a donné son feu vert définitif à ces mécanismes visant à éviter la répétition des erreurs et combler les lacunes constatées lors des crises passées, par exemple la grippe A en 2009 ou la contamination à la bactérie E.coli en 2011. A l'avenir, l'"état d'urgence sanitaire" pourra être déclaré à l'échelle de l'Europe, afin de déclencher plus rapidement la production de vaccins et la mise à disposition des médicaments nécessaires

***

13 juin

http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/sante-publique/pandemie-grippale-l-oms-simplifie-son-systeme-d-alerte

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de publier un nouveau système d’alerte et de gestion du risque de pandémie grippale. Le nouveau document intitulé « Pandemic Influenza Risk Management » tire les leçons de la pandémie de grippe A(H1N1) de 2009 au cours de laquelle la gestion de l’OMS avait suscité de vives critiques. Il s’agit d’une version provisoire que les États pourront amender d’ici à fin août, avec la publication définitive au cours de cette année.

****

16 mai

On nous a menacé deux fois de pandémie cette année

Une première fois en mars-avril à l'occasion du nouveau H7N9, grippe beaucoup plus humaine qu'aviaire

Une deuxième fois en mai pour commenter le nouveau coronavirus qui  ne se contente pas du nez des animaux mais s'attaque aux poumons des hommes immunodéprimés.

***

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Coronavirus-on-nous-refait-le-coup-du-H1N1-18001.html

http://www.bvoltaire.fr/franckvinrech/coronavirus-on-nous-refait-le-coup-du-h1n1,22395

http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/marisol-touraine-utilise-le-sras-135709

***

29 janvier 2013

http://www.jolpress.com/sante-grippe-aviaire-h5n1-fao-virus-betail-article-816984.html

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a prévenu mardi 29 janvier des risques de réapparition de la grippe aviaire et d'autres maladies animales dangereuses, à moins d'un renforcement des mesures de surveillance et de contrôle au niveau mondial.

 

Photo : NewsHour/Flickr cc.

 

Le monde risque une répétition des flambées désastreuses de grippe aviaire apparues en 2006, alerte l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, à moins que la surveillance et le contrôle de cette maladie et d'autres maladies animales dangereuses ne soient renforcés au niveau mondial.

Pas assez de précautions

« La poursuite de la crise économique internationale signifie qu'il y a moins d'argent disponible pour la prévention de la grippe aviaire de type H5N1 ou d'autres menaces d'origine animale. Cela n'est pas seulement vrai pour les organisations internationales, mais aussi pour les pays eux-mêmes », a affirmé Juan Lubroth, vétérinaire en chef de la FAO« Même si tout le monde sait qu'il vaut mieux prévenir que guérir, je suis préoccupé parce que les gouvernements, dans les conditions actuelles, sont incapables de rester sur leurs gardes. »

La FAO recommande donc une stricte vigilance car de larges réservoirs du virus H5N1 seraient encore présents dans certains pays d'Asie et du Moyen-Orient où la maladie est devenue endémique. En l'absence de contrôles, le virus pourrait se propager facilement au niveau mondial comme cela s'était produit lors du pic des flambées en 2006. À l'époque, 63 pays avaient été touchés.

Il est profitable d'investir

Entre 2003 et 2011, la maladie a entraîné la mort ou contraint à l'abattage de plus de400 millions de poulets et canards d'élevage et provoqué des pertes économiques évaluées à 20 milliards de dollars. Le virus a aussi infecté plus de 500 personnes et en a tué plus de 300, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Constat d’autant plus amer qu'il a été démontré que des mesures appropriées peuvent éliminer complètement le virus H5N1 de la filière avicole et protéger ainsi la santé et le bien-être des individus. « L'inaction face à des menaces réelles pour la santé des animaux et des hommes ne manque pas de surprendre », a tenté d’alerter Juan Lubroth.

Une autre menace grandissante : la peste chez les petits ruminants

Autre menace grandissante, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture : la peste des petits ruminants, une maladie hautement contagieuse capable de décimer des troupeaux entiers de moutons et de chèvres. « Elle est en pleine expansion en Afrique subsaharienne, provoque des ravages notamment en République démocratique du Congo, et commence à déborder dans le sud de l'Afrique », a indiqué Juan Lubroth« L'ironie veut qu'un excellent vaccin parfaitement au point existe pour la peste des petits ruminants, mais peu de gens l'utilisent », a ajouté Juan Lubroth.

Il convient donc, selon la FAO, d'investir davantage dans la prévention pour améliorer à la fois les pratiques d'hygiène, le contrôle des marchés et des frontières ainsi que la sécurité sanitaire dans les fermes d'élevage et sur les marchés. 

************

Photo   Parmi les premières pandémies, certaines ont peut-être décimé les petits dinosaures, qui devenaient multicolores avant de succomber  ????

Plus sérieusement et bien plus proche de nous, la célèbre "grippe espagnole"

HTTP://WWW.SLATE.FR/STORY/67051/GRIPPE-ESPAGNOLE-1918-PIRE-PANDEMIE-HISTOIRE

-Avec une photo d'une salle d'un hôpital militaire américain à Aix-les-Bains en 1918 / U.S. Army Medical Corps photo via National Museum of Health & Medicine via Wikimedia Commons -

LA GRIPPE ESPAGNOLE DE 1918, LA PIRE PANDEMIE DE L'HISTOIRE


**

 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

14.06 | 20:34

Ce n'est pas clair..Qui a tort, qui a raison, et en disant quoi?

...
14.06 | 17:52

tu te trompes , ce sont les chinois qui ont raison

amicalement

...
18.12 | 23:29

Vous avez raison J'ai mis cette image sur mon blog début 2012 et je ne me suis pas relu depuis.... Je corrige en remplaçant phlébotome par cératopogonidé

...
18.12 | 22:28

Bonjour, juste pour vous dire qu'il s'agit d'un culicoides (moucheron de la famille ceratopogonidae) et non un phlebotome (famille Psychodidae)

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE