tremblez braves gens!

Epizooties et épiphyties

1er juin 2014  (D'après de blog du Wall Street Journal)

Grippes aviaires, grippes porcines....

Une pandémie qui fait peur : l'information sans frontières

http://blogs.wsj.com/corporate-intelligence/2014/05/28/bird-flu-swine-flu-chicken-industry-warns-against-names-going-viral/

 

<<...ces noms de maladies font plus de mal que de bien? Les éleveurs de volaille disent oui, et demandent à la communauté mondiale des maladies infectieuses à repenser les noms..>>

***

23 novembre

Décès de James H. Steele

 

http://www.nytimes.com/2013/11/22/us/james-h-steele-pioneer-in-veterinary-public-health-dies-at-100.html?_r=0
James H. Steele, un vétérinaire dont les efforts de pionnier pour prévenir la propagation des maladies des animaux aux humains ont amené à être appelé "le père de la santé publique vétérinaire", est décédé le 10 novembre à Houston à l'âge de 100 ans et demi.

 

Né en avril 1913, il a pris sa retraite à 70 ans, en 1983, de sorte que l'on ne trouve pas ses travaux sur le net.et qu'il est donc peu cité par les jeunes. J'y ai cependant trouvé quatre de ses dernières publications de 2007, 2008 et 2011. Il ne faut donc pas s'étonner qu'il soit pratiquement inconnu en France, qui a eu d'autres pionniers, non cités bien entendu par les anglophones, Pasteur mis à part.

 

 **

 

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20411497
Vet Ital. 2007 Jan-Mar;43(1):5-19.
Confronting zoonoses through closer collaboration between medicine and veterinary medicine (as 'one medicine').
Kahn LH, Kaplan B, Steele JH

 

Résumé
Au 19e siècle, le concept de «un (seul et même) médicament» a été adopté par les dirigeants des communautés médicale et vétérinaire. Au 20e siècle, les efforts de collaboration entre la médecine (humaine) et la médecine vétérinaire ont considérablement diminué. Bien qu'il y ait eu quelques exceptions notables, comme la proposition de Calvin W. Schwabe pour unifier les efforts conjoints de l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture et l'Organisation mondiale de la Santé pour lutter contre les maladies zoonotiques la médecine humaine et vétérinaire et «un médicament» ont langui dans le milieu moderne des soins cliniques, de la santé publique et de la recherche biomédicale. Les risques de transmission de maladies zoonotiques sont rarement abordés dans les soins cliniques, ce qui est particulièrement préoccupant si les humains et / ou les animaux sont immunodéprimés. Les médecins et les vétérinaires devraient mieux informer leurs patients et leurs clients accompagnés d'animaux. Le risque d'acquisition d'une zoonose peut être considérable dans le milieu de travail. Les efforts de collaboration dans la recherche biomédicale peuvent faire beaucoup pour améliorer la santé humaine et animale. Alors que la menace des zoonoses continue d'augmenter dans le 21e siècle, la médecine et la médecine vétérinaire doivent revivre « un médicament » pour répondre adéquatement à ces défis. Les stratégies de relance de «une médecine » doivent impliquer l'éducation médicale et vétérinaire, la médecine, les soins cliniques, la santé publique et la recherche biomédicale.

 

***
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20422557
Vet Ital. 2007 Oct-Dec;43(4):785-7.
A personal history of veterinary public health in the Pan American Health Organization.
Steele JH.

 

Résumé
L'introduction de maladies dans le Nouveau Monde a changé la flore et de la faune. La nécessité pour des activités de santé publique et vétérinaire coordonnées a été souligné lorsque les maladies du charbon et de l'encéphalite ont été signalés dans les populations autochtones. L'Organisation panaméricaine de la santé a été un promoteur de la santé publique et animale depuis sa création. Aucune des deux disciplines ne peut réussir sans l'autre.
***
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18328295
Am J Med. 2008 Mar;121(3):169-70. doi: 10.1016/j.amjmed.2007.09.023.
Teaching "one medicine, one health".
Kahn LH, Kaplan B, Monath TP, Steele JH.
***
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21824162
Ann N Y Acad Sci. 2011 Aug;1230:4-11. doi: 10.1111/j.1749-6632.2011.06138.x.
One health-one medicine: unifying human and animal medicine within an evolutionary paradigm.
Currier RW, Steele JH
Résumé
« Une (seule) santé » est un concept datant du début de la civilisation, qui a favorisé l'avis qu'il n'y avait pas de distinction majeure entre médecine humaine et animale. Malgré sa persistance à travers le 19ème siècle, cette vision commune était alors presque oubliée au début du 20e siècle. Elle connaît aujourd'hui une renaissance, qui coïncide avec une prise de conscience du rôle que joue la biologie évolutive en matière de santé humaine et animale, y compris les infections sexuellement transmissibles (IST). Un certain nombre d'IST chez les humains causent des infections comparables chez les animaux. De même, les humains et les animaux ont une IST unique dans chaque camp de mammifères. Ces similitudes et les différences offrent des possibilités pour les études médicales et de santé publique de base, y compris un aperçu de l'évolution qui peuvent être tirées de l'enquête interdisciplinaire en cours - en particulier avec les outils d'analyse moléculaires disponibles - dans ce qui peut devenir un âge d'or de la découverte mutuellement utile
***
Sur les zoonooses, on peut consulter avec profit un dossier INRA de 2005 (n°123) avec 6 références, toutes anglophones, of course ! et qui sont dans la toile.re of course !
Je ne critique pas, je fais la même chose, ce qui me permet d'écrire ou de recopier plusieurs pages par jour quand il le faut !
Les références citées dans le dossier INRA sont
[1] Woolhouse,MEJ. 2002.Population biology of emerging and re-emerging pathogens.
Trends Microbiol. 10 (10 suppl) S3-S7.
[2] Feldmann H. et al, 2002. Emerging and re-merging infectious diseases.
Med. Microbiol.Immunol. 191 : 63-74. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12410344
[3] Cleaveland S. et al, 2001. Diseases of humans and their domestic mammals : pathogen characteristics, host range and the risk of emergence. Phil.Trans.R.Soc.Lond.B. 356 : 991-999.
[4] World Health Organization.Communicable diseases 2002 : global defence against the infectious disease threat (Editor:MK Kindhauser). Geneva, 2003. - www.who.int/infectious-diseasenews/cds2002/index.html
[5] Tauxe R.V., 2002. Emerging Foodborne Diseases. Int. J. Food Microbiol. 78 : 31-41.
[6] Daszak P. et al, 2000. Emerging infectious diseases of wildlilfe.Threats to biodiversity and human health. Science. 287 : 443-449.
[7] Woolhouse MEJ. et al, 2001.Population Biology of multihost pathogens. Science. 292 :1109-1112.

 

*************

4 août 2013    L'île Maurice en alerte et en nettoyage saisonnier

on lit   "une vaste opération de nettoyage et de désinfection a été organisée mercredi"

***

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

14.06 | 20:34

Ce n'est pas clair..Qui a tort, qui a raison, et en disant quoi?

...
14.06 | 17:52

tu te trompes , ce sont les chinois qui ont raison

amicalement

...
18.12 | 23:29

Vous avez raison J'ai mis cette image sur mon blog début 2012 et je ne me suis pas relu depuis.... Je corrige en remplaçant phlébotome par cératopogonidé

...
18.12 | 22:28

Bonjour, juste pour vous dire qu'il s'agit d'un culicoides (moucheron de la famille ceratopogonidae) et non un phlebotome (famille Psychodidae)

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE